MARTIN RITT

Vue 326 fois

Profession:
Réalisateur, acteur et producteur américain.

Date et lieu de naissance:
02-03-1914, à Manhattan, New York, dans l'État de New York, États-Unis.

Date et lieu du décès:
08-12-1990, à Santa Monica, Californie, États-Unis.

Cause du décès:
D'une crise cardiaque à l'âge de 76 ans.

Nom de naissance:
Martin Ritt - Surnom : Marty

État civil:
?

Taille:
?

Commentaires: 0

Anecdotes

Après des études en Caroline du Nord au collège d'Elon, puis à l'université de Saint John, où il pratique avec succès le football américain et l'art dramatique, Martin Ritt décide de devenir acteur.

Engagé dans l'US Air Force, en 1941, Martin jouera pour la première fois au cinéma en 1944 dans un petit rôle d'aviateur dans Winged Victory réalisé par George Cukor, après l'avoir interprété avec succès à Broadway.

On le soupçonne de sympathie avec Moscou lors de ses activités pendant le New Deal. Ce qui lui vaudra d'être black-listé et interdit de télévision. Il retourne alors au théâtre jusqu'en 1956 et exerce à l'Actors Studio où il dirigera James Dean.

À partir de 1965, Martin Ritt, ayant remporté des succès commerciaux et critiques, semble vouloir suivre une voie plus personnelle. Il s'attaque d'abord au best-seller de John le Carré L'Espion qui venait du froid où, tout en respectant le roman d'espionnage, il trace, avec Richard Burton, le portrait d'un espion bureaucrate au temps de la guerre froide. Ce qui lui vaudra seulement deux nominations aux Oscars. Et deux ans plus tard, il signe un de ses meilleurs films, Hombre, portrait d'un blanc apache christique qui va se sacrifier pour sauver les passagers médiocres d'une diligence à la John Ford. Ici, peu de dialogues, aucune référence théâtrale, peu d'effets.

 

Source : Wikipédia / - Fait le 09 juillet 2017 par Philippe de CinéMémorial.


photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à MARTIN RITT - Bande Annonce de : L'ESPION QUI VENAIT DU FROID.

Ajout de la vidéo le 09 juillet 2017 par Philippe de CinéMémorial

 

Martin Ritt est une personnalité cinématographique qui a évolué dans la réalisation, dans l'écriture dramatique et aussi dans le jeu d'acteur. D'origine américaine, il est né le 2 mars 1914 à New York, aux États-Unis et mort le 8 décembre 1990 à Santa Monica, en Californie, à l'âge de 76 ans.


Ses premiers pas

Martin Ritt étudie en Californie du Nord au Elon College, où il joue très bien au football américain. Il se rend compte avec ferveur des inégalités qui existent au sein des États-Unis. Ceci va souvent être retranscrit à travers ses actes et ses films et va parfois lui porter préjudice par la suite. Il est durant toute sa carrière engagée, ne faillit pas à ses principes. Il étudie ensuite à l'université St. John's, puis la quitte pour une troupe de théâtre. Il joue pour la première fois dans la pièce "Porgy and Bess". Il travaille ensuite en tant que dramaturge pour le Federal Theater Project au profit du WPA (Works Progress Administration).

Ritt ayant des idées proches du parti communiste (il n'y a jamais adhéré), il a énormément de mal à trouver du travail, avec en prime la crise économique de 1929. Il quitte le WPA pour le Theater of Arts. Il est engagé par l'US Air Force en 1941 où il joue pour un de ses premiers films, "Winged Victory".

Sa carrière

En 1952, il est un producteur, réalisateur et acteur de télévision très actif. Il est pendant cette période très ciblé par des attaques anti-communistes. C'est en 1957 qu'il réalise son premier film pour le cinéma : "Edge of the City". Ritts réalise probablement un de ses plus grands films en 1964, il s'agit de "The Outrage".


Il réunit une très grande palette d'acteurs stars dont Laurence Harvey, Paul Newman, etc. Le film reçoit une réception à la fois commerciale et critique. Il réalise par la suite les films à succès "The Great White Hope" (1970) ou encore "Sounder" (1972), qui reçoivent des nominations aux Oscars. Ritts meurt en 1990, en Californie.

Son action

Martin Ritts a réalisé plus de 25 films et joué dans de nombreuses pièces de théâtre. Il a toujours lutté contre les inégalités, ce qui lui a valu bien des combats et d'autant plus de mérite. Son dernier film date de 1990, il s'agit de "Stanley & Iris".

Source : www.over-blog.com/Martin_Ritt_biographie-1095203764-art83501.html - Fait le 09 juillet 2017 par Philippe de CinéMémorial.

 /p>

SES RÉCOMPENSES :

1980 - Pour le film : NORMA RAE - Grand Prix Technique - Festival du cinéma de Cannes, France.

1966 - Pour le film : L’ESPION QUI VENAIT DU FROID - BAFTA - Meilleur film britannique - British Academy Awards, Royaume-Uni.

1964 - Pour le film : LE PLUS SAUVAGE D’ENTRE TOUS - Prix OCIC - Festival du cinéma de Venise, Italie.