MURIEL BAPTISTE

MURIEL BAPTISTE

Vue 15554 fois

Profession:
Actrice française.

Date et lieu de naissance:
11-07-1943, à Lyon, Rhône, France.

Date et lieu du décès:
07-09-1995, à Paris, France.

Cause du décès:
Suicide à l’âge de 52 ans.

Nom de naissance:
Yvette Baptiste.

État civil:
Célibataire sans enfants.

Taille:
?

Commentaires: 3

Anecdotes

?

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Biographie écrite par Patrick Sansano que je remercie personnellement.

Elle est née Yvette Baptiste le 11 juillet 1943, à Lyon, 4e. Ses parents habitaient "rue des trois rois" (prémonitoire pour "les rois maudits").

Que ce soit en public ou avec ses amis, Muriel n'a jamais parlé de ses parents. Sa mère était vivante en 1995 et il n'y aucune plaque "à ma fille regrettée" sur la tombe.

Muriel a été élevée par sa tante, puis dans des pensions en Angleterre et en France. Elle a donc eu une vie assez gâtée. 1953 : elle devient petit rat au Châtelet - 1956 : Accident de ski, cela met fin à sa carrière. Muriel rêve alors de devenir journaliste. 1960: elle entre à Paris Match comme secrétaire, l'expérience lui déplait et Elle démissionne. Pour se payer ses cours de journalisme, elle posait pour des photos chez Catherine Harlé. (Photos de mode). Un producteur italien la remarque et veut la faire tourner, le film tombe à l'eau, mais Muriel prend le virus de la comédie. Elle continue à poser pour le magazine "Marie Claire" pour fréquenter le cours de comédie d'Yves Furet. Chez Furet sont passés des comédiens comme Roland Giraud. Même le chanteur Michel Sardou.

1964 : on lui propose le rôle de GIGI de Colette au théâtre, elle est choisie par la propre fille de Colette, Mme de Jouvenel, parmi vingt candidates. Muriel saisit sa chance et commence une brillante carrière, sous le signe de la chance, car elle enchaîne rôle sur rôle et dans trois domaines : cinéma, télévision et théâtre.

Elle se lie d'amitié avec l'actrice Renée Saint Cyr chez qui elle vivra un temps.

1965 : débuts à la télé dans la série "quelle famille" avec Jacques Morel. La même année sort son premier film de cinéma, "Déclic et des claques", avec Annie Girardot.

1966 : encore un producteur italien, celui la l'engage pour le film "les sultans" avec Louis Jourdan, Gina Lollobrigida et Daniel Gélin.

La même année, elle est engagée pour la série "La princesse du rail". Le tournage a lieu en Auvergne en 1966. Elle devient un temps la compagne de l'acteur Jacques Santi. Diffusée en février mars 1967, la série est un triomphe et Muriel devient populaire.

Si elle ne cesse de tourner jusqu'à la fin 1967 avec notamment "Les risques du métier" avec Brel, elle accumule certaines maladresses. Elle n'aime pas se voir à l'écran et fait faux bond lors de premières (exemple "les sultans"), elle commence à se brouiller avec beaucoup de gens du métier. Son comportement sur le tournage de "la princesse du rail" et "Par mesure de silence" lui fait du tort.

Elle quitte le plateau de "la princesse" alors que les caméras l'attendent pendant quatre heures, elle part faire....une balade à cheval. Elle fait aussi une fugue en Camargue pour toréer avec des vaches chez des amis et revient blessée, ce qui retarde encore le tournage. Lors des 12 jours de tournage du téléfilm "Par mesure de silence", elle se fait expulser de tous les hôtels de la région de Poitiers, elle jette les petits déjeuners par les fenêtres, arrangue les gens à la sortie de l'église.

Fin 1967, plus personne ne veut d'elle, et elle devra attendre le 25 décembre 1970 pour revenir dans un petit rôle, le 12eme en ordre d'importance dans "Lancelot du lac" tourné en Bretagne par Claude Santelli. Presque trois années sans tourner, donc.

En 1971, tout redémarre. Au théâtre, elle triomphe dans "Tchao" avec Pierre Brasseur et Jacques Weber.

Elle enregistre en une seule prise la pièce "Zoé" pour "Au théâtre ce soir". Elle joue dans "Maigret aux assises", "Allo Juliette", "Les dernières volontés de Richard Lagrange", "La double vie de Mlle de la Faille", "La cavale", "Les rois maudits", tout cela en 1971. "La cavale" est son 5e film au cinéma, le 4e en 1967 était le film "Le mois le plus beau". Toutes ses scènes sont coupées au montage. Le cinéma d'ailleurs ne lui proposera jamais un sixième film.

Elle connaît des problèmes dans sa vie privée, souffre de dépression, d'ailleurs Henri Spade dit que sur le tournage de "La princesse", il a remarqué qu'elle se droguait. Sa meilleure amie actrice dit que parfois elle riait trop fort pour cacher ses problèmes personnels.

Derrière ses rires trop forts et peu naturels, un grand manque de stabilité. En décembre 1971, elle entame le tournage des "rois maudits". Elle ne semble s'être liée avec personne sur le plateau de tournage. Le tournage a été éprouvant et Muriel tombe malade, elle part voyager pour se reposer et se retrouver. Mais après ce rôle dont elle espère tant, on ne lui propose que des rôles de minettes.

En 1972, elle joue dans la série "Le premier juré" le premier rôle féminin (diffusion en mars avril 73) Elle tourne aussi un court métrage pour la 3e chaîne dans la série "Témoignages" "La double vie de Mlle de La faille" est enfin diffusé le 9 février 1974, trois ans après le tournage. Muriel joue dans le téléfilm "L'affaire Bernardy de Sigoyer", des incidents avec les techniciens émaillent le tournage.

Et puis c'est son dernier rôle : un épisode de "un curé de choc". Déçue par l'après "rois maudits", elle décide de faire une pause. Selon Henri Spade, elle s'est "grillée" dans tout le métier par un caractère difficile. En 1977, elle fait son auto critique dans une interview de Télé Magazine, "j'ai marché à côté de mes souliers", j'ai eu trop de chance au début" Elle annonce son retour pour octobre au café théâtre. Mais en octobre 1977, la pièce ne voit pas le jour. Elle reste dans l'annuaire des comédiens jusqu'en 1982.

Muriel s’est suicidée le 7 septembre 1995 à Paris, à l’âge de 52 ans, dans l’indifférence générale et aucun média ne lui a rendu hommage ni n’a signalé la nouvelle.

Biographie écrite par Patrick Sansano que je remercie personnellement.

http://fansdemurielbaptiste.oldiblog.com/

Dernière mise à jour : 18 février 2007.

Filmographie

 

5 LONGS MÉTRAGES DÉTAILLÉS
_________________________________

1971 - CAVALE .LA

 

1968 - MOIS LE PLUS BEAU .LE

 

1967 - RISQUES DU MÉTIER .LES

 

1965 - SULTANS .LES

 

1964 - DÉCLIC ET DES CLAQUES

 

PARTICIPATION POUR LA TÉLÉVISION
____________________________________________

 

1974 - CURÉ DE CHOC .UN
(Série TV)
Réal : Philippe Arnal
Scén : Robert Thomas
Genre : Comédie
Version : France - Couleurs - 26 épisodes de 13 Min.
Muriel a participée à l'épisode : La mariée s'envole - Dans le rôle de : Sonia.
Distribution
Jean Sagols ----- L'abbé Daniel
Robert Thomas ----- Le gendarme
Fernand Sardou ----- Père Maximin
Lyne Chardonnet ----- La trafiquante
Michel Le Royer ----- Hubert Martine Sarcey ----- La jeune femme
Claude Génia ----- Mme Perdriel
Philippe Castelli

 

1974 - CONTRE-ENQUÊTE
(Série TV)
Réal : Régis Forissier
Muriel a participée à l'épisode : L'affaire Bernardy de Sigoyer - Dans le rôle d'Irène Leblond
Distribution
Gabriel Cattand
Muriel Baptiste
Jean-François Calvé
Henri Poirier
Jean Toscan
Jean Juillard
Yves Favier

 

1974 - TRIBUNAL DE L'IMPOSSIBLE : LA DOUBLE VIE DE MADEMOISELLE DE LA FAYE
(Série TV)
Réal : Michel Subela
Version : France, Canada - NB - 60 Min.
Distribution
Pierre Le Rumeur ----- Mr. de Saint-Alban
Muriel Baptiste ----- Clémence de la Faille
Joël Bion ----- Georges de Garan
Mirès Vincent ----- Louise
Pascale Berger ----- Élisabeth
Marcel Champel ----- Le sacristain
Serge Merlin ----- Le clerc
Olivier Nolin ----- Le masque noir
Régis Outin ----- Mr. de la Faye
Jean Vinci ----- Lieutenant de police

 

1973 - PREMIER JURÉ .LE
(Série TV)
Réal-Scén : Roger Burckhardt
Genre : Drame
Version : France - NB - 20 épisodes de 13 Min.
Distribution
Michel Le Royer ----- Patrick Leroy
Jean Claudio ----- Le procureur
René Habib ----- Le président
Alain Quercy ----- Jean-Louis
Muriel Baptiste ----- Pierrette Vanier la journaliste
Olga Georges-Picot ----- Michèle Florin
Lise Lachenal ----- Nicole Roman

 

1973 - TÉMOIGNAGES

 

1972 - ROIS MAUDITS .LES

(Série TV)
Réal : Claude Barma
Scén : Marcel Jullian
Roman : Maurice Druon
Genre : Drame historique
Version : France - Couleurs - 6 épisodes de 100 Min.
Distribution
Jean Piat ----- Robert D'Artois
Geneviève Casile ----- Isabelle d'Angleterre - Reine Isabelle
Georges Marchal ----- Philippe IV le Bel
Hélène Duc ----- Mahaut d'Artois
Gilles Behat ----- Charles de la Marche - Charles IV le Bel
Muriel Baptiste ----- Marguerite de Bourgogne
Bernard Charlan ----- Engelbert
Janine Crispin ----- Dame Éliabel de Cressay
Xavier Depraz ----- Jacques de Molay
Vera de Reynaud ----- Une suivante d'Isabelle
Jean Deschamps ----- Charles de Valois
Michel Beaune ----- Le roi Édouard II d'Angleterre
Florence Dunoyer ----- Lady le Despenser
André Falcon ----- Enguerrand de Marigny
Catherine Rouvel ----- Béatrice d'Hirson
Alexandre Rignault ----- Robert de Clermont

Sujet : En Octobre 1307, pour réduire à néant l'ordre des Templiers devenu trop puissant, mais aussi pour remplir les caisses du royaume, Philippe IV le Bel fait arrêter Jacques de Molay, grand maître du Temple. Les templiers sont pourchassés, arrêtés, torturés. Leur procès va durer sept années...

 

1972 - DERNIÈRES VOLONTÉS DE RICHARD LAGRANGE .LES
(Série TV)
Réal : Roger Burckhardt
Genre : Drame
Version : France, Suisse - Couleurs - 13 épisodes de 30 Min.

Distribution

Muriel Baptiste ----- Geneviève Lagrange
Paulette Dubost ----- Mme Lebrun
Anne Vernon ----- Viviane Lagrange
François Brincourt ----- Robert
Gérard Carat ----- Dr. Terrier
Dominique Catton ----- L'interne
Annie Sinigalia ----- Monique
Jean Claudio ----- Maurice Castel
Tony Taffin ----- Richard Lagrange
Georges Wod ----- Adrien Letort
Michel Cassagne ----- Mr. Sahel
Yvonne Clech ----- Mme Montigny
Henri Vilbert ----- Me Montigny
Olga Georges-Picot ----- Claudine

1972 - ALLÔ ! JULIETTE

1967 - ENQUÊTES DU COMMISSAIRE MAIGRET .LES

1971 - AU THÉATRE CE SOIR - ZOÉ
Scén : Jean Marsan
Distribution
Muriel Baptiste ----- Zoé
Jean Marsan ----- Hugues
Evelyne Buyle ----- Thérésane
Francis Joffo ----- Louis
Maurice Risch ----- Arthur
Annie Sinigalia ----- Anne
Geneviève Fontanel ----- Madeleine

 

1971 - TCHAO
(Théâtre)
Distribution
Pierre Brasseur
Muriel Baptiste

 

1970 - LANCELOT DU LAC

 

1968 - CORSO DES TIREURS .LE

 

1967 - CHEVALIERS DU CIEL .LES

 

1967 - LUCIDE LUCILE

 

1967 - PAR MESURE DE SILENCE

 

1967 - ENQUÊTES DU COMMISSAIRE MAIGRET .LES

 

1967 - PRINCESSE DU RAIL .LA

 

1966 - PLAINTE CONTRE X

 

1965 - QUELLE FAMILLE

 

1965 - NEZ EN TROMPETTE .LE
(Théâtre)
Réal : Michel Fermeau

 

1964 - GIGI
(Théâtre)
Réal : Colette

 

_______________________FIN_____________________

 

commentaires (3)

hugongerard

20-07-2008 10:23:29

Comment les médias n ' ont-ils pas eu honte , de ne pas lui avoir rendu hommage et ni signaler la nouvelle de son décés , triste pour une actrice de mourir dans l ' indiferrence générale .

esterel

22-08-2008 08:16:25

je me rappelle de cette actrice dans un telefilm qui s appelait le petit matin,avec mathieu carriere acteur franco allemand ce film traitait de l occupation mais peut etre est ce par mesure du silence de 1967) l acteur franco allemand ce film traitait de l ocupation,peut etre est ce par mesure du silence telefilm de1967

Patrick Sansano

16-05-2010 23:38:38

La thèse du suicide a été démentie par l'entourage de la comédienne. Le 23 mars 2010, son dernier compagnon, Charles Delberghe, décède. Sa veuve confirme ce qu'avait dit une voisine, à savoir que Muriel souffrait d'alcoolisme mais ne s'est pas suicidée. La confusion semble due au fait que Muriel a été retrouvée quatre jours après son décès, seule à son domicile. Son corps a été transportée à l'institut médico-légal et les obsèques ont eu lieu le 27 septembre 1995. Rien, à ce jour, ne confirme la thèse du suicide.