JOSEPH LOSEY

Vue 7086 fois

Profession:
Réalisateur, scénariste et producteur américain.

Date et lieu de naissance:
14-01-1909, à La Crosse, Wisconsin, États-Unis.

Date et lieu du décès:
22-06-1984, à Londres, Royaume-Uni.

Cause du décès:
De mort naturelle à l'âge de 75 ans.

Nom de naissance:
Joseph Walton Losey - Aussi : Victor Hambury et Joseph Walton.

État civil:
Marié avec : ELIZABETH HAWES (pas de date)

Marié le 16 juin 1956 avec l'actrice : DOROTHY BROMILEY - divorcé en décembre 1963.
Ils eurent un enfant.

Marié jusqu'à son décès à la scénariste et sa collaboratrice : PATRICIA MOHAN LOSEY.

Taille:
?

Commentaires: 0

Anecdotes

Joseph Losey est d'abord un homme de théâtre, metteur en scène, mais aussi critique dramatique. Ce n'est qu'en 1948 qu'il réalise son premier film, L'Enfant aux cheveux verts, un apologue antiraciste. Au début des années 1950, le maccarthysme brise une carrière qui s'annonçait prometteuse. Installé en Grande-Bretagne, Losey connaît une période difficile, restant ignoré de la critique, qui ne le découvre vraiment qu'à partir de Temps sans pitié (1957). Une série de films remarquables (Les Criminels, 1960 ; Eva, 1962 ; The Servant, 1963 ; Accident, 1967 ; Le Messager, 1971) lui permet de s'imposer définitivement.

 

Steaming; une œuvre inachevée puisqu'il meurt au cours du tournage.

 

Dernière mise à jours le 06 mars 2007

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Réalisateur et metteur en scène américain, dont la carrière se déroula essentiellement en Europe, et en Grande-Bretagne en particulier. Les récits de Losey sur son enfance tournent toujours autour des différences de culture et de fortune entre les branches paternelle et maternelle de sa famille. Cette perception dualiste devint une des sources majeures de son inspiration, de même que les grands thèmes tels que la peine de mort, les erreurs judiciaires, la guerre, les aliénations de diverses origines, etc. Ses films sont marqués par une composition énergique, des mouvements de caméra souples, de fortes interprétations et une utilisation très expressive des décors. Ils explorent avec une certaine fascination la hiérarchie sociale, la domination, la jalousie et la déférence.

Après avoir fait ses études à l’Ivy League, Losey débuta au théâtre à New York. En 1936, sa troisième production pour le théâtre fédéral, Injunction Granted, qui traitait du problème des chômeurs sur fond de New Deal, fut politiquement si controversée que les représentations furent interrompues sous prétexte qu’on y faisait mauvais usage des fonds fédéraux. Losey démissionna en signe de protestation.

Au cours des années qui suivirent, il dirigea des pièces expérimentales à Broadway, des drames diffusés à la radio, ainsi que des courts métrages qui débouchèrent sur un contrat à Hollywood, signé immédiatement après un court séjour sous les drapeaux de janvier à novembre 1944.

Losey collabora avec Bertolt Brecht et Charles Laughton sur le texte anglais et la production de Galileo Galilei en 1947. Losey soutint Brecht lors de son passage devant la Commission des activités antiaméricaines dont le jugement précipita le retour du dramaturge en Europe.

Suivirent cinq longs métrages, parmi lesquels Haines (The Lawless, 1950), le Rôdeur (The Prowler, 1951), M (1951), brillante reprise de M le Maudit de Fritz Lang (1931), et la Grande Nuit (The Big Night, 1951). Sous la diversité des sujets de ces films s’ébauchait une critique évidente de la société américaine.

Afin d’éviter une comparution devant la Commission des activités antiaméricaines, Losey dut partir rapidement pour l’Europe. Il tourna d’abord sous des pseudonymes afin que ses films puissent être projetés aux États-Unis. Temps sans pitié (Time Without Pity, 1957) fut le premier d’une série de grands films : l’Enquête de l’inspecteur Morgan (Blind Date, 1959), les Criminels (The Criminal, 1960) et les Damnés (The Damned, 1963) sont tous des films sombres et puissants, construits autour des grands thèmes de Losey (peine de mort, justice, etc.). À partir d’Ève (Eva, 1962), qui fut lamentablement coupé par les producteurs, il insista sur les rapports personnels, les duels entre deux individus — sujets qu’il développa avec l’aide d’Harold Pinter. De cette collaboration sortirent trois de ses meilleures œuvres : The Servant (1963), Accident (1967) et le Messager (The Go-between, 1971, palme d’or au festival de Cannes en 1970).

À partir des années 1970, la crise du cinéma britannique l’incita à tourner en Espagne (Deux Hommes en fuite, Figures in Landscape, 1970), au Mexique et en Italie (l’Assassinat de Trotski, The Assassination of Trotsky, 1972), en Norvège (Maison de poupée, A Doll’s House, 1973). En France, il réalisa Monsieur Klein (1976), film sur l’occupation allemande, puis s’essaya avec succès au genre de l’opéra filmé (Don Giovanni, 1979).

 

SES RÉCOMPENSES :

 

1977 - Pour : Monsieur Klein - César - Meilleur film, France.

1977 - Pour : Monsieur Klein - César - Meilleur réalisateur, France.

1971 - Pour : Le messager - Palme d’Or - Festival de Cannes, France.

1967 - Pour : Accident - Grand Prix du jury - Festival de Cannes, France.

1966 - Pour : Le serviteur - Ruban d’Argent - Meilleur réalisateur étranger
Syndicat national italien des journalistes de cinéma, Italie.

 

Filmographie

 

31 RÉALISATIONS DÉTAILLÉS

************************************

 

1984 - STEAMING

 

1982 - TRUITE .LA

 

1979 - DON GIOVANNI

 

1977 - ROUTES DU SUD .LES

 

1975 - MONSIEUR KLEIN

 

1975 - ANGLAISE ROMANTIQUE .UNE

 

1974 - GALILEO

 

1973 - MAISON DE POUPÉE .LA

 

1972 - ASSASSINAT DE TROTSKY .L'

 

1971 - MESSAGER .LE

 

1970 - DEUX HOMMES EN FUITE

 

1968 - CÉRÉMONIE SECRÈTE

 

1968 - BOOM

 

1967 - ACCIDENT

 

1966 - MODESTY BLAISE

 

1964 - POUR L'EXEMPLE

 

1963 - SERVITEUR .LE

 

1962 - EVA

 

1962 - DAMNÉS .LES

 

1960 - CRIMINELS .LES

 

1959 - ENQUÊTE DE L'INSPECTEUR MORGAN .L'

 

1957 - GIPSY

 

1956 - TEMPS SANS PITIÉ

 

1956 - ÉTRANGÈRE INTIME .L'

 

1954 - BÊTE S'ÉVEILLE .LA

 

1952 - HOMME À DÉTRUIRE .UN

 

1951 - RÔDEUR .LE

 

1951 - GRANDE NUIT .LA

 

1950 - M. LE MAUDIT

 

1949 - HAINES

 

1948 - GARÇON AUX CHEVEUX VERTS .LE

 

 

SES PARTICIPATIONS DIVERSES

************************************

 

1980 - BORIS GODUNOV
Téléfilm de Joseph Losey

 

1959 - FIRST ON THE ROAD
Court métrage de Joseph Losey

 

1955 - A MAN ON THE BEACH
Court métrage de Joseph Losey

 

1945 - GALILEO
Court métrage de Ruth Berlau et Joseph Losey

 

1945 - A GUN IN HIS HAND
Court métrage de Joseph Losey

 

1941 - A CHILD WENT FORTH
Documentaire + Court métrage de Joseph Losey

 

1941 - YOUTH GETS A BREAK
Court métrage de Joseph Losey

 

1939 - PETER ROSELUM AND HIS COUSINS
Dessin animé + Court métrage de Joseph Losey

 

commentaires (0)