Accueil   |   Acteurs   |   Nouvelles   |   Filmographie   |   Liens   |   Livre d'or   |   Contact
ROMY SCHNEIDER
Cette page a été vue 11106 fois
        

INFORMATIONS :

 

Profession :

 

Actrice allemande naturalisée française.

Date et lieu de naissance :

23-09-1938, à Vienne en Autriche.

Date et lieu du décès :

29-05-1982, à Paris, France.

Cause du décès :

D'une crise cardiaque à l'âge de 44 ans.

Nom de naissance :

Rosemarie Magdalena Albach-Retty

État civil :

Liaison en 1956 avec le triple champion du monde de ski alpin : TONI SAILER
Leur relation ne dura que quelques mois. jusqu'en 1956. - Elle avait 18 ans et lui 21 ans.
Toni est décédé le 24 août 2009.

Liaison en 1957 avec l'acteur : HORST BUCHHOLZ.

Liaison en 1958 avec l'acteur : ALAIN DELON - jusqu'en 1963.

Liaison avec l'acteur : MARCELLO MASTROIANNI.

Mariée le 15 juillet 1966 avec le metteur en scène : HARRY MEYEN - divorcée en 1975.
Ils eurent un fils : David-Christopher Meyen (03-12-1966 - 1981)

Mariée le 18 septembre 1975 avec un agent immobilier : DANIEL BASINI - Divorcée en 1981.
Ils eurent une fille : Sarah Magdalena Basini, née le 14 juillet 1977.

Liaison avec le producteur : LAURENT PETIN, pendant les derniers mois de sa vie.

Taille :

(164 cm)

 

ANECDOTES :

 

Fille des acteurs Magda Schneider et Wolf Albach-Retty.

Le 21 février 1967, son père meurt à Vienne d'un infarctus, suite à un excès de trac, appréhension qui la fera souffrir pendant toute sa carrière.

Elle fut une femme engagée, elle se prononce pour un avortement libre et gratuit en signant le fameux Manifeste des 343, publié en France dans Le Nouvel Observateur et en Allemagne dans le magazine Stern, ce qui lui vaut d'être inquiétée par le Tribunal de Hambourg. En 1972, elle se sépare de son époux Harry Meyen. Le divorce houleux — Harry Meyen lui réclame la moitié de sa fortune pour qu'elle puisse conserver la garde de David.

En 1979 ses rapports avec son mari se dégradent : Romy est souvent absente à cause de son métier et Daniel Biasini sort beaucoup la nuit. Elle part alors en vacances au Mexique, seule avec Sarah mais pendant son séjour, elle reçoit un télégramme le 15 avril 1979 lui annoncant que son ex-mari Harry Meyen a mis fin à ses jours à Hambourg ; très affectée, elle rentre d'Acapulco pour assister aux obsèques.

en avril 1980, sous l'emprise de l'alcool et des calmants, elle part en cure à Quiberon. Sous l'objectif du photographe Robert Lebeck, elle se brise le pied gauche en sautant d'un rocher sur une plage. Le 23 mai, elle entre à l'hôpital de Neuilly où elle subit l'ablation de son rein droit pour une tumeur. Mais elle rencontre, par l'intermédiaire de Claude Berri, le producteur Laurent Pétin, célibataire, plus jeune qu'elle, avec lequel elle passera les derniers mois de sa vie. Laurent Pétin lui redonne confiance et la force d'achever le tournage de son dernier film.

1981 son fils, David-Christopher, meurt accidendellment qui tentait d'escalader une grille s'empale sur une pointe d'acier et succombe à une perforation intestinale.

Elle repose au cimetière de Boissy-Sans-Avoir, qui jouxte l'église de ce village des Yvelines.

THÉÂTRE :

1962 - La mouette. Pièce en quatre actes d'Anton Tchékhov, Mise en scène de Sacha Pitoëff.
1961 - Dommage qu'elle soit une putain (It's pity she's a whore). Pièce en deux actes de John Ford, Mise en scène de Luchino Visconti.

Source : Wikipédia et autres.

                              

 

 

Ajouter votre commentaire

 


SA BIOGRAPHIE

 

Hommage à cette grande et talentueuse actrice "ROMY SCHNEIDER"

 

 

Source de la vidéo : philippe60 -- Mise à jour le 23 septembre 2007 par Philippe de CinéMémorial

 

Rosemarie Magdalena Albach, fille des acteurs Magda Schneider et Wolf Albach Retty est née à Vienne (Autriche) le 23 septembre 1938. Son frère Wolfgang nait en 1940. En 1944 Romy entre à l'école primaire de Berchtesgaden, un an avant le divorce de ses parents qui la laissera assez perturbée. Puis en 1949 elle devient pensionnaire de l'Internat Goldenstein, près de Salzbourg, et enfin en 1953 s'inscrit à l'Ecole des Beaux-Arts de Cologne.

Le producteur Kurt Ulrich cherche une jeune fille pour interpréter le rôle de la fille de Magda Schneider dans Lilas Blancs. Magda propose Romy dont les essais sont si brillants qu'elle est engagée immédiatement. En 1954, Romy est contactée par Ernst Marischka pour tourner Les jeunes années d'une reine. Ce sera son premier grand succès commercial et le début d'une grande série romanesque dont les trois volets de Sissi seront l'apogée. Elle aura du mal à se défaire de cette image.

En 1957 Kirk Douglas remarque Romy lors du Festival de Cannes, et la Paramount veut lui offrir un contrat de trois ans. Mais sa famille s'y oppose et elle commence à se rebeller en acceptant d'interpréter Jeunes filles en uniforme, dont le sujet traitant des amitiés saphiques dans un pensionnat, fait grincer bien des dents. Pierre Gaspard-Huit lui propose en 1958 le rôle principal de Christine, aux côtés de deux jeunes premiers : Jean-Claude Brialy et un certain Alain Delon...Un amour flamboyant se déclare entre eux au cours du tournage, elle part avec lui s'installer à Paris et leurs fiancailles officielles sont célébrées le 22 mars 1959 devant la presse internationale. Suivront cinq ans de passion orageuse pendant lesquelles Romy prend véritablement le large par rapport à sa famille et aux rôles de jeune-fille-idéale-bien-sous-tous-rapports qu'on lui suggère sans cesse.

Elle préfère René Clément, Luchino Visconti, Alain Cavalier, Orson Welles, Otto Preminger...et triomphe au théatre. En 1963 elle reçoit L'Etoile de Cristal de l'Académie du Cinéma pour sa création dans Le Procès. Columbia lui offre un contrat royal de sept ans. Mais pendant son séjour aux Etats-Unis, Delon la trompe et rompt par un simple mot d'adieu et quelques roses laissés sur la table du salon...Il épouse Nathalie Barthélemy, enceinte de leur fils Anthony, et Romy tente de noyer son chagrin en acceptant L'Enfer de Henri-Georges Clouzot. Malheureusement le réalisateur est victime d'une crise cardiaque, le tournage s'interrompt et ne reprendra pas.

La Victoire du Cinéma Français, récompensant la meilleure actrice étrangère de l'année, est décernée à Romy en juin 1964. En 1965, elle fait la connaissance de Harry Meyen, metteur en scène de théatre réputé en Allemagne, et l'épouse le 15 juillet 1956. Leur fils David-Christopher naît le 3 décembre. Elle rencontre aussi, sur les plateaux de La Voleuse, Michel Piccoli qui deviendra un de ses amis les plus proches. Le septième art la délaisse un peu et ne lui donne pas de rôles très marquants. Jusqu'à ce qu'Alain Delon, 5 ans après leur rupture, l'impose à ses côtés dans La Piscine de Jacques Deray. Retour fracassant de Romy, radieuse et superbe. Claude Sautet l'engage pour Les Choses de la Vie et en fait son égérie. Femme moderne et responsable, elle s'engage en 1971, avec Simone de Beauvoir entre autres, en faveur de l'avortement libre. Elle signe le fameux "Manifeste des 343", publié en France dans Le Nouvel Observateur et en Allemagne dans le magazine Stern, ce qui lui vaut d'être inquiétée par le Tribunal de Hambourg.

Joseph Losey la réclame, Visconti et Sautet lui offrent des succès foudroyants avec Ludwig et César et Rosalie, mais la vie privée de Romy s'effrite et la séparation est houleuse en 1973 : Harry réclame la moitié de la fortune de sa femme pour qu'elle puisse conserver la garde de David ! Epuisée nerveusement, elle part se reposer en Suisse, mais rentre au bout de trois mois pour tourner Le Train avec Pierre Granier-Deferre. Elle est ensuite engagée par Michel Deville pour Le Mouton Enragé, et par Francis Girod pour Le Trio Infernal. Romy interprète une criminelle sanguinaire, coup de grâce absolu pour son étiquette douce et sage ! Début 1974, elle est emballée par le projet d'un tout jeune réalisateur polonais : L'Important c'est d'aimer, et se bat pour que le film existe. Andrezj Zulawski la pousse à bout (il recommencera plus tard avec Sophie Marceau et Isabelle Adjani...), elle est au bord de la dépression nerveuse, mais elle donne le meilleur d'elle-même. Au cours de l'été suivant elle accepte Les Innocents aux mains sales de Claude Chabrol mais c'est un fiasco total. Déçue, elle ne veut pas prendre le risque d'accepter la proposition de Marco Ferreri qui la veut pour sa Dernière femme.
Courant 1975, Romy est encore encensée : elle reçoit L'Archange du Cinéma, puis le Prix d'Interprétation féminine du Festival de Taormina. En automne sort sur les écrans Le vieux fusil de Robert Enrico. C'est plus qu'un triomphe, et le film sera trois fois primé le 3 avril 1976, lorsqu'a lieu la toute première cérémonie des Césars, décernés par l'Académie des Arts et Techniques du Cinéma (dix ans plus tard, Le Vieux Fusil obtiendra la sacralisation suprême de César des Césars). Romy est récompensée pour L'Important c'est d'aimer et dédie son prix à Luchino Visconti, décédé le 17 mars. Entre temps, elle a épousé Daniel Biasini le 18 décembre 1975, et en janvier 1976, perd l'enfant qu'ils attendaient. Elle est très secouée mais part néanmoins pour Athènes où elle devient Margot Santorini, l'héroïne d'Une femme à sa fenêtre de Granier-Deferre, puis revient en France pour Mado de Sautet.

L'Allemagne lui décerne en 1977 le Prix de la meilleure actrice de l'année. Et le 21 juillet, Romy donne naissance à Sarah-Magdalena. Au début de l'hiver, elle rompt le contrat qu'elle avait avec Liliana Cavani pour une nouvelle version de Loulou : elle refuse une scène de vulgarité gratuite et malsaine. Incident vite oublié avec Sautet qui la dirige en 1978 dans Une histoire simple. Un rôle qui lui donne son second César le 3 février 1979. Clair de Femme de Costa-Gavras est présenté avec succès au Festival de Venise, mais le 15 avril Romy apprend une nouvelle tragique : son ex-époux Harry Meyen s'est pendu. Très affectée, elle donne à La Mort en direct une dimension très particulière...En été 1980, invitée au festival deTaormina, elle reçoit au cours d'une cérémonie grandiose le "David di Donatello" pour l'ensemble de sa carrière.

En 1980, elle incarne Emma Eckhert dans La Banquière de Francis Girod, Anna Brigatti dans Fantôme d'amour, et en 1981, l'épouse de Michel Serrault dans Garde à vue. Mais l'année se montrera difficile : Daniel et elle se séparent, elle subit une ablation du rein droit, et le 5 juillet, son fils David qui tentait d'escalader une grille s'empale sur une pointe d'acier et succombe à une perforation intestinale. Anéantie, détruite, Romy s'accroche à La passante du Sans-Souci comme à une bouée de sauvetage. Elle part se réfugier aux Seychelles avec sa fille et son nouveau compagnon, Laurent Petin, mais les journalistes la traquent sans relâche. Elle déménage sans arrêt, et finit par se fixer dans une petit village des Yvelynes, en région parisienne. Costa Gavras, Fassbinder, Milos Forman et Laurent Heynemann la sollicitent, elle commence à respirer un peu.

Mais le 28 mai 1982, en pleine nuit, Romy est victime d'un arrêt cardiaque dont on ne connaîtra jamais la cause. L'hypothèse du suicide a été démentie le jour-même par le procureur de la République qui signa le permis d'inhumer. Romy était une merveilleuse Etoile que la vie a vaincue.

Source : Tous mes remerciements à Sylviane POMMIER dont le livre-album sur Romy Schneider (Editions PAC) m'a beaucoup aidé.

 

Source : C.T.R. - Fait le 10 janvier 2011 par Philippe de CinéMémorial.

 

 

SES RÉCOMPENSES :

 

2008 - César d'honneur pour l'ensemble de sa carrière, France.

1982 - À titre posthume le prix de la meilleure actrice - Festival de Montréal, Canada.

1980 : Prix Special David - David Di Donatello Awards pour l’ensemble de sa carrière - Italie.

1979 - Pour : UNE HISTOIRE SIMPLE - Prix Spécial David - Pour sa carrière exceptionnel et mention particulière pour sa prestation - David di Donatello, Italie.

1979 - Pour : UNE HISTOIRE SIMPLE - César de la meilleure actrice, France.

1977 - Pour : PORTRAIT DE GROUPE AVEC DAME - Prix de la meilleure Actrice de l’année et "Bobine d’or" - German Film Awards. Allemagne.

1976 - Pour : L’IMPORTANT C’EST D’AIMER - César de la meilleure actrice, France.

1975 - Prix de l'Archange du Cinéma.

1964 : Prix de la Victoire du Cinéma Français, au titre de "La meilleure actrice étrangère de l’année" - France.

1963 - Pour : LE PROCÈS - Étoile de Cristal - France.

1957 - Pour : SISSI FACE À SON DESTIN - Bambi pour équivalent du César - Allemagne.

1956 - Pour : SISSI IMPÉRATRICE - Bambi, équivalent du César - Allemagne.

 
Ajouter votre commentaire

 

 

61 FILMS COMPLETS

 

1981 - GARDE À VUE

 

1981 - PASSANTE DU SANS-SOUCI .LA

 

1980 - BANQUIÈRE .LA

 

1980 - FANTÔME D'AMOUR

 

1979 - MORT EN DIRECT .LA

 

1979 - CLAIR DE FEMME

 

1979 - LIÉS PAR LE SANG

 

1978 - HISTOIRE SIMPLE .UNE

 

1977 - PORTRAIT DE GROUPE AVEC DAME

 

1976 - FEMME À SA FENÊTRE .UNE

 

1976 - MADO

 

1975 - INNOCENTS AUX MAINS SALES .LES

 

1975 - VIEUX FUSIL .LE

 

1975 - IMPORTANT C'EST D'AIMER .L'

 

1974 - MOUTON ENRAGÉ .LE

 

1974 - AMOUR DE PLUIE .UN

 

1973 - TRIO INFERNAL .LE

 

1973 - TRAIN .LE

 

1972 - ASSASSINAT DE TROTSKY .L'

 

1972 - CÉSAR ET ROSALIE

 

1972 - CRÉPUSCULE DES DIEUX .LE

 

1971 - MAX ET LES FERRAILLEURS

 

1970 - BLOOMFIELD

 

1970 - CALIFFA .LA

 

1970 - QUI ?

 

1970 - CHOSES DE LA VIE .LES

 

1969 - INCESTE .L'

 

1969 - OTLEY

 

1968 - PISCINE .LA

 

1966 - 10H30 DU SOIR EN ÉTÉ

 

1966 - FANTASTIQUE HISTOIRE VRAIE D'EDDIE CHAPMAN .LA

 

1966 - VOLEUSE .LA

 

1965 - PARIS BRÛLE-T-IL
?

 

1964 - QUOI DE NEUF PUSSYCAT
?

 

1964 - AMOUR À LA MER .L'

 

1964 - PRÊTE-MOI TON MARI

 

1964 - ENFER .L'

 

1963 - CARDINAL .LE

 

1962 - VAINQUEURS .LES

 

1962 - BOCCACE 70

 

1962 - PROCÈS .LE

 

1961 - COMBAT DANS L'ÎLE .LE

 

1959 - KATIA

 

1959 - PLEIN SOLEIL

 

1959 - BELLE ET L'EMPEREUR .LA

 

1958 - CHRISTINE

 

1958 - MADEMOISELLE ANGE

 

1958 - ÉVA OU LES CARNETS SECRETS D'UNE JEUNE FILLE

 

1958 - JEUNES FILLES EN UNIFORME

 

1957 - PETIT COIN DE PARADIS .UN

 

1957 - MONPTI

 

1957 - MADEMOISELLE SCAMPOLO

 

1957 - SISSI FACE À SON DESTIN

 

1956 - KITTY

 

1956 - SISSI IMPÉRATRICE

 

1955 - MAM'ZELLE CRI-CRI

 

1955 - MON PREMIER AMOUR

 

1955 - SISSI

 

1954 - JEUNES ANNÉES D'UNE REINE .LES

 

1953 - FEU D'ARTIFICE

 

1953 - LILAS BLANCS
.LE

 

***************************************

 

2 INTERPRÉTATIONS POUR LA TÉLÉVISION

 

1976 - TAUSEND LIEDER OHNE TON

Téléfilm

Réal : Claudia Holldack

Avec Jo Herbst, Eva Mattes, Dorothea Moritz


1960 - LYSISTRATA

DIE SENDUNG DER LYSISTRATA

Téléfilm

Réal : Fritz Kortner

Avec Peter Arens, Barbara Rütting, Karin Kernke, Ruth-Maria Kubitschek, Wolfgang Kieling, Ullrich Haupt, Dorothea Moritz


 

Commentaires

Nom :CLAUDEL
Date :27-01-2009 01:12:00
Commentaire :Magnifique article bien écrit et rigoureux. J'ai appris plein de choses que je ne connaissais pas sur Romy. Grâce à lui, on comprend bien pourquoi elle est devenue une étoile du cinéma. Merci mille fois.
Nom :MONGIA
Date :04-08-2009 20:20:17
Commentaire :cette étoile est unique,sa vie a été un passage comme tous les autres gens: souvent heureuse et très souvent malheureuse,mais DIEU seul sait combien vous relatez très bien les étapes de sa vie et DIEU seul sait combien elle a été et resteras pour nous très très chère.
Nom :geoffroy eliane
Date :30-05-2010 11:13:58
Commentaire :Bojour, j'adore Romy. J'ai vu et revu nombreux de ses films. Elle était si belle, si poignante dans ses films. Quand je me suis mariée beaucoup de personnes disaient et disent encore qu'à l'époque on aurait dit Romy ce qui me parait impossible. Je vais acheter un livre qui lui rend hommage. Il ne faut jamais l'oublier, ni elle, ni son talent, ni sa beauté.
Nom :hafflart
Date :24-11-2010 18:42:26
Commentaire :j'adoré romy je l'adore encore femme exceptionnelle actrice aussi exceptionnelle tres belle femme elle nous manque beaucoup
Nom :her
Date :11-07-2011 15:49:16
Commentaire :On me dit souvent que je lui ressemble mais je ne vois pas en quoi! Mais bon, je le prends comme un compliment
Nom :chantal
Date :27-07-2011 23:23:48
Commentaire :romy et alain quelle couple,quel talent,son peit coeur n'a pas supporter la mort de son fils,a 44 ans,le chagrin l'a tué,la carriére de sa fille ne décolle pas ,on aurait encore un peu de romy méme si elle n'a pas sa beauté,sara est flambloyante de sourire et de bonne humeur.
Nom :hugongerard
Date :18-01-2013 10:25:41
Commentaire :Vous avez oublié : Le secret de Robert Enrico ou Romy partageait l ' affiche aux côtés de Jean-Louis Trintignant et Philippe Noiret.
Ajouter un commentaire:
Nom:
Email:
Commentaire:
Question de sécurité: quel est le nom de ce site ?