VIVIANE ROMANCE

Vue 11693 fois

Profession:
Actrice, productrice et femme de théâtre français.

Date et lieu de naissance:
04-07-1912, à Roubaix, Nord-Pas-de-Calais, France.

Date et lieu du décès:
02-09-1991, à l'hôpital Pasteur de Nice, Alpes-Maritimes, France - Incinérée au crématorium de Nice, les cendres furent remises à la famille.

Cause du décès:
Cancer à l'âge de 79 ans.

Nom de naissance:
Pauline Arlette Ortmans.

État civil:
Mariée en 1937 avec l'acteur : GEORGES FLAMANT - Jusqu'en 1942

Mariée en 1944 avec l'acteur : CLÉMENT DUHOUR - Jusqu'en 1951

Mariée en 1951 avec le réalisateur : JEAN JOSIPOVICI - Jusqu'en 1957

Taille:

Commentaires: 4

Anecdotes

Viviane Romance débute à 13 ans comme danseuse au Théâtre Sarah Bernardt.

1931 - Élue Miss Paris à 18 ans, on s’aperçut qu’elle avait un enfant ; Un peu plus tard, n’admettant pas le ton acerbe de Mistinguett, elle giflera la vedette), ce fut sa rencontre avec Julien Duvivier.

Au théâtre, Viviane Romance joue notamment Noix de coco et Une si grande dame. A la télévision, on la voit dans Le Mystère de Choisy (1964) de Stellio Lorenzi, dans L'Eloignement (1972) de Jean-Pierre Desagnat et dans Du plomb dans la tête (1973) de Roger Dallier. Elle publie ses Mémoires en 1986, Romantique à mourir.

En mars 1942, elle se joint au groupe d'acteurs invités par les Allemands qui visitent les studios cinématographiques de Berlin, aux côtés de Junie Astor, René Dary, Suzy Delair, Danielle Darrieux et Albert Préjean. Fréquentant un peu trop les occupants, elle sera incarcérée à la Libération.

1956 - Elle se retire du cinéma.

1959 - Sans doute Viviane Romance eut-elle le tort, à certains moments, de vouloir diriger sa carrière elle-même. Ses tentatives de productrice furent notamment désastreuses, l'amenant jusqu'à la vente d'une partie de ses propriétés et bijoux personnels pour une "bouchée de pain". Son désir d'imposer les hommes qui partagèrent sa vie ne fut pas non plus de la meilleure veine. N'est pas Vadim qui veut...

Elle décède en 1991. Ses cendres sont dispersées dans le parc de son château de la Gaude (Alpes-Maritimes), une ancienne Commanderie des Templiers située sur les hauteurs de Cagnes-sur-Mer, et qu'elle avait rénovée en 1964.

 

Dernière mise à jour : 01 mars 2007

 

 

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à VIVIANE ROMANCE

 

 

source de la Vidéo : http://www.pulceo.com/divertir/viviane-romance-cinema -
Ajout de la vidéo le 07 décembre 2009 par Philippe de CinéMémorial

 

Elle débute à 13 ans comme danseuse au Théâtre Sarah Bernardt.

Viviane Romance débute dès son adolescence dans la danse au Théâtre du Châtelet. A seize ans, elle pose pour des cartes postales et deux ans plus tard elle devient danseuse au Moulin-Rouge. Là, une altercation avec Mistinguett lui fait bénéficier d'une publicité inattendue. Elle délaisse alors la danse et débute à l'écran dans des rôles de figuration en 1930, année où elle est élue Miss Paris.

Carrière au cinéma
Viviane Romance est une des actrices les plus populaires du cinéma français d'avant-guerre. En 1935, elle rencontre Julien Duvivier qui lui offre une scène dans La Bandera. La même année, elle obtient son premier rôle intéressant dans Princesse Tam Tam d'Edmond T. Gréville. La consécration vient avec son interprétation d'une femme fatale qui monte deux amis l'un contre l'autre pour ses beaux yeux dans La Belle Equipe (1936) de Julien Duvivier. Ses rôles suivants appartiennent au même registre. Sa sensualité, son regard malicieux et sa gouaille naturelle explosent dans des rôles de garces, de prostituées au grand coeur qui font chavirer les hommes.

Dans les années 30, elle avait refusé un contrat proposé par Hollywood. Elle avait joué en revanche dans plusieurs films en Italie, où elle résida un temps.

En mars 1942, elle se joint au groupe d'acteurs invités par les Allemands qui visitent les studios cinématographiques de Berlin, aux côtés de Junie Astor, René Dary, Suzy Delair, Danielle Darrieux et Albert Préjean. Fréquentant un peu trop les occupants, elle sera incarcérée à la Libération.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, elle interprète des personnages plus dramatiques (L'Esclave blanche, 1939, de Marc Sorkin ; La Tradition de minuit, de Roger Richebé). Sous la direction d'Abel Gance, elle joue dans un mélodrame, Vénus aveugle (1940). En 1941, elle joue dans Une Femme dans la nuit, avec Claude Dauphin et Henri Guisol. En 1942, elle revient aux rôles qui firent son succès, en prêtant ses traits à la Carmen de Christian-Jaque, d'après Prosper Mérimée.

Sans doute Viviane Romance eut-elle le tort, à certains moments, de vouloir diriger sa carrière elle-même. Ses tentatives de productrice furent notamment désastreuses, l'amenant jusqu'à la vente d'une partie de ses propriétés et bijoux personnels pour une "bouchée de pain". Son désir d'imposer les hommes qui partagèrent sa vie ne fut pas non plus de la meilleure veine. N'est pas Vadim qui veut...

A la Libération, l'actrice obtient quelques rôles étoffés (L'Affaire du collier de la reine, 1945, de Marcel L'Herbier ; Panique, 1946, de Julien Duvivier) parmi des productions plus décevantes. En 1955, Henri Decoin lui permet de montrer à nouveau l'étendue de son talent dans L'Affaire des poisons. Viviane Romance se lance alors dans la production, mais ses échecs l'amènent à s'éloigner peu à peu du cinéma. On la voit encore dans Mélodie en sous-sol (1962) d'Henri Verneuil et dans Nada (1973) de Claude Chabrol, où elle incarne une tenancière de bordel, puis elle met fin à sa carrière cinématographique pour se consacrer à la restauration d'une forteresse de l'Ordre des Templiers.

Filmographie

 

69 LONGS MÉTRAGES DÉTAILLÉS

************************************

 

1973 - NADA

 

1963 - MÉLODIE EN SOUS-SOL

 

1961 - PELUSA

 

1956 - PITIÉ POUR LES VAMPS

 

1955 - AFFAIRE DES POISONS .L'

 

1955 - GUEULE D'ANGE

 

1955 - INSPECTEUR CONNAÎT LA MUSIQUE .L'

 

1955 - TOURNANT DANGEREUX .LE

 

1954 - CHAIR ET LE DIABLE .LA

 

1953 - HOMME LA BÊTE ET LA VERTU .L'

 

1952 - FEMMES SONT DES ANGES .LES

 

1952 - LÉGION ÉTRANGÈRE

 

1951 - SEPT PÉCHÉS CAPITAUX .LES

 

1951 - AU COEUR DE LA CASBAH

 

1950 - PASSION

 

1949 - MAYA

 

1948 - CARREFOUR DES PASSIONS .LE

 

1945 - AFFAIRE DU COLLIER DE LA REINE .L'

 

1946 - COLÈRE DES DIEUX .LA

 

1946 - MAISON SOUS LA MER .LA

 

1946 - PANIQUE

 

1945 - ROUTE DU BAGNE .LA

 

1943 - BOITE AUX RÊVES .LA

 

1943 - CARMEN

 

1941 - FEU SACRÉ

 

1941 - CARTACALHA, REINE DES GITANS

 

1941 - FEMME DANS LA NUIT .UNE

 

1940 - VÉNUS AVEUGLE

 

1939 - ANGÉLICA

 

1939 - ESCLAVE BLANCHE .L'

 

1939 - TRADITION DE MINUIT .LA

 

1938 - GIBRALTAR

 

1938 - JOUEUR .LE

 

1938 - MAISON DU MALTAIS .LA

 

1938 - PRISONS DE FEMMES

 

1937 - CLUB DES ARISTOCRATES .LE

 

1938 - ÉTRANGE MONSIEUR VICTOR .L'

 

1937 - NAPLES AU BAISER DE FEU

 

1937 - PURITAIN .LE

 

1936 - ANGE DU FOYER .L'

 

1936 - BELLE ÉQUIPE .LA

 

1936 - SALONIQUE NID D'ESPIONS

 

1936 - DEUX FAVORIS .LES

 

1936 - GUEULE EN OR .UNE

 

1936 - HOMME À ABATTRE .L'

 

1935 - BANDERA .LA

 

1935 - DEUXIÈME BUREAU

 

1935 - ÉQUIPAGE .L'

 

1935 - PRINCESSE TAM-TAM

 

1935 - RETOUR AU PARADIS

 

1935 - MARCHAND D'AMOUR

 

1935 - ROSIÈRE DES HALLES .LA

 

1935 - YEUX NOIRS .LES

 

1934 - AUBERGE DU PETIT DRAGON .L'

 

1934 - DÉDÉ

 

1934 - JUSTIN DE MARSEILLE

 

1934 - LILIOM

 

1934 - MAM'ZELLE SPAHI

 

1934 - N'AIMER QUE TOI

 

1934 - ZOUZOU

 

1933 - CIBOULETTE

 

1933 - AVENTURES DU ROI PAUSOLE .LES

 

1933 - ÉPERVIER .L'

 

1933 - JE TE CONFIE MA FEMME

 

1932 - DAME DE CHEZ MAXIM'S .LA

 

1931 - CHIENNE .LA

 

1931 - IL EST CHARMANT

 

1931 - MAM'ZELLE NITOUCHE

 

1929 - PARIS-GIRLS

 

 

1 COURT MÉTRAGE

************************************

 

1935 - MONSIEUR PROSPER

 

 

3 PARTICIPATIONS POUR LA TÉLÉVISION.

************************************

 

1973 - DU PLOMB DANS LA TÊTE
Téléfilm

 

1973 - ÉLOIGNEMENT .L'
Série TV

 

1972 - DAME AUX CAMÉLIAS .LA
Téléfilm

 

 

 

commentaires (4)

henri danty

29-10-2009 20:47:14

si on pouvait figurer par un nom un seul nom le cinema français ce serait :VIVIANE ROMANCE

henri danty

13-05-2010 22:38:35

injustement oubliee,Viviane Romance fut un personnage irremplaçable de notre mythologie.il faudra bien un jour lui rendre hommage.son succes populaire fut immense,dans un temps ou les medias comptaient a peine.l actrice,peu de temps avant sa mort,deplorait que ses films fussent interdits d ecran.en sera t il toujours ainsi?

hugongerard

21-01-2012 14:24:44

Innoubliable marquise de Brinvilliers( Marie-Madeleine d ' Aubray), dans : La poison d ' Henri Decoin .

Varet Robert

12-09-2013 06:59:36

Viviane Romance a toujours été ma préférée depuis mon plus jeune age, j'ai aujourd'hui 81 ans et ma collection s'agrandit tous les jours. aimerai rentrer en contact avec Mr Henri Danty si possible. Au revoir - R.V