ANTHONY QUINN

Vue 39741 fois

Profession:
Acteur américain d'origine mexicaine

Date et lieu de naissance:
21-04-1915, à Chihuahua, au Mexique.

Date et lieu du décès:
03-06-2001, à Boston, dans le Massachusetts, aux États-Unis.

Cause du décès:
Cancer de la gorge à l'âge de 86 ans.

Nom de naissance:
Antonio Rudolfo Oaxaca Quinn.

État civil:
Au cours de sa vie, il se maria à 3 reprises et père de 10 enfants. :

Marié le 05 octobre 1937 avec l'actrice : KATHERINE DEMILLE - divorcé en 1965.
Ils eurent 5 enfants.

Marié en 1966 avec : IOLANDA ADDOLARI - divorcé le 19-08-1997.
Ils eurent trois enfants.

Marié en 1997 jusqu'à son décès en 2001 avec : KATTY BENVIN.
Ils eurent deux enfants : Antonia (1994) et Ryan (1996).

Il a eu cinq enfants avec KATHERINE DEMILLE
Christopher Quinn (né le 27 octobre 1938 - décédé le 15 mars 1941)
Christina Quinn (née le 1er décembre 1941)
Catalina Quinn (née le 21 novembre 1942)
Duncan Quinn (né le 4 août 1945)
Valentina Quinn (née le 26 décembre 1952)

Il a eu trois enfants avec IOLANDA ADDOLARI
Francesco Quinn (né le 22 mars 1963 - décédé le 5 août 2011) Danny Quinn (né le 16 avril 1964)
Lorenzo Quinn (né le 7 mai 1966)

Il a eu deux enfants avec FRIEDEL DUNBAR
Sean Quinn (né le 7 février 1973)
Alex A. Quinn (né le 30 décembre 1976)

Il a eu deux enfants avec KATHY BENVIN
Antonia Quinn (né le 23 juillet 1993)
Ryan Quinn (né le 5 juillet) , 1996)

Liaison avec l'actrice : INGRID BERGMAN.
Liaison en 1953 avec l'actrice : SUZAN BALL.

Taille:
(1m88)

Commentaires: 13

Anecdotes

Devenu citoyen américain en 1947.

En 1914, Pancho Villa remporte une de ses fameuses victoires à Chihuahua, ce qui lui ouvre les portes du nord du Mexique. Quelques mois plus tard une de ses 'saladeras' d'origine aztèque, Manuela, donne naissance à Antony Quinn ! Faut-t-il s'étonner qu'un des films les plus marquants de l'acteur soit 'Viva Zapata ! ' D'Elia Kazan.

Acteur qui tourna plus de 150 films, Anthony Quinn met un terme à sa carrière cinématographique pour se consacrer à la peinture et à la sculpture. Il expose ses créations au Cnit à Paris, en mai 1990.

En 1964 alors que Anthony Quinn devient à jamais Zorba le grec, rôle clé de sa carrière. Film nommé 7 fois aux Oscars.

Il publie son autobiographie en 1972, (The Original sin).

Fait le 14 janvier 2021 par Philippe de CinéMémorial.

 

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à ANTHONY QUINN

Ajout de la vidéo le 27 octobre 2013 par Philippe de CinéMémorial

Fils de Francisco Frank Quinn un peintre-toréador irlandais combattant de lutte aux cotés du révolutionnaire Pancho Villa et de Manuela Nellie (née Oaxaca) une Mexicaine de sang aztèque. Anthony Quinn de son vrai nom Manuel Antonio Rodolfo Quinn Oaxaca, est né le 21 avril 1915 à Chihuahua au Mexique, une petite ville alors en pleine révolution. Il a une sœur nommée Stella. Au début des années vingt, la famille Quinn fuit la révolution, et s’installe au Texas puis en Californie où Anthony grandit dans le bidonville mexicain de Los Angelès. Son père trouve un emploi de caméraman dans le studio du cinéma Selig Film, où le jeune Anthony accompagne souvent son père et fait la connaissance de stars telles que Tom Mix et John Barrymore">John Barrymore.

A neuf ans, il perd son père victime d’un accident de la route, à onze ans pour subvenir aux besoins de la famille, il abandonne sa scolarité et fait l’apprentissage de la vie dans une variété de petits métiers dont vendeur à la criée, cireur de chaussures, garçon boucher, et même boxeur …

Ayant obtenu une bourse d’étude il décide d’entreprendre des cours d’architecture à Los Angélès ; mais cette parenthèse universitaire ne lui convient pas vraiment.

A 18 ans, après une opération de la langue pour éradiquer son zozotement suite à un stupide accident de jeunesse, il suit des cours de diction auprès de Katharine Hamill qui enseigne l'art dramatique dans une école de théâtre, et pour payer ses cours il travaille comme concierge dans cet établissement.

Ayant pris goût à la comédie, il répond à une annonce passée par la fantasque Mae West et devient son partenaire, sur scène, dans « Clean Beds ».

Tout en continuant son apprentissage sur scène notamment à Broadway, il est remarqué par le réalisateur Lew Landers qui lui offre un petit rôle dans « Parole » (1936) celui d’un détenu tué à coups de couteau. Puis il apprend que Cecil B. DeMille recherche des acteurs indiens pour figurer auprès de Gary Cooper dans « Une aventure de Buffalo Bill » (1936) il se rend aux auditions, retenu pour son coté latino il est engagé pour jouer un indien Cheyenne qui pousse son peuple à la guerre. Sur le tournage, il tombe amoureux de la fille adoptive du maître, et l’épouse l’année suivante. La publicité suscitée autour de cette union, lance véritablement sa carrière, les propositions se multiplient, Anthony Quinn symbolise alors l'ascension d'un métisse, l'une des premières stars au sang mêlé d'Hollywood.

Cette allure à la fois latino-américaine qui colle parfaitement à l’univers du western, lui permet d'interpréter toutes les minorités ethniques, que ce soit arabe, amérindienne, asiatique, italienne, grecque, mexicaine s’affublant de faux nez, de perruques invraisemblables, où son regard intense et fou fascine bon nombre de réalisateurs. Il y a créé des personnages souvent tragiques, puissants et gauches, passant d’une extrême douceur à la violence la plus incontrôlable. Citons quelques films de sa période de westerns ; le chef Crazy Horse chef des Sioux vainqueur de la bataille de Little Big dans le biopic de Raoul Walsh « La charge fantastique » (1941) : un Mexicain condamné au lynchage dans « L’étrange incident » (1943) de William A. Wellman ; le Chef Œil de Lynx dans « Buffalo Bill » (1944) de William A. Wellman avec Joël McCrea dans le rôle titre ; le frère jaloux et aigri du révolutionnaire Zapata (Marlon Brando) dans « Viva Zapata ! » d’ Elia Kazan (1952) ce mercenaire obtient pour sa prestation l'Oscar du meilleur second rôle masculin ; le hors-la-loi cabotin dans « Vaquero ! » de John Farrow.

Dans un registre différent, en 1954, Federico Fellini lui offre le rôle de Zampano, une force de la nature, avec Giulietta Masina dans le célèbre « La Strada » où ils vivent misérablement de numéros de saltimbanque ; il endosse ensuite sous la direction de Vincente Minnell le personnage de Paul Gauguin, le peintre ami de Van Gogh interprété par Kirk Douglas dans « La vie passionnée de Vincent Van Gogh » sa prestation lui permet de remporter un second Oscar du meilleur acteur de sa carrière : puis devient Attila le roi des Huns qui s'oppose au Romains dans le péplum « Attila, fléau de dieu » (1954) de Pietro Francisci, avec Henri Vidal et Sophia Loren.

Les gros succès s'enchaînent : il est l'effroyable et sensible Quasimodo amoureux de la belle Esméralda (Gina Lollobrigida) dans « Notre-Dame-de-Paris » (1956) avec Alain Cunny ; en 1961 il est de la distribution du chef-d'œuvre « Les canons de Navarone » un drame de guerre signé de Jack Lee Thompson; il est véritablement impressionnant dans le rôle du brigand « Barabbas » (1961) dans le péplum de Richard Fleischer avec Arthur Kennedy en Ponce Pilate ; ensuite David Lean le transforme en bédouin râleur et cupide, mais courageux et loyal dans le film aux sept Oscar « Lawrence d'Arabie » aux côtés de Peter O'Toole, Alec Guinness et Omar Sharif. Il confirme son statut de star planétaire avec « Zorba le grec » (1963) de Michael Cacoyannis il est Zorba qui aime boire, rire, chanter et danser le sirtakis, il gagne à nouveau le prix du meilleur acteur décerné par la National Board of Revue.

Avant de fermer sa page filmographique citons encore son rôle du faux prêtre dans « La bataille de San Sebastian » (1967) de Henri Verneuil, où il prend la défense d'un village contre le pillage des indiens Yaquis menés par un métis nommé Teclo (Charles Bronson) ; le farouche montagnard dans « Passeur d’hommes » (1979) de Jack Lee Thompson, il est engagé par la résistance pour faire passer un éminent scientifique en Espagne mais il doit faire face à un dangereux et sadique (Malcolm McDowell). Encore une extraordinaire composition dans « Le lion du désert » (1979) de Mustapha Akkad, il est Omar Al Mokhta le chef des bédouins opposé à la colonisation de son pays par l'Italie, il mènera une guérilla acharnée.

Vers la fin de sa carrière, il joue surtout des rôles de patriarche, des rôles en demi-teinte mais sans importance tant sa carrière est impressionnante : près de 200 films, et une vingtaine de séries télévisées ...

Après son divorce avec Katherine DeMille qui lui donna cinq enfants, il épouse en 1966 la costumière italienne Jolanda Addolori, durant leur union ils auront trois enfants, son mariage fut aussi un échec, Il épouse ensuite Kathy Benvin en décembre 1997, qui lui donna aussi deux enfants, ils sont restés mariés jusqu'au décès de l’acteur le 3 juin 2001,atteint d'une insuffisance respiratoire due a un cancer de la gorge l'inoubliable Zorba le grec décède à 86 ans terrassé par une pneumonie, dans un hôpital de Boston

Source : Gary Richardson - Fait le 14 janvier 2021 par Philippe de CinéMémorial.

 

SES RÉCOMPENSES :

 

1995 - Caméra d’Or de Berlin, Allemagne.

1987 - Prix Cecil B. DeMille - Golden Globes, États-Unis.

1964 - Pour le film : ZORBA LE GREC - Prix NBR - Meilleur acteur - National Board of Review, États-Unis.

1957 - Pour le film : LA VIE PASSIONNÉE DE VINCENT VAN GOGH - Oscar - Meilleur second rôle masculin, États-Unis.

1953 - Pour le film : VIVA ZAPATA ! - Oscar - Meilleur second rôle masculin, États-Unis.

 

Filmographie

 

140 LONGS MÉTRAGES
_________________________________

 

2002 - MAFIA LOVE

 

1999 - TIERRA DE CANONES
Réal : Antoni Ribas

 

1999 - ORIUNDI
Réal : Ricardo Bravo

 

1996 - IL SINDACO
Réal : Ugo Fabrizio Giordani

 

1994 - SEVEN SERVANTS
Réal : Daryush Shokof

 

1994 - VENDANGES DE FEU .LES

 

1993 - SOMEBODY TO LOVE
Réal : Alexandre Rockwell

 

1993 - DERNIER DES HÉROS .LE

 

1991 - TA MÈRE OU MOI

 

1991 - INDOMPTÉS .LES

 

1991 - JUNGLE FEVER

 

1991 - ÉTOILE POUR DEUX .UNE

 

1990 - AMOUR FANTÔME

 

1990 - REVENGE

 

1989 - STRADIVARIUS

 

1988 - PASION DE HOMBRE
Réal : José Antonio de la Loma

 

1982 - VALENTINA
Réal : Antonio José Betancor

 

1982 - REGINA

 

1981 - RISQUES DE L'AVENTURE .LES

 

1981 - CROSSCURRENT
Scén : S.C. Dacy

 

1981 - LION DU DÉSERT .LE

 

1980 - SALAMANDRE .LA

 

1980 - CERCLE DU POUVOIR .LE
Réal : Bobby Roth - Uniquement Producteur exécutif

 

1978 - PASSEUR D'HOMMES

 

1978 - EMPIRE DU GREC .L'

 

1978 - CARAVANES

 

1978 - ENFANTS DE SANCHEZ .LES

 

1976 - RISQUE À COURIR .UN

 

1976 - MESSAGE .LE

 

1976 - BLUFFEURS .LES

 

1975 - HÉRITAGE .L'

 

1973 - MARSEILLE CONTRAT

 

1973 - DON ANGELO EST MORT

 

1972 - VOICE OF LA RAZA .THE
Réal : William Greaves

 

1972 - LOS AMIGOS

 

1972 - MEURTRES DANS LA 110° RUE

 

1972 - EL ASESINATO
Réal : Julio César

 

1970 - PLUIE DE PRINTEMPS

 

1970 - R.P.M.

 

1970 - INDIEN .L'

 

1969 - SECRET DE SANTA VITTORIA .LE

 

1969 - A DREAM OF KINGS

 

1968 - SOULIERS DE SAINT-PIERRE .LES

 

1968 - JEUX PERVERS
Titre Orig. : The Magus
Réal : Guy Green

 

1967 - PEYROL LE BOUCANIER

 

1968 - BATAILLE DE SAN SÉBASTIAN .LA

 

1966 - CENTURIONS .LES

 

1966 - DÉTRAQUÉS .LES

 

1967 - VINGT-CINQUIÈME HEURE .LA

 

1964 - FABULEUSE AVENTURE DE MARCO POLO .LA

 

1965 - CYCLONE À LA JAMAÏQUE

 

1964 - ZORBA LE GREC

 

1963 - RANCUNE .LA

 

1964 - ET VINT LE JOUR DE LA VENGEANCE

 

1962 - REQUIEM POUR UN CHAMPION

 

1962 - LAWRENCE D'ARABIE

 

1962 - BARABBAS

 

1961 - CANONS DE NAVARONE .LES

 

1960 - MEURTRE SANS FAIRE-PART

 

1959 - HOMME AUX COLTS D'OR .L'

 

1959 - DENTS DU DIABLE .LES

 

1959 - DERNIER TRAIN DE GUN HILL .LE

 

1959 - DIABLESSE EN COLLANT ROSE .LA

 

1958 - VAGUE DE CHALEUR

 

1958 - BOUCANIERS .LES

 

1958 - ORCHIDÉE NOIRE .L'

 

1957 - BORD DE LA RIVIÈRE .LE

 

1957 - CHEVAUCHÉE DU RETOUR .LA

 

1957 - CAR SAUVAGE EST LE VENT

 

1956 - NOTRE-DAME DE PARIS

 

1956 - TUEUR ET LA BELLE .LE

 

1956 - NUIT BESTIALE .LA

 

1956 - SECRET DES SEPT CITÉS .LE

 

1956 - VIE PASSIONNÉE DE VINCENT VAN GOGH .LA

 

1955 - ROI DU RACKET .LE

 

1955 - DUEL EN SICILE

 

1955 - BRAVE ET LA BELLE .LE

 

1953 - ULYSSE

 

1954 - NETTOYAGE PAR LE VIDE

 

1954 - STRADA .LA

 

1954 - ATTILA, FLÉAU DE DIEU

 

1953 - EXPÉDITION DU FORT KING .L'

 

1953 - FEMMES DAMNÉES

 

1953 - SOUFFLE SAUVAGE .LE

 

1953 - CITÉ SOUS LA MER .LA

 

1953 - IL PIÙ COMICO SPETTACOLO DEL MONDO

 

1953 - DONNE PROIBITE
Réal : Giuseppe Amato

 

1953 - À L'EST DE SUMATRA

 

1952 - VIVA ZAPATA !

 

1952 - VAQUERO

 

1952 - PROSCRIT .LE

 

1952 - MONDE LUI APPARTIENT .LE

 

1952 - À L'ABORDAGE

 

1951 - ÉPÉE DE MONTE-CRISTO .L'

 

1951 - CORRIDA DE LA PEUR .LA

 

1947 - TAÏKOUN

 

1947 - SUPRÊME AVEU

 

1947 - SINBAD LE MARIN

 

1947 - ESPOIR NOIR .L'

 

1946 - CALIFORNIE TERRE PROMISE

 

1945 - DRÔLE D'HISTOIRE

 

1945 - RETOUR AUX PHILIPPINES

 

1945 - SOUS LE CIEL D'ORIENT

 

1944 - ROGER TOUHY, GANGSTER

 

1944 - LADIES OF WASHINGTON

 

1944 - BUFFALO BILL

 

1943 - POUR LES BEAUX YEUX DE MA BELLE

 

1943 - ÉTRANGE INCIDENT .L'

 

1943 - GUADALCANAL

 

1942 - CYGNE NOIR .LE

 

1942 - LARCENY INC.

 

1942 - EN ROUTE VERS LE MAROC

 

1941 - THIEVES FALL OUT

 

1941 - PERFECT SNOB .THE

 

1941 - CHARGE FANTASTIQUE .LA

 

1941 - BULLETS FOR O'HARA

 

1941 - KNOCKOUT

 

1941 - ARÈNES SANGLANTES

 

1940 - VILLE CONQUISE

 

1940 - RETOUR DES TEXAS RANGERS .LE

 

1940 - MYSTÈRE DU CHÂTEAU MAUDIT .LE

 

1940 - EMERGENCY SQUAD

 

1940 - EN ROUTE VERS SINGAPOUR
Titre Orig. : Road to Singapore
Réal : Victor Schertzinger

 

1939 - TELEVISION SPY

 

1939 - PACIFIC EXPRESS

 

1939 - ROI DE CHINATOWN .LE

 

1939 - ISLAND OF LOST MEN
Réal : Kurt Neumann

 

1938 - ÉVADÉ D'ALCATRAZ .L'

 

1938 - FLIBUSTIERS .LES

 

1938 - VÉNUS DE LA ROUTE

 

1938 - HUNTED MEN
Réal : Louis King

 

1938 - DANGEREUX À CONNAÎTRE

 

1938 - BULLDOG DRUMMOND EN AFRIQUE
Titre Orig. : Bulldog Drummond in Africa
Réal : Louis King

 

1937 - UNDER STRANGE FLAGS
Réal : Irvin Willat

 

1937 - TROMPETTE-BLUES

 

1937 - PARTNERS IN CRIME
Réal : Ralph Murphy

 

1937 - DERNIER TRAIN DE MADRID .LE

 

1937 - AMOUR À WAIKIKI .L'

 

1937 - FILLE DU DRAGON .LA

 

1937 - AVENTURE DE BUFFALO BILL .UNE

 

1936 - PAROLE !

 

1936 - SWORN ENEMY

 

1935 - SOUPE AU LAIT

 

SA PARTICIPATION POUR LA TÉLÉVISION
____________________________________________

 

1996 - GOTTI

 

_______________________FIN_____________________

 

commentaires (13)

flpo 483

09-08-2008 11:59:52

BONJOUR QUEL GRAND ACTEUR IL SAVAIT TOUT JOUER AVEC SON TALENT A CHAQUE FOIS ON AVAIT L'IMPRESSION QUE LE ROLE QU'IL INTERPRETAIT AVAIT ETE ECRIT POUR LUI C'EST VRAIMENT UN REGAL DE LE REGARDER

hugongerard

06-10-2009 09:33:16

Un grand tragédien certes que j ' ai toujours adoré depuis mon enfançe , mais méritait-il un Oscar , pour son rôle de Gauguin , pour La vie passionnée de Van Gogh ( Lust for life 1956) de Vincente Minelli , non c ' est Kirk Douglas qui le méritait et Kirk n ' en a même pas obtenu un seul Oscar de sa carrière même pas pour ce film , une injustice irréparrable envers ce grand acteur

ypreeuw pauline

23-05-2010 12:04:56

bonjour je chercher un film avec anthony quinn qui se passe en grèce ,des années 40 peut etre merci

hugongerard

07-10-2010 11:34:20

Pour Pauline Ypreeuw. Le film que tu cherches , avec Anthony Quinn et qui a été tourné en Grèce est : Zorba le grec , de Michael Cacoyannis , film qui avec : La Strada de Fellini , le propulsa au sommet de star , avec Alan Bates et Irène Papas , le passage culte de ce film à ne pas rater la fameuse du Sirtakis dansé par Anthony Quinn et Alan Bates , je le possède en dvd chez moi .

mounir

18-10-2010 15:37:43

j ai lu une fois que trés jeune notre stars a travaillé come chaufeur de taxi , vous ne le dites pas ?

hugongerard

03-11-2010 17:26:27

Grand acteur qui avait eu une trés riche et longue filmographie avec le Duke Wayne , mais certes aussi une grande présençe à l ' écran , notamment dans ses rôles , il pouvait tout jouer .

betty niechoj

04-01-2011 19:44:16

je l´adoreé super acteur tres beaux garçon avec beaucoup de prestanse

hugongerard

16-03-2011 13:18:49

Il y a certainement une erreur concernant son rôle dans : Jesus de Nazareth( 1974) de Franco Zeffirelli , soit-disant Quinn y campaît le rôle de Zeus , Zeus n ' est qu ' un personnage de la mythologie et non un personnage biblique .

hugongerard

07-01-2012 18:18:57

Il avait campé aussi Pablo Picasso dans un téléfilm intitulé : Le taureau et la colombe , si je ne fais pas d erreur , mais à moins que ce projet sur la vie du peintre de Guernica , ne vit jamais le jour .

MAACHOU MERZOUK

01-07-2012 15:09:32

Grand acteur du cinéma mondial, avec son visage rustique, son physique de géant, il joue toujours le rôle des méchants, sa seule présence dans un film rehausse celui-ci, il fait partie de la race des géants du cinéma; on ne se lasse jamais de le voir jouer dans des films, mais dans ZORBA LE GREC il explose, MAACHOU MERZOUK

hugongerard

28-01-2013 11:25:04

Il n ' était pas mal non plus dans : La Strada de Fellini .

patricia

02-04-2013 18:25:01

Très très grand acteur innoubliable dans de très nombreux film.