JOAN FONTAINE

Vue 4122 fois

Profession:
Actrice américaine, d'origine britannique.

Date et lieu de naissance:
22.10.1917, à Tokyo, Japon.

Date et lieu du décès:
15-12-2013, à Carmel, Californie, États-Unis.

Cause du décès:
Probablement de mort naturelle à l'âge de 96 ans.

Nom de naissance:
Joan de Beauvoir De Havilland. - Aussi connue sous le nom de : Joan Burfield.

État civil:
Au cours de sa vie, Joan Fontaine se maria à 4 reprises :

Perdu sa virginité avec l'acteur : Conrad Nagel, à l'âge de vingt ans.

Mariée le 20 août 1939 avec l'acteur: BRIAN AHERNE - divorcée le 14 juin 1945.

Mariée le 02 mai 1946 avec le directeur : WILLIAM DOZIER - divorcée le 25 janvier 1951
Ils eurent une fille : Deborah Leslie Dozier, née en 1948.

Mariée le 12 novembre 1952 avec le producteur : COLLIER YOUNG - divorcée le 03 janvier 1961

Mariée le 27 janvier 1964 avec l'écrivain : ALFRED WRIGHT - divorcée en 1969

Elle eut une fille de son union avec William Dozier, Deborah Leslie Dozier, née en 1948, et elle adopta une jeune péruvienne, Martita, qui quitta le foyer parental.

Liaison probable : John Houseman, Aly Khan, Conrad Nagel, David O. Selznick, Adlai Stevenson et Harry Belafonte.

Taille:
(160 cm)

Commentaires: 0

Anecdotes

Fille cadette de Walter de Havilland, mandataire de brevets possédant un bureau au Japon, et de Lilian Augusta Ruse, ex-actrice britannique connue sous son nom de scène Lilian Fontaine, épousée en 1914.

Soeur de l’actrice Olivia de Havilland.

Joan Fontaine de son vrai nom Joan de Beauvoir de Havilland est née à Tokyo le 22 octobre 1917. Elle restera célèbre pour son interprétation dans le premier film américain d'Alfred Hitchcock Rebecca et surtout pour Soupçons pour lequel elle obtiendra l'oscar de la meilleure actrice en 1942.

Elle a pris la citoyenneté américaine le 23 avril 1943.

Sa fille adoptive, Martita, né le 03 novembre 1946, et a adopté en 1952. S'enfuit en 1963. Quand Joan la retrouve, Martita refuse tout contact. Martita a maintenu une relation avec sa soeur Debbie, mais n'a jamais parlé ou vu Joan à nouveau (mystère) !!!

Elle est la cousine germaine de Geoffrey de Havilland qui dessinera les avions Hurricane et Mosquito, éléments essentiels de la suprématie aérienne britannique pendant la Seconde Guerre mondiale. Sa mère, Lilian, avait abandonné sa carrière d'actrice pour suivre son époux dont elle se séparera peu de temps après la naissance de ses filles.

 

RIVALITÉ FAMILIALE

 

Olivia de Havilland devint actrice la première. Lorsque Joan décida de suivre la même voie, leur mère aurait refusé de la laisser utiliser leur nom de famille. Joan fut donc contrainte de s'inventer un nom (Joan Burfield, puis Joan Fontaine, qui était l'ancien nom de scène de sa mère).

Le biographe Charles Higham rapporte que les deux sœurs ont entretenu une relation difficile dès la prime enfance, Olivia déchirant les vêtements de sa cadette. Il semble en réalité que la querelle entre les sœurs ait eu comme origine le fait que Joan considérait que leur mère avait toujours préféré Olivia.

En 1942, Olivia et Joan sont toutes deux nommées pour l'Oscar de la meilleure actrice. Joan le remporte pour son rôle dans Soupçons, (Olivia étant nommée pour Par la porte d'or). D'après Higham, Joan « se sentit coupable d'avoir gagné étant donné son manque d'ambition de carrière... » Toujours est-il que lors de cette soirée, Joan refuse les félicitations d'Olivia au moment où elle se lève pour monter sur scène recevoir son prix. Plusieurs années plus tard, Olivia devait se souvenir du comportement de sa sœur et lui rendit la pareille, en refusant de la saluer lors d'une soirée ; il faut préciser que Joan venait de tenir des propos peu amènes sur le mari d'alors d'Olivia.

Les relations entre les deux sœurs continuèrent à se détériorer après l'incident des Oscars en 1942. D'après Higham c'est le premier accroc de ce qui deviendra une brouille à vie, mais les deux sœurs ne se parlèrent plus qu'à partir de 1975

Selon Joan, Olivia ne l'invita pas au service mémorial de leur mère récemment décédée. Olivia démentit, déclarant l'avoir invitée, mais ayant essuyé un refus de Joan, trop prise pour assister à la cérémonie.

Higham prétend que Joan eut aussi des relations difficiles avec ses propres filles, probablement après avoir découvert qu'elles entretenaient une relation secrète avec leur tante Olivia.

Joan Fontaine s'est exprimée sur sa brouille avec sa soeur dans une émission télévisée sur la chaîne canadienne CBCtv.

 

Source : Wikipépdia - Fait le 18 décembre 2013 par Philippe de CinéMémorial.

 

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Joan Fontaine, de son vrai nom Joan de Beauvoir De Havilland, naît le 22 octobre 1917 de parents anglais à Tokyo, au Japon.

Soeur de l’actrice Olivia de Havilland.

La petite famille déménage aux États-Unis lorsqu’elle a 2 ans. D’une santé fragile, Joan se révèle pourtant d’une exceptionnelle intelligence, atteignant un score de 160 lors d’un test de QI passé à 3 ans.

Après avoir joué au théâtre dans Une journée de printemps, Joan trouve son premier rôle au cinéma pour la MGM en 1935 dans No more ladies sous le nom de Joan Burfield.

Elle adopte définitivement le nom de Joan Fontaine lorsqu’elle rejoint la RKO pour qui elle tourne « Une Demoiselle En Détresse » (1937) de George Stevens, son premier vrai succès.

1940, arrivée de l’année du succès grâce à Alfred Hitchcock qui l’a choisi pour le rôle principal de « Rebecca » où elle reçoit son 1er oscar.

C’est un an plus tard et toujours chez Alfred Hitchcock qu’elle remporte finalement la statuette avec « Soupçons », film dans lequel Cary Grant traumatisera une génération entière de buveurs de lait. Il est à noter qu’elle est la seule parmi tous les interprètes d’Alfred Hitchcock à avoir remporté cette récompense pour un film du cinéaste.

Au fait de sa popularité, Joan Fontaine choisit méticuleusement les projets et les metteurs en scène avec qui elle travaille. Si on la voit à l’affiche de mélodrames et adaptations de classiques de la littérature, elle précise aussi ses collaborations. On peut ainsi la retrouver chez des cinéastes aussi divers que Billy Wilder ou Max Ophüls.

Sa soeur refusera en 1951 le rôle principal d’ « Un Tramway Nommé Désir » en le jugeant immoral, autant Joan décide de plus en plus de briser cette image de jeune femme sage et rêveuse à laquelle elle était réduite, à ses débuts. Des apparitions remarquables s’enchaînent, notamment dans un des premiers films de Nicholas Ray ou dans un des derniers de Fritz Lang.

A cette époque, l'espérance de longévité d'une actrice en haut de l'affiche est limitée. Alors que son talent ne donne aucun signe de faiblesse, les rôles intéressants se font plus rares pour Joan Fontaine. On peut encore signaler son exquise Lady Rowena, dans le Ivanhoe de Richard Thorpe (1952), et Une île au soleil, de Robert Rosen (1957), dans lequel son idylle (à peine esquissée) avec Harry Belafonte fait scandale.

Sa dispute quasi séculaire avec sa sœur aînée d'un an Olivia de Havilland, qui remporta également l'Oscar, à deux reprises (pour Chacun son destin et L'Héritière) mais après que Joan Fontaine eut été distinguée par l'Académie, a nourri la chronique mondaine. Cette vendetta, qui avait pris un tour public lorsque les deux sœurs s'ignorèrent lors des remises de prix où elles étaient récompensées, ne s'est éteinte qu'avec la mort de Joan Fontaine qui avait un jour dit « Je me suis mariée la première, j'ai gagné l'Oscar avant Olivia et, si je meurs la première, elle sera sans doute folle de rage parce que je l'ai encore battue ».

Ayant visiblement laissé les rôles de jeune fille naïve loin derrière elle, c’est dans un film d’horreur produit par la Hammer, « Les Sorcières » (1966), que Joan Fontaine fait pour la dernière fois son apparition au cinéma.

À partir des années 1960, Joan Fontaine se consacre essentiellement au théâtre et à la télévision. En 1978 elle publie une autobiographie intitulée « No Bed Of Roses - Ce n'est pas un lit de roses » dans laquelle elle décrivait Hollywood comme un endroit régi par la peur. Elle s'en était d'ailleurs éloignée en se retirant à Carmel où elle a passé les dernières années de sa vie.

Au cours de sa vie, Joan Fontaine se maria à 4 reprises :

- Brian Aherne du 20 août 1939 au 14 juin 1945
- William Dozier du 2 mai 1946 au 25 janvier 1951, ils eurent un enfant
- Collier Young du 12 novembre 1952 au 3 janvier 1961
- Alfred Wright du 27 janvier 1964 jusqu’en 1969
*************

 

SES RÉCOMPENSES :

 

1947 - Prix Pomme d’Or - Actrice la plus coopérative - Golden Apple Awards, États-Unis.

1943 - Prix pomme acide - Actrice la moins coopérative - Golden Apple Awards, États-Unis.

1941 - Pour le film : SOUPÇONS - Oscar - Meilleure actrice - États-Unis.

1941 - Pour le film : SOUPÇONS - Prix NYFCC - Meilleure actrice - Critiques de cinéma de New York, États-Unis.

Son étoile se trouve au Walk of Fame au numéro 1645 sur Vine Street.

 

 

Source de mon amie : Vargen57 - Fait le 18 décembre 2013 par Philippe de CinéMémorial.

 

Filmographie

 

44 LONGS MÉTRAGES
_________________________________

1966 - PACTE AVEC LE DIABLE

 

1961 - TENDRE EST LA NUIT

 

1961 - SOUS-MARIN DE L'APOCALYPSE .LE

 

1958 - CERTAIN SOURIRE .UN

 

1957 - ÎLE AU SOLEIL .UNE

 

1957 - FEMMES COUPABLES

 

1956 - INVRAISEMBLABLE VÉRITÉ .L'

 

1955 - SÉRÉNADE

 

1954 - GRANDE NUIT DE CASANOVA .LA

 

1953 - VOL SUR TANGER
Réal : Charles Marquis Warren

 

1953 - BIGAMIE
Réal : Ida Lupino

 

1953 - PAGES GALANTES DE BOCCACE

 

1952 - IVANHOÉ

 

1951 - OTHELLO

 

1951 - DARLING, HOW COULD YOU
Réal : Mitchell Leisen

 

1951 - IVRESSE ET L'AMOUR .L'

 

1950 - LIT DE ROSES

 

1950 - AMANTS DE CAPRI .LES

 

1948 - MONSIEUR PROPOSE, MADAME DISPOSE

 

1948 - LETTRE D'UNE INCONNUE

 

1948 - AMANTS TRAQUÉS .LES

 

1947 - VALSE DE L'EMPEREUR .LA

 

1947 - CRIME DE MADAME LEXTON .LE

 

1946 - MARIAGE MODERNE

 

1945 - CAPRICES DE SUZANNE .LES

 

1944 - AVENTURE VIENT DE LA MER .L'

 

1943 - TESSA, LA NYMPHE AU COEUR FIDÈLE

 

1943 - JANE EYRE

 

1942 - ÂMES REBELLES

 

1941 - SOUPÇONS

 

1940 - REBECCA

 

1939 - GUNGA DIN

 

1939 - FEMMES

 

1939 - CHARGE DE LA LIBERTÉ .LE
Réal : Georges Nicholls Jr.

 

1938 - MADEMOISELLE A DISPARU
Réal : Ben Holmes

 

1938 - GÉANTS DU CIEL .LES
Réal : Lew Landers

 

1938 - DUC DE WEST POINT .LE
Réal : Alfred E. Green

 

1938 - BLONDE CHEAT
Réal : oseph Santley

 

1937 - YOU CAN'T BEAT LOVE

 

1937 - POUR UN BAISER

 

1937 - MUSIQUE POUR MADAME

 

1937 - DEMOISELLE EN DÉTRESSE

 

1937 - CHANCE SUR MILLE .UNE
Réal : Lynn Shores

 

1937 - HOMME QUI SE RETROUVE .UN

 

1935 - FEMME DE SA VIE .LA

 

SES COURTS MÉTRAGES ET DOCUMENTAIRES
____________________________________________

1987 - HOLLYWOOD THE GOLDEN YEARS : THE RKO STORY
Docunentaire de ??

 

1981 - ALL BY MYSELF
Documentaire de Christian Blackwood

 

1980 - HOLLYWOOD
Documentaire de Kevin Brownslow et David Gill

 

1974 - BUSBY BERKELEY
Documentaire de Russ Jones

 

1969 - HOLLYWOOD : THE SELZNICK YEARS
Documentaire de Marshall Flaun

 

1955 - HOLLYWOOD MOTHERS AND FATHERS
Documentaire et court métrage de ??

 

SA PARTICIPATION POUR LA TÉLÉVISION
____________________________________________

 

1994 - GOOD KING WENCESLAS
Téléfilm

 

1986 - HÔTEL
Série

 

1986 - DARK MANSIONS
Téléfilm

 

1986 - CROSSINGS
Série

 

1983 - BARE ESSENCE
Série

 

1981 - CROISIÈRE S'AMUSE .LA
Série

 

1980 - RYAN'S HOPE
Série

 

1980 - ALOHA PARADISE
Série

 

1979 - TOMORROW SHOW
Série

 

1978 - USERS .THE
Téléfilm

 

1975 - CANNON
Série

 

1969 - LOOKS FAMILIAR
Série

 

1968 - YOU'RE PUTTING ME ON
Série

 

1967 - WHAT'S MY LINE ?
Série

 

1967 - SNAP JUDGMENT
Série

 

1967 - DICK CAVETT SHOW .THE
Série

 

1966 - PERSONALITY
Série

 

1965 - BING CROSBY SHOW .THE
Série

 

1963 - SUSPICION : THE ALFRED HITCHCOCK HOUR
Série

 

1963 - GRANDE CARAVANE .LA
Série

 

1962 - DICK POWELL SHOW .THE
Série

 

1961 - LIGHT THAT FAILED .THE
Téléfilm

 

1961 - ÉCHEC ET MAT
Série

 

1960 - STARTIME
Série

 

1959 - WESTINGHOUSE DESILU HOUSE
Série

 

1956, 1957, 1958, 1960 et 1961 - GENERAL ELECTRIC THEATER
Série

 

1956 à 1957 - ON TRIAL
Série

 

1956 - FORD TELEVISION THEATRE .THE
Série

 

1956 - 20TH CENTURY FOX HOUR .THE
Série

 

1956 - STAR STAGE
Série

 

1955 - LETTER TO LORETTA
Série

 

1953 à 1955 - FOUR STAR PLAYHOUSE
Série

 

_______________________FIN_____________________

 

commentaires (0)