VIRGINIA GREY

Vue 18273 fois

Profession:
Actrice américaine.

Date et lieu de naissance:
22-03-1917, à Los Angeles, Californie, États-Unis.

Date et lieu du décès:
31-07-2004, à Woodland Hills, Californie, États-Unis.

Cause du décès:
D'une crise Cardiaque à l'âge de 87 ans.

Nom de naissance:
Virginia Grey.

État civil:
?

Taille:
(165 cm)

Commentaires: 0

Anecdotes

Fille du réalisateur Ray Grey.

Après la mort de Carole Lombard, elle fut liée durant plusieurs années à Clark Gable

Liaison avec John Basilone, médaillé d'Honneur dans la Marine, qui a été tué plus tard à Iwo Jima.

Une de ses premières baby-sitters était Gloria Swanson.

Virginia Grey, la plus excentrique des B. girls.

 

Dernière mise à jour le 13 mars 2007.

 

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à VIRGINIA GREY

Source : basilnelson de Movie Legends -- Ajout de la vidéo le 01 octobre 2011 par Philippe de CinéMémorial

 

L'actrice de série B, égérie de Fuller, est morte à 87 ans.

Son père Ray jouait les Keystone Kops chez Sennett (plus tard metteur en scène du muet), sa mère était monteuse à Universal, et Gloria Swanson lui servait de baby-sitter. Virginia Grey, une véritable enfant du cinéma, est morte samedi dernier à la Maison des vieux acteurs de Woodland Hills, à l'âge de 87 ans.

Coups de Sac. On se souvient surtout d'elle dans The Naked Kiss, de Sam Fuller, dans lequel Constance Tower la rouait de coups de sac à main et lui enfonçait deux billets de dix et un de cinq dollars dans la bouche, argent avancé à une infirmière pour qu'elle devienne une «bonbon girl» chez la mère maquerelle jouée par Grey. Elle s'appelait Candy dans le film, teinte en blonde, sèche comme un coup de trique ­ une réplique vieillie de la frappante beauté qu'était Constance Tower elle-même, ou ce que celle-ci aurait pu devenir.

Malgré sa centaine de films en un demi-siècle, Virginia Grey n'a véritablement été vedette qu'une fois, à dix ans, dans son premier film en 1927 ­ une version muette de la Case de l'oncle Tom chez Universal, où elle jouait Little Eva. Après avoir figuré enfant dans d'autres films muets, elle a fait ses études, ne reprenant le collier qu'en 1933. Longue blonde plantureuse, on la voyait à peine dans les chorus des musicals Warner (Dames, Golddiggers of 1935). Puis elle joua les utilités chez MGM, de 1936 à 1942, où on ne lui donnait la vedette que dans les séries B. Dans The Women, de Cukor, elle ne fait même pas partie du club de vipères qui papotent autour de Norma Shearer ; elle est pourtant dans le film.

Plus tard, comme free-lance, elle jouait intelligemment des rôles indignes d'elle, surtout dans les westerns et les films noirs. Les filles à gangsters étaient sa spécialité. Toujours longue, mais de plus en plus osseuse, le menton en avant, elle délivrait des répliques comme, «why settle for second-raters ?» (pourquoi se limiter aux caïds de second plan ?) C'est dans son meilleur film qu'elle dit ça, justement au seul homme qu'il ne faut pas : Charles McGraw, qui joue «la Menace», dans le film du même nom (The Threat, de Felix Feist, RKO, 1949). McGraw la jette comme une serpillière. Grey appartient à Tony, un autre membre de la bande, et est soupçonnée à tort de trahison. Les malfrats sont dans une cabane surchauffée, attendant qu'un avion les évacue sur le Mexique. Ils n'ont que de la bière à boire, et McGraw, qui a déjà tué trois personnes, a cogné le reste.

Maquerelle. Grey joue tout le film pieds nus, son escarpin étant tombé sur l'asphalte quand les truands l'ont enlevée, à la sortie du club de strip-tease où elle travaille. Elle porte la même jupe à pois durant tout le film aussi, et c'est elle qui tue Charlie-la-Menace, avec un gros calibre 45 automatique. McGraw tombe, mais elle lui expédie encore une balle dans l'épaule pour bonne mesure. Elle n'a jamais été si belle que dans The Threat, et n'a jamais eu autant à faire que dans ce film méconnu. «La police vous doit une paire de chaussures», dit le policier Michael O'Shea, qui lui doit la vie.

Vingt ans plus tard, elle a encore durci ­ tout à fait crédible en maquerelle dans The Naked Kiss. Et revancharde, avec ça : «Ça t'apprendra à m'enfoncer des sales billets dans la bouche», dit-elle à Constance Tower, qu'elle charge à outrance alors qu'elle est accusée de meurtre. Son dernier film notable sera Airport, en 1970, même si elle a continué à apparaître ensuite à la télévision.

 

Source : Liberation par Philippe Garnier.

 

Filmographie

 

97 LONGS MÉTRAGES DÉTAILLÉS
_________________________________

 

 

1970 - AIRPORT

 

1967 - RICHES FAMILLES .LES

 

1965 - MADAME X

 

1965 - AMOUR A PLUSIEURS VISAGES .L'

 

1964 - POLICE SPÉCIALE

 

1962 - FAUVES MEURTRIERS .LES

 

1961 - AMÉRICAINE ET L'AMOUR .L'

 

1961 - HISTOIRE D'UN AMOUR

 

1961 - LYCÉENNES .LES

 

1961 - AU RYTHME DES TAMBOURS FLEURIS

 

1960 - MEURTRE SANS FAIRE-PART

 

1959 - BALLE SIGNÉE X .UNE

 

1958 - DES YEUX POUR PLEURER

 

1957 - SEUL AMOUR .UN

 

1956 - ACCUSED OF MURDER

 

1956 - MEURTRIÈRE AMBITION

 

1955 - TOUT CE QUE LE CIEL PERMET

 

1955 - ROSE TATOUÉE .LA

 

1955 - QUAND LE CLAIRON SONNERA

 

1955 - PAVILLON DE COMBAT

 

1954 - TARGET EARTH

 

1954 - HURRICANE AT PILGRIM HILL

 

1954 - FORTY-NINERS .THE

 

1953 - CAPTAIN SCARFACE

 

1953 - CARGO DE FEMMES

 

1953 - FIGHTING LAWMAN .THE

 

1952 - DESERT PURSUIT

 

1951 - PISTE DES VIGILANTS .LA

 

1951 - DAME ET LE TORÉADOR .LA

 

1951 - TÉMOIN DE LA DERNIÈRE HEURE .LE

 

1951 - THREE DESPERATE MEN

 

1949 - THREAT .THE

 

1948 - DEUX NIGAUDS TORÉADORS

 

1948 - PERDUS DANS LA JUNGLE

 

1948 - TRÉSOR DE LA FORÊT VIERGE .LE

 

1948 - ÎLE INCONNUE .L'

 

1948 - LEATHER GLOVES

 

1948 - WHO KILLED DOC ROBBIN

 

1948 - SO THIS IS NEW YORK

 

1947 - CONQUÉRANTS D'UN NOUVEAU MONDE .LES

 

1947 - WYOMING

 

1946 - SMOOTH AS SILK

 

1946 - MARAIS EN FEU .LE

 

1946 - HOUSE OF HORRORS

 

1945 - BLONDE RANSOM

 

1945 - MEN IN HER DIARY

 

1945 - GRISSLY'S MILLIONS

 

1944 - BELLE DE SAN FRANCISCO .LA

 

1944 - STRANGERS IN THE NIGHT

 

1942 - CABARET DES ÉTOILES .LE

 

1943 - ROSIE L'ENDIABLÉE

 

1943 - IDAHO

 

1942 - SECRET OF THE UNDERGROUND

 

1942 - TISH

 

1942 - CLOCHES DE CAPISTRANO .LES

 

1942 - TARZAN À NEW YORK

 

1942 - GRAND CENTRAL MURDER

 

1942 - MR. AND MRS. NORTH

 

1941 - MARX AU GRAND MAGASIN .LES

 

1941 - WASHINGTON MELODRAMA

 

1941 - WHISTLING IN THE DARK

 

1941 - BLONDE INSPIRATION

 

1940 - KEEPING COMPANY

 

1940 - HULLABALOO

 

1940 - GOLDEN FLEECING .THE

 

1940 - CAPTAIN IS A LADY .THE

 

1940 - THREE CHEERS FOR THE IRISH

 

1939 - NICK JOUE ET GAGNE

 

1939 - TONNERRE SUR L'ATLANTIQUE

 

1939 - FEMMES

 

1939 - EMPORTE MON COEUR

 

1939 - ANDRÉ HARDY MILLIONNAIRE

 

1939 - RENDEZ-VOUS

 

1938 - RONDE DES PANTINS .LA

 

1938 - COUP DE THÉÂTRE

 

1938 - ANGE IMPUR .L'

 

1938 - YOUTH TAKES A FLYING

 

1938 - RICH MAN, POOR GIRL

 

1938 - LADIES IN DISTRESS

 

1938 - PILOTE D'ESSAI

 

1937 - ROSALIE

 

1937 - BAD GUY

 

1937 - SECRET VALLEY

 

1936 - OLD HUTCH

 

1936 - C'EST DONC TON FRÈRE

 

1936 - GRAND ZIEGFELD .LE

 

1935 - SHE GETS HER MAN

 

1935 - CHERCHEUSES D'OR 1935

 

1934 - DAMES

 

1934 - CABOCHARD .LE

 

1934 - OISEAU DE FEU .L'

 

1933 - SECRETS

 

1931 - PALMY DAYS

 

1931 - MISBEHAVING LADIES

 

1928 - HEART TO HEART

 

1928 - MICHIGAN KID .THE

 

1927 - CASE DE L'ONCLE TOM .LA

 

SA PARTICIPATION À LA TV ET SES COURTS MÉTRAGES ET DOCUMENTAIRES
____________________________________________

2002 - JOAN CRAWFORD : THE ULTIMATE MOVIE STAR
(Documentaire)
Réal+Scén : Peter Fitzgerald

 

1975 - LIVES OF JENNY DOLAN .THE
(Téléfilm)
Réal : Jerry Jameson

 

1974 - IL ÉTAIT UNE FOIS À HOLLYWOOD

 

1970 - DOCTEUR MARCUS WELBY
(Série TV)
Titre Orig. :MARCUS WELBY, M.D. - (Série TV de 1969 à 1976)

 

1938 - SNOW GETS IN YOUR EYES
(Court métrage)
Réal : Will Jason

 

1938 - BILLY ROSE'S CASA MANANA REVUE
(Court métrage)
Réal : George Sidney

 

1938 - CANARY COMES ACROSS .THE
(Court métrage)
Réal : Will Jason

 

1936 - VIOLETS IN SPRING
(Court métrage)
Réal : Kurt Neumann

 

_______________________FIN_____________________

 

commentaires (0)