KAREN BLACK

Vue 1743 fois

Profession:
Actrice et scénariste américaine.

Date et lieu de naissance:
01-07-1939, à Park Ridge, Illinois, États-Unis.

Date et lieu du décès:
08-08-2013, à Santa Monica, Californie, États-Unis. L

Cause du décès:
D'un cancer du pancréas à l'âge de 74 ans.

Nom de naissance:
Karen Blanche Ziegler.

État civil:
Mariée en 1960 avec : CHARLES BLACK - divorcée en 19??.

Mariée le 18 avril 1973 avec : ROBERT BURTON - Divorcée 23 octobre 1974.

Mariée le 04 juillet 1975 avec : L.M. KIT CARSON - Divorcée le 28 juin 1983.
Ils eurent un enfant.

Mariée le 27 septembre 1987 avec : STEPHEN ECKELBERRY - Jusqu-au décès de Karen en 2013.
Elle a adopté une fille, Celine Eckelberry (née en 1987), avec son mari Stephen Eckelberry.

Taille:
(1m71)

Commentaires: 0

Anecdotes

Fille d'un père violoniste et d'une mère romancière.

«C'est avec une grande tristesse que je vous annonce que mon épouse et meilleure amie, Karen Black, est morte il y a quelques minutes», a écrit Stephen Eckelberry sur sa page Facebook.

Elle est la seule actrice avec Barbra Streisand à avoir fait carrière malgré un strabisme.

Touchée par un cancer en 2010, l'actrice s'était tournée vers ses fans pour l'aider à payer ses frais médicaux. Elle avait ainsi récolté 60 000 dollars, mais ne put finalement aller le suivre le traitement espéré en Europe, faute de pouvoir se déplacer.

 

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à KAREN BLACK.

Source de la vidéo : Lemonde.fr -- Ajout de la vidéo le 11 août 2013 par Philippe de CinéMémorial

 

L'actrice Karen Black à Los Angeles (Californie), le 11 juin 2009. AP/CHRIS PIZZELLO L'actrice américaine Karen Black est morte à Santa Monica (Californie) des suites d'un cancer du pancréas, jeudi 8 août. Elle avait 74 ans. Elle aura été une vedette paradoxale, produit d'une époque à Hollywood où l'idée même de vedette était devenue problématique.

Karen Blanche Ziegler est née le 1er juillet 1939 à Park Ridge dans l'Illinois. Après deux ans d'études à la Northwestern University à Chicago, elle apparaît, en 1959, dans le film The Prime Time, de Gordon Weisenborn (cinéaste pittoresque qui allait, plus tard, devenir l'inventeur du cinéma gore sous le nom d'Hershell Gordon Lewis). Dans ce drame turpide de la délinquance juvénile (grands succès des drive-in d'alors), elle fait une courte apparition en danseuse puis en modèle pour artistes. Selon ce qui est peut-être une légende, son agent aurait payé le producteur du film pour qu'il coupe les plans où elle apparaît nue.

Après cette incartade, Karen Black va faire un détour par le théâtre. Elle étudie l'art dramatique avec Lee Strasberg à New York avant de débuter sur la scène et de rencontrer son premier véritable succès critique avec la pièce The Playroom à Broadway en 1965. En 1966, elle obtient un rôle dans You're a Big Boy Now, de Francis Ford Coppola. Elle y est la jeune fille sympathique et réservée qui finissait par séduire le héros du film, un timide sortant difficilement de l'adolescence.

Après ce qui est considéré comme son premier vrai rôle au cinéma, elle enchaîne plusieurs apparitions dans des épisodes de séries télévisées : "Match contre la vie", "Les Envahisseurs", "La Grande Vallée", "Le Cheval de fer", "Mannix", etc.

Karen Black dans "Easy Rider", de Dennis Hopper (1969).
En 1969, son rôle dans Easy Rider, énorme succès et film-charnière ouvrant une nouvelle époque à Hollywood, lui apporte la consécration. Désormais, Karen Black va incarner un type de personnages typiques de cette décennie riche en expérimentations et en audaces diverses, une période où s'inventait, notamment, un naturalisme spécifique nourri par la contre-culture.

C'est ce que vont démontrer les films de Bob Rafelson, Cinq Pièces faciles (1970) pour lequel elle obtient un Golden Globe, ou de Jack Nicholson, Drive, He Said (1971). Karen Black va désormais se glisser dans la peau de personnages sans qualités, de jeunes femmes ordinaires auxquelles elle va donner une présence indiscutable. Cette intensité paradoxalement familière s'affirmera même dans des films qui ne relèvent pas du drame réaliste le plus pur tels l'excellent Echec à l'organisation, de John Flynn (1973) où elle est la complice du gangster incarné par Robert Duvall ou bien le film-catastrophe 747 en péril, de Jack Smight (1974) où elle joue une hôtesse de l'air prenant les commandes d'un avion de ligne sans pilote.

Karen Black et Jack Nicholson à la première du film "Cinq Pièces faciles" à New York, le 11 septembre 1970.
Le trop peu connu cinéaste tchèque installé a Hollywood, Ivan Passer, la fera tourner dans les trois films qu'il réalise entre 1971 et 1976. Dans le Nashville de Robert Altman, cinéaste qui, justement, s'employait à démythifier les récits américains, elle incarne une vedette de country. Ce sera pour elle l'occasion de démontrer des talents de chanteuse qu'elle déploiera à d'autres reprises, notamment dans le curieux film d'Harvey Hart, The Pyx (1973), où on l'entend sa voix au générique.

C'est en 1976 qu'Alfred Hitchcock lui proposera un des rôles principaux de ce qui sera son ultime film, Complot de famille. Elle y est l'élément féminin du couple de kidnappeurs. Ce choix de casting, ainsi que celui de ses partenaires (William Devane, Bruce Dern, Barbara Harris), démontre exemplairement cette volonté du cinéaste, exprimée dans ses deux derniers films, de mettre à jour une trivialité désormais débarrassée du glamour hollywoodien.

Aucun des acteurs du film n'est véritablement une star et chacun arbore un physique très particulier, un peu dur, notamment Karen Black avec ses pommettes hautes et ses yeux en amandes. Le temps de Grace Kelly et de Kim Novak est décidément révolu et ce qui ne s'approchait que de manière cryptée dans l'œuvre hitchcockien peut désormais s'énoncer ouvertement.

Karen Black dans "Complot de famille" ("Family Plot"), d'Alfred Hitchcock (1976).
Karen Black commence, à ce moment là, à devenir aussi une figure du cinéma d'épouvante avec des films comme Trauma, de Dan Curtis (1976) où elle est confrontée à Bette Davis, L'Invasion des piranhas, d'Antonio Margheriti (1979), La Vengeance des monstres, de Larry Cohen (1987) jusqu'à La Maison des 1000 morts de Rob Zombie en 2003. Une figure faisant l'objet d'un culte, à tel point qu'un groupe de rock-punk-gothique s'est appelé The Voluptuous Horror of Karen Black.

On entendit beaucoup moins parler de Karen Black après cette décennie glorieuse que furent les années 1970. L'actrice n'en a pas pour autant cesser de travailler. Elle apparut dans de nombreux films ou téléfilms plus anonymes peut-être et qui n'ont pas forcément connu de diffusion internationale. Elle aura, en tout cas, exemplairement donné un visage, et un type de personnages, à un moment crucial de l'histoire d'Hollywood.

Source : Jean-François Rauger pour LeMonde - Fait le 13 décembre 2018 par Philippe de CinéMémorial.

 

SES RÉCOMPENSES :

2005 - Pour le film : FIRECRACKER - Prix du cinéma fantastique international - Meilleure actrice au Fantasporto, Portugal.

2005 - Pour le film : FIRECRACKER - Prix de la meilleur actrice au VisionFest de New York, États-Unis.

2002 - Pour lr film : LA MAISON DES 1000 MORTS - Prix Chainsaw - Meilleur second rôle féminin aux prix Fangoria Chainsaw de Los Angeles, Californie, États-Unis.

1998 - Pour le film : SUGAR : THE FALL OF THE WEST - Prix de la meilleur actrice - Festival du cinéma d’Hermosa Beach, Californie, États-Unis.

1997 - Pour le film : FALLEN ARCHES - Prix de la meilleure actrice - Alt.Film Festival de Chicago, Illinois, États-Unis.

1996 - Pour le film : DOGTOWN - Prix de la meilleur actrice - Festival du cinéma d’Hermosa Beach, Californie, États-Unis.

1975 - Pour le film : TRAUMA - Médaille de Sitges en Argent de Ley - Meilleure actrice au festival Catalan du cinéma de Sitges, Espagne.

1973 - Pour le film : GATSBY LE MAGNIFIQUE - Golden Globe - Meilleur second rôle féminin de cinéma, États-Unis.

1970 - Pour le film : CINQ PIÈCES FACILES - Golden Globe - Meilleur second rôle féminin de cinéma, États-Unis.

1970 - Pour le film : CINQ PIÈCES FACILES - Prix NBR - Meilleur second rôle féminin par la National Board of Review, États-Unis.

1970 - Pour le film : CINQ PIÈCES FACILES - Prix NYFCC - Meilleur second rôle féminin par le cercle des critiques de cinéma de New Yor, États-Unis.

 

Filmographie

 

146 LONGS MÉTRAGES
_________________________________

 

 

2012 - VACATIONLAND
Réal : Jaime Hook

 

2012 - SHE LOVES ME NOT
Réal : Brian Jun & Jack Sanderson

 

2012 - OOGA BOOGA
Réal : Charles Band

 

2012 - IN THE WOODS / The being experience
Réal : Jennifer Elster

 

2011 - MOMMY'S LITTLE MONSTER
Réal : Marshall E. Uzzle

 

2011 - LETTERS FROM THE BIG MAN
Réal : Christopher Munch

 

2010 - SOME GUY WHO KILLS PEOPLE
Réal : Jack Perez

 

2010 - NOTHING SPECIAL
Réal : Angela Garcia Combs

 

2010 - MARIA MY LOVE
Réal : Jasmine Chazelle

 

2009 - STUCK !
Réal : Steve Balderson

 

2009 - DOUBLE DUTY
Réal : Stephen Eckelberry

 

2008 - REPO CHICK
Réal : Alex Cox

 

2008 - IRENE IN TIME
Réal : Henry Jaglom

 

2008 - A SINGLE WOMAN
Réal : Kamala Lopez

 

2007 - WATERCOLORS
Réal : David Oliveras

 

2007 - CONTAMINATION
Réal : Rodion Nahapetov

 

2007 - BLUE TOOTH VIRGIN .THE
Réal : Russell Brown

 

2006 - SUFFERING MAN'S CHARITY
Réal : Alan Cumming

 

2006 - READ YOU LIKE A BOOK
Réal : Robert N. Zagone

 

2006 - ONE LONG NIGHT
Réal : David Siqueiros

 

2005 - WHITEPADDY
Réal : Geretta Geretta

 

2005 - HOLLYWOOD DREAMS
Réal : Henry Jaglom

 

2005 - FIRECRACKER
Réal : Steve Balderson

 

2004 - MAX & GRACE
Réal : Michael Parness

 

2004 - DR. RAGE
Réal : Jeff Broadstreet

 

2004 - COMPARTMENT
Réal : Ray Arthur Wang

 

2003 - SUMMER SOLSTICE
Réal : George Fivas

 

2003 - AMERICA BROWN
Réal : Paul Black

 

2002 - PARIS
Réal : Ramin Niami

 

2002 - MAISON DES 1000 MORTS .LA
Réal : Rob Zombie

 

2002 - CURSE OF THE FORTY-NINER
Réal : John Carl Buechler

 

2002 - BUTTLEMAN
Réal : Francis Stokes

 

2001 - TROIS EVE .LES
Réal : Lynn Hershman-Leeson

 

2001 - HARD LUCK
Réal : Jack Rubio

 

2001 - CHASSEURS DE DÉMONS
Réal : Darin Ferriola

 

2001 - A LIGHT IN THE DARKNESS
Réal : Marshall E. Uzzle

 

2000 - INDEPENDENT .THE
Réal : Stephen Kessler

 

2000 - GYPSY 83
Réal : Todd Stephens

 

2000 - FEMMES OU MAÎTRESSES
Réal : Jean-Marie Pallardy

 

1999 - RED DIRT
Réal : Tag Purvis

 

1999 - PARADISE COVE
Réal : Robert Clapsadle

 

1999 - OLIVER TWISTED
Réal : Dean Gates

 

1999 - INVIATI SPECIALI
Réal : Fred Olen Ray

 

1999 - EDNA MCCOY'S FESTIVAL
Réal : Stephen Eckelberry

 

1998 - UNDERGROUND COMEDY MOVIE .THE
Réal : Vince Offer

 

1998 - SUGAR : THE FALL OF THE WEST
Réal : James Frey

 

1998 - MASCARA
Réal : Linda Kandel

 

1998 - MALAIKA
Réal : Marina Martins

 

1998 - I WOKE UP EARLY THE DAY I DIED
Réal : Aris Iliopulos

 

1998 - CHARADES
Réal : Stephen Eckelberr

 

1998 - BURY THE EVIDENCE
Réal : J. Greg De Felice

 

1997 - MODERN RHAPSODY
Réal : Andrea Alvarez & Elly Friedman

 

1997 - LIGHT SPEED
Réal : Roger Mende

 

1997 - INVISIBLE DAD
Réal : Fred Olen Ray

 

1997 - FALLEN ARCHES
Réal : Ron Cosentino

 

1997 - CONCEIVING ADA
Réal : Lynn Hershman-Leeson

 

1996 - STIR
Réal : Rodion Nahapetov

 

1996 - MEN
Réal : Zoe Clarke-Williams

 

1996 - DOGTOWN
Réal : George Hickenlooper

 

1996 - CRIMETIME
Réal : George Sluizer

 

1995 - MOVIES MONEY MURDER
Réal : Stephen Eckelberry & Arthur Webb

 

1995 - EVERY MINUTE IS GOODBYE
Réal : Ulli Lommel

 

1995 - ENFANTS DU MAÏS 4 .LES
Réal : Greg Spence

 

1995 - DINOSAUR VALLEY GIRLS
Réal : Donald F. Glut

 

1995 - CRIES OF SILENCE
Réal : Avery Crounse

 

1994 - WACKY ADVENTURES OF DR. BORIS AND NURSE SHIRLEY .THE
Réal : Paul Leder

 

1994 - STARSTRUCK
Réal : David Steiner avec Russ Tamblyn

 

1994 - PLAN 10 FROM OUTER SPACE
Réal : Trent Harris

 

1993 - TOO BAD ABOUT JACK
Réal : John Carr

 

1993 - DARK BLOOD

 

1993 - BOUND AND GAGGED : A LOVE STORY
Réal : Daniel B. Appleby

 

1992 - TUESDAY NEVER COMES
Réal : Jason Holt

 

1992 - TRUST .THE
Réal : Neil Havens & J. Douglas Killgore

 

1992 - FINAL JUDGEMENT
Réal : Louis Morneau

 

1992 - DOUBLE O KID .THE
Réal : Duncan McLachlan

 

1992 - AUNTIE LEE'S MEAT PIES
Réal : Joseph F. Robertson

 

1991 - ROLLER BLADE SEVEN .THE
Réal : Donald G. Jackson avec Don Stroud

 

1991 - RETURN OF THE ROLLER BLADE SEVEN .THE
Réal : Donald G. Jackson

 

1991 - MENEUR .LE

 

1991 - LEGEND OF THE ROLLER BLADE SEVEN
Réal : Donald G. Jackson

 

1991 - ENFANTS DES TÉNÈBRES .LES
Réal : Tony Randel

 

1991 - DEAD GIRLS DON'T TANGO
Réal : John Carr

 

1991 - CAGED FEAR
Réal : Robert Houston

 

1991 - À FEU ET À SANG

 

1990 - RUBIN AND ED
Réal : Trent Harris

 

1990 - MIROIR, MIROIR

 

1990 - KILLERS EDGE .THE
Réal : Joseph Merhi

 

1990 - JUDGMENT
Réal : William Sachs

 

1990 - ZAPPED AGAIN !

 

1990 - HAUNTING FEAR
Réal : Fred Olen Ray

 

1990 - FATAL ENCOUNTER
Réal : Henri Charr

 

1990 - CLUB FED
Réal : Nat Christian

 

1989 - TWISTED JUSTICE
Réal : David Heavener

 

1989 - OVEREXPOSED
Réal : Larry Brand

 

1989 - NIGHT ANGEL
Réal : Dominique Othenin-Girard

 

1989 - EVIL SPIRITS

 

1989 - CHILDREN .THE
Réal : Tony Palmer

 

1988 - VOYAGEURS SANS PERMIS

 

1988 - DIXIE LANE
Réal : Don Cato

 

1988 - CRI DANS LA NUIT .UN

 

1987 - VENGEANCE DES MONSTRES .LA

 

1987 - LEGENDARY LIFE OF ERNEST HEMINGWAY .THE
Réal : José María Sánchez

 

1987 - INVISIBLE KID .THE
Réal : Avery Crounse

 

1987 - HOSTAGE
Réal : Hanro Möhr & Percival Rubens

 

1986 - FLIGHT OF THE SPRUCE GOOSE

 

1985 - INVASION VIENT DE MARS .L'

 

1985 - BLUE MAN
Réal : George Mihalka

 

1984 - GROWING PAINS
Réal : Robert Houston

 

1984 - AUBE SAUVAGE .L'
Réal : Simon Nuchtern

 

1984 - AMAZONIA, LA JUNGLE BLANCHE

 

1983 - MARTIN'S DAY
Réal : Alan Gibson

 

1983 - CAN SHE BAKE A CHERRY PIE ?

 

1983 - A STROKE OF GENIUS
Réal : Jyll Rosenfeld

 

1982 - REVIENS JIMMY DEAN, REVIENS

 

1982 - FRÉNÉTIQUES .LES

 

1981 - MISS RIGHT
Réal : Paul Williams

 

1980 - SEPARATE WAYS

 

1980 - POWER

 

1980 - KILLING HEAT
Réal : Michael Raeburn

 

1980 - CHANEL SOLITAIRE

 

1979 - DANNY TRAVIS

 

1978 - RENARD DE BROOKLYN .LE

 

1978 - INVASION DES PIRANHAS .L'

 

1978 - FEMMES DE TRENTE ANS .LES

 

1977 - CAPRICORN ONE

 

1976 - DÉSIR ET LA CORRUPTION .LE

 

1976 - COMPLOT DE FAMILLE

 

1975 - TRAUMA

 

1975 - NASHVILLE

 

1974 - RHINOCÉROS

 

1974 - LOI ET LA PAGAILLE .LA

 

1974 - JOUR DU FLÉAU .LE

 

1974 - GATSBY LE MAGNIFIQUE

 

1974 - 747 EN PÉRIL

 

1972 - PORTNOY ET SON COMPLEXE
Réal : Ernest Lehman

 

1972 - LUNULE .LA

 

1972 - ÉCHEC À L'ORGANISATION

 

1972 - LITTLE LAURA & BIG JOHN
Réal : Luke Moberly

 

1971 - VAS-Y FONCE !

 

1971 - NÉ POUR VAINCRE

 

1971 - CISCO PIKE

 

1970 - DIALOGUE DE FEU

 

1970 - CINQ PIÈCES FACILES

 

1969 - EASY RIDER

 

1969 - CET HOMME EST PRÊT À TOUT

 

1966 - BIG BOY

 

1959 - PRIME TIME .THE

 

SES COURTS MÉTRAGES ET DOCUMENTAIRES
____________________________________________

2012 - WARNINGS FROM THE BATHTUB
Court métrage d'Elizabeth Appell et Mickey Freeman

 

2011 - OOWIEWANNA
Court métrage de Bridget Palardy

 

2009 - MEET THE EYE
Court métrage d'Aïda Ruilova

 

2009 - FIRST TIME LONG TIME
Court métrage de James Demo

 

2007 - WAMEGO STRIKES BACK
Documentaire de Steve Balderson, Samuel K. Day, Wesley Holthaus et Joe Martin

 

2007 - NO SUBTITLES NECESSARY : LASZLO ET VILMOS
Documentaire de James Chressanthis

 

2007 - GREATER THAN A TIGER
Court métrage de Keith Odett

 

2006 - GEORGE SLUIZER : FILMEN OVER GRENZEN
Documentaire

 

2005 - TRILOGY OF TERROR : THREE COLORS BLACK
Documentaire

 

2005 - TRAILER FOR A REMAKE OF GORE VIDAL'S CALIGULA
Court métrage de Francesco Vezzoli

 

2004 - FILM TRIX 2004
Documentaire de Christie Pesicka

 

2004 - BIRTH OF INDUSTRY
Court métrage de Gabriela Tollman

 

2002 - FANS AND FREAKS : THE CULTURE OF COMICS AND CONVENTIONS
Documentaire de Stephen Lackey et Suzie Lackey

 

2002 - EASY RIDERS, RAGING BULLS : HOW THE SEX, DRUGS AND ROCK 'N' ROLL GENERATION SAVED HOLLYWOOD
Documentaire

 

2000 - INVENTION OF DR. MOREL .THE
Court métrage de David Lamelas

 

1999 - KAREN BLACK : ACTRESS AT WORK
Documentaire de Kerry Feltham

 

1999 - DECOUPAGE 2000 : RETURN OF THE GODDESS
Court métrage de Kevin Cloud Brechner

 

1998 - WAITING FOR DR. MACGUFFIN
Court métrage de David Ondaatje

 

1998 - STRIPPING FOR JESUS
Court métrage d'Anne Heche

 

1997 - WHO IS HENRY JAGLOM ?
Documentaire d'Henry Alex Rubin et Jeremy Workman

 

1996 - GOING HOME
Court métrage de Stephen Eckelberry

 

1993 - JONAS IN THE DESERT
Documentaire de Peter Sempel

 

1988 - PLATINUM BLONDE
Court métrage de Dror Soref

 

1970 - FREEDOM
Court métrage de Richard Franchot

 

_______________________FIN_____________________

 

commentaires (0)