VICTOR McLAGLEN

Vue 9423 fois

Profession:
Acteur américain.

Date et lieu de naissance:
11-12-1883, à Tunbridge Wells, Kent, Royaume-Uni.

Date et lieu du décès:
07-11-1959, à Newport Beach en Californie aux États-Unis.
Enterré à Forest Lawn, Memorial Park, Glendale, Californie.

Cause du décès:
D'une crise cardiaque à l'âge de 75 ans.

Nom de naissance:
Victor Andrew de Bier Everleigh McLaglen.

État civil:
Marié en 1919 avec : ENID LAMONT - divorcé en 1942.

Marié en 1943 avec : SUZANNE M. BRUEGGEMAN - divorcé en 1948.

Marié en 1948 avec : MARGARET PUMPHREY - jusqu'au décès de Victor en 1959.

Il a deux enfants : Andrew V. McLaglen (28 juillet 1920) et Sheila McLaglen 1920

Taille:
(192 cm)

Commentaires: 0

Anecdotes

Service militaire : Fusiliers irlandais pendant la Première Guerre mondiale.

Fils d'Andrew McLaglen (ancien Évêque de Claremont en Afrique du Sud)
Frère de : Clifford McLaglen - né le 15 juillet 1892 - décédé le 07 septembre 1978.
Frère de : Cyril McLaglen - acteur, né le 09 septembre 1899 - décédé le 11 juillet 1987.
Frère de : Kenneth McLaglen - né en 1901 - décédé le 20 janvier 1979.
Frère de : Arthur McLaglen - sculpteur, né le 25 juin 1888 - décédé le 29 janvier 1972.
Frère de : Leopold McLaglen (pas de date)

 

Fait le 12 avril 2012 par Philippe de CinéMémorial.

 

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à VICTOR McLAGLEN

 

 

Ajout de la vidéo le 10 avril 2012 par Philippe de CinéMémorial

 

 

Aîné de huit frères et fils d'un évêque anglican, Victor McLaglen part avec sa famille s'établir à Cape Town en Afrique du Sud où son père était évêque de Claremont.

En 1900 il a 14 ans quand il fuit le foyer familial pour s'engager dans l'armée dans les Life Guards et participer à la Seconde Guerre des Boers ; cependant à sa grande déception, il était en poste au château de Windsor et a ensuite été contraint de quitter l'armée quand son âge véritable a été découvert et que son père parvient à obtenir sa libération.

En 1904, à 18 ans, il émigre au Canada où il s’essaye aux travaux de la ferme, il fut également prospecteur au Canada, policier, un lutteur professionnel, mais très vite il devient lutteur professionnel puis sa stature aidant (1,92m pour 195 livres sur sa licence de boxe) boxeur dans la catégorie poids-lourds, il rencontre un vif succès.

Il boxera à un niveau international sous le nom de Sharkey McLaglen et sous son vrai nom jusqu’en 1920 quand il émigre aux Etats-Unis et se compose dans le circuit professionnel de 11 victoires dont 9 par K.O. (il n’en subit lui-même aucun), 6 matchs nuls et une défaite.

Deux de ses frères s’essayeront en boxe sans beaucoup de succès tandis que les autres frères se produisirent en tant que troupe acrobatique appelé « Les Frères Romano ».

De 1909 à 1913 il fut aussi employé dans un cirque itinérant comme « Homme Fort du Cirque » : une prime de 25 $ était offerte à qui tiendrait trois rounds contre lui ou bien l’on pouvait gagner une boite de cigare en tenant un round sans être mis K.O.. En 1909, il boxe contre le nouvellement couronné champion du monde poids-lourd Jack Johnson dans un match d'exhibition de six rondes à Vancouver.

Sous le pseudonyme de Paul Romano, Victor McLaglen boxe le futur champion du monde poids-lourd Jess Willard dans un match d'exhibition de quatre rounds à Springfield, Missouri, le 26 septembre 1911.

D’après un article dans les journaux datant de 1912, Victor McLaglen aurait participé à un duel d'escrime avec un certain Carl Brosius à Milwaukee, Wisconsin, Etats-Unis.

En 1913, il retourne au Royaume-Uni et sert durant la Première Guerre mondiale dans les Irish Fusiliers, il restera dans l’armée jusque dans les années 1920 où pendant l'occupation britannique de la Transjordanie (aujourd'hui l'Irak) Victor McLaglen, qui était sergent dans l'armée britannique, fut nommé Grand Prévôt (chef de la police militaire) pour Bagdad.

En 1918 il remporte Championnat de boxe poids-lourd de l'armée britannique.

La guerre finie, sa physionomie de boxeur lui vaut d'être embauché pour des petits rôles dans les films muets britanniques.

La carrière cinématographique de Victor McLaglen commence réellement lorsqu'il rejoint Hollywood en 1920. Il s'impose progressivement auprès des studios et du public en incarnant les bons géants et les alcooliques. Sa rencontre avec John Ford va être un tournant. En 1928, Ford lui confie le rôle principal dans « La Maison du bourreau - Hangman's House » et surtout en 1934, son premier grand rôle parlant dans « La Patrouille perdue – The Lost patrol » de John Ford. Enfin, l'année suivante avec « Le Mouchard – The Informer » de John Ford également, il remporte l'Oscar du meilleur acteur.

De nationalité britannique, il sera naturalisé américain en janvier 1933.

Victor McLaglen qui vient d'avoir 50 ans devient alors un acteur en vue d'Hollywood. Il est sollicité pour de nombreux films d'aventures, des mélodrames ou encore des films de guerre qui lui permettent d'incarner dans des seconds rôles une grande variété de personnages. Mais petit à petit au cours des années 1940, Victor McLaglen se voit proposer des films de plus en plus médiocres. Alors que la carrière de Victor McLaglen décline, John Ford fait appel à lui pour de magnifiques seconds rôles dans son cycle de la cavalerie : « Le Massacre de Fort Apache – Fort Apache » en 1948, « La Charge héroïque – She wore a yellow ribbon » en 1949 et « Rio Grande – Rio Grande » en 1950.

En 1952, dans « L'Homme tranquille – The Quiet man » de John Ford, il incarne son dernier grand rôle et décroche une nouvelle nomination aux Oscars, cette fois dans la catégorie du meilleur second rôle.

Ses prestations dans les films de Ford le remettent en selle. Cependant, malade, il doit réduire ses apparitions puis mettre un terme à sa carrière en 1958. Il aura néanmoins tenu le rôle principal du troisième film de son fils Andrew V. McLaglen, « The Abductors » en 1957.

Il est mort environ un mois après son dernier rôle dans un épisode de "Rawhide" (1959), dirigé par son fils Andrew V. McLaglen.

Il se mariera trois fois : une première fois à Enid Lamont de 1919 à son décès en 1942, ensuite à Suzanne M. Brueggeman de 1943 à leur divorce en 1948, puis à Margaret Pumphrey de 1948 à la fin de ses jours.

Cinq de ses frères ont été aussi des acteurs : Arthur, Clifford, Cyril, Kenneth et Léopold.

Il était le père du réalisateur Andrew V. McLaglen.

 

Source : http://www.123people.fr/ - Fait le 12 avril 2012 par Philippe de CinéMémorial.

 

 

SES RÉCOMPENSES :

 

1935 - Pour : PATROUILLE PERDUE .LA - Oscar du meilleur acteur, États-Unis.

Son étoile se trouve au Walk of Fame, 1735 Vine Street.

 

Filmographie

 

113 LONGS MÉTRAGES
_________________________________

 

1958 - REQUINS DE HAUTE MER
Réal : Cy Enfield

 

1958 - ITALIENS SONT FOUS .LES

 

1957 - ABDUCTORS .THE

 

1956 - TOUR DU MONDE EN 80 JOURS .LE

 

1955 - MADAME DE COVENTRY

 

1955 - BENGAZI

 

1955 - CITY OF SHADOWS
Réal : William Witney

 

1955 - AVENTURE FANTASTIQUE .L'

 

1954 - PRINCE VAILLANT

 

1953 - RÉVOLTE DANS LA VALLÉE

 

1952 - TOUTES VOILES SUR JAVA

 

1952 - HOMME TRANQUILLE .L'

 

1950 - RIO GRANDE

 

1949 - CHARGE HÉROÏQUE .LA

 

1948 - MASSACRE DE FORT APACHE .LE

 

1947 - FIÈRE CRÉOLE .LA

 

1947 - MICHIGAN KID

 

1946 - TRAGIQUE RENDEZ-VOUS

 

1946 - CALENDAR GIRL
Réal : Allan Dwan

 

1945 - LOVE, HONOR AND GOODBYE
Réal : Albert S. Rogell

 

1944 - TAMPICO
Réal : Lothar Mendes

 

1944 - ROUGH, TOUGH AND READY
Réal : Del Lord

 

1944 - ROGER TOUHY, GANGSTER

 

1944 - PRINCESSE ET LE PIRATE .LA

 

1943 - ET LA VIE RECOMMENCE

 

1942 - PAGODE EN FLAMMES .LA

 

1941 - RAPT DU RAPIDE CINQ .LE

 

1941 - POWDER TOWN
Réal : Rowland V. Lee

 

1941 - AU FOND DE L'OCÉAN
Réal : Frank Ryan et William Hamilton

 

1940 - PAGO PAGO, L'ÎLE ENCHANTÉE

 

1940 - FRONTIÈRE DES DIAMANTS .LA

 

1939 - TERRIBLE AVEU
Réal : John Farrow

 

1939 - RIO

 

1939 - GUNGA DIN

 

1939 - FLAMBEAU DE LA LIBERTÉ .LE

 

1939 - CHAMPION MALGRÉ LUI
Réal : Phil Rosen

 

1939 - CAPITAINE FURIE

 

1939 - BIG GUY .THE

 

1938 - PACIFIC LINER
Réal : Lew Landers

 

1938 - DEUX BAGARREURS .LES
Réal : George Marshall

 

1938 - C'ÉTAIT SON HOMME
Réal : Monty Banks

 

1938 - C'ÉTAIT POUR RIRE
Réal : Ray McCarey

 

1937 - SA DERNIÈRE CHANCE

 

1937 - NUITS D'ARABIE

 

1937 - NANCY STEELE A DISPARU

 

1937 - MASCOTTE DU RÉGIMENT .LA

 

1936 - SOUS DEUX DRAPEAUX

 

1936 - DÉMONS DE LA MER .LES
Réal : Benjamin Stoloff

 

1936 - ANNIE DU KLONDIKE

 

1936 - BRUTE MAGNIFIQUE .LA
Réal : John G. Blystone

 

1935 - SOLDAT DE CARRIÈRE

 

1935 - RIVAUX

 

1934 - RYTHMES D'AMOUR

 

1934 - PATROUILLE PERDUE .LA

 

1934 - MEURTRE AU GRAND HÔTEL
Réal : Eugene Forde

 

1934 - CAPITAINE DÉTESTE LA MER .LE

 

1934 - WHARF ANGEL

 

1933 - DICK TURPIN
Réal : John Stafford et Victor Hanbury

 

1934 - AU FOND DE L’OCÉAN

 

1933 - FILLE DE FEU

 

1932 - WHILE PARIS SLEEPS

 

1932 - RISQUE-TOUT
Réal : Ford Beebe

 

1932 - RACKETY RAX
Réal : Alfred L. Werker

 

1932 - NON COUPABLE
Réal : Erle C. Kenton

 

1932 - LOTERIE DU DIABLE .LA
Réal : Sam Taylor

 

1931 - WOMEN OF ALL NATIONS

 

1931 - VIE BRISÉE .UNE

 

1931 - AGENT X 27

 

1931 - GAY CABALLERO .THE
Réal : Alfred L. Werker

 

1931 - AMOURS D'ANNABELLE .LES

 

1931 - VIE BRISÉE .UNE

 

1930 - THREE ROGUES
Réal : Benjamin Stoloff

 

1930 - ON THE LEVEL
Réal : Irving Cummings

 

1930 - A DEVIL WITH WOMEN

 

1929 - TÊTES BRÛLÉES

 

1929 - HOT FOR PARIS

 

1929 - HAPPY DAYS
Réal : Benjanin Stoloff

 

1929 - GARDE NOIRE .LA

 

1929 - COSTAUD .LE

 

1928 - MINUIT À FRISCO
Réal : William K. Howard

 

1928 - MAISON DU BOURREAU .LA

 

1928 - FILLE DANS CHAQUE PORT .UNE

 

1928 - CAPTAIN LASH
Réal : John G. Blystone

 

1927 - MAMAN DE MON COEUR

 

1927 - LOVES OF CARMEN .THE

 

1926 - PRIX DE LA GLOIRE .LE

 

1926 - ISLE OF RETRIBUTION .THE
Réal : James P. Hogan

 

1926 - MEN OF STEEL

 

1926 - BEAU GESTE

 

1925 - TERRE MAUDITE
Réal : Frank Lloyd

 

1925 - PERCY
Réal : Roy William Neill

 

1925 - CLUB DES TROIS .LE

 

1925 - CHAMPION .LE

 

1924 - GAY CORINTHIAN .THE
Réal : Arthur Rooke

 

1924 - FEMMES ET DIAMANTS
Réal : F. Martin Thornton

 

1924 - FEMME TRAQUÉE .LA
Réal : Jack Conway

 

1924 - BRUTE BIEN-AIMÉE .LA
Réal : J. Stuart Blacktown

 

1924 - ABNÉGATION

 

1923 - ROMANY .THE
Réal : F. Martin Thornton

 

1923 - M'LORD OF THE WHITE ROAD
Réal : Arthur Rooke

 

1923 - HEARTSTRINGS
Réal : Edwin Greenwood

 

1923 - DANSEUSE BLESSÉE .LA

 

1923 - DANS LE SANG
Réal : Walter West

 

1922 - ROMANCE DANS LE VIEUX BAGDAD .UNE
Réal : Kenelm Foss

 

1922 - PETIT FRÈRE DE DIEU
Réal : F. Martin Thornton

 

1922 - GLORIEUSE AVENTURE .LA
Réal : J. Stuart Blackton

 

1922 - CRIMSON CIRCLE .THE
Réal : George Ridgwell

 

1922 - A SAILOR TRAMP
Réal : F. Martin Thornton

 

1921 - SPORT DES ROIS .LE
Réal : Arthur Rooke

 

1921 - PROIE DU DRAGON .LA
Réal : F. Martin Thornton

 

1921 - CORINTHIAN JACK
Réal : W. Courtney Rowden

 

1921 - CARNAVAL
Réal : Harley Knowles

 

1920 - APPEL DE LA ROUTE .L'
Réal : A.E. Coleby

 

6 COURTS MÉTRAGES:
____________________________________________

1940 - PICTURE PEOPLE NO. 1: STARS IN DEFENSE
Court métrage de M. Clay Adams

 

1937 - SCREEN SNAPSHOTS SERIES 16, No. 8
Court métrage de Ralph Staub

 

1936 - SCREEN SNAPSHOTS SERIES 16, No. 4
Court métrage de Ralph Staub

 

1936 - SCREEN SNAPSHOTS SERIES 15, No. 7
Court métrage de Ralph Staub

 

1931 - BIJOUX VOLÉS .LES
Court métrage

 

1924 - BOATSWAIN'S MATE .THE
Court métrage de H. Manning Haynes

________________________________________________

 

commentaires (0)