HAZEL COURT

Vue 435 fois

Profession:
Actrice britannique

Date et lieu de naissance:
10-02-1926, à Sutton Coldfield proche de Birmingham, au Royaume-Uni.

Date et lieu du décès:
15-04-2008, à Lake Tahoe, en Californie aux États-Unis.

Cause du décès:
D'une crise cardiaque à l'âge de 82 ans.

Nom de naissance:
Hazel Court - Surnom : La Reine de l'horreur - La reine du cri et La renarde gothique.

État civil:
Au cours de sa vie, elle se maria à 2 reprises et mère de 3 enfants.

Mariée le 10 septembre 1949 avec : DERMOT WALSH - Divorcée le 07 février 1963.
Ils eurent un enfant.

Mariée le 25 mars 1963 avec : DON TAYLOR - jusque au décès de Don Taylor le 29 décembre 1998.
Ils eurent deux enfants.

Taille:
?

Commentaires: 0

Anecdotes


photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à HAZEL COURT

Source : Spanish Films - Ajout de la vidéo le 04 août 2021 par Philippe de CinéMémorial


Fille de G.W Court un joueur de criquet réputé membre du Durham County Cricket Club. Plantureuse beauté rousse à la chevelure flamboyante et aux yeux émeraude, Hazel Court voit le jour le 10 février 1926 à Sutton Coldfield proche de Birmingham, en Angleterre.


Après sa scolarisée à la Boldmere School et au Highclare College, elle étudie le théâtre au Repertory Theatre et à l’Alexandra Theatre de Birmingham en Angleterre.

A l’initiative de sa sœur, le réalisateur Anthony Asquith reçoit la photo de la jeune Hazel, âgée de 16 ans, subjugué par sa beauté et sa vivacité, celui-ci l’invite à une entrevue, qui se concrétise par la signature d’un contrat avec la Rank Organisation. Hazel suit les cours à l’école de charme du studio.

A 18 ans elle fait sa première prestation non crédité dans « Champagne Charlie » (1944), un film musical d’Alberto Cavalcanti un hommage au music-hall victorien, elle prononce juste une phrase "Je n'ai jamais bu de champagne avant" avec Tommy Trinder dans le rôle titre.

En 1946 sa carrière prend son envol, elle remporte un prix de la critique British Critics Award pour son rôle d’une jeune fille paralysée dans « Carnival » de Stanley Haynes avec Michael Wilding et Sally Gray. Suivi du film d’aventure « Le tueur » (1947) de Thornton Freeland, un épéiste professionnel (William Eythe) est engagé pour se battre en duel avec un politicien, il utilise une fille (Hazel Court) pour provoquer ces défis, sans savoir qu'elle est la fille du politicien.

Cependant, notre actrice n'est pas une fragile demoiselle en détresse qu'on verrai bien jouer les douces héroïnes vulnérables. Après quelques comédies populaires, Hazel Court devient une figure culte des films d'horreur et fantastique des deux côtés de l'Atlantique , elle en tourne une douzaine particulièrement visible dans les horreurs criardes de Hammer Film Productions des années 1950 et dans trois des adaptations effroyablement kitsch d'Edgar Allan Poe et de Roger Corman dans les années 60. Bien souvent dans des rôles similaires, partageant la vedette avec le trio terrible : Vincent Price, Peter Cushing, et Christopher Lee, et côtoie l'épouvante avec Boris Karloff et Peter Lorre sans oublier Bella Lugosi.

Celle qui fut surnommée « la reine du cri » connaît ses premières angoisses avec le fantastique « Ghost Ship » (1952) de Vernon Sewell, l’histoire d’un couple de jeunes mariés qui décident d'acheter un vieux yacht mais celui-ci semble hanté par les fantômes d'un équipage disparu au large des années auparavant. Dans le genre effrayant « Frankenstein s’est échappé » (1957) Terence Fisher signe un film, aux couleurs sanglantes, elle incarne la naïve Elizabeth, la fiancée du baron Victor Frankenstein (Peter Cushing) il crée une créature monstrueuse interprété par Christopher Lee qui sème la terreur autour de lui et menace la pauvre Elizabeth qui lui échappe de justesse.

Changement de décor avec le thriller « Hour of décision » (1957) de C.M. Pennington Richards, l'épouse adultère d'un journaliste (Jeff Morrow) reçoit des lettres d’un maitre chanteur, les soupçons pointent vers elle lorsque ce dernier est retrouvé assassiné.


Hazel Court et Jane Asher - Dans le film de 1964 : Le masque de la mort rouge.


De retour dans l’horreur avec « L' homme qui trompait la mort » (1958), de Terence Fisher, le Dr Georges Bonnet (Anton Diffring) maintient son apparence de jeune homme en assassinant des jeunes femmes pour leurs glandes parathyroïdes, sa prochaine victime serait bien la petite amie (Hazel Court) du Dr Gerard (Christopher Lee) ; suivi de « Le cadavre qui tue » (1960) de Sidney J. Furie, elle campe l'infirmière Linda Parker du mystérieux médecin (Kieron Moore) qui se livre à de monstrueuses et morbides manipulations dans un village où de nombreux villageois disparaissent un à un ; pour Roger Corman dans « L’enterré vivant » (1961) elle tente de renouer une histoire d'amour avec un chercheur médical (Ray Milland), qui est obsédé à l'idée d'être enterré vivant comme là été son père , dans un moment de panique il l’étouffe et l' enterre vivante dans une tombe ouverte.

Citons l’impressionnant « Le corbeau » (1961) de Roger Corman, épouse du Dr Erasmus (Vincent Price) elle simule sa mort pour vivre avec le Dr Scarabus (Boris Karloff) un magicien maléfique qui transforme le Dr Adolphus (Peter Lorre) en corbeau, celui-ci doué de la parole se venge et révèle au Dr Erasmus avoir vu sa femme, bien vivante, dans le château du terrible sorcier Scarabus, c'est le déclenchement d'une terrible vengeance.

Dans une intrigue terrifiante « Le masque de la mort rouge » (1964) de Roger Corman inspirée du romancier Edgar Allan Poe, elle est Juliana, la maîtresse jalouse du prince Prospero (Vincent Price) qui incarne un tyran d'une rare cruauté lors d’un grand bal masqué dans son château apparaît un étrange personnage masqué, elle disparaît la gorge déchiquetée par un faucon.

Hazel Court poursuivi également une carrière très médiatisée à la télévision américaine dans les années 50 ; citons dans la même veine : Alfred Hitchcock présente l'épisode « Arthur » (1959) elle est étranglée par Laurence Harvey son ex-petit amie et la broie pour nourrir ses poulets ; Destination danger dans l’épisode « The Contessa » (1961) elle est Francesca est à la tête d'un réseau de trafic de drogue elle est abattue d’une balle de pistolet.

Coté vie privée : Hazel Court fut mariée à l’acteur Dermot Walsh de 1949 à 1963, ils eurent une fille, Sally Walsh, qui apparut avec sa mère dans « Frankenstein s’est évadé » et convole la même année avec l’acteur Don Taylor rencontré sur le tournage d’un épisode d’Alfred Hitchcock Presents, ils restèrent unis jusqu’au décès de l’acteur en 1998, deux enfants sont nés de leur union, Courtney et Jonathan.

Retirée en Californie après le décès de son mari, elle a consacré la plupart de son temps à des activités caritatives, et à ses passe-temps, la peinture et la sculpture, une discipline qu’elle étudia en Italie.

Cette reine de l’horreur qui fut souvent la victime de créatures diaboliques, est décédée d'une crise cardiaque le 15 avril 2008, à l'âge de 82 ans à Lake Tahoe, en Californie.


Hazel Court et Peter Lawford - Pour la série TV de 1965 : Les mystères de l'Ouest - épisode : The Night of the Returning Dead


Source : Gary Richardson - Fait le 04 août 2021 par Philippe de CinéMémorial.

 

Filmographie


31 LONGS MÉTRAGES DÉTAILLÉS
___________________________

 

1981 - MALÉDICTION FINALE .LA

 

1964 - MASQUE DE LA MORT ROUGE .LE

 

1963 - CORBEAU .LE

 

1962 - ENTERRÉ VIVANT .L'

 

1961 - MARY HAD A LITTLE

 

1961 - CADAVRE QUI TUE .LE

 

1960 - CHANTAGE À SOHO

 

1959 - HOMME QUI FAISAIT DES MIRACLES .L'

 

1959 - MODEL FOR MURDER

 

1959 - BREAKOUT

 

1957 - HOUR OF DECISION

 

1957 - FEMME MYSTÉRIEUSE .LA

 

1956 - FRANKENSTEIN S'EST ÉCHAPPÉ

 

1956 - BEHIND THE HEADLINES

 

1955 - NARROWING CIRCLE .THE

 

1954 - SCARLET WEB

 

1954 - MARTIENNE DIABOLIQUE .LA

 

1953 - TALE OF THREE WOMEN

 

1953 - COUNTERSPY

 

1952 - GHOST SHIP

 

1949 - FORBIDDEN

 

1948 - MY SISTER AND I

 

1947 - MORT SE VENGE .LE

 

1947 - BOND STREET

 

1947 - ARRIVISTE .L'

 

1946 - TUEUR .LE

 

1946 - MONTS BRÛLÉS .LES

 

1946 - CHEMIN DU BONHEUR .LE

 

1946 - CARNIVAL

 

1944 - DREAMING

 

1944 - CHAMPAGNE CHARLIE

 

SES COURTS MÉTRAGES et DOCUMENTAIRES :
____________________________________________

 

2004 - GREASEPAINT AND GORE, PART 2
THE HAMMER MONSTERS OF ROY ASHTON
Documentaire de Russell Wall

 

2003 - GREASEPAINT AND GORE
THE HAMMER MONSTERS OF PHIL LEAKEY
Documentaire de Russell Wall

 

2000 - I USED TO BE IN PICTURES

 

1953 - PRESENT FOR A BRIDE
Court Métrage de ??

 

38 PARTICIPATIONS POUR LA TÉLÉVISION
____________________________________________

 

1975 - MOBILE ONE
Série TV

 

1972 - McMILLAN & WIFE
Série TV

 

1970 - RÈGLES DU JEU .LES
Série TV

 

1968 - MANNIX
Série TV

 

1967 - MISSION IMPOSSIBLE
Série TV

 

1966 - CHEVAL DE FER .LE
Série TV

 

1966 - MYSTÈRES DE L'OUEST .LES
Série TV

 

1966 - GIDGET
Série TV

 

1965 - WACKIEST SHIP IN THE ARMY .THE
Série TV

 

1965 - JEUNE DOCTEUR KILDARE .LE
Série TV

 

1964 - 12 O'CLOCK HIGH
Série TV

 

1964 - FARMER'S DAUGHTER .THE
Série TV

 

1964 - QUATRIÈME DIMENSION .LA
Série TV

 

1964 - RAWHIDE
Série TV

 

1962 - SAM BENEDICT
Série TV

 

1961 - DICK POWELL SHOW .THE
Série TV

 

1961 - GHOST SQUAD
Série TV

 

1961 - TOP SECRET
Série TV

 

1961 - THRILLER
Série TV

 

1961 - ALFRED HITCHCOCK PRÉSENTE
Série TV

 

1960 - DESTINATION DANGER
Série TV

 

1961 - STAGECOACH WEST
Série TV

 

1960 - EDGAR WALLACE MYSTERY THEATRE .THE
Série TV

 

1960 - GENERAL ELECTRIC THEATER
Série TV

 

1960 - INTERPOL CALLING
Série TV

 

1960 - BONANZA
Série TV

 

1960 - ALCOA THEATRE
Série TV

 

1960 - GOODYEAR THEATRE
Série TV

 

1959 - AVENTURES DANS LES ÎLES
Série TV

 

1959 - MARKHAM
Série TV

 

1959 - THIRD MAN .THE
Série TV

 

1958 - INVISIBLE MAN .THE
Série TV

 

1958 - PLAYHOUSE 90
Série TV

 

1957 - DICK AND THE DUCHESS
Série TV

 

1957 - GAY CAVALIER .THE
Série TV

 

1957 - GENTLE KILLERS .THE
Série TV

 

1956 - BUCCANEERS .THE
Série TV

 

1956 - ADVENTURE THEATER
Série TV

 

_______________________FIN_____________________

commentaires (0)