SOPHIE DAUMIER

Vue 17247 fois

Profession:
Actrice et chanteuse.

Date et lieu de naissance:
24-11-1936, à Boulogne-sur-Mer, Pas-de-Calais, France.

Date et lieu du décès:
31.12.2003, à Paris, France.
Elle repose au cimetière parisien du Père La Chaise.

Cause du décès:
À la suite d'une longue maladie rare au nom de (Huntington). Sophie était âgée de 67 ans.

Nom de naissance:
Élisabeth Hugon.

État civil:
Fut mariée en 1965 avec l'humoriste : GUY BEDOS, jusqu'en 1977.
Un fils : Philippe.

Taille:
?

Commentaires: 1

Anecdotes

Cette photo m'a été offerte gracieusement par le Studio Vauclair.

 

Filigranes Editions

 

 

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

De son vrai nom Élisabeth Hugon (fille du compositeur Georges Hugon), Sophie Daumier verra le jour le 24 novembre 1936 à Boulogne-sur-mer dans le Pas-de-Calais.

Elle s'intéressera dans un premier temps à la danse classique et au dessin avant de partir à l'âge de seize ans dans une tournée à l'étranger aux côtés d'une troupe de ballet de French Cancan. Elle débutera sur le grand écran en 1955 dans "Paris Canaille" et sera révélée au théâtre avec "patate". Elle multipliera ensuite ses apparitions en salle, sur les planches et dans des comédies musicales jusqu'en 1963 où elle rencontrera Guy Bedos sur le tournage de "Dragées au poivre" un film musical avec entre autres Claude Brasseur et Francis Blanche. Elle enregistre d'ailleurs trois chansons sur ce film et permettra même à son fils Philippe alors âgé de sept ans d'y interpréter une chanson culte: "Lili Gribouille". C'est en 1965 qu'elle décidera d'épouser Guy Bedos qui adoptera Philippe et mèneront ensemble une barque commune durant dix années. Pendant ce laps de temps elle enregistrera plusieurs disques jusqu'en 1977. Elle interprétera entre autres un 45 tours écrit et composé par les humoristes: Roger Pierre et Jean-Marc Thibault. En 1978, elle joue aux côtés de Romy Schneider dans "une histoire simple" de Claude Sautet. Elle publiera par la suite une autobiographie: "parle à mon coeur ma tête est malade" publié chez Hachette en 1979. Dans ce livre elle conte son parcours de comédienne et révèle le harcèlement moral qu'elle a subi auprès de Guy Bedos.

Un couple qui ne s'oublie pas

En effet il fut un temps on l'on associait automatiquement Guy Bedos à Sophie Daumier... et pour cause pendant 10 ans ils ont tout partagé ensemble que ce soit dans la vie privée comme dans le professionnel. Tout commencera pour eux au début de l'année 1965 où Sophie gommera pour un temps le nom "Daumier" au profit de "Bedos". Ils se sont rencontrés dans une même bande de copain où l'on peut voir des noms comme Belmondo, Rochefort... Ensemble ils mènent une quête: celle de faire rire.... c'est ainsi qu'on les verra énormément ensemble au cinéma, à la télé et sur scène. On retiendra entre autre le film "Dragées au poivre", "Tête-bêche" ou encore un des sketches les plus repris: "La drague" qui est particulièrement irrésistible.

Leurs sketches croquaient généralement la vie des Français moyens dans des situations drôles et inspirées. Ils deviendront alors un des couples les plus médiatisés de l'époque... jusqu'en 1977 où ils mettent un terme de commun accord à cette union qui semblait trop parfaite....

Une femme rare ! Même dans la maladie malheureusement Elle n'aura connu de 2004 que quelques heures. C'est en effet à l'âge de 67 ans que Sophie Daumier nous a quitté des suites d'une longue maladie rarissime connue sous le nom de "Huntington". Bien que l'annonce de son décès ait soudainement provoqué chez les gens la prise de conscience que Sophie avait contracté cette maladie, c'est pourtant depuis des années qu'elle subissait les sévices de cette grave maladie affectant le système nerveux, si bien qu'elle était proche de l'aphasie. C'est également à cause de cette terrible maladie qu'elle dut mettre un terme à sa carrière à la fin des années 1970. Bien que trop tôt retirée de la lumière des projecteurs, elle reste toutefois l'immortelle partenaire de Guy Bedos, notamment par ces fameux sketches inoubliables tels que "la drague" ou encore "tête bêche".

Son ancien partenaire et époux manifestement très touché était d'ailleurs présent aux cotés d'Alain Delon lors des obsèques de Sophie qui depuis le 07 janvier 2004 repose au cimetière parisien du Père La Chaise. Espérons que sa disparition servira au moins à renforcer l'appel qu'elle avait lancé en 1988 pendant la comédie musicale "starmania" pour que l'on vienne en aide aux victimes de la chorée de Huntington.

Source : Aubonsketch.