ROBERT PARRISH

Vue 3261 fois

Profession:
Acteur, réalisateur, monteur et producteur américain.

Date et lieu de naissance:
04-01-1916, à Colombus, Géorgie, États-Unis.

Date et lieu du décès:
04-12-1995, à Southampton, Long Island, dans l'État de New York, aux États-Unis.

Cause du décès:
D'une crise cardiaque à l'âge de 79 ans.

Nom de naissance:
Robert B. Parrish.

État civil:
Marié le 18 septembre 1942 avec : KATHLEEN THOMPSON.

Taille:
?

Commentaires: 0

Anecdotes

Fils de Gordon R. Parrish et de l'actrice : Laura R. Parrish (1887 - 1977)

Frère des actrices : Beverly Parrish (1919 et 1930) et d'Helen Parrish (1923 - 1959).

Il avait travaillé comme acteur avec Chaplin dans "Les lumières dans la ville" et comme monteur avec John Ford.

 

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Formation. : Elevé à Hollywood, Robert Parrish est adolescent lorsqu'il fait de la figuration (il est notamment un des gamins qui jouent à la sarbacane dans les Lumières de la ville, 1931, de Charlie Chaplin). Il passe par tous les métiers du cinéma et est engagé dans l'équipe de John Ford en 1933. Carrière au cinéma.

En 1951, Robert Parrish dirige son premier long métrage de fiction, Cry danger, une intrigue policière. Jusqu'en 1955, il est sous l'influence de John Ford. Il privilégie l'aventure mais ne parvient pas à la même réussite qu'avec son premier film. Parrish n'aime pas le cinéma centré sur l'action ; il préfère les histoires romanesques à condition qu'elles se focalisent sur le portrait du héros ou de l'héroïne. Par la suite, il donne de l'épaisseur à ses personnages et un ton très personnel à ses réalisations. Que ce soit dans Purple plain (1955) avec Gregory Peck, une histoire d'amour multiraciale sur fond de guerre, dans l'Enfer des Tropiques (1957) avec Rita Hayworth et Robert Mitchum ou dans l'Aventurier du Rio Grande (1959), l'univers désenchanté et pessimiste des films de Parrish place le cinéaste en marge du cinéma hollywoodien de l'époque. Proche du cinéma d'auteur, il pâtit de l'autorité de ses producteurs : nombre de ses films sont mutilés au montage. Parrish prend ses distances avec la Mecque du cinéma américain et part vivre en Angleterre. Son indéniable talent de conteur ne se dément jamais par la suite. Il réalise quelques films très aboutis dont A la française (1962) avec Jean Seberg et Stanley Baker et les Brutes dans la ville (1971). Autres activités.

Robert Parrish est un remarquable technicien du cinéma. Il officie d'abord en tant que preneur de son puis comme assistant monteur dans la bande de John Ford (la Piste des Mohawks, 1939, et les Raisins de la colère, 1940). Pendant la Seconde Guerre mondiale, il réalise le montage et participe au tournage de deux documentaires remarquables : la Bataille de Midway (1942) et Pearl Harbour (1945). Il est choisi pour réaliser l'installation du matériel cinématographique nécessaire au procès de Nuremberg. Il devient ensuite l'un des monteurs les plus convoités d'Hollywood. Body and Soul et All the king's men de Robert Rossen lui valent respectivement un Oscar et une nomination pour le meilleur montage.

En 1980, il publie un livre de souvenirs sur les premières années de sa carrière, J'ai grandi à Hollywood.

 

RÉCOMPENSE :

 

1948 - Pour : SANG ET OR (Body ans soul) - Oscar - Meilleur montage - États-Unis.

 

Source : http://cinema.encyclopedie.personnalites.bifi.fr - Fait le 01 avril 2012 par Philippe de CinéMémorial.

 

Filmographie

 

50 LONGS MÉTRAGES

************************************

 

1980 - RENDEZ-VOUS CHEZ MAX'S

 

1973 - MARSEILLE CONTRAT

 

1971 - BRUTES DANS LA VILLE .LES

 

1969 - DANGER, PLANÈTE INCONNUE

 

1968 - DUFFY, LE RENARD DE TANGER

 

1967 - CASINO ROYALE

 

1967 - BOBO .LE

 

1964 - JOUR D'APRÈS .LE

 

1963 - À LA FRANÇAISE

 

1959 - AVENTURIER DU RIO GRANDE .L'

 

1958 - LIBRE COMME LE VENT

 

1957 - ENFER DES TROPIQUES .L'

 

1955 - FEMME EXTRAORDINAIRE .UNE

 

1954 - FLAMME POURPRE .LA

 

1953 - COUP DE FEU AU MATIN

 

1952 - MY PAL GUS

 

1952 - MADONE DU DÉSIR .LA

 

1951 - IMPLACABLE .L'

 

1951 - DIX DE LA LÉGION

 

1951 - DANS LA GUEULE DU LOUP

 

1951 - AVEUX SPONTANÉS

 

1950 - FLAMME QUI S’ÉTEINT .LA

 

1949 - FOUS DU ROI .LES

 

1949 - IMPASSE .L'

 

1948 - VÉRITÉ NUE .LA

 

1947 - SANG ET OR

 

1947 - OTHELLO

 

1939 - GUNGA DIN

 

1938 - MR DOODLE KICKS OFF

 

1937 - VACANCES PAYÉES

 

1937 - DESTIN SE JOUE LA NUIT .LE

 

1936 - JE N'AI PAS TUÉ LINCOLN

 

1935 - TOUTE LA VILLE EN PARLE

 

1935 - STEAMBOAT ROUND THE BEND

 

1935 - MOUCHARD .LE

 

1935 - AMIS POUR TOUJOURS

 

1934 - JUDGE PRIEST

 

1933 - LOI DU LYNCH .LA

 

1933 - DOCTOR BULL

 

1931 - LUMIÈRES DE LA VILLE .LES

 

1931 - SCANDAL SHEET

 

1930 - UP THE RIVER

 

1930 - PISTE DES GÉANTS .LA

 

1930 - HOMMES SANS FEMMES

 

1929 - DROIT D'AIMER .LE

 

1929 - MASQUE DE FER .LE

 

1929 - DIVINE LADY .THE

 

1928 - RILEY THE COP

 

1928 - QUATRE FILS .LES

 

1928 - HAROLD TEEN

 

1927 - MAMAN DE MON COEUR

 

 

3 DOCUMENTAIRES

************************************

 

1982 - MISSISSIPPI BLUES
Documentaire de Robert Parrish et Bertrand Tavernier

 

1942 - BATAILLE DE MIDWAY .LA
Documentaire de John Ford

 

1942 - DECEMBER 7TH
Documentaire de John Foraad et Gregg Toland

 

commentaires (0)