Accueil   |   Acteurs   |   Nouvelles   |   Filmographie   |   Liens   |   Films Complets   |   Livre d'or   |   Contact
PIERRE RENOIR
Cette page a été vue 4779 fois
    

INFORMATIONS :

 

Profession :

 

Acteur et homme de théâtre français.

Date et lieu de naissance :

21-03-1885, à Paris, France.

Date et lieu du décès :

11-03-1952, à Paris, France.

Cause du décès :

Des suites d'un cancer de la prostate. Il allait avoir 67 ans.

Nom de naissance :

Pierre Renoir.

État civil :

Liaison avec COLONNA ROMANO, (née en 1883).

Liaison durant quelques années avec l'actrice : VALENTINE TESSIER.

Marié le 23 décembre 1914 avec l'actrice : VÉRA SERGINE - Divorcé en 1924
Ils eurent un fils en 1913 : Claude Renoir.

Marié en novembre 1925 avec l'actrice : MARIE-LOUISE IRIBE - Divorcé.

Marié le 28 août 1940 avec l'actrice : ELISA RUIS, de 32 ans sa cadette.

Taille :

?

 

ANECDOTES :

 

     

 

Père de Claude Renoir.

Frère aîné de Jean Renoir.

Fils de l'improviste Pierre-Auguste Renoir et de d'Aline Charigot.

Pierre Renoir est né à Paris, 18 rue Houdon, à une centaine de mètres de la place Pigalle, le 21 mars 1885.

Il débute au cinéma en 1912 dans La Digue, première oeuvre d'Abel Gance, et tourne son dernier film - Knock - en 1951, aux côtés de Louis Jouvet. Il est notamment le premier Commissaire Maigret à l'écran (La Nuit du Carrefour), le Capitaine Weller (La Bandera), Louis XVI (La Marseillaise), Jéricho (Les Enfants du Paradis), le Duc d'Angoulême (Le Capitan), le Professeur Stangerson (Le Mystère de la Chambre jaune)...

doit cette première biographie de Pierre Renoir à Bernard Pharisien (Editions Némont - Bar-sur-Aube - 2003). Celle-ci n'est pas uniquement rythmée par les passages de l'artiste sur scène et dans les studios de cinéma. Y prennent leur place, tout naturellement, ses parents, la fratrie (quelque peu modifiée suite à de récentes découvertes), les femmes qui ont compté dans sa vie, son fils Claude (né de son union avec la tragédienne Véra Sergine), ses amis...

Pierre déclare au sujet de la mort de Louis Jouvet : «Pendant vingt-trois ans nous ne nous sommes pas quittés ou presque. Nous avons eu des rapports pour ainsi dire quotidiens. Notre travail a été constant. Nous avions deux tempéraments absolument différents. C'est peut-être pour cela que nous nous entendions extrêmement bien. II m'apportait quelque chose, je lui apportais quelque chose, cela formait une espèce d'unité. Je dois avouer que c'est pour moi une perte épouvantable. C'est quelque chose de moi qui est parti».

Pierre Renoir meurt à Paris dans son appartement de l'avenue Frochot, à quelques centaines de mètres de son lieu de naissance, le 11 mars 1952. Six mois auparavant, il avait accompagné son ami Louis Jouvet à sa dernière demeure. Il a été l'un des grands artistes dramatiques de la première moitié du XXème siècle. Il repose dans le cimetière d'Essoyes auprès de ses parents, de ses deux frères (Jean et Claude) et de son fils Claude.

 


                              

 

 

Ajouter votre commentaire

 


SA BIOGRAPHIE

 

Fils aîné du peintre Jean Renoir. Pierre Renoir est né à Paris le 21 mars 1885. Moins célèbre que Jean, son frère cadet, il est le père de Claude, chef opérateur bien connu des cinéphiles, décédé à Troyes le 5 septembre 1993. A la mort de son père, en 1919, Pierre hérite de la maison familiale d'Essoyes acquise en 1896. Il la fréquentera régulièrement jusqu'à son décès, en 1952. Quelques Essoyens se souviennent encore de sa haute silhouette. Un homme à la fois discret, affable et courtois qu'évoquent avec émotion celles et ceux qui ont eu le privilège de le rencontrer.

Très tôt Pierre s'orienta vers une carrière d'acteur. En 1907 il obtint le 1er prix de tragédie au Conservatoire de Paris. Il débuta simultanément sur les scènes des " Boulevards " et au studio du " Film d'art ". À partir des années 1910, il tint de petits rôles aux côtés de la grande tragédienne Véra Sergine qu'il épousa en 1914, Claude dit Claude junior, né en 1913, donc un an avant leur mariage. Claude est devenu célèbre en tant que chef opérateur aux côtés de son oncle le cinéaste Jean Renoir.

Durant la Première Guerre mondiale, Pierre sert son pays avec bravoure, il est blessé grièvement, plusieurs fois opéré, perd l'usage de son bras droit, est réformé et remonte sur les planches durant la cette maudite guerre.

Le grand tournant dans la carrière de Pierre a lieu en 1928. Il a 43 ans. C'est alors qu'il rencontre Jouvet et découvre le théâtre de Giraudoux. Le succès qu'il remporte en créant le personnage de Siegfried demeure l'un des grands événements théâtraux de la première moitié du XXème siècle. C'est le début d'une amitié de vingt-trois ans entre les deux comédiens qui seront néanmoins séparés l'espace de la seconde guerre mondiale.

Pierre Renoir apporte à l'écran une forte personnalité, et il excelle dans les emplois de personnages autoritaires, cruels et froids. Il trouve des rôles à sa mesure dans Les Enfants du Paradis (1944) de Marcel Carné ou dans Dernier Atout (1942) de Jacques Becker. Il termine brillamment sa carrière cinématographique en retrouvant Louis Jouvet dans Knock (1950) de Guy Lefranc.

 


 

Source : Bernard Pharisien que je remercie personnellement pour la mini biographie. Mise à jour le 18 décembre 2010 par Philippe de CinéMémorial.

 

 
Ajouter votre commentaire

 

 

65 LONGS MÉTRAGES DÉTAILLÉS

************************************

 

1951 - AGONIE DES AIGLES .L'

 

1950 - KNOCK

 

1949 - FURET .LE

 

1949 - JUGEMENT DE DIEU .LE

 

1949 - MENACE DE MORT

 

1949 - MYSTÈRE DE LA CHAMBRE JAUNE .LE

 

1949 - SCANDALE AUX CHAMPS-ELYSÉES

 

1948 - FERME DES SEPT PÉCHÉS .LA

 

1947 - CARGAISON CLANDESTINE

 

1947 - DAME D'ONZE HEURES .LA

 

1947 - GRANDE VOLIÈRE .LA

 

1947 - TRAFIQUANTS DE LA MER .LES

 

1947 - COÏNCIDENCES

 

1945 - CAPITAN .LE

 

1945 - MISSION SPÉCIALE

 

1945 - PELOTON D'EXÉCUTION

 

1945 - MARIE LA MISÈRE

 

1945 - MYSTÈRE SAINT-VAL .LE

 

1945 - PÈRE GORIOT .LE

 

1943 - VOYAGEUR SANS BAGAGES .LE

 

1943 - ENFANTS DU PARADIS .LES

 

1943 - TORNAVARA

 

1943 - LOUP DES MALVENEUR .LE

 

1943 - MADAME ET LE MORT

 

1942 - APPEL DU BLED .L'

 

1942 - DERNIER ATOUT

 

1942 - JOURNAL TOMBE À CINQ HEURES .LE

 

1942 - LOI DU PRINTEMPS .LA

 

1941 - HISTOIRE DE RIRE

 

1941 - PAVILLON BRÛLE .LE

 

1940 - CEUX DU CIEL

 

1939 - EMBUSCADE .L'

 

1939 - NADIA LA FEMME TRAQUÉE

 

1939 - PIÈGES

 

1939 - MACAO, L'ENFER DU JEU

 

1939 - NORD-ATLANTIQUE

 

1938 - SERGE PANINE

 

1938 - LÉGIONS D'HONNEUR

 

1938 - MAISON DU MALTAIS .LA

 

1938 - PARADIS DE SATAN .LE

 

1938 - PATRIOTE .LE

 

1938 - PISTE DU SUD .LA

 

1938 - RÉCIF DE CORAIL .LE

 

1938 - RÉVOLTÉ .LE

 

1937 - MOLLENARD

 

1937 - MARSEILLAISE .LA

 

1937 - AFFAIRE LAFARGE .L'

 

1937 - CITADELLE DU SILENCE .LA

 

1937 - NUITS BLANCHES DE SAINT-PÉTERSBOURG .LES

 

1937 - BOISSIÈRE

 

1936 - HOMME SANS COEUR .L'

 

1936 - ÎLE DES VEUVES .L'

 

1936 - LOUPS ENTRE EUX .LES

 

1936 - SOUS LES YEUX D'OCCIDENT

 

1936 - QUAND MINUIT SONNERA

 

1935 - ROUTE IMPÉRIALE .LA

 

1935 - TOVARITCH

 

1935 - VEILLE D'ARMES

 

1935 - BANDERA .LA

 

1933 - AGONIE DES AIGLES .L'

 

1933 - MADAME BOVARY

 

1932 - NUIT DU CARREFOUR .LA

 

1924 - FILLE DE L'EAU .LA

 

1919 - MARION DE LORME

 

1911 - DIGUE .LA

 


 

2 COURTS MÉTRAGES

************************************

 

1927 - MORGANE LA SIRÈNE
Court métrage de 1600 mètres. - De Léonce Perret
Avec : Pierre Renoir, Claire de Lorez, Josyane, Ivan Pétrovitch, Rachel Devirys, Flore Deschamps, André Liabel, Gérald Fairbanks, Georges Térof, Edouard- Emile Violet, Fabrice, Alexandre Mathillon, Mauclair, Félix Dupont, Georges Charlia, Philippe Damorès, Alice Tissot et le Corps des ballets de l'Opéra de Nice.

 

1913 - DEUX GOSSES .LES
Court métrage de 1320 et 1340 mètres
D'Albert Capellani - D'après une oeuvre d'Adrien Caillard
Avec : Vera Sergine, Louis Gauthier, Maud Gauthier, Emile Milo, Herman Grégoire, Madeleine Fromet, Maria Fromet, Elyane Dax et Jules Mondos.

 


Commentaires

Nom :Pharisien
Date :25-12-2010 10:19:03
Commentaire :Bonjour, Vous avez bien travaillé en complétant la fiche de Pierre que je consulte à distance chez mes enfants à Rouen. N'ayant pas un accès direct à ma boîte à courriels, je vous écris à partir du site consacré à Pierre. Une petite remarque : ne mettez pas un point d'interrogation à propos de Marie-Louise Iribe. Il y a eu divorce... Marie-Louise avait déménagé tous les tableaux et autres oeuvres de Renoir père qui décoraient l'appartement du couple. Il y eut de nombreux articles dans la presse à cette époque et un procès. Pierre récupéra les oeuvres. Si vous le voulez, donnez moi votre adresse, je vous enverrai mon livre. Bien cordialement. Bernard Pharisien.
Ajouter un commentaire:
Nom:
Email:
Commentaire:
Question de sécurité: quel est le nom de ce site ?