GILBERT BECAUD

Vue 31858 fois

Profession:
Compositeur, chanteur et acteur français.

Date et lieu de naissance:
24-10-1927, à Toulon dans le Var, France.

Date et lieu du décès:
18-12-2001, à Boulogne-Boulogne, Hauts-de-Seine, France.
Inhumé au cimetière du Père Lachaise à Paris.

Cause du décès:
Cancer du poumon à l'âge de 74 ans.

Nom de naissance:
François Gilbert Léopold Silly, devenu : François Gilbert Léopold Bécaud - Surnom : Monsieur 100 000 Volts.

État civil:
Marié en 1952 avec : MONIQUE NICOLAS.
Ils eurent trois enfants : Gaya, Philippe (1957), et Anne (1966)

Liaison avec : JANET WOOLCOOT.
Ils eurent une fille : Jennifer.

Marié en 1976 avec : KITTY ST.-JOHN - jusqu'au décès de Gilbert le 18 décembre 2001.
Ils eurent 1 fille : Emily (1972)

Adoptation en 1992 de la petite Laotienne "Noi "

Taille:
?

Commentaires: 10

Anecdotes

En février 1954, en première partie de Lucienne Delyle, des milliers de jeunes cassent les fauteuils du célèbre music-hall l'Olympia devant tant de dynamisme, de vitalité et de talent. Monsieur 100.000 Volts est né !

En 1957 naît son second fils, Philippe. Fin 1958, disparaissent son père et son beau-père à deux semaines d'intervalle.

1967, le 13 mars, Claude François et Janet Woolcoot divorcent. Cette dernière l'avait quitté au printemps 1962 pour Gilbert Bécaud, qu'elle avait rencontré à l'Olympia. Ils eurent une fille : "Jennifer"

1974, le 14 janvier, est nommé Chevalier de la Légion d'Honneur. La décoration lui est remise par Louis Amade.

1976, Gilbert Bécaud épouse une jeune américaine, Kitty St John, dont il a eu une fille, Emily, en 1972. Il a maintenant 5 enfants : Gaya, Philippe, Anne, Emily et Jennifer, née à la fin des années 60 et fille de Janet Woollacoot.

1991, la mère de Gilbert Bécaud, Mamico, disparaît à l'âge de 100 ans.

Quelque 400 chansons : Compositeur infatigable, ce sont quelque 400 chansons dont une vingtaine de "tubes" qui ont fait le tour du monde après avoir donné quelques émois romantiques à toute une génération. Rappelez-vous : "Mes mains", "Le Jour où la pluie viendra", "Quand tu danses, danses, danses devant moi", "Les Marchés de Provence", "L'Important, c'est la rose". Et "Le P'tit Oiseau de toutes les couleurs" et "L'Orange", et cette "Nathalie" qui a fait rêver plus d'un touriste à Moscou sur la place Rouge, bien qu'elle ait été, semble-t-il, imaginaire... "Je t'appartiens", chantait-il d'une voix chaude, "Viens danser", lançait-il plus tard, et tous les amoureux, alors, avaient la tête qui tournait...

La cravate à pois qu’il portait presque tout au long de sa carrière, a une histoire : Quand Gilbert cherchait un travail, il s’était présenté dans un piano-bar pour demander au patron s’il pouvait remplacer le pianiste qui était absent. Le patron refusa sous prétexte qu’il n’avait pas de cravate, accompagné de sa mère qui portait une robe bleue à pois, n’hésita pas a découpé le bas de sa robe pour faire une espèce de cravate. Gilbert mit ce bout de tissu et rappela le patron du bar, qui lui permet de jouer du piano. Après sa prestation de piano, le patron lui demanda de venir jouer du piano tous les soirs. C’est depuis ce jour que Gilbert mit à tous ses spectacles cette fameuse cravate à pois.

1999, en novembre Gilbert Bécaud se retrouve à l'Olympia pour un 33ème fois.Déja malade du cancer.

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à GILBERT BECAUD dans un extrait de : Le pays d'ou je viens - 1956

 

 

Ajout de la vidéo le 01 octobre 2009 par Philippe de CinéMémorial

 

Le chanteur Gilbert Bécaud est décédé sur sa péniche parisienne, des suites d'un cancer du poumon. Surnommé "Monsieur 100.000 volts", il était âgé de 74 ans. Le chanteur français Gilbert Bécaud est décédé dans sa péniche amarrée au pont de Saint-Cloud près de Paris, des suites d'un cancer du poumon. L'annonce a été faite par RTL, dont le directeur de programmation est le fils du compositeur-interprète. Gilbert Bécaud était âgé de 74 ans.
"Il est mort dans sa péniche à Boulogne. Il souffrait particulièrement depuis quelques jours, mais il ne voulait pas être hospitalisé. Il était entouré par ses amis, sa famille, et un médecin venu spécialement du Poitou, où le chanteur avait une maison", a expliqué son agent Charley Marouani. Le corps de Gilbert Bécaud a été transporté au funérarium du Mont-Valérien "Aucune date n'a été arrêtée pour ses obsèques", a déclaré Charley Marouani, en précisant qu'il pourrait être enterré au cimetière du Père-Lachaise.

Dernier survivant avec Charles Aznavour et Guy Béart de la "grande chanson française" des années 50, il avait réussi à dépasser les modes pour continuer à imposer ses mélodies servies par des textes dus à Pierre Delanoë ou encore Charles Aznavour à ses débuts.

Il avait tout d'abord été accompagnateur de Jacques Pills le futur époux d'Édith Piaf avant d'entamer des tours de chant où son énergie communicatrice déchaînait les plus jeunes mais séduisait aussi les moins jeunes. Vedette plus que reconnue en France, Gilbert Bécaud était également connu à l'étranger grâce notamment aux interprétations de ses succès par des stars telles que Frank Sinatra, Barbra Streisand ("Et Maintenant/What Now My Love") ou encore Bob Dylan ("Je t'appartiens, Let It Be Me").

À neuf ans, il entre au conservatoire de Nice où il reste jusqu'à ce que la famille quitte Toulon pendant la guerre en 1942. Le 2 février 1953, Bécaud enregistre ses deux premiers titres, "Mes mains" signé Delanoë, et "Les Croix". Peu de temps après, l'ouverture de l'Olympia à Paris lui donnera l'occasion de se produire en "vedette américaine" (en première partie) de Lucienne Delyle. Le 17 février 1955, c'est lui qui tient le haut de l'affiche et c'est au cours d'un concert où 4.000 jeunes ravagent la salle du boulevard des Capucine qu'il gagne son surnom de "Monsieur 100.000 volts", en référence à son énergie qui a entraîné le public ce jour-là. Sa carrière s'envole dans les années 50, marquées par des tournées dans le monde entier et même un opéra. Quelques titres emportent les ventes: 1961 "Et maintenant", 1964 "Nathalie".

Fin 1972, Gilbert Bécaud publie une intégrale en six triples albums. En 1973, il joue dans un film de Claude Lelouch, puis se replonge dans la chanson et entame son seizième Olympia en octobre. En 1974, il est décoré de la Légion d'honneur, sur la scène de l'Olympia. Suivent de nouvelles tournées en 1975 et 1976.
1980 démarre en trombe avec un nouvel album en tout début d'année. Puis les tournées reprennent aussi vite, avant un nouvel Olympia à l'automne pendant cinq semaines. Du Japon au Canada, Gilbert Bécaud est accueilli partout à bras ouverts. Il reçoit la médaille d'or de la SACEM en 1982, pour l'ensemble de sa carrière. Son tube des années 80 sera "Désirée".

À partir du 30 septembre 83, Gilbert Bécaud entame un nouvel Olympia et en profite pour célébrer ses trente ans de carrière. En 1986, c'est la première de sa comédie musicale "Madame Roza".
En 1988, pour son vingt-deuxième Olympia, Gilbert Bécaud met au point deux séries de concerts, le spectacle rouge et le spectacle bleu, qu'il donne en alternance.

Premier adieu.

En 1991, le chanteur donne deux cent quarante-neuf concerts à travers le monde, dont l'Olympia, mais il déclare qu'il abandonne la scène. Pourtant, dès 92, il retrouve le chemin des studios et enregistre une troisième version de son opéra réalisée par son fils, Gaya. Le "disque de sa vie", "Une vie comme un roman" sort le 2 février 1993. De 1992 à 1996, Gilbert Bécaud prend du temps pour se remettre en forme. Le 15 novembre 1996 sort l'album "Ensemble". En 1997, il célèbre son 70ème anniversaire à l'Olympia et repart en tournée à travers la France et le monde.

En 1999 sort un nouvel album acoustique intitulé "Faut faire avec", qui précède un 33ème Olympia. Marié deux fois (en 1952 avec Monique Nicolas et en 1976 avec Kitty Saint-John), Gilbert Bécaud était père de six enfants, dont une petite Laotienne adoptée en 1992.

Pendant 50 ans, Gilbert Bécaud a enflammé les scènes du monde entier et réunit un public de tous âges. Brillant compositeur, artiste généreux, et interprète hors pair, il appartient désormais au patrimoine de la chanson française. (N.O. avec AP)

Fait le 01 octobre 2009 par Philippe de CinéMémorial.

commentaires (10)

hugongerard

13-10-2009 16:42:45

Pas un seul hommage qui ne lui pas été rendu depuis sa disparition le 18 décembre 2001 , je pense à Michel Drucker qui aurait pu penser à lui et lui consacré un spécial Vivement dimanche , vivement dimanche prochain histoire de rendre hommage à monsieur 100 000 volts .

hugongerard

19-10-2009 16:53:28

Il avait la particularité de casser les pianos lorsque il en jouait , avait-il déclaré à Jacques Chancel lors d ' un grand échiquier de 1974 qui lui avait été consacré et dont lui même il avait été l ' invité spécial .

hugongerard

21-10-2009 17:26:55

Si Gilbert n ' avait pas tant fumé tout comme Jacques Brel , il serait encore parmi nous .

hugongerard

11-04-2010 09:34:37

Il y a une chanson que j ' aime beaucoup de lui , et a laquelle je ne suis pas d ' accord , c ' est : La solitude , çà n ' existe pas , et bien c ' est faux , la solitude elle existe belle et bien aussi bien dans la foule , malheureusement et beaucoup de gens en souffrent et n ' en guerrissent pas toujours , mais au fait peut-on guerir de la solitude ?.

hugongerard

01-05-2010 13:29:48

Mais a quand un hommage à monsieur 100 000 volts à la télé ? , c ' était un grand quand même dans le domaine du music-hall .

hugongerard

09-07-2010 17:01:00

Je recherche le tître d ' un film , ou d ' une émission de télévision , dans lequel ou laquelle Gilbert Bécaud y interprétait avec les compagnons de la chanson , la fameuse chanson : Alors raconte .

hugongerard

15-12-2011 16:43:08

Hommage à Gilbert Bécaud sur France 2 : Vivemant dimanche présenté par Michel Drucker, dimanche 18 décembre 2011, à 14h10 , 18h50 et sur France 3 à 23h20 documentaire intitulé : Et maintenant : Inédit à ne pas rater , pour les inconditionnels , les fans de Monsieur 100 000 volts. Enfin un hommage à Gilbert il s en irait temps.

bon florence

22-01-2012 15:56:41

J'adorais Gilbert Bécaud, c'était un grand artiste, il avait un talent démesuré, une fougue hors du commun, c'était un grand monsieur, des comme lui, il y en n'a plus maintenant. Les petits jeunes qui montent feraient bien de prendre exemple sur lui. Il nous manque l'artiste.

hugongerard

16-03-2013 13:18:22

Je recherche le tître d un épisode de Navarro avec Roger Hanin diffusé sur Tf1 dans lequel Gilbert Bécaud y campaît un gros bonnet de la maffia son nom était Sarkis , le tître de cet épisode n est pas marqué dans sa filmgraphie . Quelqu un sur ce site a t-il vu cet épisode ? car le tître m ' a échappé .

Sacher

28-12-2016 21:36:37

En 1963 et en 1964 je suis allée ecouter Gilbert Becaud au casino d'Arcachon Le journal local avait fait une photo je me trouvai à coté de lui qui nous dedicaçait des disques des photos Je suis allee demander au journal la photo ,ils me l'ont donnee L'annee suivante Gilbert Becaud me l'a dedicacee Et je l'ai toujours