RENEE SAINT-CYR

RENEE SAINT-CYR

Vue 20360 fois

Profession:
Actrice française.

Date et lieu de naissance:
16-11-1904, à Beausoleil, Alpes-Maritimes, France.

Date et lieu du décès:
11-07-2004, à Neuilly-sur-Seine, Hauts-de-Seine, France.

Cause du décès:
D'une bronchite à l'âge de 99 ans.

Nom de naissance:
Marie-Louise Catherine Eugénie Renée Vittoret.

État civil:
Mariée en 1920 avec un richissime joaillier : CHARLES-LÉOPOLD LAUTNER
Ils eurent un fils : Georges Lautner (24-01-1926)

Taille:
?

Commentaires: 0

Anecdotes

(Le Temps de vivre, publié en 1967, Le hérisson puni, En toute mauvaise foi), et le dernier, ses mémoires, (Madame de), avait été publié chez Flammarion.

Comédienne, Renée Saint-Cyr interprète sur les planches notamment La Vie est belle et Pas de fumée sans feu. En 1937, au théâtre de l'Étoile, elle est Polly Pitchum dans L'Opéra de quat'sous.

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

La comédienne Renée Saint-Cyr est morte dimanche 11 juillet à son domicile de Neuilly-sur-Seine, dans les Hauts-de-Seine, à l'âge de 99 ans. Née le 16 novembre 1904 à Beausoleil (Alpes-Maritimes), mère du cinéaste Georges Lautner, Renée Saint-Cyr était fille d'un hôtelier amoureux de bel canto et d'une artiste lyrique. C'est après avoir suivi des cours d'art dramatique au conservatoire de Marseille qu'elle débuta au cinéma dans Les Deux Orphelines de Maurice Tourneur en 1932, en choisissant pour pseudonyme le nom d'un chien qu'elle adorait.

BRUNE FANTASQUE :

Elle se produisit aussi au théâtre, jouant dans L'Opéra de quat' sous en 1937 (au Théâtre de l'Étoile, avec Yvette Guilbert, Raymond Rouleau, Susy Solidor, sous l'�il de Marlene Dietrich), des pièces de Colette (Gigi), Feydeau (Monsieur chasse), Marcel Achard (La vie est belle, Jean de la lune), Bernstein (Le Messager), Jean Giraudoux (Amphitryon 38), Edmond Rostand (L'Aiglon). Elle signa quelques romans (Un coup de pied dans les étoiles, Le Poisson pilote), plusieurs récits de souvenirs, dont Le Temps de vivre en 1967, En toute mauvaise foi en 1990 et, en mai 2004, Madame de, chez Flammarion. On la vit aussi à la télévision, entre autres dans la série humoristique Palace de Jean-Michel Ribes. Mais c'est sur le grand écran qu'elle imposa sa voix aiguë et un rien tremblante, ses rires de gorge, ses airs de séduisante brune arborant des comportements fantasques. Elle se fit un nom dans les rôles d'amoureuse. Elle apparaît notamment au côté de Pierre Brasseur dans Incognito (1933), d'Albert Préjean dans Toto (1933), de Jules Berry dans Arlette et ses papas (1934), de Max Dearly dans Le Dernier Milliardaire (1934), d'Henri Garat dans Valse royale (1936) et Le Chemin de l'honneur (1939), de Georges Flamant dans ce gros succès que fut Prisons de femmes (1938), d'Henri Guisol dans Madame et le mort (1942).

Demandée à l'étranger, elle décline une offre de la Fox, préfère aller tourner à Londres un film policier d'Herbert Mason, Strange Boarders of Palace Crescent. Courtisée par Vittorio de Sica, elle tourne avec lui Roses écarlates en 1940. Ses rôles les plus marquants sont ceux qu'elle tourne pendant l'Occupation. Elle est harpiste, face à un Berlioz de marbre interprété par Jean-Louis Barrault, dans La Symphonie fantastique de Christian-Jaque (1941). Prestation ingrate qui fera écrire au critique de cinéma du Monde Jacques Siclier qu'elle "pianotait des cils l'amour sincère et l'émotion en gardant un visage de cire même sous sa perruque grise". Elle s'adapte au monde étouffant de Maupassant dans Pierre et Jean d'André Cayatte en 1943, aguiche en imperméable et béret dans Marie-Martine en 1942, joue les précieuses du Directoire dans Paméla en 1944. Elle aura été des facéties bavardes de Sacha Guitry (Les Perles de la couronne, Si Paris nous était conté) et aura virevolté dans un film d'aventures de Vittorio Cottafavi, Le Prince au masque rouge, en 1953 et dans un film historique, La Fayette de Jean Dréville, en 1961.

MÈRE DE GEORGES LAUTNER :

A partir des années 1970, elle joue essentiellement dans les films de son fils Georges Lautner, qui l'avait enrôlé, en 1964, pour Le Monocle rit jaune et Fleur d'oseille, en 1967 : Quelques messieurs trop tranquilles (1972), Pas de problème (1975), On aura tout vu (1976), Ils sont fous ces sorciers (1977), Est-ce bien raisonnable ? (1980), Attention une femme peut en cacher une autre (1983), Le Cow-boy (1985), Tant qu'il y aura des femmes (1987), L'Invité surprise (1989), Room service (1992) la montrèrent en infatigable vieille originale. Doyenne du cinéma français, elle avait reçu en octobre des mains de Jacques Chirac les insignes de commandeur de l'Ordre national du mérite.

Source : Jean-Luc Douin pour Le Monde.

 

Filmographie

 

59 LONGS MÉTRAGES DÉTAILLÉS
_________________________________

 

1992 - SUP DE FRIC

 

1991 - ROOM SERVICE

 

1988 - INVITÉ SURPRISE .L'

 

1984 - COW BOY .LE

 

1983 - ATTENTION ! UNE FEMME PEUT EN CACHER UNE AUTRE

 

1981 - EST-CE BIEN RAISONNABLE

 

1978 - ILS SONT FOUS CES SORCIERS

 

1976 - ON AURA TOUT VU

 

1975 - PAS DE PROBLÈME

 

1973 - VOUS INTÉRESSEZ-VOUS À LA CHOSE ?

 

1973 - O.K. PATRON

 

1972 - QUELQUES MESSIEURS TROP TRANQUILLES

 

1969 - JEUNES FILLES BIEN POUR TOUS RAPPORTS

 

1967 - FLEUR D'OSEILLE

 

1964 - DÉCLIC ET DES CLAQUES

 

1964 - MONOCLE RIT JAUNE .LE

 

1961 - LA FAYETTE

 

1955 - SI PARIS NOUS ÉTAIT CONTÉ

 

1955 - PRINCESSE DU DANUBE BLEU .LA

 

1954 - PRINCE AU MASQUE ROUGE .LE

 

1953 - CHEVALIER DE LA NUIT .LE

 

1951 - CAPITAINE ARDANT

 

1950 - FUSILLÉ À L'AUBE

 

1948 - TOUS LES DEUX

 

1948 - VOIX DU RÊVE .LA

 

1946 - BEAU VOYAGE .LE

 

1945 - INSAISISSABLE FRÉDÉRIC .L'

 

1945 - ÉTRANGE DESTIN

 

1944 - PAMÉLA

 

1943 - PIERRE ET JEAN

 

1943 - MADAME ET LE MORT

 

1942 - RETOUR DE FLAMME

 

1942 - MARIE-MARTINE

 

1942 - FEMME PERDUE .LA

 

1942 - SYMPHONIE FANTASTIQUE .LA

 

1941 - ROSES ÉCARLATES

 

1939 - NUIT DE DÉCEMBRE

 

1939 - CHEMIN DE L'HONNEUR .LE

 

1938 - ÉTRANGE PENSIONNAIRE .L'

 

1938 - PRISONS DE FEMMES

 

1937 - PERLES DE LA COURONNE .LES

 

1936 - 27 RUE DE LA PAIX

 

1936 - TROIS, SIX, NEUF

 

1936 - LOUPS ENTRE EUX .LES

 

1936 - VALSE ÉTERNELLE

 

1936 - PARIS

 

1936 - PATTES DE MOUCHE .LES

 

1936 - DONOGOO

 

1936 - COEUR DISPOSE .LE

 

1935 - VALSE ROYALE

 

1934 - ÉCOLE DES COCOTTES .L'

 

1934 - DERNIER MILLIARDAIRE .LE

 

1934 - ARLETTE ET SES PAPAS

 

1934 - BILLET DE MILLE .LE

 

1933 - TOTO

 

1933 - FOIS DANS LA VIE .UNE

 

1933 - D'AMOUR ET D'EAU FRAÎCHE

 

1933 - INCOGNITO

 

1933 - DEUX ORPHELINES .LES

 

SES PARTICIPATIONS POUR LA TÉLÉVISION
____________________________________________

 

2003 - TRILOGIE DES 'MONOCLE' .LA
Téléfilm de David Maltese
Avec : Bertrand Blier, Claude Vital, Jean Luisi, Georges Lautner

 

1988 - PALACE - ÇA C'EST PALACE
Série TV de Jean-Michel Ribes
Avec Pierre Arditi, Michel Blanc, Evelyne Bouix, Jean Carmet, Marie-Anne Chazel, Christian Clavier

 

1979 - NE RIEN SAVOIR
Téléfilm de Georges Farrel
Avec Corinne Marchand, Paul Guers, Valérie Pascale, Claude Pascadel

 

1977 - FEMMES DU MONDE .LES
Téléfilm de Georges Farrel
Avec Michèle Mercier, Roger Hanin, André Falcon, Patricia Callas

 

1965 - MISÈRE ET LA GLOIRE .LA
Téléfilm d'Henri Spade
Avec Claude Brasseur, Renée Faure, Mony Dalmès, Geneviève Fontanel, Marie-Claude Mestral

 

1960 - COCTAIL PARTY

 

2 DOCUMENTAIRES et 1 COURT MÉTRAGE
____________________________________________

2002 - PRISONER OF PARADISE
Documentaire de 96 Min. - De Malcolm Clarke et Stuart Sender

 

1999 - KURT GERRONS KARUSSELL
Documentaire de 70 Mn. - D'Ilona Ziok

 

1994 - CHACUN POUR SOI
Court métrage de 8 Mn. - De Stéphane Brisset

 

_______________________FIN_____________________

 

commentaires (0)