GEORGES DE CAUNES

Vue 16644 fois

Profession:
Acteur, journaliste, réalisateur et producteur français.

Date et lieu de naissance:
26-04-1919, à Toulouse, Haute-Garonne, France.

Date et lieu du décès:
28-06-2004, à La Rochelle, Charente-Maritime, France.

Cause du décès:
Rupture d'anévrisme à l'âge de 85 ans.

Nom de naissance:
Louis Gustave de Caunes.

État civil:
Marié avec : BENOÎTE GROULT.
Ils eurent deux enfants : Blandine et Lison.

Marié en 1953 avec l'actrice et speakerine : JACQUELINE JOUBERT - divorcé en 1960.
Ils eurent un fils : Antoine De Caunes.

Marié en 1967 avec : ANNE-MARIE CARMENTREZ - jusqu'au décès de Georges en 2004.
Ils eurent deux enfants : Marie et Pierre.

Taille:
?

Commentaires: 2

Anecdotes

Fils de Gustave de Caunes, avocat, et de Marie Cazal.
Études : Institution du Caousou et Facultés des Lettres et de Droit de Toulouse.
Diplôme : Licence de Droit.

Carrière : Journaliste à la Radiodiffusion française (1944), Correspondant de la Voix de l'Amérique et Journaliste à la télévision française (1949), à Paris-Match (1956), participation aux Expéditions polaires françaises Paul-Emile Victor (1948, 1949, 1951), Grand reporter en Amazonie (1952), à Europe 1 (1959-60), à Radio Canada (1961), à France-Inter (1962-63), Interprète de Tahiti ou la Joie de vivre de Bernard Borderie (1956), reportage sur la solitude dans l´archipel des Marquises (île d´Eiao, 1962-63), présentateur du Journal télévisé (1963-66), Journaliste, Animateur à Radio-Luxembourg (1967-69), retour à la télévision (1969), Chef du service des sports de Télévision française 1 (TF1) (1975-79) puis à Radio-Monte Carlo (RMC) (1974-78), interprète au théâtre le Fils d´Achille (1959), Comédie pour un meurtre (1979).

Œuvres :
Les Coulisses de la télévision (prix de l´Humour, 1961); Télé-Visas (1966); Histoires d´O-tomobiles (1969); Chien, mon ami (disque, 1970); ma Part des choses (1990), Jacqueline Joubert, album de famille (en coll., 1996), Imarra : aventures groenlandaises (1998, Prix de l'aventure 1999). Décor. : Chevalier de la Légion d'honneur, Officier de l´ordre national du Mérite.
Sports : rugby, ski, automobile.

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Le journaliste Georges de Caunes est mort, lundi 28 juin 2004, à l'hôpital de La Rochelle, victime d'une rupture d'anévrisme. Il était âgé de 85 ans.
Georges de Caunes incarnait le journalisme renaissant d'après-guerre. Il avait été l'une des premières vedettes du journal télévisé. Mais surtout, l'homme était un saute-frontières, poursuivi par l'énergie du grand voyageur. De la télévision à la radio, il avait familiarisé les auditeurs avec "son air nonchalant, sa gentillesse et sa bonne humeur un peu triste. Toujours fidèle à lui-même, il a traîné sur les ondes un spleen de l'évasion partagé par des milliers d'auditeurs", écrit Marcelle Michel dans Le Monde du 7 décembre 1971.

Né en 1919, à Toulouse, apprenti-juriste, précepteur ou élève-officier, soldat de l'armée française en 1939, il a participé à la guerre pendant cinq ans. En juin 1940, il remonte vers le Nord pour tenter d'arrêter l'ennemi sur la Loire. Il veut gagner Londres, il tente d'embarquer à Marseille, est arrêté et passe en conseil de guerre pour désertion. Il se retrouve ensuite planton sur la ligne de démarcation, la franchit dans le mauvais sens pour un rendez-vous galant. Il est capturé par les SS et est emprisonné à Bordeaux. Il est libéré, entre dans la résistance, gagne le maquis en 1944 (Le Monde du 11 mai 1998). A la Libération, il fait partie de l'équipe de la Radio diffusion française (RDF) où il prépare des revues de presse. Il travaillera également pour la radio La Voix de l'Amérique. Il est alors un jeune journaliste pigiste. Le voyage, l'évasion le taraudent.

ENQUÊTES ET REPORTAGES

En 1948, après une rencontre avec Paul-Emile Victor, qui s'apprête à embarquer pour le grand Nord, il part pour le Groënland. Il y fera trois expéditions en trois ans. Il rencontre des scientifiques ou des chasseurs. A son retour, en escale au Danemark, il interviewe Louis-Ferdinand Céline. Il rapporte des "sonores" de musique traditionnelle, par exemple. Et une enquête sur les bases secrètes américaines sur cette terre. En 1952, il part avec Paul-Emile Victor en Amazonie. Ses voyages sont innombrables. Il découvre notamment la Polynésie où il tourne en 1956 avec Bernard Borderie, une fiction, "Tahiti ou la joie de vivre" dans laquelle il incarnait... un journaliste. Six ans plus tard, il s'installe en solitaire sur l'île d'Eiao, au large des Iles Marquises. Un reportage qui se transforme en opération de survie. Il y reste près de trois mois, reclus en Robinson, avant de se rapatrier.

Il saute les frontières, mais change aussi souvent de rédaction. Il préfère être pigiste, passant de France Inter à RTL, à Europe 1, à la radio suisse romande ou encore à Radio Canada. Il publie aussi des reportages dans Paris-Match. Il avait été présentateur des "actualités télévisées" de 1963 à 1966. Il avait aussi été directeur des sports de TF1 de 1975 à 1978. Georges de Caunes s'était même essayé au théâtre. Il avait interprété "Le Fils d'Achille" en 1959 et "Comédie pour un meurtre", vingt ans plus tard. A qui s'adressait-il à la radio ou à la télévision ? Aux femmes. Dans un entretien publié dans Télérama du 29 avril 1998, il expliquait : "A la radio, je ne m'adresse qu'aux femmes. Je dis "Bonjour mesdames, bonjour mesdemoiselles". Et dans le courant de la conversation, je précise : "Si un homme écoute, il peut rester" ! Il avait été marié avec Jacqueline Joubert, l'une des premières speakerines de la télévision française. Il était notamment l'auteur de Mémoires Pudiques et de Imarra, aventures groenlandaises. Il avait publié, avec son fils Antoine, Rendez-vous avec Jacqueline Joubert : album de famille, Georges et Antoine de Caunes.

 

Source : Bénédicte Mathieu du Monde. - Fait le 01 février 2006 par Philippe de CinéMémorial.

 

Filmographie

 

8 LONGS MÉTRAGES
_________________________________

2002 - MONSIEUR N.

 

1992 - FAUSTO

 

1974 - FÜHRER EN FOLIE .LE

 

1962 - TARTARIN DE TARASCON

 

1961 - ALIBI POUR UN MEURTRE

 

1959 - SECRET PROFESSIONNEL

 

1956 - TAHITI OU LA JOIE DE VIVRE

 

1951 - AU FIL DES ONDES

 

PARTICIPATION POUR LA TÉLÉVISION
____________________________________________

 

1973 - KARATEKAS ET CO
(Série TV - 6 épisodes de 80 Mn.)
D'Edmond Tiborovsky
Avec Jean Marais, Anna Gaël, Bernard Rousselet, Iska Khan, Jean-Pierre Mary, Daniel Vérité

1971 - VOYAGEUR DES SIÈCLES .LE
(Série TV - 4 épisodes de 90 Mn.)
De Jean Dréville
Avec Hervé Jolly, Robert Vattier, Georgette Anys, Raymond Baillet, Fernand Bercher

1967 - PRUNELLE .LA
(Mini série TV - 13 épisodes de 30 Mn.)
D'Edmond Tiborovsky
Avec Amarande, Armande Navarre, Claude Jade, Mag-Avril

1964 - CHANCE ET L'AMOUR .LA
(Segment - Les interviews-vérités)
De Claude Berri, Bertrand Tavernier, Charles Bitsch, Eric Schlumberger et Claude Chabrol
Avec Georges Carpentier, Maurice Chevalier

 

_______________________FIN_____________________

 

commentaires (2)

Cattin Jean-Pascal

07-08-2008 13:23:04

Il a été anmateur du jeu télévisé : Le Francophonisime en collaboration avec Me Capellovici

Abran Henri Bernard

15-02-2009 08:25:23

Au début des années 70 Georges de Caune a tourné, en temps que réalisateur peut-être, un documentaire à l'Escadron de Chasse 1/4 Dauphiné à Luxueil. J'étais à l'Epoque dans cette unité. Peut-on retrouver ce document, où, et comment se le procurer ? Merci Henri Bernard Abran