HOPE LANGE

Vue 209 fois

Profession:
Actrice américaine.

Date et lieu de naissance:
28-11-1931, à Redding Edge, Connecticut, États-Unis.

Date et lieu du décès:
19-12-2003, à Santa Monica, Californie, États-unis.

Cause du décès:
complications intestinales à l'âge de 72 ans.

Nom de naissance:
Hope Elise Ross Lange

État civil:
Mariée le 14 avril 1956 avec l'acteur : DON MURRAY - Divorcée en 1961.
Ils eurent un fils : Christopher Murray (1957) et une fille : Patricia.

Liaison de 1961 à 1962 avec l'acteur : GLENN FORD.

Mariée le 19 octobre 1963 avec le réalisateur : ALAN J. PAKULA - Divorcée en 1971.

Liaison en 1972 avec : FRANK SINATRA.

Liaison en 1972 à 1973 avec : JOHN CHEEVER.

Mariée en 1986 avec : CHARLES HOLLERITH Jr. - Jusqu'au décès de Hope en 2003.

Taille:
(1m57)

Commentaires: 0

Anecdotes


photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à HOPE LANGE
Bande anonnce du film : Milliardaire pour un jour.

Ajout de la vidéo le 31 octobre 2017 par Philippe de CinéMémorial

 

Hope Elise Ross Lange était une actrice américaine de cinéma, de théâtre et de télévision, née à Redding, Connecticut, le 28 novembre 1933. Hope Lange naquit dans une famille de comédiens. Son père, John George Lange (1885–1942), était un violoncelliste, l’arrangeur musical de Florenz Ziegfeld et le chef d’orchestre d’Henry Cohen; sa mère, Minette Buddecke (1898–1970), était une actrice. Ils avaient trois filles, Minelda (1922–2004), Joy, (1927–2007), et Hope, ainsi qu’un fils, David. John travailla à New York City et la famille démenagea à Greenwich Village quand Hope était encore enfant. Hope Lange chanta avec d’autres enfants dans la pièce Life, Laughter and Tears, dont la première eut lieu au Booth Theatre en mars 1942. A 9 ans, Hope Lange décrocha un petit rôle de quelques lignes dans la pièce The Patriots dont la première avait eu lieu à Broadway en janvier 1943.


John Lange décéda en septembre 1942 mais la famille demeura à New York City. Minette dirigea un restaurant, rue Macdougal près de Washington Square Park de 1944 à 1956. Son nom était "Minette's of Washington Square", bien que certaines sources le confondent avec le "Minetta Tavern", un restaurant italien de la rue Macdougal fondé en 1937. La famille entière travaillait dans le restaurant; la plus vieille sœur, Minelda, tenait le tiroir-caisse pendant que Joy et Hope s’occupaient des tables. Alors qu’elle était au lycée, Hope Lange étudia la danse, le modelling et travailla dans le restaurant familial. Elle promenait parfois le chien de l’ex-première dame du pays, Eleanor Roosevelt, qui avait un appartement à proximité. Quand sa photo parut dans un journal, elle reçut une offre pour travailler à New York City comme modèle pour de la publicité. Elle apparut en 1949 en couverture du magazine Radio-Electronics portant la radio portable "Man from Mars". Celle-ci était construite sous la forme d’un casque colonial, fit sensation en 1949.

Hope Lange fréquenta l’université pendant deux années au Reed College de l’Oregon et au Barmore Junior College de New York. Ele rencontra son futur mari, Don Murray, à Barmore.


Elle débuta à la télévision dans les années 1950 avec des apparitions dans le Kraft Television Theatre et elle attira l’attention d’un producteur d’Hollywood. Hope Lange gagna la célébrité dès son premier film, Bus Stop avec Marilyn Monroe et Don Murray, qu’elle avait épousé le 14 avril 1956. Don Murray dira plus tard que Marilyn Monroe était jalouse qu’une autre blonde ait été engagée pour le film et elle demanda au studio que Hope Lange teignit ses cheveux en châtain.

En résultat des bonnes critiques reçues, Hope Lange décrocha en 1957, un rôle majeur dans le film alors risqué, Les Plaisirs de l’Enfer. Sa forte performance lui rapporta une nomination pour un Golden Globe Award et un autre pour l’Oscar du meilleur second rôle féminin. Elle devait devenir l’une des actrices les plus reconnues pour les rôles d’ingénues. Hope Lange dira plus tard qu’elle fut stéréotypée dans des rôles d’ingénues et c’est ce qui fit que sa carrière fut si courte. Elle devait apparaître en 1957 dans le film de Nicholas Ray, Le Brigand Bien-Aimé dans le rôle de l’pouse de Jesse James, incarné par Robert Wagner. Elle fut au générique de The Young Lions aux côtés de Montgomery Clift. Elle fut l’épouse de Jeffrey Hunter dans le film de guerre d’Anton Myrer, Le Temps de la Peur en 1958. Ces rôles l’amenèrent à apparaître en première vedette féminine en 1959 dans Rien n’est Trop Beau avec Suzy Parker et Joan Crawford.

Hope Lange apparut dans le rôle de la petite amie d’ Elvis Presley dans Amour Sauvage en 1961. Elle y incarnait une psychologiste plus vieille qu’Elvis, alors qu’à 26 ans, elle était à peu près un an plus jeune que lui. Elle fut ensuite du casting du dernier film de Frank Capra, Milliardaire d’Un Jour aux côtés de Glenn Ford. L’année suivante, elle apparut de nouveau avec Glenn Ford dans la comédie romantique, Love Is a Ball.

Hope Lange retourna à la télévision en 1966 pour un rôle dans la série Le Fugitif. Elle fut une des vedettes de 1968 à 1970 de la populaire série, Madame et son Fantôme pour lequel elle remporta deux Emmy Awards et une nomination aux Golden Globe. Ce succès fut suivie par trois saisons sur le New Dick Van Dyke Show dans le rôle de l’épouse de Dick Van Dyke, Jenny Preston, de 1971 à 1974, refusant par la suite d’apparaître dans la quatrième saison. Elle apparut aussi dans 12 TV films. En 1977, elle fit son retour sur les planches à Broadway où sa carrière théâtrale avait commencée. Elle incarna aussi l’épouse de Charles Bronson dans le premier film de la saga Un Justicier dans la Ville. En 1985, elle apparut dans La Revanche de Freddy et en 1986, elle fut la mère de Laura Dern dans Blue Velvet de David Lynch. Elle enchaîna avec un rôle à Broadway dans Same Time, Next Year et puis fit des apparitions dans le Tv film basé sur le roman de Danielle Steel, Souvenir du Viet-Nam et en 1994 dans Danger Immédiat.


Hope Lange fit des apparitions dans la ville du Maine dans laquelle Peyton Place avait été tourné, à l’occasion du 40ème anniversaire de la série en 1998. L’année de naissance de Hope Lange est souvent annoncé comme étant 1931, mais la bonne année est en fait 1933. La raison possible de cette erreur serait due au Reader's Digest Almanac and Yearbook. Cette revue affirma depuis 1980 et jusqu’en 2009 que 1931 était la bonne année, alors que l’édition de 1976 et celles qui précédèrent la fixait en 1933. D’autres sources comme Chase's Annual Events ont toujours annoncé 1933, ainsi que les registres de Sécurité Sociale. Le New York Times couvrit la cérémonie annuelle de remise de récompenses des "Young People's Concert" organisée au Carnegie Hall. En avril 1945, Hope Lange y fut récompensée ainsi qu’en avril 1946, l’âge qui fut annoncé, était 12 ans. Les 12 ans d’Hope Lange en avril 1946 fixent donc sa date de naissance à novembre 1933 et non à 1931.

De surcroît, une courte anecdote fut publiée en février 1951 sur les habilités culinaires d’Hope Lange. La première partie raconte la biographie d’une jeune fille de 17 ans de Greenwich Village, New York. Son père était "directeur de la musique pour Florenz Ziegfield" et sa mère était dans la restauration. En plus du modelling, de l’art dramatique et de la danse, Hope Lange pouvait faire des sandwiches d’enfer. L’article donnait les recettes desdits sandwiches, dont le "Sardine Strips" et le "Cheese Ribbon". Née en 1933, Hope Lange aurait donc bien eu 17 ans en février 1951.

Hope Lange se maria pour la première fois avec l’acteur Don Murray en 1956; ils eurent deux enfants, l’acteur Christopher Murray et la photographe Patricia Murray. Hope Lange quitta Don Murray en 1961 pour l’acteur Glenn Ford, producteur associé et co-star de A Pocketful of Miracles. Elle et Glenn Ford ne se marièrent jamais. Elle quitta ensuite les plateaux pendant trois ans après son mariage le 19 octobre 1963 avec le producteur-réalisateur, Alan J. Pakula, dont elle divorça en 1971. En 1972 elle eut aussi une aventure avec Frank Sinatra et commença une relation avec le novelliste marié, John Cheever. En 1986, elle épousa le producteur de théâtre, Charles Hollerith, avec qui elle resta mariée pour le reste de sa vie. Hope Lange fut toute sa vie une Démocrate et en 1960 était prédente à la convention démocrate de she was in attendance at the Democratic Convention in Los Angeles, Californie.

Hope Lange décéda le 9 décembre 2003, au St. John's Hospital de Santa Monica, Californie, des suites d’une colite ischémique à 70 ans.

Sa contribution au western se résume en un long métrage, Jesse James, le Brigand bien-aimé de Nicholas Ray (1957) dans lequel elle était Zee, l’épouse de Jesse James et une mini-série, La Plantation (1980) dans laquelle elle incarnait Deborah Kendrick.

Source : Demerval du forum.westernmovies.fr/ - Fait le 31 octobre 2017 par Philippe de CinéMémorial.