BURGESS MEREDITH

Vue 9655 fois

Profession:
Acteur, réalisateur et producteur américain.

Date et lieu de naissance:
16-11-1907, à Cleveland, Ohio, États-Unis.

Date et lieu du décès:
09-09-1997, à Malibu, Californie, États-Unis.

Cause du décès:
Des suites d'un mélanome et de la maladie d'Alzheimer à l'âge de 89 ans.

Nom de naissance:
Oliver Burgess George Meredith - Surnom : Buzz.

État civil:
Au cours de sa vie, il se maria à 4 reprises et père de deux enfants. :

Marié en 1932 avec : HELEN DERBY BERRIEN - Divorcé en 1935.

Marié le 10 janvier 1936 avec l'actrice : MARGARET PENY (1913–2007) - Divorcé en juillet 1938.

Marié le 21 mai 1944 avec l'actrice : PAULETTE GODDARD (1910–1990) - Divorcé en 1949.

Marié en 1951 avec : KAJA SUNDSTEN - Jusqu'au décès de Burgess en 1997
Ils eurent deux enfants : un fils : Jonathan et une fille : Tala.

Taille:
(1m66)

Commentaires: 0

Anecdotes

Avec sa troisième femme : Paulette Goddard

Fils d'Ida Burgess (médecin) et de George Meredith (revivaliste méthodiste).

Servi dans la United States Army Air Corps pendant la Seconde Guerre mondiale et avait le grade de capitaine en 1945.

Dans les années 1950, il fut une des victimes du maccarthysme et inscrit sur la liste noire du cinéma.

 

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à BURGESS MEREDITH

Ajout de la vidéo le 27 octobre 2016 par Philippe de CinéMémorial.

 

Fils du médecin William George Meredith et de son épouse Ida (née Burgess), une fervente revivaliste méthodiste, Burgess Meredith est né à Cleveland, dans l’Ohio, le 16 novembre 1907. Il est le cadet de trois enfants. Après ses études au Amherst College dans le Massachusetts, il pratique plusieurs petits boulots comme vendeur d'aspirateur, garçon de courses et dans le journalisme comme crieur de journaux et de reporter. Il travaille aussi brièvement dans la marine marchande et courtier à Wall Street, puis c’est la découverte du théâtre.

Il rejoint la compagnie d’Eva Le Gallienne à New York en 1933. Il connaît le succès grâce à son interprétation de Mio Romagna dans la pièce «Winterset» (1936) inspirée de l’histoire de Sacco et Vanzetti.

Au cinéma, Alfred Santell lui permet d’y faire ses débuts dans le rôle d’un fils qui tend à réhabilité son père, (John Carradine) faussement condamné et exécuté pour un vol.

À cause de son physique éloigné des canons hollywoodiens, Burgess Meredith doit se contenter, dans la majorité de ses films, de seconds rôles. Néanmoins, il fera une brillante carrière, à l’aise aussi bien dans la comédie que dans le drame. À travers une filmographie abondante, l’œil vif et la voix éraillée, (il est le même personnage dans la vie comme à l’écran, toujours malin, parfois grossier), il s’impose véritablement, en 1939, avec «Des souris et des hommes» de Lewis Milestone, il campe George l’ami fidèle de l’attardé mental interprété par Lon Chaney Jr, tous deux cherchant à réaliser un rêve commun, posséder un ranch.

Lors de son service militaire en 1944 dans l’Armée de l’air, il est libéré quelques semaines pour rejoindre la distribution du film de propagande «Les forçats de la gloire» où il incarne le correspondant de guerre Ernie Pyle, témoin de l’héroïsme des soldats. Cette même année il épouse en troisième noce l’actrice Paulette Goddard.

On le voit ensuite dans de savoureuses compositions citons : « Le journal d’une femme de chambre » (1946), de Jean Renoir il campe un maniaque mangeur de roses avec Paulette Goddard et le psychologue surmené dont sa situation tourne au suspense dans « Mon propre bourreau » (1947) d’Anthony Kimmins avec Dulcie Gray. En co-vedette avec son épouse dans « La folle enquête » (1948) de King Vidor il tient le rôle d’un journaliste qui sonde le public sur l’influence d’un petit enfant dans la vie de couple.

Dans les années 50, victime du maccarthysme, Burgess Meredith est inscrit sur la liste noire du cinéma. Il met une dizaine d’années avant de revenir à l’écran dans «Tempête Washington» (1962) d’Otto Preminger, pour son personnage qui dénonce l’activité du secrétaire d’Etat dans une cellule communiste, il gagne un prix à la National Board of Review.

David Lowell Rich, lui donne un rôle sombre, celui d’un maître chanteur, dans le mélodrame «Madame X» (1965) face à Lana Turner qui a tué son amant accidentellement. En 1966, Leslie H. Martinson adapte le célèbre comics «Batman», Burgess Meredith campe le Pingouin, l’un des quatre vilains qui affrontent Adam West, alias Batman, un personnage qu’il reprend dans une vingtaine d’épisodes à la télévision de 1966 à 1968.

Les années suivantes, Burgess Meredith joue avec le même éclat différentes interprétations, comme cet acteur alcoolique et raté dont sa fille Faye ( Karen Black) qui rêve de devenir une actrice se prostitue en attendant de percer dans «Le jour du fléau » (1974) de John Schlesinger.

Mais c’est sans doute le vieux Mickey, l’entraîneur au grand cœur de Rocky Balboa alias Sylvester Stallone dans la saga des «Rocky», qui le fait connaître à la jeune génération, sa prestation lui vaut d'être nommé à l'Oscar du meilleur second rôle masculin.

Avec le même succès qu’au grand écran, notre acteur a mené une carrière tout aussi fructueuse à la télévision où il est au générique de plus de quatre vingt séries ou téléfilms.

Burgess Meredith a été marié quatre fois, dont Paulette Goddard de 1944 à 1949 et sa dernière épouse Kaja Sundsten pour les 46 dernières années de sa vie, une ancienne ballerine lui a donné deux enfants: le musicien Jonathan Meredith et l’artiste peintre Tala Meredith.

Après avoir montré un indéniable talent dans plus de 70 films, Burgess Merédith, atteint de maladie d’Alzheimer décède d’un mélanome le 9 septembre 1997, chez lui à Malibu auprès de son épouse Kaja , en Californie à l’âge de 90 ans.

 

SES RÉCOMPENSES :

 


1980 - Pour le film : LE CHOC DES TITANS - Prix Saturn - Meilleur second rôle masculin - Académie des films d’horreur, fantastique et de science fiction, États-Unis.

1978 - Pour le film : MAGIC - Prix Saturn du meilleur second rôle masculin - Académie des films d’horreur, fantastique et de science fiction, États-Unis.

1976 - Pour le film : TRAUMA - Prix Médaille de Sitges en Argent de Ley - Meilleur acteur - Festival Catalan international du cinéma de Sitges, Espagne.

1962 - Pour le film : TEMPÊTE À WASHINGTON - Prix NBR - Meilleur second rôle masculin - National Board of Review, États-Unis.

Son empreinte d'immortalité repose au Walk of Fame, au 6904 Hollywood Boulevard.

Source : Gary Richardson - Fait le 26 juin 2021 par Philippe de CinéMémorial.

 

Filmographie


83 LONGS MÉTRAGES DÉTAILLÉS
________________________________

 

1995 - GRINCHEUX II .LES

 

1994 - LÉGENDES DE L’OUEST .LES

 

1994 - ACROSS THE MOON

 

1994 - CAMP NOWHERE

 

1993 - GRINCHEUX .LES

 

1990 - ROCKY V

 

1990 - ODDBALL HALL

 

1990 - ANGES DE LA NUIT .LES

 

1988 - PLEINE LUNE SUR BLUE WATER

 

1988 - PAROLE DE CHEVAL

 

1987 - KING LEAR

 

1985 - SANTA CLAUS

 

1982 - QUATRIÈME DIMENSION .LA

 

1981 - SANGLANTES CONFESSIONS

 

1981 - OEIL DU TIGRE .L'

 

1981 - COURSE À LA MORT .LA

 

1980 - JOUR DE LA FIN DU MONDE .LE

 

1980 - DERNIER REPORTAGE .LE

 

1980 - CHOC DES TITANS .LE

 

1979 - ROCKY 2, LA REVANCHE

 

1978 - GREAT BANK HOAX .THE

 

1978 - MAGIC

 

1978 - FAISEUR D'ÉPOUVANTES .LE

 

1978 - DRÔLE D'EMBROUILLE

 

1977 - RETOUR DU CAPITAINE NEMO .LE

 

1977 - SUPERSONIQUE EN PÉRIL

 

1977 - OR ÉTAIT AU RENDEZ-VOUS .L'

 

1976 - SENTINELLE DES MAUDITS .LA

 

1976 - ROCKY

 

1975 - TRAUMA

 

1975 - ODYSSÉE DU HINDENBURG .L'

 

1975 - EL PISTOLERO

 

1975 - 92 IN THE SHADE

 

1974 - JOUR DU FLÉAU .LE

 

1974 - SEPT AIGUILLES D'OR .LES

 

1973 - HAY QUE MATAR A B.

 

1972 - NUMÉRO QUATRE .LE

 

1972 - JOURNAL D'UN FAN

 

1972 - ATTENTION AU BLOB

 

1971 - PIGEON D'ARGILE .LE

 

1971 - DES AMIS COMME LES MIENS

 

1970 - TROISIÈME OEIL .LE

 

1969 - REPTILE .LE

 

1969 - REIVERS

 

1969 - OR DE MACKENNA .L'

 

1969 - CET HOMME EST PRÊT À TOUT

 

1968 - SKIDOO

 

1968 - MIC-MAC AU MONTANA

 

1967 - JARDIN DES TORTURES .LE

 

1967 - QUE VIENNE LA NUIT

 

1966 - GROS COUP À DODGE CITY

 

1966 - BATMAN

 

1965 - PREMIÈRE VICTOIRE

 

1965 - MADAME X

 

1965 - CRAZY-QUILT .THE

 

1963 - CARDINAL .LE

 

1962 - TEMPÊTE À WASHINGTON

 

1958 - MAN ON THE RUN

 

1957 - JOE BUTTERFLY

 

1949 - HOMME DE LA TOUR EIFFEL .L'

 

1949 - GOLDEN ARROW

 

1949 - ANGE DE LA HAINE .L'

 

1947 - MON PROPRE BOURREAU

 

1947 - FOLLE ENQUÊTE .LA

 

1946 - JOURNAL D'UNE FEMME DE CHAMBRE .LE

 

1946 - IMPÉRATRICE MAGNIFIQUE .L'

 

1945 - FORÇATS DE LA GLOIRE .LES

 

1945 - COMMANDO DE LA MORT

 

1942 - STREETS OF CHANCE

 

1941 - SWING ROMANCE

 

1941 - SES TROIS AMOUREUX

 

1941 - ILLUSIONS PERDUES

 

1940 - DOCKS DE SAN FRANCISCO .LES

 

1939 - DES SOURIS ET DES HOMMES

 

1939 - CINQ JEUNES FILLES ENDIABLÉES

 

1939 - CHÂTEAU DE L'ANGOISSE .LE

 

1938 - RONDE DES PANTINS .LA

 

1937 - THERE GOES THE GROOM

 

1936 - SUR LES PONTS DE NEW YORK

 

SES PARTICIPATIONS POUR LA TÉLÉVISION
____________________________________________

 

2011 - ROCKY SAGA : GOING THE DISTANCE .THE
Série télévisée

 

2008 - "5 SECOND MOVIES" ROCKY
Série télévisée

 

1994 - BATAILLES DE LA GUERRE DE SÉCESSION .LES
Série télévisée

 

1993 - IN THE HEAT OF THE NIGHT : LAKE WINAHATCHIE
Série télévisée

 

1992 - MASTERGATE
Téléfilm

 

1992 - LINCOLN : WINFIELD SCOTT
Téléfilm - Uniquement sa voix

 

1991 - MISSIONNAIRE DU MAL .LE
Téléfilm

 

1989 - WICKEDEST WITCH .THE
Téléfilm - Uniquement la narration

 

1987 - MISTER CORBETT'S GHOST
Téléfilm

 

1986 - BLINKINS .THE
Téléfilm - Uniquement sa voix

 

1986 - AU-DESSUS DE LA LOI
Téléfilm

 

1984 - OR DU FOND DES MERS .L'
Téléfilm

 

1983 - CHASING THE LIMITS
Téléfilm - Uniquement la narration

 

1982 - GLORIA
Série télévisée

 

1982 - PUFF AND THE INCREDIBLE MR. NOBODY : PUFF
Série télévisée - Uniquement sa voix

 

1981 - MR. GRIFFIN AND ME
Téléfilm

 

1980 - PUFF THE MAGIC DRAGON IN THE LAND OF THE LIVING LIES : PUFF
Série télévisée - Uniquement sa voix

 

1978 - RETOUR DU CAPITAINE NEMO .LE
Téléfilm

 

1978 - PUFF, THE MAGIC DRAGON : PUFF
Série télévisée - Uniquement sa voix

 

1978 - KATE BLISS AND THE TICKER TAPE KID
Téléfilm

 

1977 - SST : DEATH FLIGHT
Téléfilm

 

1977 - LAST HURRAH .THE
Téléfilm

 

1977 - JOHNNY, WE HARDLY KNEW YE
Téléfilm

 

1977 - CHASSE AUX SORCIÈRES .LA
Téléfilm

 

1977 - WANDERING MUSE OF ARTEMUS FLAGG .THE
Téléfilm

 

1974 - KORG : 70,000 B.C.
Série télévisée - Uniquement la narration

 

1973 - ABC'S WIDE WORLD OF ENTERTAINMENT
Série télévisée

 

1972 - SEARCH
Série télévisée

 

1972 - PROBE
Téléfilm

 

1972 - NEW HEALERS .THE
Téléfilm

 

1972 - GETTING AWAY FROM IT ALL
Téléfilm

 

1971 - STRANGE MONSTER OF STRAWBERRY COVE .THE
Série télévisée

 

1971 - LOCK, STOCK AND BARREL
Téléfilm

 

1971 - BILL COSBY SPECIAL, or ? .THE
Téléfilm

 

1969 - WINTER OF THE WITCH
Téléfilm - Uniquement la narration

 

1966 - BATMAN
Série télévisée

 

1965 - LONER .THE
Série télévisée

 

1965 - TRIALS OF O'BRIEN .THE
Série télévisée

 

1965 - MYSTÈRES DE L'OUEST .LES
Série télévisée

 

1964 - FANFARE FOR A DEATH SCENE
Téléfilm

 

1961 - PLAY OF THE WEEK : WAITING FOR GODOT
Série télévisée

 

1959 - TWILIGHT ZONE .THE
Série télévisée

 

1953 - EXCURSION
Série télévisée

 

1952 - OMNIBUS
Série télévisée

 

1949 - BIG STORY .THE
Série télévisée - Uniquement la narration

 

1946 - LIGHTS OUT
Série télévisée

 

SES COURTS MÉTRAGES, DOCUMENTAIRES
____________________________________________

2011 - ROCKY SAGA : GOING THE DISTANCE .THE
Documentaire de Rob Goldberg, Dan Goldman

 

2001 - DE SUPERMAN À SPIDERMAN - L'AVENTURE DES SUPER-HÉROS

 

1995 - WILD BILL : HOLLYWOOD MAVERICK
Documentaire de Todd Robinson

 

1993 - JEAN RENOIR
Documentaire de David Thompson

 

1991 - PREMINGER : ANATOMY OF A FILMMAKER
Documentaire de Valerie A. Robins - Uniquement la narration

 

1988 - JOHN HUSTON : THE MAN, THE MOVIE, THE MAVERICK
Documentaire de Frank Martin

 

1987 - G.I. JOE : THE MOVIE
Documentaire de Don Jurwich - Uniquement sa voix

 

1985 - BROKEN RAINBOW
Documentaire de Maria Florio et Victoria Mudd - Uniquement sa voix

 

1984 - ZEBULON PIKE AND THE BLUE MOUNTAIN
Documentaire de John Henry Johnson - Uniquement la narration

 

1981 - ACTING : LEE STRASBERG AND THE ACTORS STUDIO
Documentaire de Herbert Kline

 

1980 - THOSE AMAZING ANIMALS
Documentaire pour la télévision

 

1979 - UFOS : IT HAS BEGUN
Documentaire de Ray Rivas

 

1979 - PUFF THE MAGIC DRAGON
Court métrage de Charles Swenson, Fred Wolf - Uniquement sa voix

 

1978 - LIVING SANDS OF NAMIB .THE
Documentaire de David Hughes et David Saxon - Uniquement sa voix + la narration

 

1969 - FATHER .THE
Court métrage de Mark Fine

 

1968 - DEBRIEF : APOLLO 8
Documentaire et court métrage de Lynn Lucius Moore - Uniquement la narration

 

1960 - UNIVERSE
Documentaire de Roman Kroitor et Colin Low

 

1958 - SORCERERS' VILLAGE
Documentaire de Hassoldt Davis

 

1957 - ALBERT SCHWEITZER
Documentaire de Jerome Hill

 

1954 - SCREEN SNAPSHOTS : HOLLYWOOD'S INVISIBLE MAN
Court métrage de Ralph Staub

 

1950 - WORKS OF CALDER
Documentaire de Herbert Matter - Uniquement sa voix + la narrationn et production

 

1948 - A YANK COME BACK
Court métrage de Colin Dean - Uniquement Scénario et production

 

1944 - VICTOIRE DE TUNISIE .LA
Documentaire de Frank Capra et John Huston - Uniquement la narration

 

1944 - SALUT LA FRANCE
Court métrage de Jean Renoir

 

1944 - HYMN OF THE NATIONS
Documentaire d'Alexander Hammid - Uniquement la narration

 

1944 - ATTACK ! BATTLE OF NEW BRITAIN
Documentaire - Scén : Robert Presnell Sr. - Uniquement la narration

 

1943 - A WELCOME TO BRITAIN
Documentaire de Burgess Meredith et Anthony Asquith

 

1943 - REAR GUNNER .THE
Court métrage de Ray Enright

 

1941 - FORGOTTEN VILLAGE .THE
Documentaire d'Alexander Hammid et Herbert Kline

 

_______________________FIN_____________________

 

commentaires (0)