MILLY MATHIS

Vue 5624 fois

Profession:
Actrice française.

Date et lieu de naissance:
08-09-1901, à Marseille, Bouches-du-Rhône, France.

Date et lieu du décès:
30-03-1965, à Salon-de-Provence, Bouches-du-Rhône, France.
Elle est inhumée au cimetière Saint-Pierre à Marseille, Bouches-du-Rhône.

Cause du décès:
Probablement de mort naturelle à l'âge de 63 ans.

Nom de naissance:
Émilienne Pauline Tomasini.

État civil:
?

Taille:
?

Commentaires: 1

Anecdotes


Milly Mathis a gauche sur la photo et au centre Orane Demazis dans le film de : Marius de Marcel Pagnol.

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à MILLY MATHIS

Ajout de la vidéo le 18 octobre 2020 par Philippe de CinéMémorial

 

Milly Mathis est née Émilienne Pauline Tomasini le 8 septembre 1901 à Marseille en France. Elle débute comme professionnelle au music-hall dans de nombreuses revues dont « avé l’assent » avec en vedette Fernandel, Raimu, ou encore Fernand Sardou, elle chante, danse, elle se produit aussi au cabaret et a l’occasion elle enregistre des disques dont l’un fut un énorme succès « Ah que c’est bon la bouillabaise » avec Jean Sablon. Ses débuts artistiques l’amène en 1927 dans les studios berlinois se l’UFA pour un rôle de figuration dans « L’amour de Jeanne Ney » de Georg Wilhelm Pabst avec Brigitte Helm.

De retour en France elle tourne le premier cinéroman parlant en quatre épisodes « Méphisto » (1930) de Henri Debain une sombre histoire d'espionnage avec Jean Gabin l'inspecteur Jacques Miral, René Navarre et France Dhélia entre autres.

Elle tourne encore une poignée de films avant d’être remarquée par Marcel Pagnol qui trouve en elle, la silhouette idéale, une grosse dame au grand cœur pour tenir le rôle de Claudine Foulon la tante émotive de Orane Demazis dans le premier volet de la célèbre trilogie marseillaise « Marius » (1931) d’Alexander Korda avec Pierre Fresnay et Raimu ; dans « Fanny » (1932) de Marc Allégret , elle affronte courageusement l'hargneuse Honorine Alida Rouffe la mère de Fanny (Orane Demazis) qui veut la réprimander sévèrement en apprenant sa grossesse . Marcel Pagnol signe le dernier volet « César » (1936) André Fouché alias Césariot le fils de Fanny découvre son vrai père, un homme bon (Pierre Fresnay) et la vérité qui entoure sa naissance.

Milly Mathis, une actrice incontournable à l’accent du midi, dans de nombreuses histoires qui sentent bon la Provence vive, corpulente, le verbe tonitruant, souvent limitée à des interprétations prêtant à rire, de femme du peuple, de bonne à tout faire, de concierge, elle apporte son exubérance aux films de Pagnol volant parfois la vedette à de grands acteurs méridionaux comme Fernandel, Andrex, Fernand Charpin, Berval, Rellys et bien sûr Raimu. Citons notamment « L’illustre Maurin » (1933) de André Hugon d’après le roman de Jean Aicard, avec Antonin Berval en malicieux braconnier; une gouvernante tout en poumons dans « Tartarin de Tarascon » (1934) de Raymond Bernard aux côtés de Raimu dans le rôle titre qui invente des histoires rocambolesques ; elle est Mme Trompette dans « Justin de Marseille » (1934) de Maurice Tourneur avec Antonin Berval un chef de gang à Marseille ; elle est Toinon dans les aventures de Gaspard (Antonin Berval ) un brigand provençal de la fin du 18ème siècle dans « Gaspard de Besse » (1935) d'André Hugon avec Raimu et Antoine Balpêtré . Dans « Regain » (1937), un drame rural signé Marcel Pagnol, dans un village abandonné l'amour qui va naître entre Panturle (Gabriel Gabrio) et Ursule (Orane Demazis) va faire revivre le village, avec Gédémus ( Fernandel ) le rémouleur et Milly Mathis est Belline la femme de Charles Blavette, le fils de Edouart Delmont le forgeron.

Elle retrouve Raimu dans la comédie dramatique « La fille du puisatier » de Marcel Pagnol elle est Nathalie, la sœur de Raimu, le puisatier qui chasse du foyer sa fille Patricia (Josette Day) lorsqu'elle lui révèle être enceinte de Jacques un jeune aviateur (Georges Grey), dès la naissance de l‘enfant il fait revenir sa fille et Jacques de retour de la guerre veux épouser Patricia …

Par la suite c’est une galerie de petits rôles qui complètent sa filmographie citons entre autres la buraliste dans « Gargousse » (1938), de Henry Wulschleger avec Bach dans la rôle titre ; une paysanne dans « J'étais une aventurière » (1938) de Raymond Bernard avec Jean Murat et Edwige Feuillère ; une cuisinière dans « Pièges » (1939) un film noir de Robert Siodmak avec Maurice Chevalier, Erich von Stroheim et Marie Dea ; une citoyenne dans « Simplet « (1942) réalisé par Fernandel, Simplet le fada du village de Miéjour, porte chance à ses concitoyens alors qu'à Rocamour rien ne va plus, les deux bourgades vont se disputer Simplet qui saura finalement leur montrer la voie de la sagesse et du bonheur avec Henri Poupon Édouard Delmont ; puis elle campe la bonne du couple André Alerme et Jeanne Fusier-Gir qui adore les romans policiers dans « Le voleur se porte bien » (1946) de Jean Loubignac ; Madeleine, la patronne du café dans « Le Trésor de Cantenac » (1950) de et avec Sacha Guitry ; la baronne de Pitart-Vergniolles dans « Topaze » (1950) de Marcel Pagnol avec Fernandel ; citons encore son rôle de l’irrésistible Amélie, la femme de Charles Blavette dans le dramatique « Manon des sources » (1952) de Marcel Pagnol avec Rellys, Raymond Pellegrin et Henri Poupon.

Une talentueuse actrice, dotée d’un tempérament exubérant, avec sa gouaille marseillaise elle fut très appréciée par la bande à Pagnol et par la profession , elle a tourné une centaine de films échelonnés sur trente ans. Il est surprenant de voir qu'elle a cessé sa carrière à l'âge de 57 ans. Tombée en grande précarité, elle a bénéficié de l’aide de l’association de « La roue tourne », fondée par Paul Azaïs qu’elle avait rencontré sur le tournage de «Gigolette» (1936).

Milly Mathis est décèdée le 30 mars 1965 à Salon-de-Provence, à l'âge de 63 ans. Elle repose au cimetière Saint-Pierre de Marseille, comme tous ses autres compagnons à l’accent provençal.

Source : Gary Richardson - Fait le 18 octobre 2020 par Philippe de CinéMémorial.

 

Filmographie

107 LONGS MÉTRAGES DÉTAILLÉS
_________________________________

 

 

1959 - BUSINESS

 

1958 - EAU VIVE .L'

 

1957 - DÉSERT DE PIGALLE .LE

 

1957 - BLONDE DES TROPIQUES .LA

 

1957 - ARÈNES JOYEUSES

 

1956 - TROIS DE LA MARINE

 

1956 - NOUS AUTRES À CHAMPIGNOL

 

1953 - TROIS JOURS DE BRINGUE À PARIS

 

1953 - DES QUINTUPLÉS AU PENSIONNAT

 

1953 - COLLÈGE EN FOLIE .LE

 

1952 - MANON DES SOURCES

 

1951 - PASSAGE DE VÉNUS .LE

 

1951 - CE COQUIN D'ANATOLE

 

1951 - BOUQUET DE JOIE

 

1951 - AU PAYS DU SOLEIL

 

1951 - AMANTS MAUDITS .LES

 

1950 - TOPAZE

 

1950 - BIBI FRICOTIN

 

1950 - BAGNARD .LE

 

1949 - TRÉSOR DE CANTENAC .LE

 

1949 - RONDE DE NUIT

 

1949 - ENVOI DE FLEURS

 

1948 - VIE EST UN RÊVE .LA

 

1948 - TOUTE LA FAMILLE ÉTAIT LÀ

 

1946 - VOLEUR SE PORTE BIEN .LE

 

1946 - CHARCUTIER DE MACHONVILLE .LE

 

1944 - BIFUR 3

 

1943 - COUP DE TÊTE

 

1942 - SIMPLET

 

1942 - CAP AU LARGE

 

1941 - TROISIÈME DALLE .LA

 

1941 - PRIÈRE AUX ÉTOILES .LA

 

1941 - MÉLODIE POUR TOI

 

1940 - TOBIE EST UN ANGE

 

1940 - PARADE EN SEPT NUITS

 

1940 - NUIT MERVEILLEUSE .LA

 

1940 - FILLE DU PUISATIER .LA

 

1940 - CHAPEAU DE PAILLE D'ITALIE .UN

 

1940 - CHAMBRE 13

 

1940 - CAVALCADE D'AMOUR

 

1939 - VOUS SEULE QUE J'AIME

 

1939 - TOURBILLON DE PARIS

 

1939 - PIÈGES

 

1939 - MAIN A FRAPPÉ .UNE

 

1939 - JEUNES FILLES EN DÉTRESSE

 

1939 - GRAND-PÈRE

 

1938 - TROIS ARGENTINS À MONTMARTRE

 

1938 - TROIS ARTILLEURS À L'OPÉRA

 

1938 - MOULIN DANS LE SOLEIL .LE

 

1938 - LÉGIONS D'HONNEUR

 

1938 - J'ÉTAIS UNE AVENTURIÈRE

 

1938 - GARGOUSSE

 

1938 - CHAMPIONS DE FRANCE

 

1937 - SOIR À MARSEILLE .UN

 

1937 - REGAIN

 

1937 - NUITS DE PRINCES

 

1937 - MEURTRE A ÉTÉ COMMIS .UN

 

1937 - LIBERTÉ

 

1937 - GANGSTERS DE L'EXPOSITION .LES

 

1937 - FRANCO DE PORT

 

1937 - FESSÉE .LA

 

1937 - CARNET DE BAL .UN

 

1936 - ÉCOLE DES JOURNALISTES .L'

 

1936 - COEUR DE GOSSE

 

1936 - PRÊTE-MOI TA FEMME

 

1936 - PRENDS LA ROUTE

 

1936 - PETITE DAME DU WAGON-LIT .LA

 

1936 - NOTRE-DAME D'AMOUR

 

1936 - MIOCHE .LE

 

1936 - MAISON D'EN FACE .LA

 

1936 - JACQUES ET JACOTTE

 

1936 - GIGOLETTE

 

1936 - FEMME QUI SE PARTAGE .UNE

 

1936 - ENFANTS DE PARIS

 

1936 - CÉSAR

 

1936 - BLANCHETTE

 

1936 - AVEC LE SOURIRE

 

1935 - LUNE DE MIEL

 

1935 - ROSE EFFEUILLÉE .LA

 

1935 - À LA MANIÈRE DE...

 

1935 - JUANITA

 

1935 - GASPARD DE BESSE

 

1935 - BOUT DE CHOU

 

1935 - ARÈNES JOYEUSES

 

1935 - AMANTS ET VOLEURS

 

1934 - TARTARIN DE TARASCON

 

1934 - LAC AUX DAMES

 

1934 - JUSTIN DE MARSEILLE

 

1934 - CRISE EST FINIE .LA

 

1933 - ILLUSTRE MAURIN .L'

 

1933 - SCANDALE .LE

 

1933 - DU HAUT EN BAS

 

1933 - D'AMOUR ET D'EAU FRAÎCHE

 

1933 - C'ÉTAIT UN MUSICIEN

 

1932 - SIMONE EST COMME ÇA

 

1932 - PRENEZ GARDE À LA PEINTURE

 

1932 - MOUNE ET SON NOTAIRE

 

1932 - MERVEILLEUSE JOURNÉE .LA

 

1932 - MAQUILLAGE

 

1932 - FANNY

 

1932 - AMOUR ET LA VEINE .L'

 

1931 - ROI DU CIRAGE .LE

 

1931 - ROI DU CAMEMBERT .LE

 

1931 - MARIUS

 

1931 - AH ! QUELLE GARE !

 

1930 - MÉPHISTO

 

1927 - AMOUR DE JEANNE NEY .L'

 

_______________________FIN_____________________

 

commentaires (1)

christine

25-09-2016 16:59:18

les 2 premières photos représentent Alida Rouffe (la mère de fanny) millye mathis étant la tante