NOEL-NOEL

Vue 16531 fois

Profession:
Acteur, réalisateur et scénariste français.

Date et lieu de naissance:
09-08-1897, à Paris, dans le 4éme arrond. France.

Date et lieu du décès:
04-10-1989, à Nice, Alpes-Maritimes, France.
inhumé à Ambernac en Charente.

Cause du décès:
Probablement de mort naturelle à l'âge de 92 ans.

Nom de naissance:
Lucien Édouard Noël.

État civil:
?

Taille:
?

Commentaires: 0

Anecdotes

Noël-Noël écrit pour la télévision de Le Voyageur des siècles (1969).

Il se fit connaître comme caricaturiste au Canard Enchaîné et à L'Humanité, après avoir été employé de banque.

Chansonnier, il signe des textes comme "Le Chapeau neuf -- L'Enterrement -- La Soupe à Toto".

Il collabore avec René Clément à l'écriture du Père tranquille, film dans lequel il joue un résistant après la guerre.

Son plus grand succès. qu'il met en scène, écrit le scénario et les dialogues de "La Vie chantée", un film tendre et féroce où l'auteur pousse au sommet son art de la caricature du Français moyen.

En 1958, on le retrouve auprès de Danielle Darrieux et Paul Meurisse, dans un film d’humour noir : Le Septième Ciel de Raymond Bernard. En 1960 on le retrouve avec Jean Gabin et Pierre Fresnay dans le Vieux de la vieille, un film de Gilles Grangier.

Source : Bifi -- Fait le 11 février 2010 par Philippe de CinéMémorial.

 

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Noël-Noël. Lucien Édouard Noël (né en 1897) n'hésite pas à quitter la Banque de France, en 1912, pour vivre de caricatures et de chansonnettes, celles-ci étant le reflet musical de celles-là et son filet de voix l'expression d'un brin de plume nonchalant. Il se baptise Noël-Noël le jour où, intimidé par un directeur, il bégaie son nom.

Sa candeur aux aguets, son humilité matoise fleurissent dans les journaux satiriques et cabarets de chansonniers; elles sont popularisées par les 78 tours. Il s'accompagne au piano. Tout le monde fredonne en souriant : La Soupe à Toto, Le Coiffeur, Le Chapeau neuf... En 1951, dans le film La Vie chantée, Noël-Noël nouera lui même un ruban de fête pour réunir ces tableautins inspirés par la vie quotidienne.

Le cinéma, dès 1931, avait fait appel à sa jolie discrétion, frôlant parfois d'ailleurs l'insignifiance. Sans doute, la plupart de metteurs en scène de cette première époque se contentaient-ils d'exploiter les vertus lunaires du comédien. Mais les plus indigents durent un jour s'incliner devant l'éclosion d'un personnage de soi-disant nigaud qui avait en lui un fracassant surcroît de malice : Adémaï (1934 ... et un doute quant à sa paternité: le chansonnier Paul Colline n'y aurait pas été étranger...).

Adémaï, représenté par Noël-Noël, atteint au sublime de l'héroïsme par incapacité de faire autrement ce qu'on lui a ordonné de faire" (Ed. Épardaud).

Ses tics de langage, comme "mine de rien", courent les rues.
Trente ans plus tard, Adémaï aurait été le champion d'une longue série de B.D. il ne paraît que dans cinq films, mais les productions suivantes propulsent sur l'écran des membres de sa famille, tous plus ou moins "patoisants", râleurs et increvables.

Le Père tranquille, réalisé er 1946 par René Clément, est un miroir à peine déformant de l'attitude des Français moyens pendant l'Occupation.
Deux ans après, Les Casse-pieds (Jean Dréville) rassemblent des portraits plus proches de Clément Vautel que de La Bruyère, pittoresques sans excès de méchanceté.

Il est regrettable que Noël-Noël ait ignoré le cinéma muet. Moins aiguisé par l'appétit du sketch à faire et des mots d'auteur à trouver, il aurait pu donner davantage d'essor poétique aux croquis qui étaient à la base de son travail d'acteur : il dessinait toujours, avant de les reconstituer sur lui-même, les traits de ses personnages, tête et silhouette.

À l'occasion, Noël-Noël récupérait les naïfs persévérants de ses débuts et attendrissait son public avec, par exemple, le pion mélomane de La Cage aux oiseaux (1943).

 

 

Source : André Sallée "Les Acteurs Français"- Fait le 11 février 2010 par Philippe de CinéMémorial.

 

Filmographie

 

42 LONGS MÉTRAGES DÉTAILLÉS

************************************

 

1965 - SENTINELLE ENDORMIE .LA

 

1961 - SAGE-FEMME LE CURÉ ET LE BON DIEU .LA

 

1961 - PETITS MATINS .LES

 

1960 - VIEUX DE LA VIEILLE .LES

 

1959 - MESSIEURS LES RONDS DE CUIR

 

1958 - À PIED, À CHEVAL ET EN SPOUTNIK

 

1957 - SEPTIÈME CIEL .LE

 

1957 - À PIED, À CHEVAL ET EN VOITURE

 

1956 - TRUANDS .LES

 

1956 - TERREUR DES DAMES .LA

 

1956 - BONJOUR TOUBIB

 

1955 - CARNETS DU MAJOR THOMPSON .LES

 

1955 - FIL À LA PATTE .LE

 

1952 - FUGUE DE MONSIEUR PERLE .LA

 

1951 - SEPT PÉCHÉS CAPITAUX .LES

 

1950 - VIE CHANTÉE .LA

 

1949 - RETOUR À LA VIE

 

1948 - CASSE-PIEDS .LES

 

1946 - PÈRE TRANQUILLE .LE

 

1944 - CAGE AUX ROSSIGNOLS .LA

 

1943 - ADÉMAÏ BANDIT D'HONNEUR

 

1942 - FEMME QUE J'AI LE PLUS AIMÉE .LA

 

1939 - SUR LE PLANCHER DES VACHES

 

1939 - FAMILLE DURATON .LA

 

1937 - INNOCENT .L'

 

1936 - TOUT VA TRÈS BIEN, MADAME LA MARQUISE

 

1936 - MOUTONNET

 

1935 - ADÉMAÏ AU MOYEN ÂGE

 

1934 - MAM'ZELLE SPAHI

 

1933 - VIVE LA COMPAGNIE

 

1933 - MANNEQUINS

 

1933 - FOIS DANS LA VIE .UNE

 

1933 - ADÉMAÏ AVIATEUR

 

1932 - POUR VIVRE HEUREUX

 

1932 - MONSIEUR ALBERT

 

1932 - MON COEUR BALANCE

 

1932 - ÉTOILE DISPARAÎT .UNE

 

1931 - QUAND TE TUES-TU ?

 

1931 - PAPA SANS LE SAVOIR

 

1931 - MISTIGRI

 

1930 - PRISON EN FOLIE .LA

 


 

15 COURTS MÉTRAGES
************************************
 

1935 - SUIVEZ LE GUIDE
Réal : Jean de Marguenat

 

1934 - PIERROT MON AMI
Réal : Jaquelux

 

1934 - CENTENAIRE .LE
Réal : Pierre-Jean Ducis

 

1933 - MON CHAPEAU
Réal : Jaquelux

 

1933 - DERNIER PREUX .LE
Réal : Pierre-Jean Ducis

 

1933 - FANTÔMAS HÔTEL
Réal : Jean de Marguenat

 

1933 - ADÉMAÏ JOSEPH À L'O.N.M.
Réal : Jean de Marguenat

 

1932 - SENS INTERDIT
Réal : Jean de Marguenat

 

1932 - JEUX SONT FAITS .LES
Réal : Jean de Marguenat

 

1932 - ADÉMAÏ ET LA NATION ARMÉE
Réal : Jean de Marguenat

 

1931 - BRUNE PIQUANTE .UNE
Réal : Serge de Poligny

 

1931 - OCTAVE
Réal : Louis Mercanton

 

1931 - MÉNAGES ULTRA-MODERNES
Réal : Serge de Poligny

 

1931 - DISPARUE .LA
Réal : Louis Mercanton

 

1931 - BRIGADE DU BRUIT .LA
Réal : Louis Mercanton

 


 


 

commentaires (0)