MERLE OBERON

Vue 8584 fois

Profession:
Actrice britannique d'origine galloise.

Date et lieu de naissance:
19-02-1911, à Bombay, en Inde.

Date et lieu du décès:
23-11-1979, à Malibu, Californie, États-Unis.
Inhumée au cimetière de Forest Lawn à Glendale, en Californie.

Cause du décès:
D'une attaque d'apoplexie à l'âge de 68 ans.

Nom de naissance:
Estelle Merle O’Brien Thompson.

État civil:
Mariée le 03 juin 1939 avec le réalisateur : ALEXANDER KORDA - Divorcée le 25 juin 1945.

Mariée le 26 juin 1945 avec le chef opérateur : LUCIEN BALLARD - Divorcée en 1949.

Mariée le 28 juillet 1957 avec : BRUNO PAGLIAI - Divorcée en 1973.
Ils adoptèrent 2 enfants : Francelia et Bruno Jr.

Mariée le 31 janvier 1975 avec l'acteur : ROBERT WOLDERS - Jusqu'à son décès en 1979.

Taille:
(157 cm)

Commentaires: 4

Anecdotes

Elle fait ses débuts sur les planches avec la Calcutta Amateur Dramatic Society. Elle est sous le charme du cinéma, fréquente les boites de nuit et des hommes plus âgés.

En 1928, elles quittent la France pour l’Angleterre. Merle y est hôtesse de bar et décroche quelques rôles sous le nom de Queenie O'Brien.

Sa carrière décolle grâce à sa relation avec Alexandre Korda, qu’elle épouse, et qui lui fait changer de nom.

Elle a été nominée pour un oscar en 1935 pour le film (L’ange des ténèbres - The dark angel) de Sidney Franklin. Mais c'est Bette Davis qui gagna l'oscar avec le film (L'intruse - Dangerous) d'Alfred E. Green.

En 1937, un grave accident de voiture fait péricliter le projet de film de Korda, Moi, Claudius, dans lequel elle devait tenir le rôle de Messaline. Cet accident lui laisse également des cicatrices à vie, que les maquilleurs auront du mal à camoufler.

En 1945, elle divorce d’Alexandre Korda pour épouser le chef opérateur Lucien Ballard. Elle épousera encore l’industriel italien Bruno Pagliai (avec qui elle adopte deux enfants) et l’acteur néerlandais Robert Wolders (qui sera ensuite le compagnon d’Audrey Hepburn), avant de prendre sa retraite à Malibu (Californie) où elle mourra d’une crise cardiaque à 68 ans.

Marquée par son enfance, durant toute sa carrière, Merle Oberon fera tout pour cacher ses origines métisses. A tel point qu’elle fera parfois passer sa mère pour sa bonne. Pour expliquer son teint, elle raconte qu’elle est née et a été élevée en Tasmanie, et que son extrait de naissance et ses certificats de scolarité ont brûlé dans un incendie. Malgré le rétablissement de la vérité après sa mort, certaines personnes en Tasmanie continuent de véhiculer la légende.

Son étoile se trouve au Walk of Fame au 6250 sur Hollywood Boulevard.

Fait le 26 mars 2008

Mise è jour le 19 octobre 2008 par Philippe de CinéMémorial.

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à Merle Oberon

 

Fait le 26 mars 2008 par Philippe de Cinémémorial.

 

 

Merle Oberon, de son vrai nom Estelle Merle O'Brien Thompson, naît le 19 février 1911 à Bombay, en Inde.

Son père est major de l'armée britannique meurt 3 semaines avant sa naissance. Sa mère l'élève seule.

En 1929, Estelle, pas encore Merle, accompagne un de ses oncles à Londres avec le projet de devenir comédienne. Sous le pseudonyme de Merle O'Brien, elle suit des cours de danse et refuse de repartir aux Indes.

Pour vivre, elle devient hôtesse-danseuse au Café de Paris à Londres. En 1930, elle débute comme figurante dans "Alf's Button". Après quelques apparitions discrètes, Alexander Korda la remarque. Elle signe un contrat de 7 ans.

Il choisit le pseudonyme de Stella Merle mais elle souhaite rester Merle O'Brien : elle devient Merle Oberon. Elle tient son 1er rôle important dans "Répétition de mariage - Wedding Rehearsal" (1932).

En 1933, elle incarne Anne Boleyn dans "La Vie Privée D'Henry VIII". Le rôle est secondaire mais le succès du film est tel qu'il fait de l'actrice une vedette. Elle a ensuite Charles Boyer pour partenaire, dans "La Bataille" de Nicolas Farkas.

En 1934, elle part pour Hollywood, où elle tourne dans l'immortel "Folies Bergères" avec Maurice Chevalier, et "L’ange des ténèbres - The Dark Angel" avec Fredric March, qui lui vaut une nomination à l'Oscar.

Elle revient alors à Londres, où Alexander Korda produit pour elle "I, Claudius", un ambitieux projet réalisé par Josef von Sternberg. Entre eux, le courant passe mal et le tournage prend beaucoup de retard, le budget est rapidement dépassé.

Le 16 mars 1937, Merle Oberon est victime d'un accident de voiture, le tournage est donc interrompu sans jamais être repris. Il est probable que Korda ait pris l'accident de la vedette comme prétexte pour mettre fin à une entreprise qui prenait des proportions pour le moins inquiétantes.

Après plusieurs films méconnus, Merle est l'héroïne des "Hauts De Hurlevent" de William Wyler avec Laurence Olivier et de David Niven. Le film lui vaut un de ses plus grands succès.

En 1940, elle quitte l'Angleterre et repart pour l'Amérique sur l'invitation de Jack Warner. Alexander la rejoint quelques mois plus tard. "Affectusement Votre" avec Rita Hayworth est pour elle un grave échec.

Elle tourne ensuite dans "Lydia" (1941) de Julien Duvivier, avec Joseph Cotten, l'histoire retrace la vie d'une femme, de ses 16 à 60 ans. La performance de Merle Oberon ne suscita l'enthousiasme ni de la critique, ni du public.

Après, avec "Jack L'Eventreur", elle incarne une artiste de music-hall. Puis elle y personnifie George Sand dans "La Chanson Du Souvenir" de Charles Vidor.

Les films qu'elle tourne alors ne lui permettent pas de retrouver le succès qui fut autrefois le sien, à l'exception de "Berlin-Express" (1948). En 1950, elle tourne 2 films en France : "Dans La Vie Tout s'arrange" et "L'inconnu De Monaco".

Elle commence ses débuts à la télévision entre les émissions et les nombreuses séries télé. Par la suite, Merle Oberon incarne Joséphine de Beauharnais dans "Désirée" d'Henry Koster avec Marlon Brando et Jean Simmons.

Elle abandonne alors le cinéma pendant plusieurs années. En 1963, elle fait son come-back avec "Le coeur et ses passions - Of Love And Desire" de Richard Rush et joue son propre rôle dans "La statue en or massif - The Oscar ) de Russell Rouse" en 1966.

En 1972, elle fait une ultime apparition dans un film mexicain : "Interval" de Daniel Mann ou elle est la productrice.

 

Filmographie

 

53 LONGS MÉTRAGES
_________________________________

 

1972 - INTERVAL
De Daniel Mann
Prod : Merle Oberon

 

1967 - HÔTEL SAINT-GREGORY

 

1965 - STATUE EN OR MASSIF .LA

 

1963 - COEUR ET LES PASSIONS .LE

 

1956 - PRIX DE LA PEUR .LE

 

1954 - DÉSIRÉE

 

1954 - TODO ES POSIBLE EN GRANADA
De José Luis Sáenz de Heredia

 

1954 - AU FOND DE MON COEUR

 

1952 - INCONNU DE MONACO .L'
24 hours of a woman's life - Affair in Monte Carlo
De Victor Saville

 

1952 - DANS LA VIE TOUT S'ARRANGE

 

1951 - PARDON MY FRENCH

 

1949 - BERLIN EXPRESS

 

1947 - ROMANCE D'UNE NUIT

 

1946 - TENTATION

 

1946 - A NIGHT IN PARADISE
D'Arthur Lubin

 

1945 - NOTRE CHER AMOUR
This love of ours
De William Dieterle

 

1945 - CHANSON DU SOUVENIR .LA

 

1944 - JACK L'ÉVENTREUR
The lodger
De John Brahm

 

1944 - EAUX DORMANTES
Dark waters
D'André de Toth

 

1943 - ET LA VIE RECOMMENCE

 

1943 - DUEL DANS LA NUIT

 

1942 - CABARET DES ÉTOILES .LE

 

1941 - LYDIA

 

1941 - ILLUSIONS PERDUES

 

1941 - AFFECTIONATELY YOURS

 

1940 - VOYAGE SANS RETOUR

 

1939 - MADAME ET SON COW-BOY

 

1939 - LION A DES AILES .LE

 

1939 - HAUTS DE HURLEVENT .LES

 

1937 - MADEMOISELLE CRÉSUS
Over the moon
De Thornton Freeland et William K. Howard

 

1937 - I, CLAUDIUS

 

1936 - DIVORCE DE LADY X .LE

 

1936 - ENNEMIE BIEN-AIMÉE .L'

 

1936 - ILS ÉTAIENT TROIS

 

1935 - ANGE DES TÉNÈBRES .L'

 

1935 - FOLIES-BERGÈRE

 

1934 - BROKEN MELODY .THE
Vagabond violonist
De Bernard Vorhaus

 

1934 - MOURON ROUGE .LE

 

1934 - VIE PRIVÉE DE DON JUAN .LA

 

1933 - BATAILLE .LA

 

1933 - VIE PRIVÉE DE HENRY VIII .LA

 

1932 - STRANGE EVIDENCE
Wife in pawn
De Robert Milton

 

1932 - RÉPÉTITION DE MARIAGE
Wedding rehearsal
D'Alexander Korda

 

1932 - HOMMES DE DEMAIN .LES

 

1932 - FOR THE LOVE OF MIKE
De Monty Banks

 

1932 - AREN'T WE ALL ?
D'Harry Lachman

 

1931 - SERVICES OF LADIES
Reserved for ladies
D'Alexander Korda

 

1931 - NEVER TROUBLE TROUBLE
De Lupino Lane

 

1931 - FASCINATION

 

1931 - EBB TIDE
D'Arthur Rosson

 

1930 - ALF'S BUTTON
De W.P. Kellino

 

1930 - A WARM CORNER
De Victor Saville

 

1928 - THREE PASSIONS .THE
De Rex Ingram

 

_______________________FIN_____________________

 

commentaires (4)

hassan björnström

24-12-2008 02:26:55

Enchanté de connaitre les titres francais des films de mon actrice préferée! Donc Victor Saville était le directeur d'un Warm Corner en 1930 et puis dans 24 Hours in a Woman's Life en 52 (film méconnu aux debuts de maudits films de teenagers aux Etats Unis et Angleterre, mais très acclamé en Suéde arrieré où c'était encore les films pour les adultes et dont la critique de Merle était super. Je savais qu'elle a passé quelques temps avec Rex Ingram au sud de France, mais sa biographie de Higham/Mosley ne dit rien sur ce film, The Three Passions. Existerait-il une copie de ce film?? Pourquoi etes-vous le seul endroit qui parle des trois premiers films de la Merle Oberon?? Amicalement à vous, Hassan de la Suède

hugongerard

03-08-2012 15:43:33

Son rôle fût campé par Mia Sara dans le téléfilm : Queenie basé sur sa vie .

hugongerard

26-09-2012 17:42:21

On devait nous rediffuser un plus souvent : Les hauts de Hurlevent dirigé par William Wyler d ' aprés Emily Brônte , elle y jouait le rôle de Kathy aux cotés de Laurence Olivier ( Heatcliftt ) , Kate Bush , s en était inspiré pour en faire un de ses tubes , repris par Pat Benatar figurant dans 1 de ses albums que je possèdes . Ce film est-il disponible en dvd ?.