HERMAN J. MANKIEWICZ

Vue 3601 fois

Profession:
Scénariste, Producteur et Acteur américain.

Date et lieu de naissance:
07-11-1897, à New York, État de New York, États-Unis.

Date et lieu du décès:
05-03-1953, à Hollywood, en Californie, États-Unis.

Cause du décès:
D’un empoisonnement urémique à l'âge de 55 ans.

Nom de naissance:
Herman Jacob Mankiewicz - Surnom : Mank ou Manky.

État civil:
Marié le 01 juillet 1920 avec : SARA AARONSON.
Ils eurent trois enfant :
Il est le père du scénariste Don Mankiewicz, né en 1922.
Du politicien Frank Mankiewicz.
Et la romancière Johanna Mankiewicz Davis.

Taille:
(178 cm)

Commentaires: 0

Anecdotes

Scénariste et producteur de cinéma américain, devenu célèbre pour sa collaboration au scénario de Citizen Kane d'Orson Welles.
Herman Mankiewicz est né à New York et fut élève de l'université Columbia et de l'université de Berlin. Il est le frère aîné du scénariste et réalisateur Joseph L. Mankiewicz. Leurs parents, Franz Mankiewicz et Johanna Blumenau, étaient des immigrés juifs venus d'Allemagne. Il était un « enfant introspectif, plongé dans les livres qui, malgré son intelligence, n'a jamais reçu l'aval de son exigeant père », connu pour minimiser ses succès.

Ses enfants sont le scénariste Don Mankiewicz, le politicien Frank Mankiewicz et la romancière Johanna Mankiewicz Davis.

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

HERMAN J. MANKIEWICZ naît le 7 novembre 1897 à New York.

Herman est le grand frère d'Erna et de Joseph L. Mankiewicz. Leurs parents sont d'origines germaniques, ils ont débarqués aux États-Unis avant la naissance de leurs enfants. Contrairement à de nombreux arrivants, ils sont instruits : ils distinguent le savoir de la connaissance.

Le père est un tyran ambitieux qui poussent ses enfants à entrer à l'université et à développer leurs aptitudes naturelles : les 3 enfants sont des élèves doués.

Herman sort diplômer de l'université de Columbia. Il part pour New York où il écrit dans quelques rubriques d'un quotidien où il se fait rapidement un nom. Par la suite, il se fait embaucher dans le prestigieux New York Times.

Aussi, il est un des rares critiques que les stars accueillent dans leurs loges après leur spectacle ou avant-première. Il rencontre d'ailleurs W.C. Fields avec qui il devient ami : ils se soutiendront mutuellement mais les beuveries afflueront également.

D'ailleurs, c'est à partir de ce moment-là que l'actrice Louise Brooks l'aidera à rédiger ses critiques lorsqu'il sera trop ivre pour aligner 2 mots correctement sans que personne le sache à l'époque.

Le 1er juillet 1920, il se marie avec Sara Aaronson jusqu'en ??. Ils eurent un enfant : Don né en 1922.

Il rappelle son frère Joseph alors aux studios de l'UFA à Berlin car le cinéma parlant débute, les scénaristes sont très demandés. Herman écrit en 1er " La Route De Mandelay " (1926) que Tod Browning réalisera avec Lon Chaney en star.

Le film est un succès, Herman devient un des intellectuels d'Hollywood. Il enchaîne les succès avec, notamment, " Les Hommes Préfèrent Les Blondes " (1928) avec Jane Russell et Marilyn Monroe que Howard Hawks tournera.

Il enchaîne une collaboration avec les Marx Brothers dont le très connu " La Soupe Aux Canards " (1934) qu'il écrit.

Il rédige des scénarios, il croule littéralement sous les demandes. On lui doit de grands films comme " A Night Of Mystery " (1928) avec Adolphe Menjou et Evelyn Brent, " The Dragnet " (1928) avec Evelyn Brent et William Powell, " The Canary Murder Case " (1929) avec William Powell, Louise Brooks et Jean Arthur, " The Vagond King " (1930) avec Jeanette MacDonald, " Love Amond The Millionaire " (1930) avec Clara Bow, " Man Of The World " (1931) avec William Powell et Carole Lombard, " The Show-Off " (1934) avec Spencer Tracy, " Chronique Mondaine " (1935) avec Clark Gable et Constance Bennett, " Le Monde Est Merveilleux " (1939) avec Claudette Colbert et James Stewart ou encore " Le Magicien D'Oz " (1939) avec Judy Garland.

Malgré cette ascension fulgurante, il va faire une seule erreur qui détruira toute sa carrière. Orson Welles vient le voir car ses 2 premiers scénarios ont été rejetés par la RKO. Les studios conseillent à l'acteur de voir Herman, celui-ci est intéressé pour écrire un pamphlet sur la vie du magnant William Randolph Hearst. " Citizen Kane " (1941) voit le jour : il est aujourd'hui un des 10 meilleurs films au monde jamais tourné mais à cet époque le public le boude malgré l'oscar du meilleur scénario remporté.

Herman se met à boire et n'écris plus les succès qu'il a rencontrés auparavant. Il finit sa vie oublié de tous.

Herman Mankiewicz est décédé d'un empoisonnement urémique le 5 mars 1953 à Hollywood, en Californie.

 

Source : Vargen57 - Fait le 26 mars 2015 par Philippe de CinéMémorial.

_____________________________________________________________________________

 

Filmographie

 

77 LONGS MÉTRAGES
_________________________________

 

1952 - PRIDE OF ST. LOUIS .THE
Réal : Harmon Jones

 

1948 - SECRET DE FEMME

 

1945 - PAVILLON NOIR

 

1945 - COTTAGE ENCHANTÉ .LE

 

1944 - VACANCES DE NOËL
Réal : Robert Siodmak

 

1943 - CARGO DES INNOCENTS .LE

 

1942 - VAINQUEUR DU DESTIN

 

1942 - SOUVENIR DE VOS LÈVRES .LE

 

1941 - WILD MAN OF BORNEO .THE
Réal : Robert B. Sinclair

 

1941 - RISE AND SHINE

 

1941 - CITIZEN KANE

 

1940 - KEEPING COMPANY

 

1940 - GHOST COMES HOME .THE
Réal : William Thiele

 

1940 - CAMARADE X

 

1939 - MONDE EST MERVEILLEUX .LE

 

1939 - MAGICIEN D'OZ .LE

 

1937 - MY DEAR MISS ALDRICH

 

1937 - JOHN MEADE'S WOMAN
Réal : Richard Wallace

 

1936 - THREE MAXIMS .THE
Réal : Herbert Wilcox

 

1936 - LOVE IN EXILE
Réal : Alfred L. Werker

 

1935 - MASQUERADE
Réal : Robert Z. Leonard

 

1935 - CHRONIQUE MONDAINE

 

1934 - SHOW-OFF .THE
Réal : Charles Reisner

 

1934 - ESPIONNE FRÄULEIN DOKTOR .L'

 

1933 - SOUPE AU CANARD

 

1933 - MEET THE BARON

 

1933 - INVITÉS DE HUIT HEURES .LES

 

1933 - ANOTHER LANGUAGE
Réal : Edward H. Griffith

 

1932 - QUATRE DE L'AVIATION

 

1932 - PLUMES DE CHEVAL

 

1932 - GIRL CRAZY
Réal : William A. Seiter

 

1932 - FOLIES OLYMPIQUES

 

1932 - DANCERS IN THE DARK

 

1931 - MONNAIE DE SINGE

 

1931 - MAN OF THE WORLD

 

1931 - LADIES' MAN

 

1930 - TRUE TO THE NAVY
Réal : Frank Tuttle

 

1930 - ROYAL FAMILY OF BROADWAY .THE

 

1930 - ROI DES VAGABONDS .LE

 

1930 - MEN ARE LIKE THAT
Réal : Frank Tuttle

 

1930 - LOVE AMONG THE MILLIONAIRES
Réal : Frank Tuttle

 

1930 - LAUGHTER
Réal : Harry d'Abbadie d'Arrast

 

1930 - HONEY
Réal : Wesley Ruggless

 

1930 - BELLE BRUTE .UNE

 

1929 - MEURTRE DU CANARI .LE

 

 

1929 - MAN I LOVE .THE

 

1929 - LOVE DOCTOR .The
Réal : MELVILLE W. BROWN

 

1929 - FORCE

 

1929 - ASSOMMEUR .L'

 

1928 - WATER HOLE
Réal : F. Richard Jones

 

1928 - TAKE ME HOME
Réal : Marshall Neilan

 

1928 - RAFLE .LA
Réal : Josef von Sternberg

 

1928 - MAGNIFICENT FLIRT
Réal : Harry d'Abbadie d'Arrast

 

1928 - LOVE AND LEARN
Réal : Frank Tuttle

 

1928 - INFIDÈLE .L'
Réal : James CRUZE

 

1928 - GENTLEMEN PREFER BLONDES
Réal : Malcolm St. Clair

 

1928 - FIGURANT DE LA GAIETÉ .LE
Réal : Hobart Henley

 

1928 - ÉPOUVANTE
Réal : Frank Tuttle

 

1928 - CRÉPUSCULE DE LA GLOIRE .LE

 

1928 - BARKER .THE
Réal : George Fitzmaurice

 

1928 - AVALANCHE
Réal : Otto Bower

 

1928 - ASPIRANT DÉTECTIVE .L'

 

> 1928 - AMOUR JOUE ET GAGNE .L'
Réal : Clarence G. Badge

 

1928 - ABIE'S IRISH ROSE
Réal : Victor Fleming

 

1928 - A NIGHT OF MYSTERY
Réal : Lothar Mendes

 

1927 - VILLE MAUDITE .LA
Réal : James Cruze

 

1927 - TWO FLAMING YOUTHS
Réal : John Waters

 

1927 - SPOTLIGHT .THE
Réal : Frank Tuttle

 

1927 - MODE POUR DAMES

 

1927 - HONEYMOON HATE
Réal : Luther Reed

 

1927 - FIGURES DON'T LIE
Réal : A. Edward Sutherland

 

1927 - CABALLERO
Réal : Gregory La Cava

 

1927 - A GENTLEMAN OF PARIS
Réal : Harry d'Abbadie d'Arrast

 

1926 - STRANDED IN PARIS
Réal : Arthur Rosson

 

1926 - ROUTE DE MANDALAY .LA

_______________________ FIN_____________________

 

commentaires (0)