LOUIS SALOU

Vue 10870 fois

Profession:
Acteur et homme de théâtre français.

Date et lieu de naissance:
23-04-1902, à Quimper, Finistère, France.

Date et lieu du décès:
21-10-1948, à Fontenay-aux-Roses, Hauts-de-Seine - Inhumé au cimetière parisien de Bagneux, Hauts-de-Seine, France.

Cause du décès:
Crise cardiaque, Thèse officiel : Suicide d'une overdose de somnifères à l'âge de 46 ans.

Nom de naissance:
Louis Vincent Goulven Salou.

État civil:
?

Taille:
?

Commentaires: 3

Anecdotes

?

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Louis Salou, de son vrai nom Louis Vincent Goulven Salou, est né à Quimper, dans le Finistère, le 23 avril 1902. Après de brèves études, il vint à Paris où, pour gagner sa vie, il travailla comme télégraphiste aux P.T.T. Peu satisfait de cet emploi, il s'évada de la routine quotidienne en fondant une revue d'avant-garde, Raison d'être, dans laquelle il publia, entre autres, ses poésies. Passionné par le monde des arts, il se mit à fréquenter les hauts lieux de l'intelligentsia parisienne des années vingt. C'est là qu'il se lia d'amitié avec Picasso, Chagall, et Max Jacob qui, en 1929, le présenta à Georges Pitoëff.

Louis Salou voulait faire du théâtre. " Je meurs d'envie de faire du théâtre ", déclara-t-il à Pitoëff. " Prenez-moi. Je ne veux pas d'argent. " Le grand homme de théâtre décida de l'engager dans sa troupe. C'est donc sur les planches, et à une grande école, que le jeune Louis fit son apprentissage. On put le voir dans de très nombreuses pièces, parmi lesquelles : Six personnages en quête d'auteur, de Luigi Pirandello, Le Voyageur sans bagages, de Jean Anouilh ou Sainte-Jeanne, de George Bernard Shaw. Il resta dix ans dans cette troupe.

Entre-temps, il avait débuté au cinéma. Après quelques tout petits rôles, il fut remarqué dans Premier Bal et dans La Symphonie fantastique, tous deux de Christian-Jaque. Louis excellait à créer des personnages typés et il sut marquer de son style des personnages aussi différents que le lieutenant Fifi, de Boule de Suif, de Christian-Jaque, l'avocat déchu de Contre-enquête, de Jean Faurez, le patricien Fulvien Petrone de Fabiola, d'Alessandro Blasetti ou le procureur fasciste des Amants de Vérone, d'André Cayatte, son dernier film. Que ce soit en vieillard à cheveux blancs dans Adieu chérie, en 1945, ou en jeune pion se mourant d'amour dans La Vie en rose, en 1947, Louis Salou était toujours crédible et savait donner aux personnages qu'il incarnait une vérité et une émotion tout à fait exceptionnelles.

Mais, pour le grand public qui était fasciné par son charme, par son talent et par la sensibilité qui émanait de lui, Louis restera avant tout le comte Édouard de Montray des Enfants du Paradis, de Marcel Carné et le prince Ernest IV de La Chartreuse de Parme, de Christian Jaque, deux rôles où il sut s'imposer comme l'un des tout premiers acteurs de composition de sa génération. Dans l'Écran français, d'octobre 1949, le poète Georges Ribemont-Dessaignes déclara à propos de Louis Salou : " (...) Salou savait qu'il était poète, et le jaillissement de sa poésie avait, dans les profondeurs, prévu sa forme de telle sorte que l'involontaire et l'intentionnel parviennent à l'air et s'y refroidissent sans perdre l'éclat de la vie. " Oui, Louis Salou était poète, et cette poésie qui était la sienne se perçoit dans la plupart de ses rôles. " Seul un poète pouvait jouer ainsi la comédie ", remarqua à juste titre Marianne Oswald, qui fut la partenaire de Louis dans Les Amants de Vérone. Parlant de Louis dans La Vie en rose, Marianne Oswald déclara également : " Il avait l'air d'un immense oiseau devant le fusil de la mort. "
Et le " Fusil de la mort " frappa très tôt. Trop tôt. Le 21 octobre 1948, Louis Salou était foudroyé par un infarctus. Car il s'était empoisonné a forte dose de médicaments du a une terrible dépression. Il avait quarante-six ans.

commentaires (3)

grattepanche brigitte

12-10-2016 20:07:44

bonjour, Jean Goulven Salou était le cousin germain de ma mère, laquelle avait aussi pour nom de famille SALOU. Il est né à Plonéour Trez (Finistère, région du Léon), et non à Quimper, comme vous le supposez. Merci d'honorer sa mémoire, cordialement,

grattepanche

12-10-2016 20:16:24

milles excuses, je me suis trompée sur le lieu de naissance de Louis Vincent Goulven Salou Il est né à Oissel,, Haute Normandie, et inhumé à Bagneux, hauts de Seine, Ile de France. je vous remercie par avance de corriger cette erreur.