GLADYS GEORGE

Vue 343 fois

Profession:
Actrice américaine.

Date et lieu de naissance:
13-09-1902, à Patten, dans le Maine, États-Unis.

Date et lieu du décès:
08-12-1954, à Los Angeles, en Californie, États-Unis.

Cause du décès:
D'un accident vasculaire cérébral à l'âge de 52 ans.

Nom de naissance:
Gladys Anna Clare.

État civil:
Au cours de sa vie, elle se maria à 4 reprises et sans enfants :

Mariée le 31 mars 1922 avec l'acteur : BEN ERWAY - Divorcée le 08 octobre 1930.

Mariée le 16 décembre 1933 avec : EDWARD H. FOWLER - Divorcée le 27 août 1935.

Mariée le 18 septembre 1935 avec l'acteur : LEONARD PENN - Divorcée le 19 juillet 1944.

Mariée le 09 juillet 1946 avec : KENNETH CARLSON BRADLEY - Divorcée l e 06 février 1951.

Taille:
(1m60)

Commentaires: 0

Anecdotes

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à GLADYS GEORGE

Source : Movie Legends - Ajout de la vidéo le 15 juin 2020 par Philippe de CinéMémorial

 

Gladys Anna Clare vient au monde le 13 septembre 1902 à Patten dans l’État américain du Maine, elle grandit quasiment sur la route au sein d’une famille d’acteurs qui faisait des tournées avec une troupe shakespearienne originaire de Patten. Son père était un acteur britannique shakespearien Sir Arthur Evans Clare qui a gagné son titre de chevalerie pour le service rendu en Inde avec l'armée britannique, et sa mère Alice Joséphine Clare (née Hazen) était une actrice originaire de Boston.

A trois ans la petite Galdys fait ses premiers pas sur scène en tournée aux Etats-Unis avec ses parents dans un vaudeville de leur propre création intitulé «The tree Clarisses». Devenue adolescente, elle se consacre à la scène et débute comme professionnel à Broadway. Elle remporte son premier succès en 1918 dans la production «Les fiançailles», puis rejoint la compagnie de théâtre de la grande tragédienne et actrice Pauline Frederick, avec qui elle voyage à travers tout les Etats-Unis. Probablement encouragée par Pauline, elle débute au cinéma encore muet dans un drame sentimental de Jerome Storm «Dollars Red Hot» (1919), elle vit un amour compliqué avec un jeune ouvrier Charles Ray dont les deux pères sont des ennemis. Avec sa personnalité effervescente, ses yeux de biche, ses cheveux blonds, elle enchaîne en jeune fille coquette ou en jeune ingénue dans quelques comédies, quand en 1921 victime d'un terrible accident elle est forcée de se retirer de la vie publique pendant treize ans.

Elle reprend le chemin des studios en 1934 dans des rôles dramatiques comme dans «Valiant est le mot pour Carrie» de Wesley Ruggles pour sa performance exceptionnelle d’une prostituée au bon cœur elle est nommée pour l'Oscar de la meilleure actrice mais n’obtient pas la statuette. Cette même année elle triomphe à Broadway avec le rôle d’une star de cinéma, une diva qui tombe amoureuse d’un jeune et beau mécanicien dans la pièce «Personal Appearance» une comédie écrite par le dramaturge et scénariste Lawrence Riley.

Dans le mélodrame «Madame X» (1937) de Sam Wood , exclue pour adultère par son mari, elle tombe dans les griffes de l’alcool et de la prostitution, vingt ans plus tard elle est accusée de meurtre, elle est défendue par son fils (John Beal) qui ne sait pas que c'est sa mère. Elégante et distinguée en habit de la noblesse, elle campe la comtesse du Barry, la maîtresse du roi Louis XV incarné par John Barry_more dans le film historique «Marie-Antoinette» (1938) de W.S. Van Dyke avec Norma Shearer dans le rôle titre.

Le verbe tranchant et la dégaine mélancolique, un peu marquée par l'âge, elle apparaît dans quelques films de gangsters où elle incarne une figure quasi maternelle citons : la partenaire de James Cagney dans « Les Fantastiques années vingt» (1939) de Raoul Walsh ; la veuve de l'associé du détective Sam Spade, Humphrey Bogard qui enquête sur des meurtres qui sont liés à une statuette dans le film noir de John Huston «Le faucon Maltais» (1941). Puis dans un drame familial «Nobody’s darling» (1943) de Anthony Mann elle campe l’épouse de Louis Calhern, deux acteurs célèbres qui font plus attention à leur carrière respective qu'à leur fille Mary Lee. Sidney Salkow lui donne le rôle d'une mère protectrice dans un drame familial «Telle mère telle fille » (1946) elle fait tout son possible pour empêcher sa fille rebelle Gay Nelson de commettre les mêmes erreurs tragiques qu'elle à fait dans sa jeunesse.

Sa fin de carrière et beaucoup moins copieuse elle se retrouve reléguée sans démériter aux rôles de soutient citons, la mère alcoolique de Doris Day dans un film musical «Escale à Broadway» (1950) de David Butler ; l'épouse d'un minable truand John Garfield dans «Menace dans la nuit» (1951) de John Berry, et une brève apparition comme l’infirmière corrompue Miss Hatch dans «Histoire de détectives» (1951) de William Wyler. Coté vie privée, Gladys George, s’est mariée et divorcée à quatre reprises, elle brûlait la vie par les deux bouts, alcool, vie mondaine, vite épuisée par ses excès, elle souffrait de plusieurs problèmes de santé : la cirrhose du foie, le cancer de la gorge et de problèmes de coeur. Bien qu'elle est déclarée décédée d'un accident vasculaire cérébral le 8 décembre 1954, il y avait quelques soupçons qu'elle avait pris une dose excessive de somnifères pour mettre fin à sa triste histoire … Le doute s’installa, mais la page fut tournée , elle avait seulement 52 ans .

Source : Gary Richardson - Fait le 15 juin 2020 par Philippe de CinéMémorial.

 

Filmographie

 

39 LONGS MÉTRAGES
_________________________________

 

1953 - IT HAPPENS EVERY THURSDAY

 

1951 - VILLE D'ARGENT .LA

 

1951 - MENACE DANS LA NUIT

 

1951 - HISTOIRE DE DÉTECTIVE

 

1951 - ESCALE À BROADWAY

 

1950 - ROI DU TABAC .LE

 

1950 - FLICS NE PLEURENT PAS .LES

 

1949 - BOULEVARD DES PASSIONS

 

1948 - HONORABLE BIG JIM

 

1946 - TELLE MÈRE TELLE FILLE
Réal : Sidney Salkow

 

1945 - STEPPIN' IN SOCIETY
Réal : Alexander Esway

 

1946 - PLUS BELLES ANNÉES DE NOTRE VIE .LES

 

1944 - VACANCES DE NOËL

 

1944 - TROUBADOUR DE BROADWAY .LE
Réal : Joseph H. Lewis

 

1943 - NOBODY'S DARLING

 

1943 - BOULE DE CRISTAL .LA

 

1942 - ENGRENAGE .L'

 

1941 - FEMME À POIGNE .UNE
Réal : Frank Lloyd

 

1941 - HIT THE ROAD
Réal : Joe May

 

1941 - FAUCON MALTAIS .LE

 

1940 - QUAND LA CHAIR SUCCOMBE
Réal : Louis King

 

1940 - DESTINS DANS LA NUIT

 

1939 - PÈRE PRODIGUE .LE

 

1939 - I'M FROM MISSOURI

 

1939 - FANTASTIQUES ANNÉES VINGT .LES

 

1939 - A CHILD IS BORN

 

1938 - MARIE-ANTOINETTE

 

1938 - LOVE IS A HEADACHE

 

1937 - ON LUI DONNA UN FUSIL

 

1937 - FEMME X .LA

 

1936 - HÉROÏQUE MENSONGE
Réal : Wesley Ruggles

 

1934 - STRAIGHT IS THE WAY

 

1921 - HOUSE THAT JAZZ BUILT .THE
Réal : Pernhyrn Stanlaws

 

1921 - EASY ROAD .THE
Réal : Tom Forman

 

1920 - HOMESPUN FOLKS
Réal : John Griffith Wray

 

1920 - CHICKENS
Réal : Jack Nelson

 

1920 - BELOW THE SURFACE
Réal : Irvin Willat

 

1919 - WOMAN IN THE SUITCASE .THE
Réal : Fred Niblo

 

1919 - RED HOT DOLLARS
Réal : Jerome Storm

 

_______________________FIN_____________________

 

commentaires (0)