SUNSET CARSON

Vue 308 fois

Profession:
Acteur américain.

Date et lieu de naissance:
12-11-1920, à Gracemont dans l'Oklahoma. aux États-Unis.

Date et lieu du décès:
01-05-1990, à l'hôtel à Reno dans le Nevada aux États-Unis.

Cause du décès:
D'une crise cardiaque à l'âge de 69 ans.

Nom de naissance:
Maurice Winifried Harrison. - Aussi sous le nom de : Michael Harrison,

État civil:
Au cours de sa vie, il se maria à 5 reprises et eut 3 enfants :

Marié le 22 août 1938 avec : PATRICIA ELEANOR HUSSEY - Divorcé en 19??

Marié en 1947 avec : BETTY JOYCE PRICE - Divorcé en 19??

Marié en 1953 avec : DOROTHY HALES SHOCKLEY - Divorcé en 19??

Marié en 1969 avec : MARGARET NESBITT - Divorcé en 19??

Marié en 1989 avec : JEAN J. DAVIS - Jusqu'au décès de Sunset Carson en 1990.

Ses enfants : Susanne Azalie Carson, Michael Carson et Ann Harrison.

Taille:
(1m98)

Commentaires: 0

Anecdotes


photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à SUNSET CARSON

Source : SPANISH FILMS - Ajout de la vidéo le 13 octobre 2021 par Philippe de CinéMémorial


Fils unique de Maurice Greely Harrison un cavalier de rodéo et d'Azalee McAdams. Maurice Winifried Harrison alias Sunset Carson, est né 12 novembre 1920 à Gracemont dans l'Oklahoma. Fin des années 20, la famille déménage à Plainview, au Texas, où le jeune Winifried a grandi.

Adolescent il suit son père, artiste au Tom Mix Circus, et devient un cavalier de rodéo à succès. Selon certaines sources, il prétend avoir voyagé en Amérique du Sud en 1940 pour participer à des rodéos pendant deux ans et aurait remporté le All Around Champion Cowboy d'Amérique du Sud en 1941 et 1942.


Sunset Carson et Linda Stirling - Dans le film de 1945 : Santa Fe Saddlemates


Dès son retour aux Etats-Unis, il participe à de nombreux rodéos en tant que professionnel ce qui attire l'attention des gens du cinéma à la recherche d'un nouvel acteur de westerns.

En 1943, il fait d’abord ses débuts comme jeune soldat sous le nom de Michael Harrison, dans le film musical « Le cabaret des étoiles » de Frank Borzage ; le même rôle celui du sergent Carl dans « Janie » (1944) de Michael Curtiz, avec dans le rôle titre Joyce Reynolds, une adolescente écervelée et pleine d'entrain vivant près d'un camp militaire, et qui n’est pas insensible au beau soldat.

Il auditionne ensuite pour la Republic Pictures, où sans difficulté il décroche un contrat. A la suggestion du studio Michael Harrison a changé son nom en Sunset Carson, en référence à l’enseigne d’un concessionnaire automobile, Sunset Boulevard Cars qui se situe près du studio.

Dès 1944, ce grand costaud 1m98 pesant de plus de 100kg, paré de sa monture, un cheval blanc nommé Cactus et portant son six-coups à l'envers, la crosse de l'arme tournée vers l'avant, chevauche l'Ouest de l'Amérique dans une suite de westerns de série B aux cotés de Smiley Burnett et Peggy Stewart. Citons pour Lesley Selander: « Call of the Rockies »; « Bordertown Trail »; « Firebrands of Arizona » dans lequel son ami Froggy (Smiley Burnett) tient un double rôle, il est le sosie d'un célèbre bandit, Sunset va dénicher le vrai coupable, suivi de « Code of the Prairie » de Spencer Gordon Bennet où il affronte un gang de hors-la-loi pour empêcher la ville de tomber sous leur contrôle.

Dès 1945, toujours associé à sa charmante partenaire Peggy Stewart, il se joint à d'autres cow-boys occidentaux tels : Roy Rogers, Monte Hall, Tex Terry ou encore Linda Stirling, dans des scénarios presque toujours identiques celui du justicier qui défend les opprimés face à des caractères comme Roy Barcroft et Kenne Duncan, et bien souvent il finit dans les bras d’une belle cavalière. Citons : du réalisateur Thomas Carr en 1945 ; « Rough Riders of Cheyenne » ; « Oregon Trail » dans lequel il campe un détective des chemins de fer qui infiltre un gang de voleur de trains ; « Bandits of the Badlands » il traque les bandits qui ont tué son frère (Monte Hall); « Santa Fe Saddlemates » il campe un agent secret qui reçoit la mission de démanteler un réseau de contrebande de pierres précieuses, avec l'aide de la chanteuse de saloon Ann Morton, (Linda Stirling).

En 1946, fidèle au réalisateur Thomas Carr, Sunset Carson poursuit ses aventures du cowboy redresseur de tort avec « Rio Grande Raiders », il sollicite son patron (Edmund Cobb) responsable d'une ligne de transport pour embaucher son frère (Bob Steele) récemment libéré du pénitencier mais celui-ci victime de chantage, on l'oblige à fournir des informations à une ligne rivale afin de voler la cargaison ; suivi de « Days of Buffalo Bill » où Sunset est accusé à tort du meurtre de Jim Owen un jeune éleveur (Jay Kirby), avec son acolyte (Tom London) ils s'échappent et se rendent au ranch d'Owen pour aider la sœur de Jim (Peggy Stewart) pour sauver son ranch convoité par un banquier véreux (Edmund Cobb), qui sait qu'il y a de l'or sur la propriété.


Toujours du même réalisateur, en 1946, dans « Alias Billy the Kid » il a pour mission de traquer le célèbre gang Marshall dirige par Peggy Stewart mais il va découvrir que le gang est innocemment victime d'un réseau d'escrocs et de voleurs de bétail dirigé par l'impitoyable Matt Conroy (Roy Barcroft) ; il tourne une dernière fois avec Thomas Carr dans « The Cherokee Flash » où Sunset est piégé par un avocat véreux (John Merton) qui veut s’approprier le ranch de son père, il accusé d'un meurtre qu'il n'a pas commis, aidé de sa partenaire Linda Stirling, Sunset s'échappe et tend un piège aux vrais tueurs.

Mais fin d’année 1946, l’acteur et la Republic Pictures ont de sérieux différends. Selon lui la mésentente concernait son contrat, mais la Republic Pictures prétendra plus tard qu'il a été licencié par le directeur général de Republic, Herbert Yates, après avoir assisté à une réception en studio en état d'ébriété et en compagnie d'une fille mineure. En tout cas, vrai ou faux son contrat fut rompu.

Entre 1948 et 1950, il signe un contrat avec Yucca Pictures pour de nouveaux westerns. Avec le réalisateur Oliver Drake, il tourne 3 films mais aucun n’a pas réussi à capter l'attention du public. On peut à peine sauver « Sunset Carson Rides Again » où voyant se bagarrer Sam et Bob (John L. Cason et Al Terry) Sunset organise un match de boxe afin de collecter des fonds pour construire une nouvelle école, mais Sam cherche à lui escroquer l'argent qu'il a collecté. Un scenario plus intéressant avec « Battling Marshal » d’Oliver Drake où il vient en aide à une famille en difficulté, une veine d'or a été trouvée sur leurs terres et les rapaces sont là pour s'en emparer.

En 1972 on lui propose un rôle dans un western réunissant d'autres anciennes gloires du western dont Tex Ritter et Ken Maynard dans « The Marshal of Windy Hollow » de Jerry Whittington, puis il lui faut attendre l'année 1978 pour le voir jouer le rôle du shérif Deese dans « Seabo » un film dramatique de Jimmy Huston, relatant la vie d’une prison la plus redouté du pays, dirigés par un directeur sadiquement brutal (Donald Barry),

En 1985 il est invité dans la série télévisée « Simon et Simon » mais sans suite. Il remonte une dernière fois à cheval dans un western de science fiction au titre bizarre « Alien Outlaw de Phil Smooth avec Lash La Rue. Puis se retire à Reno, au Nevada.

Sa vie privée fut très mouvementée, cinq mariages suivis de quatre divorces, Il a épousé successivement Patricia Hussey, Betty Price, Dorothy Shockley et Margaret Nesbitt, tous se terminant par un divorce. En 1989, il épouse Jean J. Davis, 10 mois avant son décès survenu à 69 ans le 1er mai 1990 (selon certaine source, en 1982 il a été opéré d’un cancer de l'abdomen), mais il serait décédé d'une crise cardiaque dans sa chambre d'hôtel à Reno.

Au sommet de sa carrière (1945-1946), Sunset Carson s'est classé huitième dans un sondage de popularité national B-Western. Il fréquentait assidûment toutes les commémorations et festivals sur le Western.

On peut retrouver ses exploits dans les librairies spécialisés sous forme de bandes dessinées "Cowboy Western Comics" et "Sunset Carson" publiées par la maison d’édition Charlton en 1950-1951.


Sunset Carson et Peggy Stewart - Dans le film de 1946 : Days of Buffalo Bill


Source : Gary Richardson - Fait le 14 octobre 2021 par Philippe de CinéMémorial.


Filmographie


Sunset Carson, Dans le film de 1946 : Days of Buffalo Bill


24 LONGS MÉTRAGES
_________________________________

 

1987 - ALIEN OUTLAW
Réal. : Phil Smoot

 

1978 - BUCKSTONE COUNTY PRISON
Réal. : Jimmy Huston

 

1950 - BATTLING MARSHAL

 

1949 - RIO GRANDE
Réal. : Norman Sheldon

 

1948 - SUNSET CARSON RIDES AGAIN

 

1948 - FIGHTING MUSTANG

 

1948 - DEADLINE

 

1946 - RIO GRANDE RAIDERS
Réal. : Thomas Carr

 

1946 - RED RIVER RENEGADES
Réal. : Thomas Carr

 

1946 - EL PASO KID .THE

 

1946 - DAYS OF BUFFALO BILL
Réal. : Thomas Carr

 

1946 - ALIAS BILLY THE KID
Réal. : Thomas Carr

 

1945 - SHERIFF OF CIMARRON
Réal. : Yakima Canutt

 

1945 - SANTA FE SADDLEMATES
Réal. : Thomas Carr

 

1945 - ROUGH RIDERS OF CHEYENNE
Réal. : Thomas Carr

 

1945 - PISTE DE L'OREGON .LA
Réal. : Thomas Carr

 

1945 - CLOCHES DE ROSARITA .LES
Réal. : Frank McDonald

 

1945 - CHEROKEE FLASH .The
Réal. : Thomas Carr

 

1945 - BANDITS OF THE BADLAND
Réal. : Thomas Carr

 

1944 - FIREBRANDS OF ARIZONA
Réal. : Lesley Selander

 

1944 - CODE OF THE PRAIRIE
Réal. : Spencer Gordon Bennet

 

1944 - CALL OF THE ROCKIES

 

1944 - BORDERTOWN TRAIL
Réal. : Lesley Selander

 

1942 - CABARET DES ÉTOILES .LE

 

_______________________FIN_____________________

commentaires (0)