MARTHA RAYE

Vue 213 fois

Profession:
Actrice et chanteuse américaine.

Date et lieu de naissance:
27-08-1916, à l'hôpital St. James à Butte dans la partie montagneuse de l'État du Montana aux États-Unis.

Date et lieu du décès:
19-10-1994, à Los Angeles, Californie aux États-Unis.

Cause du décès:
Décédée à l'âge de 78 ans d'une hémorragie cérébrale

Nom de naissance:
Margy Reed.

État civil:
Au cours de sa vie, elle se maria à 7 reprises et mère d'un enfant unique:

Mariée le 30 mai 1937 avec le maquilleur : BUD WESTMORE (1918-1973) - Divorcée le 28 septembre 1938.

Mariée le 08 octobre 1938 avec le compositeur : DAVID ROSE (1910-1990) - Divorcée le 18 mai 1941.

Mariée le 24 mai 1941 avec : NEAL LANG - Divorcée le 03 février 1944.

Mariée le 22 février 1944 avec l'acteur : NICK CONDOS - Divorcée le 17 juin 1953.
Ils eurent une fille (Melodye Condos) née le 26 juillet 1944.

Mariée le 21 avril 1954 avec : EDWARD THOMAS BEGLEY - Divorcée le 06 octobre 1956.

Mariée le 07 novembre 1956 avec : ROBERT O'SHEA - Divorcée le 01 décembre 1960.

Mariée le 25 septembre 1991 avec l'acteur : MARK HARRIS (1949-2018) - Jusqu'au décès de Martha en 1994.

Martha était également bisexuelle et avait des relations avec de nombreuses femmes.

Taille:
(1m60)

Commentaires: 0

Anecdotes


photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à MARTHA RAYE

Ajout de la vidéo le 07 septembre 2021 par Philippe de CinéMémorial


La future Martha Raye est née Margy Reed, le 27 août 1916, à l'hôpital St. James à Butte dans la partie montagneuse de l'État du Montana, aux États-Unis. Son père, Peter F. Reed Jr, était un immigrant irlandais, tandis que sa mère, Maybelle Hazel (née Hooper) Reed, a grandi à Milwaukee de l'État du Wisconsin Des artistes connus sous le nom de scène « Reed and Hooper » où la petite Margy âgée de trois ans chantait et dansait dans leurs numéros de vaudeville. Margy a ensuite jouée avec son frère Bud, leur popularité est devenue si grande que l'acte de leurs parents a été rebaptisé « Margie et Bud ».

Souvent sur scène dès son plus jeune âge, Martha fréquente rarement l'école, (selon certaines sources elle savait à peine lire) En fin d'adolescence, elle devient chanteuse du groupe d'orchestre Les Paul Ash et Boris Morro.


Ses talents comiques, sa jolie voix où elle interprète des airs jazzy entraînants avec beaucoup d'allégresse et de facilité, compilés à un jeu de jambes très sexy sont remarqués par les dirigeants de la Paramount qui l'emploie pour de multiples comédies musicales loufoques. Elle joue généralement le rôle d'une fille stupide et nymphomane, qui essaie vainement de séduire son partenaire tels: Bing Crosby, Jimmy Durante, WC Fields, et notamment Joe E. Brown au visage chevalin.

Elle fait sa première apparition au cinéma en 1934 dans un court métrage intitulé « A Nite in the Nite Club » de Milton Schwarzwald. En 1936, elle réalise son premier long métrage pour la Paramount « Rhythm on the Range » de Norman Taurog avec le crooner Bing Crosby.

Elle accumule les gags les plus lourds, mais il faut bien avouer qu'elle fait mouche à chaque coup comme dans « The big broadcast of 1938 » (1937) de Mitchell Leisen où lors d'une danse acrobatique particulièrement drôle avec une pléiade de vedettes elle est bringuebalée comme un paquet de linge salle par des marins. Dans une comédie loufoque « $1000 a touchdown » (1939) de James P. Hogan, pour lever des fonds en faveur de l'équipe de football d'un lycée en faillite, un couple vedette du show-biz (Joe E. Brown et Martha Raye), offrent 1000 dollars pour chaque but marqué ; dans la comédie musicale « Navy Blues » (1941) de Lloyd Bacon elle chante à gorge déployée et danse avec Ann Sheridan à Honolulu avec Jack Oakie.

Dans la comédie musicale bourrée de gags burlesques et de numéros délirants « Hellzapoppin » (1941) de H.C. Potter, Martha accompagnée du groupe de chant américain de swing « Le Six Hits and a Miss, » chante quelques succès comme « What Kind of Love Is This? », « Watch The Birdie » et avec Jane Frazee « Puttin' on the Dog » et « Waitin' for the Robert E. Lee ».

Suivi du film musical de William A. Seiter « Four Jills in a Jeep » (1944), quatre artistes (Martha Raye, Kay Francis, Carole Landis et Mitzi Mayfair) apportent le divertissement aux militaires de l'Amérique sur les théâtres de guerre.

En 1946, dans « Monsieur Verdoux » de Charles Chaplin, où Chaplin, bon père et bon époux, séduit puis assassine douze femmes, elle est Annabella sa troisième conquête mais celle-ci lui pose des problèmes et la scène où Verdoux l'emmène en bateau afin de l'expédier par dessus est un sommet du genre, où humour visuel et verbal se marient en une symbiose parfaite.


De 1954 à 1956 Martha Raye anima sa propre émission hebdomadaire sur NBC « The Martha Raye Show » on assiste à des scènes extrêmement délirantes avec Rocky Graziano qui joue le petit ami de Martha.

On la retrouve en 1969 dans le film fantastique pour enfants « Pufnstuf » de Hollingsworth Morse elle joue la reine des sorcières, et dans le même genre « Les Bugaloos » (1970) de Robert F. Slatzer, elle campe une vieille bique laide et jalouse nommé Benita qui poursuit sans relâche les Bugaloos, des petits êtres avec des ailes d'insectes.

Après avoir joué le rôle d'une passagère dans son dernier film « Airport 80 » (1978) de David Lowell Rich avec entre autres Alain Delon et George Kennedy, Martha Raye termine sa carrière à la télévision, pour trois séries et un téléfilm où elle joue une duchesse dans « Alice au pays des merveilles » (1985) de Harry Harris.

Dans le monde du cinéma, Martha Raye était surtout connu pour la taille de sa bouche disproportionnée par rapport à son visage, elle était surnommée « La grande bouche » elle composait ses mimiques de manière à faire à apparaître sa bouche encore plus importante qu'elle ne l'était. A tel point que dans les années 70/80, elle a été sollicitée par la société Polident pour être la porte-parole de leur produit nettoyant de prothèses dentaires.

Martha Raye fut une artiste talentueuse, qui faisait rire le public de bon cœur. Elle a mis à son profit d'autres qualités, celles du patriotisme et du courage comme une infirmière dans de nombreuses tournées au cours du conflit mondial, et aussi lors des conflits en Corée et au Vietnam. Elle a été nommée membre honoraire des unités des forces spéciales auxquelles elle a souvent assisté et a reçu son béret vert et son titre de lieutenant-colonel par le Président Lyndon B. Johnson. Surnommée le colonel Maggie par les troupes, elle a reçu en 1993, la Médaille Présidentielle de la Liberté, la plus haute distinction décernée aux civils.

Si sa vie professionnelle fut un réel succès, sa vie privée fut un vrai désastre ; ce clown adorable n'a jamais vraiment trouvé le secret du bonheur, outre ses faibles capacités intellectuelles (selon certaine sources elle était si illettrée qu'elle devait se faire lire ses scripts), elle avait aussi tendance à trop boire, à se disputer avec ses proches, à négliger sa fille et à sauter d'homme en homme, elle s'est mariée sept fois. Lors de son union avec l'acteur Nick Condos, de mars 1944 à juin 1953, elle a donné naissance à son unique enfant, Melodye, sa dernière union avec l'acteur Mark Harris en 1991 s'arrêta en 1994 suite au décès de l'actrice.

Martha était également bisexuelle et avait des relations avec de nombreuses femmes.

Ses dernières années ont été en proie à des problèmes de santé, elle souffrait de la maladie d'Alzheimer et avait été amputé de ses deux jambes en 1993 suite à de graves problèmes cardio-vasculaires.

Martha Raye, décède à l'âge de 78 ans d'une hémorragie cérébrale le 19 octobre 1994, elle est la seule femme inhumée avec tous les honneurs militaires dans le cimetière du Fort Bragg Main Post à Spring Lake, en Caroline du Nord…


Source : Gary Richardson - Fait le 07 septembre 2021 par Philippe de CinéMémorial.

 

SES RÉCOMPENSES :

1974 - Prix pour l’ensemble de sa carrière par la Guilde des acteurs de cinéma, États-Unis.
1969 - Prix Humanitaire Jean Hersholt aux Academy Awards, États-Unis

 

Filmographie


Martha Raye et Ann Sheridan - Dans le film de 1941 : Navy Blues.


26 LONGS MÉTRAGES DÉTAILLÉS
_________________________________

 

1979 - AIRPORT 80 CONCORDE

 

1970 - SPHYNX .LE

 

1969 - PUFNSTUF

 

1961 - PLUS BELLE FILLE DU MONDE .LA

 

1947 - MONSIEUR VERDOUX

 

1944 - PIN-UP GIRL

 

1944 - FOUR JILLS IN A JEEP

 

1941 - NAVY BLUES

 

1941 - HELLZAPOPPIN

 

1941 - DEUX NIGAUDS AVIATEURS

 

1940 - BOYS FROM SYRACUSE .THE

 

1939 - MILLE DOLLARS À TOUCHDOWN

 

1939 - FARMER'S DAUGHTER .THE

 

1938 - NEVER SAY DIE

 

1938 - GIVE ME A SAILOR

 

1938 - COLLÈGE SWING

 

1938 - BIG BROADCAST 1938

 

1938 - BELLE DE MEXICO .LA

 

1937 - QUITTE OU DOUBLE

 

1937 - MOUNTAIN MUSIC

 

1937 - ARTISTES ET MODÈLES

 

1937 - HIDEAWAY GIRL

 

1937 - AMOUR À WAIKIKI .L'

 

1936 - RHYTHM ON THE RANGE

 

1936 - BIG BROADCAST OF 1937 .THE

 

1936 - APPEL DE LA FOLIE .L'

 

12 PARTICIPATIONS POUR LA TÉLÉVISION
____________________________________________

 

1985 - ALICE AU PAYS DES MERVEILLES

 

1981 - PIPPIN : HIS LIFE AND TIMES

 

1979 - SKINFLINT : A COUNTRY CHRISTMAS CAROL

 

1979 - GOSSIP COLUMNIST .THE

 

1977 - TWAS THE NIGHT BEFORE CHRISTMAS

 

1976 - ALICE
Série TV

 

1970 - BUGALOOS .THE
Série TV

 

1969 - CAROL BURNETT SHOW .THE

 

1964 - JUDY GARLAND SHOW .THE

 

1962 - BOY ROGERS AND DALE EVANS SHOW .THE

 

1954 - MARTHA RAYE SHOW .THE

 

1951 - FOUR STAR REVUE

 

4 COURTS MÉTRAGES et 2 DOCUMENTAIRES :
____________________________________________

 

1970 - NO STITUTE FOR VICTORY
Documentaire de Robert F. Slatzer

 

1952 - SCREEN SNAPSHOTS 5852 : HOLLYWOOD NIGHT AT 21 CLUB
Court métrage de Ralph Staub

 

1943 - SHOW BUSINESS AT WAR

 

1940 - SCREEN SNAPSHOTS SERIES 19, No. 6

 

1937 - CINEMAM CIRCUS
Court métrage de Roy Rowland

 

1934 - A NITE IN A NITE CLUB
Court métrage de Milton Schwarzwald

 

_______________________FIN_____________________

commentaires (0)