HELENA BOSSIS

Vue 5396 fois

Profession:
Actrice et directrice de théâtre française.

Date et lieu de naissance:
23-02-1919, à Rabat au Maroc.

Date et lieu du décès:
15-08-2008, à Hyères dans le Var, France.
Inhumée au cimetière de Montmartre.

Cause du décès:
Cause non révélée. Elle était âgée de 89 ans.

Nom de naissance:
Henriette Berthe Blanche Berriau.

État civil:
Fut mariée à trois reprises :
Mariée en 1940 avec l'acteur : JACQUES CASTELOT - Divorcée en 1945.

Mariée avec l'acteur : LÉO LAPARA.

Mariée avec : DANIEL DARÈS - Jusqu'au décès d'Héléna en 2008.
Ils ont dirigé le théâtre Antoine de 1984 jusqu'au décès d'Héléna en 2008.

Taille:
?

Commentaires: 0

Anecdotes

Fille de l'actrice Simone Berriau et d'un père qui était colonel.

 

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

 

 

Actrice et directrice de théâtre française, Héléna Bossis meurt le 15 août 2008 à Hyères (Var).

De son vrai nom Henriette Berthe Blanche Berriau, elle nait le 23 février 1919 à Rabat (Maroc).

Sa mère, Simone Berriau, elle-même actrice, avait repris en 1943 le théâtre Antoine dans le 10e arrondissement de Paris.

Son père, colonel au cabinet du maréchal Lyautey, meurt quelques mois avant sa naissance.

Formée au Conservatoire national supérieur d'art dramatique, elle entame très vite une carrière d'actrice.

Elle épouse en 1940 le comédien Jacques Castelot dont elle divorce en 1945, puis Léo Lapara en 1950 et enfin Daniel Darès.

Elle débute également au cinéma en 1947, mais c'est la télévision qui lui apporte la popularité au travers de séries comme Belphégor en 1964.

Chevalier de la Légion d'honneur et commandeur des Arts et des Lettres.

En 1946, elle joue le rôle-titre de La Putain respectueuse de Sartre dans le théâtre dirigé par sa mère. Dans les années 1950, elle figure au générique, au côté d'Arletty, dans l'adaptation d'Un tramway nommé Désir de Tennessee Williams, adapté en français par Jean Cocteau et dans Mort d'un commis voyageur d'Arthur Miller. En 1960, elle participe à la création de la pièce d'Arthur Koestler, Le Zéro et l'Infini.

Elle débute également au cinéma en 1947 dans Le Destin exécrable de Guillemette Babin de Guillaume Radot et Le Diable souffle de Edmond T. Gréville, mais c'est la télévision qui lui apporte la popularité au travers de séries comme Belphégor de Claude Barma) en 1964 ou Jacquou le croquant de Stellio Lorenzi en 1969.

En 1984, à la mort de sa mère, elle devient la co-directrice avec son mari du théâtre Antoine qu'elle dirigera jusqu'à sa mort. Elle y monte de nombreuses pièces, de Lily et Lily avec Jacqueline Maillan (1985) au Dieu du carnage de Yasmina Reza (2008). Elle y aura incarné « la passion et l'exigence d'un théâtre privé dédié à la création3 ».

 

 

Fait le 02 avril 2013 par Philippe de CinéMémorial.

 

Filmographie

 

4 LONGS MÉTRAGES DÉTAILLÉS

************************************

 

1954 - CHAIR ET LE DIABLE .LA

 

1948 - LOUVE .LA

 

1947 - DESTIN EXÉCRABLE DE GUILLEMETTE BABIN .LE

 

1947 - DIABLE SOUFFLE .LE

 

 

SA PARTICIPATION POUR LA TÉLÉVISION

************************************

 

1980 - ENQUÊTES DU COMMISSAIRE MAIGRET .LES
1980 - Épisode : Le Charretier de la Providence de Marcel Cravenne
1970 - Épisode : L'écluse N°1 de Claude Barma

 

1977 - AU THÉÂTRE CE SOIR
Épisode : FOOTBALl de Pol Quentin et Georges Bellak

 

1973 - BARBARINA OU L'OISELET VERT
De Claude Deflandre

 

1970 - TANGO
Téléfilm de Jean Kerchbron

 

1970 - ENQUÊTES DU COMMISSAIRE MAIGRET .LES
De Claude Barma, épisode : L'écluse n° 1

 

1969 - JACQUOU LE CROQUANT
Série TV de Stellio Lorenzi

 

1965 - BELPHÉGOR
Série TV Épisode : Le rendez-vous du fantôme de Jacques Armand et Claude Barma

 

commentaires (0)