HENRI CHOMETTE

Vue 3236 fois

Profession:
Acteur, scénariste et réalisateur français.

Date et lieu de naissance:
30-03-1896, à Paris Ier, France.

Date et lieu du décès:
15-06-1941, à Rabat, Maroc.

Cause du décès:
De cause inconnue, à l'âge de 45 ans.

Nom de naissance:
Henri Marius Chomette.

État civil:
?

Taille:
?

Commentaires: 0

Anecdotes

Frère du réalisateur René Clair (1898–1981).

D'abord figurant, Henri Chomette devient l'assistant des réalisateurs Jacques de Baroncelli, Robert Boudrioz et Jacques Feyder.

Devient réalisateur en 1927 avec : Le chauffeur de Mademoiselle.

 

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Henri Chomette est un réalisateur français né le 30 mars 1896 à Paris Ier, mort le 15 juin 1941 à Rabat, Maroc. Frère de René Clair, il a réalisé en 1927 un reportage sur l'Indochine. Parti en repérages avec Jacques Feyder, il en reste un documentaire sur les ruines d'Angkor.

Sa carrière au cinéma :

Sa vie durant, Henri Chomette vit dans l'ombre de son frère René Clair, ce qui lui vaut le sobriquet moqueur de " clair-obscur ". Il le précède pourtant dans le monde du cinéma.

Très tôt, il rompt avec l'enseignement de ses professeurs et participe au mouvement de l'avant-garde en construisant une théorie du "cinéma pur", qui accorde une grande importance au découpage et au montage des scènes en privilégiant la forme sur le fond, théorie illustrée par trois courts-métrages muets : Jeux des reflets et de la vitesse (1923), A quoi rêvent les jeunes filles ? (1924) et Cinq minutes de cinéma pur (1925). Tandis que son frère obtient son premier succès avec Un chapeau de paille d'Italie, Henri Chomette peine avec la comédie Le chauffeur de mademoiselle (1927). Il se détourne définitivement de ses préoccupations théoriques à partir du Requin (1930), premier film parlant tourné en France, récit d'aventures qui met en valeur ses qualités de metteur en scène. Il éprouve alors quelques difficultés à passer au tout parlant et doit se contenter d'un exil à Berlin où il tourne des versions françaises de succès locaux (Le petit écart, 1931 ; Autour d'une enquête, 1931 ; Au bout du monde, 1933). Revenu en France, il réalise son meilleur film, Prenez garde à la peinture (1933), qui ne connaît qu'un modeste succès commercial. Il termine sa carrière avec une comédie banale, Etes-vous jalouse ? (1937). Résolument antisémite, il ne tourne bientôt plus que pour le cinéma des armées et décède dans l'indifférence générale au Maroc.

Il est inhumé dans la chapelle funéraire familiale du cimetière ancien de Neuilly-sur-Seine, où le rejoindra son frère René Clair.

 

Source : bifi.fr - Fait le 17 novembre 2013 par Philippe de CinéMémorial.

 

Filmographie

 

21 LONGS MÉTRAGES
_________________________________

1937 - ÊTES-VOUS JALOUSE

 

1936 - DONOGOO

 

1935 - BARON TZIGANE .LE

 

1934 - RÊVE ÉTERNEL

 

1934 - NUIT DE MAI

 

1934 - GRAND JEU .LE

 

1933 - TAMBOUR BATTANT

 

1933 - AU BOUT DU MONDE

 

1932 - PRENEZ GARDE À LA PEINTURE

 

1931 - PETIT ÉCART .LE

 

1931 - AUTOUR D'UNE ENQUÊTE

 

1929 - REQUIN .LE

 

1927 - CHAUFFEUR DE MADEMOISELLE .LE

 

1926 - CHAUSSÉE DES GÉANTS .LA

 

1925 - GRIBICHE

 

1924 - PÊCHEUR D'ISLANDE

 

1924 - FLAMBÉE DES RÊVES .LA

 

1924 - NÈNE

 

1922 - CARILLON DE MINUIT .LE

 

1922 - ROGER LA HONTE

 

SES COURTS MÉTRAGES
____________________________________________

1929 - MANQUE DE MÉMOIRE .LE

 

1927 - AU PAYS DU ROI LÉPREUX
Réal : Jacques Feyder

 

1925 - CINQ MINUTES DE CINÉMA PUR

 

1924 - À QUOI RÊVENT LES JEUNES FILLES

 

1923 - JEUX DES REFLETS ET DE LA VITESSE

 

_______________________FIN_____________________

 

commentaires (0)