JUDY HOLLIDAY

Vue 5262 fois

Profession:
Actrice et chanteuse américaine.

Date et lieu de naissance:
21-06-1921, à New York, État de New York, États-Unis.

Date et lieu du décès:
07-06-1965, à New York, État de New York, États-Unis.

Cause du décès:
D'un cancer du sein à l'âge de 43 ans.

Nom de naissance:
Judith Tuvim.

État civil:
Mariée en 1948 avec : DAVE OPPENHEIM (1889-1961) - Divorcée en 1957.
Ils eurent un enfant : Jonathan, née en 1952.

LIaison en 1944 avec le réalisateur : NICHOLAS RAY (pas de date)

Liaison en 1957 avec l'acteur : SYDNEY CHAPLIN.

Taille:
(173 cm)

Commentaires: 0

Anecdotes

Elle est la fille d'Abe Tuvim et de Helen, (Professeur de piano).

 

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à JUDY HOLLIDAY

 

 

Source de la vidéo : Movie Legends -- Ajout de la vidéo le 17 octobre 2012 par Philippe de CinéMémorial

 

 

 

Judy Holliday, de son vrai nom Judith Tuvim, naît le 21 juin 1921 à New York.

Fille d'immigré russe, Judy fut élevée par sa mère, professeur de musique. Diplômée en 1938 de la Julia Richman High School de New York, elle trouve son 1er emploi comme standardiste au Mercury Theater que dirigeait Orson Welles. .

Un groupe naquit de cette rencontre, " The revuers " qui se produisit avec succès dans des clubs de Greenwich Village à New York au début des années 40. La renommée de la petite troupe parvint à Hollywood où la Fox la fit venir en 1944 pour apparaître dans 3 films. .

C'est à ce moment que Judith Tuvim devint Judith Holliday, pour des débuts cinématographiques manqués puisque la quasi-totalité des scènes tournées par " The Revuers " fut coupée au montage des 3 films !

 

 

Judy Holliday se rattrapa sur les scènes de Broadway où elle débuta en 1945 dans " Kiss Them For Me " : gros succès pour la jeune comédienne dont la presse salua les dons de chanteuse et le talent comique. Elle devint vraiment une vedette avec " Born yesterday " où elle remplacera Jean Arthur malade au dernier moment.

Dès lors, Judy partagea son temps entre les planches et l'écran. À Hollywood, elle eut la chance d'être dirigée par George Cukor qui sut mettre en valeur son personnage de femme intelligente et volontaire masqué derrière les apparences d'une Madame Tout Le Monde " trop jolie et écervelée pour être prise au sérieux.

La seconde partie de sa carrière, à partir de " Phffft ! " et de sa rencontre pour " Extra Dollars " : un court-métrage avec Richard Quine fut moins heureux. .

 

 

Photo du film : PHFFFT, avec Jack Carson, à gauche et Jack Lemmon, à droite

 

" Un Numéro Du Tonnerre ", toutefois lui donna l'occasion d'incarner encore une femme pleine de vie, au coeur " gros comme ça " qui bouleverse tout sur son passage et retombe toujours sur ses pieds, car elle est moins stupide qu'elle en a l'air. .

Vincente Minnelli a dit qu'elle y était " aussi géniale que Judy Garland dans Une Étoile Est Née ". Voilà qui n'est pas un mince compliment !! Le 5 janvier 1948, elle épouse David Oppenheim (1889-1961) mais divorcera le 1er mars 1958. Ils eurent un fils : Jonathan né le 11 novembre 1952. .

On raconte que Gloria Swanson, la star des années 20, candidate malheureuse à l'Oscar 1950 de la meilleure actrice pour son rôle dans " Boulevard Du Crepuscule " aurait déclaré à Judy Holliday, à qui la précieuse statuette venait d'échoir en récompense de sa prestation dans " Comment L'Esprit Vient Aux Femmes " (1950) : " Ma chérie, n'auriez-vous pas pu attendre ? Vous avez encore tant d'années devant vous et c'était ma dernière chance ! ".

George Cukor travaillera avec elle encore 3 fois avec : " Madame Porte La Culotte " (1950) où elle est accusée du meurtre de son mari défendu par Katharine Hepburn à son procès, " Je Retourne Chez Maman " (1952) et " Une Femme Qui S'affiche " (1953). .

Sa dernière apparition date de 1956 avec " Une Cadillac En Or " avec Paul Douglas. Certes, Judy n'avait pas encore 30 ans et sa carrière hollywoodienne débutait à peine. Mais personne n'imaginait alors que Gloria Swanson, décédée en 1983, survivrait près de 20 ans à sa jeune concurrente décédée d'un cancer du sein. .

Déjà malade de la gorge, Judy passait ses vacances dans les Catskills, massif montagneux proche de New York. C'est là qu'elle rencontra Betty Comden et Adolph Green, qui allaient devenir, dans les années 50, 2 des scénaristes et librettistes les plus célèbres de l'âge d'or de la comédie musicale à Broadway comme à Hollywood.

Judy est décédée le 7 juin 1965 à seulement 44 ans rongés par un cancer de la gorge et du sein à New York.

 

Son empreinte d'immortalité repose au Walk of Fame, au 6901 Hollywood Boulevard.

 

Une de ces citations :

" Vous devez être futée pour jouer une blonde sourde-muette à plusieurs reprises et pour garder l'attention de l'assistance sans physique extraordinaire "

 

SES RÉCOMPENSES :

 

1951 - Pour : COMMENT L’ESPRIT VIENT AUX FEMMES - Oscar - Meilleure actrice, États-Unis.

1951 - Pour : COMMENT L’ESPRIT VIENT AUX FEMMES - Golden Globe - Meilleure actrice – Catégorie comédie ou musical, États-Unis.

 

Photo du film : COMMENT L'ESPRIT VIENT AUX FEMMES, avec William Holden, a droite et Broderick Crawford au centre.