Accueil   |   Acteurs   |   Nouvelles   |   Filmographie   |   Liens   |   Livre d'or   |   Contact
SIMONE SIMON
Cette page a été vue 6278 fois
        

INFORMATIONS :

 

Profession :

 

Actrice française.

Date et lieu de naissance :

23-04-1911, à Marseille, Bouches-du-Rhône, France.

Date et lieu du décès :

22-02-2005, à Paris, France.

Cause du décès :

De mort naturelle à l'âge de 93 ans.

Nom de naissance :

Simonne Thérèse Fernande Simon.

État civil :

Liaison en 1931 avec le réalisateur : MARC ALLÉGRET.

Taille :

(157 cm)

 

ANECDOTES :

 

Hommage à SIMONE SIMON

Ajout de la vidéo le 15 décembre 2008 par Philippe de CinéMémorial.

 


                              

 

 

Ajouter votre commentaire

 


SA BIOGRAPHIE

 

Née à Marseille le 23 avril 1911, un temps mannequin et dessinatrice de mode, Simone Simon débute au cinéma par quelques figurations assez lestes. Elle obtient son premier vrai rôle à 20 ans dans un film de Victor Tourjansky, Le Chanteur inconnu (1931), paraît dans quelques opérettes. Puis s'éprend de Marc Allégret qui lui fera tourner cinq films : Mam'zelle Nitouche et La Petite Chocolatière en 1931, Lac aux dames (1934), inspiré par Vicki Baum et dialogué par Colette, où elle s'impose en ingénue perverse aux côtés de Jean-Pierre Aumont, Les Beaux Jours (1935) et Pétrus (1946).

Subjugué par son charme acide et mutin, Darryl Zanuck lui offre un contrat à Hollywood. Imposant ses conditions au patron de la Fox (2 000 dollars par semaine), elle y restera une dizaine d'années, avant de fuir l'échotière Louella Parsons qui lui reprochait une liaison avec un homme marié. Elle y tourna Girl's Dormitory d'Irving Cummings (1936), Seventh Heaven d'Henry King (1937), Josette d'Alan Dwann (1938), Le Port de la tentation de Lance Comfort (1947), Mademoiselle Fifi de Robert Wise (1944), où elle incarne Boule de suif d'après Guy de Maupassant.

Mais elle doit à Hollywood son plus grand rôle, celui de La Féline ("Cat People") de Jacques Tourneur (1942), l'histoire d'une New-Yorkaise d'origine serbe qui se transforme en panthère sous l'effet du désir. Le producteur Val Lewton l'a choisie après l'avoir vu jouer une disciple de Satan dans un film de William Dieterle, The Devil and Daniel Webster (1941). Acceptant de transformer son joli minois en frimousse diabolique, Simone Simon ne se contente pas de terroriser sa rivale dans une scène mythique, de nuit, dans une piscine. Elle griffe son metteur en scène par des propos acérés, confiant qu'elle ne se souvient pas qu'il lui ait donné la moindre indication, et qu'il "ne déplaçait pas beaucoup d'air sur un plateau".

UN "TEMPÉRAMENT"

C'est au cours de cette période que, lors d'un retour en France, elle tourne La Bête humaine de Jean Renoir (1938) : elle y est Séverine, l'épouse machiavélique. Amateur de femmes girondes, Renoir a été conquis par les grâces boudeuses de celle qui, selon lui, est à l'image du personnage : pas une vamp mais "une chatte, une vraie chatte avec un poil bien soyeux qu'on a envie de caresser, un petit museau court, une grande bouche un peu suppliante et des yeux qui n'en pensent pas moins". Il ajoute, dans l'une des chroniques qu'il écrit pour Ce soir : "Je sais bien qu'elle ne sait pas tout faire, mais je sais que ce qu'elle fait, elle le fait admirablement."

Jean Renoir est si séduit par Simone Simon qu'il lui propose d'enchaîner sur son film suivant, La Règle du jeu. Celle-ci refuse, confessera-t-elle plus tard, "tout bêtement parce que Renoir avait la réputation de faire un bon film, puis un mauvais. Et de toute façon, je n'ai jamais apprécié ce film que je trouve décousu". Simone Simon mérite-t-elle le jugement vachard de Jean-Louis Bory, qui estime qu'elle "n'a pas plus de talent dans Cat People qu'ailleurs, la pauvre chatte. Mais son visage suffit. Tirant tantôt sur le pékinois, tantôt sur le siamois, il lui permet d'être féline par le simple jeu de pommettes légèrement mongoloïdes, d'un petit nez de modèle camus, joliment fronçable, et par une absence dans la prunelle de toute expression humaine qui peut passer, les éclairages aidant, pour une assez inquiétante fixité animale" ?

Ce n'est pas l'avis de Jacqueline Audry qui lui fait tourner Olivia (1950), ni celui de Max Ophuls qui l'engage deux fois, dans La Ronde (1950) et Le Plaisir (1951). Drôle et la langue bien pendue, Simone Simon s'émerveillait d'avoir été si célèbre sans jamais avoir été traitée comme la star qu'elle pensait mériter d'être : "Ah, dis donc ! Si je les avais eus, mes rôles principaux, qu'est-ce que ça aurait été !" Gourmande et dotée d'un "tempérament", elle avait également joué au théâtre (Le Square du Pérou de Louis Ducreux, en 1945 ; La Courte Paille de Jean Meyer, en 1967), et avait fait une ultime apparition au cinéma en 1973 dans La Femme en bleu de Michel Deville.

 

Source : Jean-Luc Douin pour le Monde. - Mise à jour le 01 février 2011 par Philippe de CinéMémorial.

 

 


 
Ajouter votre commentaire

 

 

39 LONGS MÉTRAGES

************************************

 

1997 - ON CONNAÎT LA CHANSON

D'Alain Resnais -- (Seulement chanson)
Avec Pierre Arditi, Sabine Azéma, Jean-Pierre Bacri, André Dussollier, Agnès Jaoui

 

1972 - FEMME EN BLEU .LA

 

1956 - EXTRA DAY - ONE EXTRA DAY
De William Fairchild
Avec Richard Basehart, Bryan Forbes, Beryl Reid

 

1954 - TROIS VOLEURS .LES
De Lionello de Felice
Avec Jean-Claude Pascal, Toto, Giovanna Ralli

 

1954 - DOUBLE DESTIN
De Victor Vicas
Avec Michel Auclair, Gert Froebe, Bernhard Wicki

 

1951 - PLAISIR .LE

 

1950 - OLIVIA

 

1950 - RONDE .LA

 

1949 - FEMMES SANS NOM
De Geza Radvanyi
Avec Gino Cervi, Valentina Cortese, Françoise Rosay

 

1946 - PÉTRUS

 

1946 - PORT DE LA TENTATION .LE
De Lance Comfort
Avec Robert Newton, Marcel Dalio, Irène Handl, William Hartnell

 

1944 - MALÉDICTION DES HOMMES-CHATS .LA

 

1944 - SURPRISE-PARTIE
De Joe May
Avec Robert Mitchum, James Ellison, William Terry, Minna Gombell, Chick Chandler, Alan Dinehart, Gladys Blake

 

1944 - MADEMOISELLE FIFI

 

1943 - IDYLLE À TAHITI
De John.H. Auer
Avec Dennis O'Keefe, Wally Vernon, Michael Whalen

 

1942 - FÉLINE .LA

 

1941 - TOUS LES BIENS DE LA TERRE<

 

1940 - CAVALCADE D'AMOUR

 

1938 - BÊTE HUMAINE .LA

 

1938 - JOSETTE ET COMPAGNIE

 

1937 - YVETTE-YVETTE
De Sidney Lanfield
Avec Walter Winchell, Ben Bernie, Bert Lahr, Joan Davis, Dick Baldwin, Peters Sisters, Ruth Terry, Douglas Fowley, Chick Chandler

 

1937 - HEURE SUPRÊME .L'
D'Henry King
Avec James Stewart, Jean Hersholt, Grégory Ratoff, Gale Sondergaard, Edward Bromberg, John Qualen, Victor Killian, Thomas Beck

 

1936 - DORTOIR DE JEUNES FILLES
D'Irving Cummings
Avec Tyrone Power, Herbert Marshall, Ruth Chatterton, Constance Collier, Edward Bromberg, Dixie Dunbar, John Qualen, Shirley Deane

 

1936 - QUATRE FEMMES À LA RECHERCHE DU BONHEUR

 

1936 - SOUS DEUX DRAPEAUX

 

1935 - BEAUX JOURS .LES

 

1935 - YEUX NOIRS .LES

 

1934 - LAC AUX DAMES

 

1933 - VOLEUR .LE

 

1933 - ÉTOILE DE VALENCIA .L'

 

1933 - BACH TIRE-AU-FLANC

 

1932 - FILS D'AMÉRIQUE .UN

 

1932 - PRENEZ GARDE À LA PEINTURE
D'Henri Chomette
Avec Milly Mathis, Charlotte Clasis, Jean Périer, Jean Aquistapace, Romain Bouquet, Paul Robert, Paul Ollivier

 

1932 - POUR VIVRE HEUREUX
De Claudio della Torre
Avec Noël-Noël, Pierre Etchepare, Yvonne Hébert, Suzet Maïs

 

1932 - ROI DES PALACES .LE

 

1932 - PETITE CHOCOLATIÈRE .LA

 

1931 - CHANTEUR INCONNU .LE

 

1931 - DURAND CONTRE DURAND

 

1931 - MAM'ZELLE NITOUCHE

 


 

1 COURT MÉTRAGE

************************************

 

1931 - ON OPÈRE SANS DOULEUR
Court métrage de Jean Tarride
Avec René Lefèvre

 


 

Commentaires

Ajouter un commentaire:
Nom:
Email:
Commentaire:
Question de sécurité: quel est le nom de ce site ?