Accueil   |   Acteurs   |   Nouvelles   |   Filmographie   |   Liens   |   Livre d'or   |   Contact
JEAN GREMILLON
Cette page a été vue 4931 fois
        

INFORMATIONS :

 

Profession :

 

Réalisateur, Scénariste, Musicien, Compositeur et Auteur français.

Date et lieu de naissance :

03-10-1901, à Bayeux dans le Calvados, France.

Date et lieu du décès :

25-11-1959, à Paris, France.

Cause du décès :

D'un cancer à l'âge de 58 ans.

Nom de naissance :

Jean Alexandre Louis Eugène Grémillon.

État civil :

?

Taille :

?

 

ANECDOTES :

 

                              

 

 

Ajouter votre commentaire

 


SA BIOGRAPHIE

 

Jean Grémillon fut un cinéaste "maudit" : aucun de ses films n'obtint de véritable succès commercial, il se trouva longtemps confiné dans des tâches médiocres, quelques-uns de ses projets les plus ambitieux (Le massacre des innocents, Le printemps de la liberté) ne virent jamais le jour.

Grémillon naquit à Bayeux le 3 octobre 1901. Sa première vocation est la musique; à son arrivée à Paris, il sera l'élève de Vincent d'Indy. Plus tard, il composera la musique de certains de ses films (notamment Le six juin à l'aube). Il entre dans le cinéma comme titreur, puis s'oriente vers le documentaire. D'emblée, il s'impose comme un " expérimentateur " de talent. Négligeant la routine, il hisse le court métrage, quel qu'en soit le sujet (la Cathédrale de Chartres, le revêtement des routes, les Aciéries) au rang d'une oeuvre d'art. Se souvenant de son ascendance bretonne, il réalise en 1926 Tour au large, à bord d'un thonier, et en 1928 Gardiens de phare, odyssée de deux hommes bloqués dans un phare à Saint-Guénolé. Avec Charles Dullin il tourne Maldone, mélodrame et recherches formelles.

Son premier film parlant, La petite Lise, un essai prématuré de "réalisme poétique", est un échec, qui va le reléguer pour longtemps dans des besognes alimentaires. En 1935, on le trouve en Espagne, avec pour directeur de production Luis Buñuel ! Il retrouvera sa chance à la veille de la guerre, avec deux films où il dirige Jean Gabin, Gueule d'amour et Remorques (celui-ci interrompu par les hostilités et achevé seulement en 1941).

Sous l'Occupation, Grémillon dirigera deux oeuvres d'inspiration sociale, à contre-courant du cinéma de l'époque : Lumière d'été et Le ciel est à vous. Les insuccès réitérés conduiront par la suite Grémillon à revenir au documentaire : Le six juin à l'aube (sur le débarquement allié en Normandie), Les charmes de l'existence (sur l'art pompier à la Belle Époque), Les désastres de la guerre (d'après Goya), Haute lisse (les tapisseries des Gobelins) et le dernier, prétexte à une admirable méditation sur la création artistique : André Masson et les quatre éléments. Il meurt le 25 novembre 1959.

Sa vision du "tragique quotidien" (selon le mot de Pierre Kast) n'est jamais médiocre, terre-à-terre, mais portée chaque fois par un bel élan lyrique.

 

Source : "ciné club de Caen." - Fait le 06 août 2010 par Philippe de CinéMémorial.

 


 
Ajouter votre commentaire

 

 

29 RÉALISATIONS DE LONGS MÉTRAGES

************************************

 

1954 - AU COEUR DE L'ILE DE FRANCE
Réal+Musique

 

1953 - AMOUR D'UNE FEMME .L'

 

1952 - CAF'CONC'
Uniquement la réalisation

 

1952 - ASTROLOGIE OU LE MIROIR DE LA VIE
Réal+Musique

 

1950 - ÉTRANGE MADAME X .L'

 

1948 - PATTES BLANCHES

 

1947 - PRINTEMPS DE LA LIBERTÉ .LE
Réal+Scén+Dial+Musique

 

1943 - CIEL EST À VOUS .LE

 

1943 - LUMIÈRE D'ÉTÉ

 

1940 - REMORQUES

 

1937 - GUEULE D'AMOUR

 

1938 - ÉTRANGE MONSIEUR VICTOR .L'

 

1936 - PATTES DE MOUCHE .LES

 

1935 - VALSE ROYALE

 

1935 - CENTINELA ALERTA
Réal : Luis Bunuel

 

1934 - DOLOROSA .LA
Uniquement la réalisation

 

1933 - GONZAGUE

 

1932 - QUATORZE JUILLET

 

1932 - PETIT BABOUIN .LE
Réal+Musique+Montage

 

1931 - POUR UN SOU D'AMOUR

 

1931 - DAÏNAH LA MÉTISSE

 

1930 - PETITE LISE .LA

 

1929 - GARDIENS DE PHARE

 

1928 - BOBS
Réal+Montage

 

1928 - MALDONNE

 

1926 - VIE DES TRAVAILLEURS ITALIENS EN FRANCE .LA
Réal+Montage

 

1926 - TOUR AU LARGE .UN
Réal+Scén+Montage

 

1926 - CROISIÈRE DE L'ATALANTE .LA
Réal+Montage

 

1925 - ACIÉRIES DE LA MARINE ET D'HOMECOURT .LES
Réal+Montage

 


 

22 RÉALISATIONS DE COURTS MÉTRAGES
************************************************

 

1957 - ANDRÉ MASSON ET LES QUATRE ÉLÉMENTS
Réal +Musique

 

1956 - HAUTE LISSE
Réal +Musique

 

1955 - MAISON AUX IMAGES .LA
Réal +Musique

 

1952 - ENCYCLOPÉDIE FILMÉE - Lettre A (première partie) : Alchimie
Réal+Scén.

 

1951 - DÉSASTRES DE LA GUERRE .LES
Réal : Pierre Kast
Musique+Interprète

 

1949 - CHARMES DE L'EXISTENCE .LES
Réal+Interprète : Pierre Kast et J. Grémillon

 

1944 - SIX JUIN À L'AUBE .LE
Réal+Scén.+Musique

 

1927 - GRATUITÉS
Réal+Montage

 

1926 - PHOTOGÉNIE MÉCANIQUE .LA
Réal+Montage

 

1925 - NAISSANCE DES CIGOGNES .LA
Réal+Montage

 

1925 - ÉLECTRIFICATION DE LA LIGNE PARIS-VIERZON .L'
Réal+Montage

 

1925 - ÉDUCATION PROFESSIONNELLE DES CONDUCTEURS DE TRAMWAY .L'
Réal+Montage

 

1925 - AUVERGNE .L'
Réal+Montage

 

1924 - ROULEMENT À BILLE .LE
Réal+Montage

 

1924 - PARFUMS .LES
Réal+Montage

 

1924 - FABRICATION DU FIL .LA
Réal+Montage

 

1924 - FABRICATION DU CIMENT ARTIFICIEL .LA
Réal+Montage

 

1924 - ÉTIRAGE DES AMPOULES ÉLECTRIQUES .L'
Réal+Montage

 

1924 - DU FIL À L'AIGUILLE
Réal+Montage

 

1924 - BIÈRE .LA
Réal+Montage

 

1923 - REVÊTEMENT DES ROUTES .LE
Réal+Montage

 

1923 - CHARTRES
Réal+Montage

 


Commentaires

Nom :hugongerard
Date :10-11-2010 16:51:45
Commentaire :On dit que pourtant que : Lumière d ' été avec Madeleine Renaud , Paul Bernard et Pierre Brasseur fût 1 de ses films les plus réussis .
Ajouter un commentaire:
Nom:
Email:
Commentaire:
Question de sécurité: quel est le nom de ce site ?