JOAN LESLIE

Vue 2653 fois

Profession:
Actrice américaine.

Date et lieu de naissance:
26-01-1925, à Détroit, Michigan, États-Unis.

Date et lieu du décès:
12-10-2015, à Los Angeles, Californie, États-Unis.

Cause du décès:
De mort naturelle à l'âge de 90 ans.

Nom de naissance:
Joan Agnes Theresa Sadie Brodel.

État civil:
Mariée en mars 1950, avec un obstétricien le Dr. : WILLIAM CALDWELL
Jusqu'au décès de William en 2000.
Ils eurent deux jumelles le 07 janvier 1951 : Patrice et Ellen, qui deviendront enseignantes.

Taille:
(1,63 m)

Commentaires: 0

Anecdotes

L’actrice américaine Joan Leslie, qui joua face à Humphrey Bogart et Gary Cooper dans les années 1940, est décédée le 12 octobre 2015 à l’âge de 90 ans.

Joan est la plus jeune des trois filles de John et Agnes Brodel, tous deux catholiques d'origine irlandaise.
Son père est employé de banque et sa mère est pianiste. Ses deux soeurs ainées, Betty et Mary.

Joan Leslie a travaillé comme bénévole au St. Anne's Maternity Home.

Joan Leslie avait débuté enfant à Hollywood ; elle apparaît dès 1936 dans Le roman de Marguerite Gauthier de George Cukor, adaptation de La dame aux camélias avec Greta Garbo dans le rôle-titre, où on la voit subrepticement dans le rôle de la plus jeune des sœurs de Robert Taylor. Ce n’est toutefois qu’en 1941 qu’on lui confie un rôle important.

Dans La grande évasion (1941) de Raoul Walsh, elle interprète la jeune fille au pied-bot dont Humphrey Bogart tombe amoureux... Le film est un succès et un critique écrit : « Une nouvelle venue nommée Joan Leslie interprète un rôle secondaire avec efficacité ».
La même année, l’actrice incarne la fiancée d’Alvin York (Gary Cooper) dans Sergent York (1941) de Howard Hawks. C’est la consécration. On la retrouve face à James Cagney dans La glorieuse parade (1941) de Michael Curtiz, Fred Astaire dans L’aventure inoubliable (E. H. Griffith, 1943), Robert Alda dans Rhapsodie en bleu (Rapper, 1945), biographie romancée de George Gershwin...

Malheureusement, après-guerre, Joan Leslie va se retrouver sur une liste noire après avoir attaqué la Warner pour annuler son contrat, jugeant qu’on ne lui donne pas de rôles plus mûrs et que ceux qu’on lui propose va à l’encontre de ses opinions morales et religieuses. Reléguée momentanément dans les films de série B produits par des petits studios (Le grand rodéo, Rogell, 1948), l’actrice retrouvera des rôles plus intéressants à partir de 1950 (Born to Be Bad, de Nicholas Ray). Elle occupe le haut de l’affiche et côtoie Robert Walker dans la comédie familiale Un mari à tout faire (Nugent, 1950), Randolph Scott dans le western Le cavalier de la mort (De Toth, 1951), Sterling Hayden dans le western Les portes de l’enfer (Warren, 1952).


Aux côtés de Brian Donlevy et Audrey Totter dans le film de 1953 : La Femme qui Faillit être Lynchée

Joan Leslie jouera encore plusieurs fois pour le prolifique réalisateur Allan Dwan (Héros sans gloire, 1953 ; La femme qui faillit être lynchée, 1953) et enchaînera plusieurs westerns de série B pour le studio Republic Pictures avant de mettre un terme en 1955 à sa carrière cinématographique avec un dernier rôle dans Bungalow pour femmes (1955) de Raoul Walsh. L’actrice, qui préfère alors se consacrer à l’éducation de ses enfants, n’apparaîtra plus que sporadiquement dans des téléfilms et des épisodes de séries TV.

Source : Lefilmdujour.fr/ - Fait le 16 octobre 2015 par Philippe de CinéMémorial.

Hommage à JOAN LESLIE

Fait le 16 octobre 2015 par Philippe de Cinémémorial.

 

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie


Hommage à JOAN LESLIE

Source : Movie Legends - Ajout de la vidéo le 16 octobre 2015 par Philippe de CinéMémorial.

 

ENFANCE ET ADOLESCENCE

Joan est la plus jeune des trois filles de John et Agnes Brodel, tous deux catholiques d'origine irlandaise. Son père est employé de banque, sa mère est pianiste. Ses deux sœurs ainées, Betty et Mary, partagent la passion pour la musique de leur mère et apprennent très tôt à jouer d'instruments tels que le saxophone et le banjo ; elles commencent à se produire devant un public dans des numéros de chant et de danse. Joan se joint au duo de ses sœurs à l'âge de deux ans et demi. Bientôt, elle apprend à jouer de l’accordéon. Elle et ses sœurs seront éduquées à l'école catholique de Détroit, Toronto et Montréal.

Les conséquences de la crise économique de 1929 causent des difficultés matérielles à la famille Brodel au milieu des années trente : le père perd son emploi, et les trois sœurs doivent se produire dans des spectacles de variétés pour aider à subvenir aux besoins de la famille. Sous le nom de Les Trois Brodel, elles commencent par une tournée au Canada et aux États-Unis. Afin de ne pas enfreindre les lois sur le travail des enfants, Mary et Joan se font passer pour plus âgées. Joan, âgée de neuf ans, dira aux enquêteurs du travail des enfants qu'elle a seize ans. Sur scène, Joan vole la vedette à ses sœurs grâce à ses imitations réussies de stars telles que l’actrice Katharine Hepburn, Maurice Chevalier et le comique Jimmy Durante.

DÉBUTS À HOLLYWOOD

En 1936, alors que les trois sœurs se produisent sur une scène de New York, un découvreur de talents des studios de cinéma Metro-Goldwyn-Mayer (MGM) remarque la jeune Joan, qui a alors onze ans. Elles est prise sous un contrat de six mois, avec un salaire de 200 dollars par semaine. Elle entre à l'école pour enfants de la MGM, Little Red Schoolhouse, que fréquentent les enfants-stars Mickey Rooney et Freddie Bartholomew.


Fred Astaire et Joan Leslie

Elle obtient son premier rôle dans Le Roman de Marguerite Gautier, un drame romantique de 1936 dont les vedettes sont Greta Garbo et Robert Taylor. Elle y joue le rôle de Marie Jeanette, la plus jeune des sœurs de Robert Taylor, mais les passages dans lesquels elle parle sont coupés au montage et son nom n'est pas mentionné au générique. Ne trouvant pas de rôle qui lui convienne, la MGM licencie Joan (elle a alors onze ans) ainsi qu'une autre future star de quinze ans, Deanna Durbin. Joan retourne à New York ; elle travaille pour la radio et comme mannequin. Entre-temps, sa sœur Mary obtient un contrat aux studios de cinéma Universal. Joan retourne à Hollywood avec le reste de la famille ; elle sera travailleur indépendant pour divers studios.

En 1938, Joan est choisie pour un petit rôle dans Men with Wings (en). Durant le tournage du film, le réalisateur William A. Wellman découvre que la mère de Joan a menti sur l'âge de sa fille, et qu'elle n'a que treize ans. Pour tourner la suite du film, il remplacera Joan par sa sœur Mary.

L’année suivante, Joan obtient son premier rôle crédité dans Winter Carnival (dans le générique du film, son nom est Joan Brodel). Le réalisateur l'a choisie parce qu'il recherchait une actrice ayant l'accent du sud. La même année, elle partage la vedette avec Jimmy Lydon dans le film Two Thoroughbreds (en) où elle joue le rôle de la fille d'un propriétaire de cheval.
Quand elle a quinze ans, Joan est sélectionnée par un comité de réalisateurs hollywoodiens comme faisant partie des treize « enfants-stars » de 1940.

LE SUCCÈS

En 1941, Joan signe un contrat avec les studios Warner Brothers ; ils vont révéler au cinéma cette petite rousse d'1,63 mètre3. Son nom de scène, qui avait été jusque-là Joan Brodel, est jugé trop ressemblant au nom de la star Joan Blondell ; il est donc changé en Joan Leslie. On lui fait faire un bout d'essai pour un film dont elle ne sait rien ; elle décroche le rôle parce qu'elle pouvait pleurer sur commande. Le film en question s'avérera être La Grande Évasion, un film noir avec Humphrey Bogart et Ida Lupino. À seize ans, Joan y joue le rôle d'une estropiée. Le film est un succès ; le critique Bosley Crowther écrit : « une nouvelle venue nommée Joan Leslie interprète un rôle secondaire avec efficacité.»


Joan Leslie joue le rôle de la fiancée du Sergent York qui est interprété par Gary Cooper.

La même année, la Warner Brothers décide de tourner une biographie d'Alvin York, un soldat américain héros de la Première Guerre mondiale. Le film, appelé Sergent York, a pour vedette la star Gary Cooper. Joan y joue la fiancée de York. Le film est un grand succès commercial applaudi par les critiques : il sera nommé onze fois aux Oscars, et Gary Cooper recevra l'Oscar du meilleur acteur.
Joan Leslie tournera dans de nombreux autres grands films. Pendant la Seconde Guerre mondiale, elle est souvent volontaire au Hollywood Canteen, un club pour militaires en permission : elle y danse avec les soldats et signe des centaines d'autographes ; en 1944, elle tourne dans le film Hollywood Canteen et y joue son propre rôle, à l'instar des autres vedettes du film. Sa sœur Betty Brodel, y aura un petit rôle elle aussi.
En 1946, un sondage organisé par le journal Motion Picture Herald, l'élit « star de demain la plus prometteuse ».

FIN DE CARRIÈRE PRÉCOCE

En 1946, Joan Leslie est de plus en plus mécontente des rôles que lui proposent la Warner Brothers. Elle souhaite des rôles plus sérieux et plus mûrs pour briser son image d’ingénue liée à son jeune âge. Mais son mécontentement est également dû au fait que les studios la punissent quand elle refuse des rôles qui vont à l'encontre de ses opinions morales et religieuses6.
Avec l'aide de son avocat Oscar Cummings, elle poursuit en justice la Warner Brothers et demande l'annulation de son contrat. En représailles, Jack Warner, président de la Warner Brothers, use de son influence pour blacklister Joan Leslie de tous les grands studios de Hollywood.


Avec Ronald Reagan dans le film de 1943 : C'est Ça L'Armée

En 1947, Joan tourne deux films de série B avec un petit studio, l'Eagle-Lion Films. Son contrat terminé, elle décroche un rôle dans le The Skipper Surprised His Wife, avec Robert Walker, un film produit par la MGM, le studio avec lequel elle avait démarré sa carrière en 1936.
Au début des années 50, Joan Leslie décide de se consacrer à l’éducation des ses filles ; sa carrière au cinéma ralentit en conséquence. Elle tournera quelques autres films de série B, notamment avec les studios Republic Pictures. Son dernier film sera Bungalow pour femmes, sorti en 1956. Cependant, elle apparaîtra plusieurs fois dans des émissions à la télévision. En 1991, elle met un terme à sa carrière.

VIE PRIVÉE

En mars 1950, à l'âge de 25 ans, Joan Leslie épouse William Caldwell, un obstétricien. Deux jumelles naîtront le 7 janvier 1951, Patrice et Ellen, qui deviendront enseignantes. Le mariage durera jusque la mort de William Caldwell en 2000. Toute sa vie, Joan Leslie a travaillé comme bénévole au St. Anne's Maternity Home.

En 1999, l'American Film Institute la sélectionne parmi 250 actrices, comme étant l'une des 25 plus grandes légendes féminines du cinéma à avoir débuté au cinéma avant 1950. Le 12 août 2006, elle reçoit un Golden Boot Award pour sa contribution au western à la télévision et au cinéma. Le 8 octobre 1960.

Son empreinte d'immortalité repose au Walk of Fame, au 1560 Vine Street.

Source : Wikipédia - Fait le 16 octobre 2015 par Philippe de CinéMémorial.

Filmographie

 

43 LONGS MÉTRAGES
_________________________________

 

 

1956 - BUNGALOW POUR FEMMES

 

1954 - GRANDE CARAVANE .LA
Réal : Joseph Kane

 

1954 - CARAVANE DU DÉSERT .LA
Réal : Joseph Kane

 

1953 - FLIGHT NURSE

 

1953 - FEMME QUI FAILLIT ÊTRE LYNCHÉE .LA

 

1952 - TOUGHEST MAN IN ARIZONA
Réal : R.G. Springsteen

 

1952 - HELLGATE
Réal : Charles Marquis Warren

 

1951 - CAVALIER DE LA MORT .LE

 

1950 - LIT DE ROSES

 

1949 - SKIPPER SURPRISED HIS WIFE .THE
Réal : Elliott Nugent

 

1948 - GRAND RODÉO .LE
Réal : Albert S. Rogell

 

1947 - REPEAT PERFORMANCE
Réal : Alfred L. Werker

 

1946 - TWO GUYS FROM MILWAUKEE

 

1946 - JANIE GETS MARRIED
Réal : Vincent Sherman

 

1946 - CINDERELLA JONES
Réal : Busby Berkeley

 

1945 - TOO YOUNG TO KNOW
Réal : Frederick de Cordova

 

1945 - RHAPSODIE EN BLEU

 

1945 - DRÔLE D'HISTOIRE

 

1943 - REMERCIEZ VOTRE BONNE ÉTOILE

 

1943 - C'EST ÇA L'ARMÉE

 

1943 - AVENTURE INOUBLIABLE .L'

 

1942 - MANIÈRE FORTE .LA
Réal : Vincent Sherman

 

1942 - MALE ANIMAL .THE

 

1942 - GLORIEUSE PARADE .LA

 

1941 - THIEVES FALL OUT

 

1941 - SERGENT YORK

 

1941 - NINE LIVES ARE NOT ENOUGH

 

1941 - GREAT MR. NOBODY .THE
Réal : Benjamin Stoloff

 

1941 - GRANDE ÉVASION .LA

 

1941 - AMOUR ET LA BÊTE .L'

 

1940 - YOUNG AS YOU FEEL
Réal : Malcolm St. Clair

 

1940 - SUZANNE ET SES IDÉES

 

1940 - RANÇON DE LA GLOIRE .LA

 

1940 - MILITARY ACADEMY
Réal : D. Ross Ledermann

 

1940 - LADDIE
Réal : Jack Hively

 

1940 - HIGH SCHOOL
Réal : George Nichols Jr.

 

1940 - CORRESPONDANT 17

 

1939 - WINTER CARNIVAL

 

1939 - TWO THOROUGHBREDS
Réal : Jack Hively

 

1939 - ELLE ET LUI

 

1939 - AFFAIRE LAMBERT .L'
Réal : William Clemens

 

1938 - HOMMES VOLANTS .LES

 

1936 - ROMAN DE MARGUERITE GAUTIER .LE

 

COURTS MÉTRAGES ET SES DOCUMENTAIRES :
____________________________________________

 

2008 - HOLLYWOOD SINGING & DANCING : A MUSICAL HISTORY - 1930s
Documentaire de Philip Dye

 

2008 - HOLLYWOOD SINGING & DANCING : A MUSICAL HISTORY - 1940s
Documentaire de Mark McLaughlin

 

2008 - HOLLYWOOD SINGING AND DANCING : A MUSICAL HISTORY
Documentaire de Mark McLaughlin

 

2006 - HOLLYWOOD HELPS THE CAUSE
Documentaire et Court métrage de Gary Leva

 

2003 - CURTAINS FOR ROY EARLE : THE STORY OF 'HIGH SIERRA'
Documentaire et Court métrage de ?

 

2003 - LET FREEDOM SING ! THE STORY OF 'YANKEE DOODLE DANDY'
Réal : John Rust

 

1997 - GARY COOPER : THE FACE OF A HERO
Documentaire de Gene Feldman et Suzette Winter

 

1988 - GOING HOLLYWOOD : THE WAR YEARS
Documentaire de Julian Schlossberg

 

1953 - SCREEN SNAPSHOTS : HA ! HA ! FROM HOLLYWOOD
Documentaire et Court métrage de Ralph Staub

 

1945 - PARADE OF AQUATIC CHAMPIONS
Court métrage de H.J. Lehman

 

1944 - HOLLYWOOD CANTEEN

 

1944 - I AM AN AMERICAN
Court métrage de Crane Wilbur

 

1943 - STARS ON HORSEBACK
Court métrage de Myron J. Swartz

 

1941 - MEET THE STARS 2 : BABY STARS
Documentaire et Court métrage d'Harriet Parsons

 

1940 - ALICE IN MOVIELAND
Court métrage de Jean Negulesco

 

1936 - SIGNING OFF
Court métrage de Milton Schwarzwald

 

18 PARTICIPATIONS POUR LA TÉLÉVISION
____________________________________________

 

 

1991 - FIRE IN THE DARK
TÉLÉFILM

 

1989 - ASCENSEUR POUR LE PASSÉ
TÉLÉFILM

 

1988 - ARABESQUE
SÉRIE

 

1986 - CHARLEY HANNAH
TÉLÉFILM

 

1983 - SHADOW OF SAM PENNY
TÉLÉFILM

 

1983 - SIMON ET SIMON
SÉRIE

 

1979 - INCROYABLE HULK .L'
SÉRIE

 

1978 - DRÔLES DE DAMES
SÉRIE

 

1976 - KEEGANS .THE
TÉLÉFILM

 

1975 - POLICE STORY
SÉRIE

 

1965 - PROSCRIT .LE
SÉRIE

 

1958 - CHRISTOPHERS .THE
SÉRIE

 

1956 - 20TH CENTURY-FOX HOUR .THE
SÉRIE

 

1956 - CHEVRON HALL OF STARS
SÉRIE

 

1955 - STUDIO 57
SÉRIE

 

1953 - ABC ALBUM
SÉRIE

 

1952 - SCHLITZ PLAYHOUSE OF STARS
SÉRIE

 

1951 - FAMILY THEATRE
SÉRIE

 

_______________________FIN_____________________

 

commentaires (0)