PHILIPPE AVRON

Vue 6182 fois

Profession:
Acteur et homme de théâtre français.

Date et lieu de naissance:
18-09-1928, à Le Croisic, Loire-Atlantique, France.

Date et lieu du décès:
31-07-2010, à Paris, France.

Cause du décès:
Longue maladie à l'âge de 81 ans.

Nom de naissance:
Philippe Avron.

État civil:
?

Taille:
?

Commentaires: 0

Anecdotes

C'est à trente-deux ans, que la vocation vient à Philippe Avron. Jusque-là éducateur dans un centre de rééducation pour enfants caractériels, à Avignon.

Sa dernière création, "Montaigne, Shakespeare, mon père et moi", était programmée au Théâtre des Halles d'Avignon jusqu'au 29 juillet 2010 mais il avait dû l'interrompre et être hospitalisé à la suite d'un malaise en scène, a précisé à l'AFP un de ses proches.

Élève de Jacques Lecoq, il a été le complice de Claude Evrard, avec qui il a écrit nombre de sketches humoristiques, et tourné en tandem avec succès dans les années 1970-1975, dans les cabarets de la rive gauche, puis à Bobino, à l'Olympia et à la télévision.

En 1980, parallèlement à sa carrière sur les planches, il entreprend un travail d'auteur et d'interprète, seul en scène, avec Pierrot d'Asnières. Ce travail le mènera à la rencontre d'un public francophone dans plusieurs pays, notamment au Québec.

 

 

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à PHILIPPE AVRON, dans un extrait : De l'amour, 1964.

 

 

Ajout de la vidéo le 31 juillet 2010 par Philippe de CinéMémorial

 

 

Le comédien Philippe Avron est décédé dans la nuit de vendredi à samedi à Paris des suites d'une longue maladie à l'âge de 81 ans, a-t-on appris samedi auprès de sa famille. Lire la suite l'article

Il avait débuté sa carrière auprès de Jean Vilar et de Benno Besson, avec lequel il fut notamment Hamlet et le juge Azdak dans Le cercle de craie caucasien de Bertolt Brecht. Depuis quelques années, auteur et interprète, seul en scène, il avait créé avec succès des spectacles alliant humour et poésie qui lui ont valu plusieurs récompenses, dont deux fois le Molière du 'meilleur one man show', avec Je suis un saumon en 1999 et Le Fantôme de Shakespeare en 2002.

Sa dernière création, Montaigne, Shakespeare, mon père et moi, était programmée au Théâtre des Halles d'Avignon jusqu'au 29 juillet 2010, mais il avait dû l'interrompre et être hospitalisé à la suite d'un malaise en scène.

Le ministre de la culture, Frédéric Mitterrand, a rendu hommage au 'grand homme de théâtre et de passion'. 'Artiste au talent complet, homme de création, interprète, humoriste, acteur de cinéma, il a vécu son art comme un pur-sang en toute liberté jusqu'aux derniers jours de sa vie', a-t-il déclaré dans un communiqué. Philippe Avron avait découvert le théâtre à Avignon, en assistant à une représentation d'Antigone de Sophocle, montée par Jean Vilar, qu'il avait ensuite rejoint, jouant entre 1960 et 1964, dans des pièces de Goldoni, de Lope de Vega, de Molière. Il a été dirigé par les plus grands metteurs en scène, notamment Peter Brook, Benno Besson et Roger Planchon, et a interprété quelques personnages majeurs du répertoire théâtral : Hamlet, Sganarelle, Don Juan.

 

 

Source : Le Monde. - Fait le 31 juillet 2010 par Philippe de CinéMémorial.

 

commentaires (0)