KLAUS KINSKI

Vue 2816 fois

Profession:
Acteur allemand d'origine polonaise.

Date et lieu de naissance:
18-10-1928, à Zoppot, Pologne.

Date et lieu du décès:
23-11-1991, à Lagunitas, Californie, États-Unis.
Ses cendres sont dispersées dans l'océan Pacifique.

Cause du décès:
D'une crise cardiaque à l'âge de 63 ans.

Nom de naissance:
Nikolaus Karl Günther Nakszynski.

État civil:
Il s'est marié à quatre reprises.

Marié le 11 juin 1952 avec : GISLINDE KÜHLBECK - Divorcé en 1955.
Ils eurent une fille : Pola Kinski, née à Berlin le 22 mars 1952.

Marié le 30 octobre 1960 avec : RUTH BRIGITTE TOECKI - Divorcé en 1968
Ils eurent une fille : Nastassja Kinski, née à Berlin le 24 janvier 1961.

Marié en 1971 avec : GENEVIÈVE MINHOI - Divorcé en 1981.
Ils eurent un fils : Nikolai Kinski, né le 30 juillet 1976 à Paris.

Marié en 1987 avec l'actrice : DEBORAH CAPRIOGLIO - Séparé depuis 1989.

Taille:
(174 cm)

Commentaires: 0

Anecdotes

Klaus Kinski est le cadet de quatre enfants issus de l'union de Bruno Nakszyn'ski, pharmacien allemand d'ascendance polonaise, et de Susanne Lutze, infirmière allemande dont le père était pasteur.

Il fait son service militaire allemand pendant la Seconde Guerre mondiale, il est blessé et fait prisonnier et transféré en Angleterre.

Il était réputé pour ses terribles colères et ses problèmes avec les réalisateurs, mais il fait partie de la légende du cinéma.

 

Hommage à KLAUS KINSKI.

Ajout de la vidéo le 29 août 2014 par Philippe de CinéMémoial.

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

LES COUPS DE GUEULE DE KLAUS KINSKI.

Ajout de la vidéo le 29 août 2014 par Philippe de CinéMémorial

 

 

 

Nikolaus Karl Günther Nakszynski (1926 – 1991). Il est né à Dantzig (maintenant en Pologne). Il a un physique atypique qui lui permet de jouer des rôles de dément, de truand, de pistolero sadique, de vampire. Polonais d'origine son père est un modeste chanteur d'opéra en Allemagne et il vit dans la misère la plus noire, devant voler pour manger, il est enrôlé de force dans l'armée allemande à 16 ans, il est blessé et fait prisonnier. Libéré en 1946, il se lance dans le théâtre il joue dans deux pièces de Cocteau : La machine à écrire et la voix humaine. Il débute au cinéma en 1948 dans : Morituri, ensuite il se promène en Europe faisant du théâtre ou du cinéma (On peut le voir dans Dr Jivago), il connaitra le succès grâce à Werner Herzog.

On peut le voir dans : Le temps d'aimer le temps de mourir, Le mystère du temple hindou, Winettou II, Le grand silence, Aguirre, L'important c'est d'aimer, Mort d'un pourri de Georges Lautner, Le soldat, Woysek, Nosferatu fantôme de la nuit, Et pour quelques dollars de plus, Fitzcarraldo,Cobra verde, Kinski Paganini est son dernier film en 1989. Et une multitude de westerns spaghetti, au total, il a tourné dans plus de 140 films.

En 1975, Kinski publie son autobiographie, laquelle est traduite en français en 1976 sous le titre Crever pour vivre. Il y parle de son enfance misérable, de ses aventures crapuleuses, de ses passions, de ses haines, de ses folies, de son goût de la démesure et de ses préférences sexuelles pour les mineures5. Sa famille est outrée par le contenu du livre, qui contribue à éloigner l'acteur de ses enfants6 : seul son fils cadet, Nikolai, assistera à ses funérailles en 1991.

En 2013, avec la publication de son autobiographie Kindermund, la fille aînée, Pola Kinski, accuse son père de l'avoir violée de l'âge de 5 ans à 19 ans. La cadette Nastassja dénonce également un père tyrannique, terrifiant, qui a tenté d'abuser d'elle.

Ses trois enfants ont eux aussi choisi la profession d'acteurs :

 

Pola Kinski (née en 1952)
Nastassja Kinski (née 1961) connue pour le film Tess de Roman Polanski (1979)
Nikolai Kinski (né en 1976) qui a joué au côté de son père dans (ce qui sera) son dernier film, Kinski Paganini, en 1989, dans Klimt de Raoul Ruiz et avec Charlize Theron dans Aeon Flux (2005)

 

SES RÉCOMPENSES :

1978 - Pour le film : NOSFERATU, FANTÔME DE LA NUIT - Prix d'Or du cinéma d'interprétation masculine - Prix du cinéma germanique, Allemagne.

 

Fait le 29 août 2014 par Philippe de CinéMémorial.

 

 

 

L'IMAGE BRISÉE DE KLAUS KINSKI

Source : Le Monde.fr avec AFP - Mise à jour le 16 janvier 2013 à 12h58.

 

Pola KInski et Klaus Kinski

 

Dans un livre autobiographique paru en 1975 et intitulé : "Ich bin so wild nach deinem Erdbeermund".

Klaus Kinski racontait ses préférences sexuelles pour les mineures, selon le quotidien "Bild".

 

L'actrice Nastassja Kinski accuse son père, l'acteur allemand Klaus Kinski, d'avoir été "un tyran" qui a tenté d'abuser d'elle et qu'elle enverrait en prison s'il était encore en vie alors que sa demi-soeur a révélé mercredi qu'il l'avait violée durant des années.

"C'était un tyran. Je peux à peine me souvenir que nous nous soyons assis ensemble à la même table", assure Nastassja Kinski, 51 ans, dans un entretien au journal dominical allemand Bild am Sonntag. Si elle en avait aujourd'hui la possibilité, elle ferait "tout pour qu'il aille en prison". "Quand il est mort, certaines personnes m'ont dit qu'elles étaient désolées. Moi, je ne l'étais pas", ajoute-t-elle.

Vingt-deux ans après la mort de l'acteur allemand, légende torturée d'Hollywood, sa fille aînée, Pola, a révélé publiquement cette semaine que son père l'avait violée pendant des années.

Dans un livre paru en Allemagne, cette actrice de 60 ans raconte le calvaire qu'elle a subi de l'âge de 5 ans à 19 ans, une tragédie qu'elle n'avait pas racontée jusqu'ici à sa demi-sœur, Nastassja. Pola Kinski affirme avoir aussi écrit son livre en réponse au culte actuel dont son père est l'objet, présenté comme un acteur de génie. "Je ne pouvais plus entendre : "Ton père! Génial ! Un génie ! Je l'ai toujours aimé !" Quand elle pense à lui, elle dit n'éprouver que "du dégoût et un sentiment de vide".

 

"IL M'A TOUJOURS TROP TOUCHÉE"

 

Nastassja Kinski explique dans Bild am Sonntag que si Klaus Kinski n'a pas abusé sexuellement d'elle, "il a toujours essayé". "Il m'a toujours trop touchée, il m'attirait tellement contre lui que je pensais que je n'allais pas pouvoir me dégager. A l'époque, j'avais 4 ou 5 ans et nous vivions à Munich", raconte-t-elle.

Pola Kinski affirme avoir aussi écrit son livre en réponse au culte actuel dont son père est l'objet, présenté comme un acteur de génie.

"J'ai senti instinctivement qu'il ne s'agissait pas de l'étreinte d'un père aimant mais que c'était plus que ça. Mais j'ai réussi à me dégager de ses étreintes. Ensuite, j'ai tremblé dès qu'il était là", détaille l'actrice, connue pour ses rôles notamment dans Tess, de Roman Polanski, et dans Paris Texas, de Wim Wenders.

Personnage charismatique connu pour son regard intense et ses yeux exorbités, Klaus Kinski, mort en 1991 à 65 ans, est présenté comme un acteur de génie dont on célèbre les films comme Aguirre, la colère de Dieu et Fitzcarraldo signés de Werner Herzog.

Dans un livre autobiographique paru en 1975 et intitulé Ich bin so wild nach deinem Erdbeermund (Je suis tellement fou de ta bouche à la fraise), l'acteur marié trois fois et qui se vantait d'avoir "fait l'amour à mille femmes", racontait ses préférences sexuelles pour les mineures, selon le quotidien Bild. Il y décrivait notamment le viol d'une adolescente de 15 ans, dont il a couvert les cris en mettant le son du téléviseur à fond, continue le journal.

Épuise, l'ouvrage est ressorti en 1991, épuré et avec le titre Ich brauche Liebe (J'ai besoin d'amour), ajoute Bild. Dans ses mémoires, ils racontait également une enfance misérable et une adolescence torturée, avec une initiation sexuelle incestueuse.

 

 

Source : Le Monde.fr avec AFP - Mis à jour le 16 janvier 2013 à 12h58 - Fait le 29 août 2014 par Philippe de CinéMémorial.

 

Filmographie

 

143 LONGS MÉTRAGES
_________________________________

 

1988 - KINSKI PAGANINI

 

1986 - NOSFERATU À VENISE
Réal : Augusto Caminito

 

1986 - FOU À TUER
Réal : David Schmoeller

 

1986 - COBRA VERDE

 

1985 - VENGEANCE DE LA PIERRE SACRÉE .LA
Réal : Ulli Lommel

 

1985 - COMMANDO LÉOPARD
Réal : Antonio Margheriti

 

1984 - SECRET DIARY OD SIGMUND FREUD .THE
Réal : Danford B. Greene

 

1984 - PETITE FILLE AU TAMBOUR .LA

 

1984 - NOM DE CODE : OIES SAUVAGES
Réal : Antonio Margheriti

 

1984 - CRÉATURE

 

1984 - CHEVALIER DU DRAGON .LE
Réal : Fernando Colomo

 

1983 - BEAUTY AND THE BEAST
Réal : Roger Vadim

 

1982 - SOLDAT .LE
Réal : James Glikenhaus

 

1982 - FITZCARRALDO

 

1982 - ANDROÏDE
Réal : Aaron Lipsdadt

 

1981 - VICTOR LA GAFFE

 

1981 - VENIN
Réal : Piers Haggard

 

1981 - FRUITS DE LA PASSION .LES

 

1980 - SCHIZOID
Réal : David Paulsen

 

1980 - FEMME-ENFANT .LA

 

1980 - ARMES DU POUVOIR .LES
Réal : James Toback

 

1979 - WOYZECK
Réal : Werner Herzog

 

1979 - HAINE
Réal : Dominique Gould

 

1978 - ZOO ZÉRO

 

1978 - NOSFERATU, FANTÔME DE LA NUIT
Réal : Werner Herzog

 

1978 - BUDDY HOLLY STORY .THE

 

1977 - CHANSON DE ROLAND .LA

 

1977 - MORT D'UN POURRI

 

1976 - OPÉRATION THUNDERBOLT
Réal : Menahem Golan

 

1976 - NUIT D'OR

 

1976 - MADAME CLAUDE

 

1976 - JACK L'ÉVENTREUR
Réal : Jesús Franco

 

1976 - DE PEU MOURIR IDIOT
Réal : Claude Cailloux

 

1975 - MARCHES DU PALAIS .LES
Réal : Frédéric Aubert

 

1975 - IMPORTANT C'EST D'AIMER .L'

 

1975 - GÉNIE, DEUX ASSOCIÉS UNE CLOCHE .UN
Réal : Damiano Damiani

 

1975 - FILET .LE
Réal : Manfred Purzer

 

1975 - AMANTI DEL MOSTRO .LE
Réal : Sergio Garrone

 

1974 - WHO STOLE THE SHAH'S JEWELS ?
Réal : Guido Leoni

 

1974 - SHANGHAI JOE
Réal : Adalberto Albertini

 

1974 - SECRET DE LA VIE .LE

 

1974 - ORME .L'
Réal : Luigi Bazzoni

 

1974 - FUREUR D'UN FLIC .LA
Réal : Mario Gariazzo

 

1973 - RIVELAZIONI DI UNO PSICHIATRA SUL MONDO PERVERSO DEL SESSO
Réal : Renato Polselli

 

1973 - MAIN CONTRE LA MORT .LA
Réal : Sergio Garrone

 

1973 - ENFER DES HÉROS .L'
Réal : Joe D'Amato

 

1972 - SHANGHAI JOE
Réal : Mario Caiano

 

1972 - NEL BUIO DEL GIORNO
Réal : Amerigo Brodolini

 

1972 - MORTE HA SORRISO ALL'ASSASSINO .LA
Réal : Joe d'Amato

 

1972 - IL RITORNO DU CLINT EL SOLITARIO
Réal : Alfonso Balcázar

 

1972 - AGUIRRE, LA COLÈRE DE DIEU

 

1971 - VENGEANCE EST UN PLAT QUI SE MANGE FROID .LA
Réal : Pasquale Squitieri

 

1971 - VENGEANCE DE DIEU .LA
Réal : Enzo Gicca Palli

 

1971 - PRISONNIER DE L'ARAIGNÉE

 

1971 - PRIEZ LES MORTS, TUEZ LES VIVANTS
Réal : Giuseppe Vari

 

1971 - ON M'APPELLE KING
Réal : Gianfrano Romitelli

 

1971 - OEIL DE L'ARAIGNÉE .L'
Réal : Roberto Bianchi

 

1971 - NEVADA KID
Réal : Demofilo Fidani

 

1971 - GOÛT DE LA VENGEANCE .LE
Réal : Mario Costa

 

1971 - CLINIQUE DES TÉNÈBRES
Réal : Fernando Di Leo

 

1971 - BLACK KILLER
Réal : Carlo Crocollo

 

1970 - VAMPIR-CUADECUC
Réal : Juan Brossa et Pere Portabella

 

1970 - RENDEZ-VOUS AVEC LE DÉSHONNEUR
Réal : Adriano Bolzoni

 

1970 - MACHO CALLAGHAN SE DÉCHAÎNE
Réal : Demofilo Fidani

 

1970 - LIZ ET HELEN
Réal : Riccardo Freda

 

1970 - LÉOPARDS DE CHURCHILL .LES
Réal : Maurizio Pradeaux

 

1970 - GIÙ LE MANI… CAROGNA
Réal : Demofilo Fidani

 

1970 - ET LE VENT APPORTA LA VIOLENCE

 

1969 - VÉNUS EN FOURRURE

 

1969 - PEAU DE TORPÉDO .LA

 

1969 - NUITS DE DRACULA .LES

 

1969 - MIR HAT ES IMMER SPAB GEMACHT
Réal : Will Tremper

 

1969 - LOI DES GANGSTERS .LA
Réal : Siro Marcellini

 

1969 - FOSSOYEUR .LE
Réal : Giuliano Carmineo

 

1969 - DEUX SALOPARDS EN ENFER
Réal : Tonino Ricci

 

1969 - DEUX FOIS TRAÎTRE
Réal : Nando Cicero

 

1969 - CINQ POUR L'ENFER
Réal : Gianfranco Parolini

 

1969 - POUR LA CONQUÊTE DE ROME (SECONDE PARTIE)

 

1968 - TRAHISON AU VATICAN
Réal : Emilio P. Miraglia

 

1968 - SIGPRESS CONTRE SCOTLAND YARD
Réal : Guido Zurli

 

1968 - SARTANA
Réal : Gianfranco Parolini

 

1968 - GRAND SILENCE .LE

 

1968 - DE SADE : LES INFORTUNES DE LA VERTU
Réal : Jésus Franco

 

1968 - COMMANDO DU SERGENT BLYNN .LE
Réal : Léon Klimovsky

 

1968 - BÂTARD .LE
Réal : Duccio Tessari

 

1968 - POUR LA CONQUÊTE DE ROME (1ÈRE PARTIE)

 

1967 - VOYAGE À LA LUNE .LE
Réal : Don Sharp

 

1967 - SUMURU

 

1967 - HOMME, L'ORGUEIL ET LA VENGEANCE .L'

 

1967 - DEUX BILLETS POUR MEXICO

 

1967 - COPLAN SAUVE SA PEAU

 

1967 - CARNAVAL DES TRUANDS .LE

 

1966 - OPÉRATION MARRAKECH
Réal : Don Sharp

 

1966 - MAIN DE L'ÉPOUVANTE .LA
Réal : Alfred Vohrer

 

1966 - GUET-APENS À TÉHÉRAN
Réal : Manfred R. Kohler

 

1967 - FIVE GOLDEN DRAGONS
Réal : Jeremy Summers

 

1966 - EL CHUNCHO
Réal : Damiano Damiani

 

1966 - DOCTEUR JIVAGO

 

1966 - CHACUN POUR SOI
Réal : Giorgio Capitani

 

1966 - CARNAVAL DES BARBOUZES .LE

 

1965 - ENFER EST VIDE .L'

 

1965 - TRAITOR'S GATE .THE
Réal : Freddie Francis

 

1965 - PSYCHO-CIRCUS

 

1965 - NEUES VON HEXER
Réal : Alfred Vohrer

 

1965 - GUERRE SECRÈTE

 

1965 - FILLES DE PLAISIR
Réal : Gerry O'Hara

 

1965 - ET POUR QUELQUES DOLLARS DE PLUS

 

1964 - WATERZIMMER ZUM JENSEITS
Réal : Alfred Vohrer

 

1964 - TRÉSOR DES MONTAGNES BLEUES .LE
Réal : Harald Reinl

 

1964 - SERRURE AUX TREIZE SECRETS .LA
Réal : Franz Josef Gottlieb

 

1964 - KALI YUG, DÉESSE DE LA VENGEANCE

 

1964 - HOMME D'ISTANBUL .L'

 

1964 - F.B.I. CONTRE L'OEILLET CHINOIS
Réal : Rudolf Zehergruber

 

1964 - CHEVAUCHÉE VERS SANTA CRUZ .LA
Réal : Rolf Olsen

 

1963 - SECRET DE LA VEUVE NOIRE .LE
Réal : Franz Josef Gottlieb

 

1963 - PICCADILY MINUIT DOUZE
Réal : Rudolf Zehetgruber

 

1963 - KALI YUG, LE MYSTÈRE DU TEMPLE HINDOU

 

1963 - MABUSE ATTAQUE SCOTLAND YARD
Réal : Paul May

 

1963 - INTERPOLE CONTRE STUPÉFIANTS
Réal : Rudolf Zehergruber

 

1963 - ÉNIGME DU SERPENT NOIR .L'
Réal : Alfred Vohrer

 

1963 - DAS INDISCHE TUCH
Réal : Alfred Vohrer

 

1963 - CRAPAUD MASQUÉ .LE
Réal : Franz Josef Gottlieb

 

1962 - TRAHISON SUR COMMANDE

 

1962 - REQUIN HARPONNE SCOTLAND YARD .LE
Réal : Alfred Vohrer

 

1962 - PORTE AUX SEPT SERRURES .LA
Réal : Alfred Vohrer

 

1961 - DIE SELTSAME GRÄFIN
Réal : Josef von Báky

 

1961 - DER ROTE RAUSCH
Réal : Wolfgang Schleif

 

1960 - VENGEUR DE SCOTLAND YARD .LE
Réal : Karl Anton

 

1960 - ORCHIDÉE ROUGE .L'
Réal : Helmut Ashley

 

1960 - NARCISSE JAUNE INTRIGUE SCOTLAND YARD .LE
Réal : Ákos Ráthonyi

 

1960 - MYSTÈRES DE LONDRES .LES
Réal : Alfred Vohrer

 

1960 - FRIC-FRAC RUE LATOUR
Réal : Curd Jürgens

 

1958 - TEMPS D'AIMER ET LE TEMPS DE MOURIR .LE

 

1956 - HANUSSEN, L'ASTROLOGUE D'HITLER
Réal : O.W. Fisher & Georg Marischka

 

1956 - GELIEBTE CORINNA
Réal : Eduard von Bosordy

 

1955 - EMPRISE DE LA FORÊT .L'
Réal : Wolfgang Liebeneiner

 

1955 - DES ENFANTS, DES MÈRES ET UN GÉNÉRAL
Réal : Laszlo Benedek

 

1955 - AVANT-DERNIÈRE NUIT .L'
Réal : Helmut Käutner

 

1955 - AU TRÔNE ET À L'AMOUR
Réal : Fritz Kortner

 

1954 - PEUR .LA
Réal : Roberto Rossellini

 

1951 - TRAÎTRE .LE

 

1950 - LÉGENDE DE LA FORÊT-NOIRE .LA

 

1948 - MORITURI
Réal : Eugen York

 

_______________________FIN_____________________

 

commentaires (0)