MASSIMO SERATO

Vue 229 fois

Profession:
Acteur Italien.

Date et lieu de naissance:
31-05-1916, à Oderzo dans la province de Vénétie, Italie.

Date et lieu du décès:
21-12-1989, à Policlinico Umberto I à Rome, Italie.

Cause du décès:
D'un arrêt cardiaque à l'âge de 73 ans.

Nom de naissance:
Giuseppe Segato

État civil:
??

Taille:
?

Commentaires: 0

Anecdotes

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à MASSIMO SERATO

Ajout de la vidéo le 31 juillet 2020 par Philippe de CinéMémorial

 

C'est dans la province de Vénétie, à Oderzo, que naît le 31 mai 1916 Giuseppe Segato, le futur Massimo Serato. Après la fin de la Première Guerre mondiale, la famille Segato s'installe définitivement à Rome où le père retrouve son métier de tailleur. Tout en étudiant des études de droit, sportif accompli, Guiseppe est, trois années consécutives, champion de lancer du javelot, du disque et de saut à la perche aux jeux de la jeunesse calqués sur le modèle des jeux romains antiques. Des ambitions sportives qu'il abandonne rapidement au profit d'une formation d'acteur au Centre Expérimental de Rome, où il se produit avec succès sur scène aux côtés d'Anna Magniani qui fut un moment sa compagne dans la vie, et de qui il a eu un fils en 1942, Cellino, surnommé affectueusement Luca.

Sous le pseudonyme de Massimo Serato, Mario Soldati fait connaître au public, ce beau jeune homme blond aux yeux clairs, le visage mince et le sourire moqueur, dans le mélodrame «Le mariage de minuit» (1941), petit-fils d'une marquise tyrannique, elle le déshérite et le persécute pour avoir épousé, contre sa volonté, la fille d'un modeste fonctionnaire incarnée par Alida Valli. Dans la comédie romantique «L'amour chante» (1941), il trouve le grand amour auprès de Maria Denis, ils s'aiment, se déchirent mais finissent par se marier. Pendant la Seconde Guerre mondiale, Alberto Lattuada signe en 1942, le féroce mélodrame «Giacomo l'idealista», il est Giacomo épris de Celestina, Marina Berti, elle travaille chez un vieux comte, elle est violée par son petit-fils, Andrea Checchi, chassée pour éviter le scandale, elle revient un peu plus tard au château pour mourir dans les bras de Giacomo.

Massimo Serato enrichi sa filmographie avec des rôles plus ambitieux comme dans le film néo-réaliste sur la résistance italienne «Le soleil se lèvera encore» (1946) de Aldo Vergano, où il incarne un officier nazi. Pour sa performance il remporte le Ruban d'Argent du meilleur second rôle masculin décerné par le syndicat italien des journalistes de cinéma. Il campe ensuite un bourgeois cynique et amoral dans le tragique «La fièvre de vivre» (1953) de Claudio Gora, un portrait cruel de la bourgeoisie romaine ; puis dans le drame historique «Le prince rebelle» (1947) de Pino Mercanti, il campe un prince rebelle contre la domination des Habsbourg arrêté et condamné à mourir sur le bûcher, l'intervention de la fille du vice-roi Mariella Lottiui sauvera la vie.

L'acteur mène une carrière prolifique où se côtoie le pire comme le meilleur dans tous les registres, du film de cape et d'épée comme «Le pirate de Capri» (1948) de Edgar G. Ulmer il est le brutal Baron Holstein, aux films d'aventures dont «Le voleur de Venise» (1949) de John Brahm, il interprète le Grand Inquisiteur qui mène un complot visant à prendre le contrôle de Venise.

On le voit aussi dans des westerns et plusieurs péplums très en vogue dans les années 50 et 60. Citons notamment son rôle de l'usurpateur Licos, complotant pour prendre le pouvoir, dans «Les amours d'Hercule» (1960) aux côtés de Jayne Mansfield; celui du conseiller diabolique du pharaon Ramsès, Pierre Cressoy, dans «Hélène, Reine de Troie» (1964) de Giorgio Ferroni ; le fourbe sénateur romain Lucius Quintilius dans «Hercule défie Spartacus» (1965) de Domenico Paolella. ; le Cardinal Richelieu dans «Le signe secret de d'Artagnan» (1962) de Siro Marcellini avec George Nader dans le rôle titre ,Magali Noël , Georges Marchal et Alessandra Panaro complète la distribution.

Dans les années 70, Massimo Serato est tout aussi efficace dans le thriller, notamment avec «Ne vous retournez pas» (1973) de Nicolas Roeg, où il campe un mystérieux prêtre parmi de troublants événements. Dans «La nonne qui tue» (1978) de Giulio Berruti, il est docteur Poiret responsable de l'aile psychiatrique d'une maison de santé avec son infirmière en chef, Anita Ekberg, une religieuse démente et dépendante à la morphine. Un bilan cinématographie imposant de plus de 140 films plus une vingtaine de séries télévisées, donc forcement inégaux et difficile à identifier avec un éventail de personnages passant du jeune romantique aux personnages amoraux , cyniques et violents.

En août 1982, alors qu'il traversait Viale Aventino, il a été heurté par une voiture, l'impact violent lui a causé un traumatisme crânien et des fractures aux jambes qui l'ont contraint à arrêter toutes activités et à une longue convalescence pendant plus d'un an. Après cet accident il tournera encore une poignée de films. Le soir du 21 décembre 1989, il fut admis au Policlinico Umberto I à Rome pour subir une série de tests, mais le lendemain il décède d'un arrêt cardiaque.

Source : Gary Richardson - Fait le 31 juillet 2020 par Philippe de CinéMémorial.

 

Filmographie

 

149 LONGS MÉTRAGES
_________________________________

 

1989 - VIAGGIO DI NOZZE IN GIALLO
Réal : Michelangelo Jurlaro

 

1989 - AVVOLTOIO PUÒ ATTENDERE .L'
Réal : Gian Pietro Calasso

 

1988 - FRATELLI D'ITALIA
Réal : Neri Parenti

 

1987 - 32 DICEMBRE
Réal : Luciano De Crescenzo

 

1986 - LUNGHE OMBRE .LE
Réal : Gianfranco Mingozzi

 

1985 - SA SAINTETÉ A DISPARU
Réal : Robert M. Young

 

1984 - IL RAGAZZO DI CAMPAGNA
Réal : Franco Castellano

 

1982 - NANA : LE DÉSIR

 

1981 - PIN IL MONELLO
Réal : Sergio Pastore

 

1980 - EDEN NO SONO
Réal : Yasuzo Masumura

 

1979 - STIGMA
Réal : José Ramón Larraz

 

1979 - HUMANOÏDE .L'

 

1978 - TERREUR SUR LA LAGUNE

 

1978 - NONNE QUI TUE .LA

 

1976 - QUI CHAUFFE LE LIT DE MA FEMME ?

 

1976 - FLIC EXPLOSIF .UN
Réal : Stelvio Massi

 

1975 - GYNÉCOLOGUE DE CES DAMES .LE
Réal : Joe D'Amato

 

1973 - NUMBER ONE

 

1973 - NE VOUS RETOURNEZ PAS

 

1973 - FRISSONS D'HORREUR
Réal : Armando Crispino

 

1972 - VIE SEXUELLE DANS UNE PRISON DE FEMMES .LA
Réal : Rino Di Silvestro

 

1972 - CAS PARFAIT DE STRATÉGIE CRIMINELLE .UN

 

1972 - BEAU MASQUE

 

1971 - SERGENT KLEMS

 

1971 - RETOUR DU GLADIATEUR LE PLUS FORT DU MONDE .LE

 

1970 - UOMO AVVISATO MEZZO AMMAZZATO... PAROLA DI SPIRITO SANTO
Réal : Giuliano Carnimeo

 

1970 - TRAÎNÉE DE POUDRE... LES PISTOLEROS ARRIVENT! .UNE

 

1970 - MA DERNIÈRE BALLE SERA POUR TOI
Réal : Aldo Florio

 

1970 - IL DIVORZIO
Réal : Romolo Guerrier

 

1970 - HISTORIA DE UNA TRAICIÓN
Réal : José Antonio Nieves Conde

 

1970 - EDIPEON
Réal : Lorenzo Artale

 

1970 - CALIFFA .LA

 

1970 - APPREZZATO PROFESSIONISTA DI SICURO AVVENIRE .UN
Réal : Giuseppe De Santis

 

1969 - MIR HAT ES IMMER SPAß GEMACHT
Réal : Will Tremper

 

1969 - AMORE BREVE
Réal : Romolo Scavolini

 

1968 - GAMBLERS .THE
Réal : Ron Winston

 

1968 - ÉTAT DE SIÈGE
Réal : Romano Scavolini

 

1968 - CAMILLE 2000
Réal : Radley Metzger

 

1967 - TUTTI FRUTTI
Réal : Franco Indovina

 

1967 - TEXAN LE MAGNIFIQUE
Réal : Luigi Capuano

 

1967 - IL BELLO, IL BRUTTO, IL CRETINO
Réal : Giovanni Grimaldi

 

1966 - RAPT À DAMAS

 

1966 - OO/CIAK OPERAZIONE MONDO
Réal : Marino Marzano

 

1966 - INVINCIBLE CAVALIER NOIR .L'

 

1966 - FEMME PERDUE .LA

 

1966 - ÉTRANGE NUIT .UNE
Réal : Alfredo Angeli

 

1966 - 100 000 DOLLARS POUR RINGO

 

1965 - SUPER SEPT APPELLE LE SPHINX
Réal : Umberto Lenzi

 

1965 - RÉVOLTE DE SPARTE .LA

 

1965 - GUERRE DES PLANÈTES .LA
Réal : Antonio Margheriti

 

1965 - DUEL À RIO BRAVO

 

1965 - HERCULE DÉFIE SPARTACUS

 

1965 - DIXIÈME VICTIME .LA

 

1965 - CRIMINELS DE LA GALAXIE .LES
Réal : Antonio Margheriti

 

1964 - TRÉSOR DES TSARS .LE

 

1964 - HÉLÈNE, REINE DE TROIE

 

1964 - F.B.I. OPÉRATION VIPÈRE JAUNE
Réal : Wolfgang Schleif

 

1964 - COLOSSE DE ROME .LE

 

1964 - COEUR PLEIN ET LES POCHES VIDES .UN

 

1964 - CELESTINA .LA
Réal : Carlo Lizzani

 

1964 - SEPT INVINCIBLES .LES

 

1963 - MACISTE CONTRE ZORRO

 

1963 - JACOB ET ESAÜ
Réal : Mario Landi

 

1963 - GOLIATH ET L'HERCULE NOIR

 

1963 - BRENNO LE TYRAN

 

1963 - 55 JOURS DE PÉKIN .LES

 

1962 - TUEUR À LA ROSE ROUGE .LE

 

1962 - SECRET DE D'ARTAGNAN .LE

 

1962 - JOUR LE PLUS COURT .LE

 

1961 - REINE DES PIRATES .LA

 

1961 - PONCE PILATE

 

1960 - VENGEANCE DU COLOSSE .LA
Réal : Marcello Baldi

 

1960 - TI ASPETTERÒ ALL'INFERNO
Réal : e Piero Regnoli

 

1960 - FEMMES DE LUXE

 

1960 - CONSTANTIN LE GRAND

 

1960 - CID .LE

 

1960 - AMOURS D'HERCULE .LES

 

1959 - VENGEANCE DU SARRASIN .LA

 

1959 - NOUS SOMMES TOUS COUPABLES
Réal : Luigi Zampa

 

1959 - FLÈCHE NOIRE DE ROBIN DES BOIS .LA

 

1959 - DAVID ET GOLIATH

 

1958 - MAJA NUE .LA

 

1958 - ESCLAVE DE L'ORIENT .L'
Réal : Mario Bonnard

 

1958 - ÉPÉE ET LA CROIX .L'

 

1958 - ENNEMI SILENCIEUX .L'

 

1958 - CHEVALIER DU CHÂTEAU MAUDIT .LE

 

1958 - AMOUR À TUNIS

 

1957 - SECRETS DE LA NUIT .LES
Réal : Mario Mattoli

 

1957 - PEPPINO, LE MODELLE E CHELLA LÀ
Réal : Mario Mattoli

 

1957 - GRANDE OMBRA .LA
Réal : Claudio Gora

 

1956 - SUPRÊME CONFESSION
Réal : Sergio Corbucci

 

1956 - SERMENT D'AMOUR
Réal : Leonardo Bercovici, Claudio Gora

 

1956 - MARUZELLA

 

1955 - VITRIERS .LES

 

1955 - VEUVE .LA

 

1954 - VENGEANCE DU FAUCON D'OR .LA
Réal : Carlo Ludovico Bragaglia

 

1954 - TROVATELLA DI MILANO .LA
Réal : Giorgio Capitani

 

1954 - MADAME DU BARRY

 

1954 - FOGLIO DI VIA
Réal : Carlo Campogalliani

 

1954 - ÉMULE DE CARTOUCHE .UN

 

1953 - SECRET DE LA CASBAH .LE

 

1953 - RUMEUR PUBLIQUE

 

1953 - PITIÉ POUR CELLE QUI TOMBE

 

1953 - LUCRÈCE BORGIA

 

1953 - FILLE DU DIABLE .LA

 

1953 - FIÈVRE DE VIVRE .LA
Réal : Claudio Gora

 

1953 - BOURREAU DE VENISE .LE

 

1953 - AMANTE DI PARIDE .L'

 

1952 - MILADY ET LES MOUSQUETAIRES

 

1952 - MARCHAND DE VENISE .LE

 

1952 - JEUNESSE DÉPRAVÉE
Réal : Ferruccio Cerio

 

1952 - AMORE ROSSO
Réal : Aldo Vergano

 

1951 - TERRE DE VIOLENCE

 

1951 - SENZA BANDIERA

 

1951 - DEUX GOSSES .LES
Réal : Flavio Calzavara

 

1950 - VOLEUR DE VENISE .LE

 

1950 - TRÉSOR MAUDIT .LE

 

1950 - TRÉSOR MAUDIT .LE

 

1950 - RIVALE DE L'IMPÉRATRICE .LA

 

1950 - REBELLE DE NAPLES .LE

 

1949 - DIMANCHE D'AOÛT

 

1949 - PIRATE DE CAPRI .LE

 

1949 - MONDE EST COMME ÇA .LE

 

1949 - FEMME TRAQUÉE .LA

 

1946 - TRAVIATA .LA
Réal : Carmine Gallone

 

1946 - SOLEIL SE LÈVERA ENCORE .LE
Réal : Aldo Vergano

 

1946 - SANGUE A CA' FOSCARI
Réal : Max Calandri

 

1946 - RONDINI IN VOLO
Réal : Luigi Capuano

 

1946 - ROCAMBOLE

 

1946 - PRINCE REBELLE .LE
Réal : Pino Mercanti

 

1946 - MARECHIARO
Réal : Giorgio Ferroni

 

1946 - DANSE DE MORT .LA

 

1946 - COURRIER DU ROI .LE
Réal : Gennaro Righelli

 

1946 - CAVALIER NOIR .LE
Réal : Pino Mercanti

 

1946 - APOCALYPSE .L'
Réal : Giuseppe Maria Scotese

 

1946 - 1949 MONASTERO DI SANTA CHIARA
Réal : Mario Sequi

 

1943 - QUARTIERI ALTI
Réal : Mario Soldati

 

1943 - FORNARINA .LA
Réal : Enrico Guazzoni

 

1942 - LUISA SANFELICE
Réal : Leo Menardi

 

1942 - I SETTE PECCATI
Réal : Ladislao Kish

 

1942 - HOMME À FEMMES .L'
Réal : Ferdinando Maria Poggioli

 

1942 - GIACOMO L'IDEALISTA
Réal : Alberto Lattuada

 

1941 - UOMO VENUTO DAL MARE .L'
Réal : Roberto de Ribón & Belisario L. Randone

 

1941 - MARIAGE DE MINUIT .LE

 

1941 - DUE CUORI SOTTO SEQUESTRO
Réal : Carlo Ludovico Bragaglia

 

1941 - AMOUR CHANTE .L'
Réal : Ferdinando Maria Poggioli

 

1940 - EL INSPECTOR VARGAS
Réal : Gianni Franciolini

 

1939 - PÈRE LEBONNARD .LE
Réal : Jean de Limur

 

1938 - INVENTIAMO L'AMORE
Réal : Camillo Mastrocinque

 

_______________________FIN_____________________

commentaires (0)