PRESTON FOSTER

Vue 291 fois

Profession:
Acteur, compositeur, auteur-compositeur, guitariste et auteur américain.

Date et lieu de naissance:
24-08-1900, à Pitman dans le New Jersey aux Etats-Unis.

Date et lieu du décès:
14-07-1970, à La Jolla, San Diego en Californie aux Etats-Unis.

Cause du décès:
D'une crise cardiaque à l'âge de 69 ans.

Nom de naissance:
Preston S. Foster.

État civil:
Au cours de sa vie, il se maria à 2 reprises et père d'une fille :

Marié le 27 juin 1925 avec : GERTRUDE WARREN - Divorcé en 1945
Le couple a adopté une fille nommée Stéphanie

Marié en avril 1946 avec l’actrice : SHEILA DARCY - jusqu'au décès de l'acteur.

Taille:
(1m88)

Commentaires: 0

Anecdotes


Preston Foster - Dans le film de 1935 : Les Derniers Jours de Pompéi


photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à PRESTON FOSTER

Source : Spanish Films - Ajout de la vidéo le 07 octobre 2021 par Philippe de CinéMémorial


Preston Foster est né 24 août 1900 à Pitman dans le New Jersey aux Etats-Unis. Fils d’Anna de Sallie R. (née Stratton) et Walter Foster Preston travaillant comme peintre à Ocean City. Il est l’ainé de ses deux sœurs Mabel et Anna. Au milieu des années 10, la famille déménage à Pitman, dans le New Jersey, où le père est employé comme machiniste. Doté d'une belle voix, Preston fait ses premières apparitions en public dans la chorale de l'église de sa ville natale.


Preston Foster et Carole Lombard - Dans le film de 1936 : Love before breakfast


Dans les années 1920, il fait divers métiers comme : employé, lutteur professionnel, conducteur de bus, chanteur à l'opéra de Philadelphie, tous ces métiers avant de débuter une carrière très remarquée à Broadway, où on peut l’applaudir dans diverses mises en scène comme entre autres « Félicitations » suivi de « Seven » en 1929 au Théâtre national suivi en 1930 de « Deux secondes » au Théâtre Ritz. Et c'est tout naturellement qu'Hollywood lui ouvre ses portes.

Il débute avec un rôle de soutient celui du patron d’une boîte de nuit dans « Nothing but the truth » (1929) de Victor Schertzinger avec Richard Dix et Wynne Gibson. En 1931 Preston Foster reprend le rôle qu'il à joué sur la scène de Broadway en 1930 « Deux secondes » adapté au grand écran par Mervyn LeRoy John et Bud (Edward G. Robinson Preston Foster) sont deux amis riveteurs sur les poutres d'un gratte-ciel en construction, mais un jour ils se disputent au sujet de la femme de John, (Vivienne Osborne), une danseuse et prostituée, ce dernier, en colère se jette sur Bud qui tombe du haut gratte ciel , John est condamné la chaise électrique.

Très vite ce grand gaillard 1m,88, les épaules carrées, le physique musclé, le cheveu gominé, une fine moustache barrant son visage viril, il est l'homme fort par excellence. A aussi, dans les années 30, on le spécialise dans des rôles antipathiques, tel l’ignoble tueur psychotique dans « Docteur X » (1932) de Michael Curtiz où lors de la pleine lune, il se transforme peu à peu en monstre, un film d'horreur à l’atmosphère particulièrement effrayant et assez moderne pour l'époque, avec Lionel Atwill, Fay Wray et Lee Tracy.

Samuel Bischoff en fait un tueur fou, et effrayant dans « Révolte à Sing Sing » (1932), un détenu rebelle qui attend la chaise électrique dans le couloir de la mort, avec entre autres les détenus, Howard Phillips, Alan Roscoe et George E. Stone.

Passant d'un registre à l'autre, le voici jouer le bon samaritain dans « Ladies they talk about » (1933) de Howard Bretherton où il essaie d’amender une voleuse de banque incarné par Barbara Stanwyck qui pour son bien l'envoie en prison, à sa sortie ils ont l’intention de se marier. Mais revient vite à ses rôles de voyous en incarnant un chef de gang de voleurs de trains de marchandises dans « Carrefour dangereux » (1933) de Lambert Hillyer, un détective des chemins fer (Charles Sale) est sur leurs traces.

En 1935 il est Dan Gallagher le chef des rebelles Irlandais dans « Le mouchard » de John Ford avec Victor McLaglen qui exclu de l'IRA pour avoir refusé d'exécuter un policier anglais dénonce son ami et compagnon de lutte aux autorités anglaises pour un peu d’argent sans penser aux conséquences de son acte.

Sa carrure et force physique lui permet de camper un forgeron dans le péplum « Les derniers jours de Pompéi » (1935) d'Ernest B. Schoedsack Marcus, forgeron, refuse de combattre dans l'arène malgré l'argent qu'il pourrait y gagner, mais suite à la mort, de sa femme et de son bébé bousculé par un char, il s'engage comme gladiateur, après une campagne militaire victorieuse, Marcus devient l'homme le plus riche de Pompéi.

Pour Crane Wilbur il joue un sale type celui d'un trafiquant, un gangster impitoyable dans « L'ennemi du peuple » (1935) de Crane Wilbur, il s'échappe de prison pour se venger de son avocat qui l’a trahi, il le tue avec du plomb brûlant. Il retrouve Barbara Stanwyck son épouse Nora dans « Révolte à Dublin » (1936) de John Ford, il est Jack Clitheroe, commandant de l'armée clandestine irlandaise, un homme déchiré entre son amour pour son pays, le sentiment qui le pousse à se battre pour le soutien de l'indépendance irlandaise et son amour pour sa femme Nora qui craint pour la vie de l'homme qu'elle aime.

A contre emploi dans la comédie romantique « Ce que femme veut » (1936) de Walter Lang, la belle Kay Colby (Carole Lombard) est courtisée par deux hommes (Preston Foster et Cesar Romero), tous deux rivalisent d'astuces et de coups bas pour espérer emporter le cœur de la belle.



Preston Foster et Joan Fontaine - Dans le film de 1937 : You can't beat love.


Il incarne d’une façon remarquable le capitaine Starrett, un vétéran des guerres indiennes dans un western l’un des films, les plus racistes anti-peau-rouge qui soit, signé Paul Sloane « Geronimo le Peau-Rouge » (1939) avec son éclaireur Sneezer (Andy Devine) il reçoit la mission de capturer le célèbre chef indien Géronimo, une brute sanguinaire, interprété par Chief Thundercloud avec William Henry, Ralph Morgan et Ellen Drew ; puis il interprète le lieutenant de police Steve Abbott chargé d’une enquête criminelle dans « Une nuit à New Orleans » (1942) de William Clemens, il se rend compte que sa femme Ethel (Patricia Morison) est peut-être impliquée dans un meurtre.

Lors de l’entrée en guerre des Etats-Unis, il a servi dans les garde-côtes, très actif, il a atteint le grade de capitaine, et plus tard, il a reçu le grade honorifique de commodore.

On le retrouve en aumônier paternel le père Donnelly sur le front de bataille du Pacifique dans le film de guerre « Guadalcanal » (1943) de Lewis Seiler avec entre autres William Bendix, Anthony Quinn, Richard Conte et Lloyd Nolan.

Puis campe Frank Ivey un type sans scrupule qui règne d’une main de fer sur les pâturages de la vallée de l'Utah dans le western « Femme de feu » (1947) d’André De Toth, il doit épouser Connie (Veronica Lake) promise par son père (Charles Ruggles) mais Connie refuse et pour combattre la violence d'Ivey, elle engage Dave Nash (Joel McCrea) pour lui prêter main forte, un conflit qui va dégénérer et terminer en bain de sang.

Il est Tom l’un des trois frères Denton dans le western de Sam Newfiel «Three desperate men » (1950) avec son frère Fred (Jim Davis) ils se rendent en Californie pour sauver leur jeune frère de la pendaison (Ross Latimer) accusé pour vol de train et deviennent à leur tour des hors-la-loi.

Et dans « Montana Territory » (1952) pendant la ruée vers l'or, dans un état qui n'a pas encore de lois établies le shérif Henry Plummer (Preston Foster) est en fait le chef secret des hors-la-loi, lorsqu'il apprend qu'un prospecteur (Lon McCallister), a été témoin d’un meurtre, il l'envoie en tant qu'adjoint dans une mission dangereuse avec une embuscade planifiée.

Dans les années 60 on le voit encore dans une poignée de films qui ne lui apporteront rien de plus à sa prestigieuse carrière qui dura une quarantaine d'années avec sa filmographie approchant les cent films.

Parallèlement à sa carrière, d'acteur Preston Foster était un chanteur et compositeur accomplit, il à formé un trio chantant avec sa seconde épouse l’actrice Sheila Darcy, le guitariste de jazz et le compositeur Gene Leis, se produisant à la radio et dans les night-clubs.

Après sa retraite, il est devenu le directeur exécutif du théâtre communautaire le Camino Real Playhouse en Californie.

Preston Foster a épousé Gertrude Warren en 1925, le couple a adopté une fille nommée Stéphanie, ils divorcent en 1945, puis convole avec l’actrice Sheila Darcy en 1946 jusqu'au décès de l'acteur le 14 juillet 1970 d'une crise cardiaque dans sa 70éme années. Il a vécu ses dernières années dans la communauté balnéaire de La Jolla, en Californie . Il repose au Memorial Park à San Diego en Californie.


Avec son physique altier, son visage entre charme et froideur, sa voix profonde, l’acteur s’est taillé, une valeur reconnue du cinéma, il laisse son empreinte cinématographique riche et éclectique, dans des films ambitieux, gagnant son étoile sur le Hollywood Walk of Fame au 6801 Hollywood Blvd…

Source : Gary Richardson - Fait le 07 octobre 2021 par Philippe de CinéMémorial.

 

Filmographie


98 LONGS MÉTRAGES
___________________________________

 

1967 - YOU’VE GOT TO BE SMART

 

1967 - CHUBASCO

 

1964 - TIME TRAVELERS .THE
Réal. : Ib Melchior

 

1964 - BATAILLON DES LÂCHES .LE

 

1963 - MAN FROM GALVESTON .THE

 

1957 - DESTINATION 60,000

 

1953 - QUAND LA POUDRE PARLE

 

1953 - MARSHAL’S DAUGHTER .THE
Réal. : William A. Berke

 

1953 - J’AURAI TA PEAU
Réal. : Harry Essex

 

1952 - QUATRIÈME HOMME .LE

 

1952 - MONTANA TERRITORY

 

1951 - THREE DESPERATE MEN

 

1951 - GRANDE NUIT .LA

 

1951 - BIG GUSHER .THE
Réal. : Lew Landers

 

1950 - FORÊT EN FLAMMES

 

1950 - TOMAHAWK

 

1949 - J'AI TUÉ JESSE JAMES

 

1949 - CHAT SAUVAGE .LE

 

1948 - ÉTALON SAUVAGE .L'

 

1947 - ROYAL, L’ÉTALON BAGARREUR

 

1947 - FEMME DE FEU

 

1947 - EMPRISE .L'
Réal. : Jack Bernhard

 

1946 - TANGER

 

1946 - STRANGE TRIANGLE
Réal. : Ray McCarey

 

1946 - INSIDE JOB

 

1946 - DEMOISELLES HARVEY .LES

 

1945 - VALLÉE DU JUGEMENT .LA

 

1945 - TWICE BLESSED

 

1945 - JUPITER, FILS DE FLICKA

 

1944 - ROGER TOUHY, GANGSTER

 

1944 - MYSTÈRE AUX BERMUDES
Réal. : Benjamin Stoloff

 

1944 - ABBOTT ET COSTELLO À HOLLYWOOD

 

1943 - MON AMIE FLICKA

 

1943 - GUADALCANAL

 

1942 - SECRET AGENT OF JAPAN
Réal. : Irving Pichel

 

1942 - PILOTES DE CHASSE

 

1942 - LITTLE TOKYO, U.S.A.

 

1942 - FAR-WEST

 

1942 - A NIGHT IN NEW ORLEANS

 

1942 - A GENTLEMAN AFTER DARK

 

1941 - ROUNDUP .THE

 

1941 - HISTOIRE INACHEVÉE

 

1940 - TUNIQUES ÉCARLATES .LES

 

1940 - NUITS BIRMANES

 

1939 - MISSING EVIDENCE
Réal. : Phil Rosen

 

1939 - GERONIMO, LE PEAU-ROUGE

 

1939 - ÉDITION DE MINUIT

 

1939 - CHASING DANGER
Réal. : Ricardo Cortez

 

1939 - CAFE HOSTESS
Réal. : Sidney Salkow

 

1939 - AIGLONS .LES

 

1938 - UP THE RIVER

 

1938 - TEMPÊTE

 

1938 - PATROUILLE EN MER

 

1938 - LADY IN THE MORGUE .THE
Réal. : Otis Garnett

 

1938 - GENTLEMEN CAMBRIOLEURS
Réal. : Joe May

 

1938 - FOLIES EN CASCADES

 

1938 - DOUBLE DANGER

 

1938 - DERNIER AVERTISSEMENT .LE
Réal. : Albert S. Rogell

 

1938 - ARMY GIRL

 

1937 - YOU CAN'T BEAT LOVE

 

1937 - WE WHO ARE ABOUT TO DIE

 

1937 - VILLE DE L'OR .LA

 

1937 - MEURTRE DE WESTLAND .LE
Réal. : Christy Cabanne

 

1937 - FIRST LADY
Réal. : Stanley Logan

 

1937 - DÉMONS DE LA MER .LES

 

1936 - RÉVOLTE À DUBLIN

 

1936 - MUSS'EM UP

 

1936 - CE QUE FEMME VEUT

 

1936 - WE'RE ONLY HUMAN

 

1935 - PEOPLE'S ENEMY .THE

 

1935 - MOUCHARD .LE

 

1935 - GLOIRE DU CIRQUE .LA

 

1935 - DRÔLE DE FAMILLE

 

1935 - DERNIERS JOURS DE POMPÉI .LES

 

1935 - ARIZONIAN .THE

 

1934 - WHARF ANGEL

 

1934 - SLEEPERS EAST
Réal. : Kenneth MacKenna

 

1934 - HEAT LIGHTNING

 

1934 - BAND PLAYS ON .THE
Réal. : Russell Mack

 

1933 - MAN WHO DARED .THE
Réal. : Hamilton MacFadden

 

1933 - LADIES THEY TALK ABOUT

 

1933 - FLÈCHE EMPOISONNÉE .LA
Réal. : Phil Rosen

 

1933 - ELMER, THE GREAT

 

1933 - DANGEROUS CROSSROADS
Réal. : Lambert Hillyer

 

1933 - CORRUPTION
Réal. : Charles E. Roberts

 

1933 - CHASSEURS DE SENSATION

 

1932 - YOU SAID A MOUTHFUL

 

1932 - VIE COMMENCE .LA

 

1932 - TWO SECONDS

 

1932 - RÉVOLTE À SING SING
Réal. : Samuel Bischoff

 

1932 - JE SUIS UN ÉVADÉ

 

1932 - HOUP LÀ

 

1932 - DOCTEUR X

 

1932 - ALL-AMERICAN .THE
Réal. : Russell Mack

 

1931 - SA FEMME

 

1930 - HEADS UP
Réal. : Victor Schertzinger

 

1930 - FOLLOW THE LEADER

 

1929 - NOTHING BUT THE TRUTH
Réal. : Victor Schertzinger

 

9 PARTICIPATIONS POUR LA TÉLÉVISION
____________________________________________

 

1964 - 77 SUNSET STRIP
Série TV - Dans le rôle de : Boss Gates

 

1963 - TARGET : THE CORRUPTORS
Série TV - Dans le rôle de : Harvey Bragen

 

1963 - GOING MY WAY
Série TV - Dans le rôle de : Francis X. Finnegan

 

1963 - ELEVENTH HOUR .THE
Série TV - Dans le rôle de : Philip Green

 

1961 - OUTLAWS
Série TV - Dans le rôle du : Major Ramsur

 

1961 - GUNSLINGER
Série TV - Dans le rôle du : Capitaine Zachary Wingate

 

1956 - STAR STAGE
Série TV - Dans le rôle de : Sam Hodges

 

1954 - WATERFRONT
Série TV - Dans le rôle du : Capitaine John Herrick

 

1951 - BOGUS GREEN .THE
Téléfilm - Dans le rôle de : Brass McGannon

 

_______________________FIN_____________________

commentaires (0)