FERNAND LEDOUX

Vue 7255 fois

Profession:
Acteur et homme de théâtre français, d'origine Belge.

Date et lieu de naissance:
24-01-1897, à Tirlemont, Belgique.

Date et lieu du décès:
21-09-1993, à Villerville, Calvados en France.

Cause du décès:
Probablement de mort naturelle à l'âge de 96 ans.

Nom de naissance:
Jacques Joseph Félix Fernand Ledoux.

État civil:
?

Taille:
?

Commentaires: 0

Anecdotes

Fernand Ledoux donnait des cours de dramaturgie au Conservatoire National d'Art Dramatique.

Après avoir débuté au cinéma en 1918 sous la direction de Jacques Feyder (la Faute d'orthographe), Fernand Ledoux acquit la nationalité française en 1920 et fut admis à la Comédie-Française l'année suivante.

Son dernier film fut, en 1981, Mille Milliards de dollars, d'Henri Verneuil. (Hachette Multimédia)

De Raymond Chirat :

"Il surgit au détour d'un sentier sous un ciel de pluie. Tout ensemble lourd et leste. Il arrive du fond de l'horizon et du fond des âges, casquette enfoncée, oreille au guet, le chien contre les jambes. Ses vêtements sentent la feuille sèche et l'herbe foulée, les fumées d'automne et les champignons. C'est un Goupi qu'on a surnommé Mains-Rouges, qui chemine l'œil mic1os à la tombée de la nuit..."

 

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Fernand Ledoux abandonne le Conservatoire de Paris l'année où l'on y décrète qu'aucun prix ne sera décerné aux hommes. Il entre à la Comédie-Française par la petite porte. Pour le cinéma, son compatriote Jacques Feyder l'a déjà sollicité : La Faute d'orthographe (1918), Le Fils de M. Ledoux (sic, 1919). Son autre intercesseur, en 1919, est Marcel L'herbier, pour Le Carnaval des vérités, départ d'un étonnant défilé de personnages. Mais Ledoux attend vingt ans pour camper son premier rôle important, dans La Bête humaine, de Renoir (1938).

L'année 1942 est importante pour la qualité de trois des films tournés : Le Lit à colonnes (Roland Tual), où il tient le rôle d'un abject receleur ; Les Visiteurs du soir (Carné), où il est un seigneur qui cède tristement son âme au Diable; et, surtout, Goupi Mains-Rouges, de Jacques Becker. Peu après cette très forte création d'un personnage d'homme libre, il abandonne, ou croit abandonner, la Comédie Française. Il y aura joué des centaines d'auteurs: Claudel (Turelure, de L'Otage), Regnard, Molière (George Dandin), Giraudoux et Courteline, Pirandello et Mirbeau, Ibsen et Shakespeare, et, dans Asmodée, le bien étrange Blaise Couture gravé en traits noirs par Mauriac. Treize années plus tard, Ledoux retrouvera l'illustre maison pour quatre saisons. Il aura eu le temps de rôder dans les embruns où s'insinuent Les Pattes blanches, de Grémillon (1948), et, en 1953, de sourire sans la moindre ambiguïté en tant que "Papa. dans Papa, Maman, la bonne et moi, de Le Chanois et R. Lamoureux. À partir de 1962, le cinéma s'éloigne de lui ; le théâtre, pas. En 1974-1975, il accepte une tournée avec Ne coupez pas mes arbres, de M.-G. Sauvajon : il a donc soixante-dix-sept ans, et sa partenaire, Valentine Tessier, quatre-vingt-deux...

Pour les jeunes, celui qui, de Tartuffe, fit un cancrelat libidineux, reste un professeur d'une ferveur presque mystique.

Quand l'éclectisme devient un art :

Un faux-jeton stupide et adjudant, un faux-jeton narquois et valet de chambre... , c'est le même Fernand Ledoux, dans Le Train de 8 h 47 et Folies-Bergère. Aussi bien inspire-t-il l'antipathie que la sympathie, dégage-t-il la paillardise que la sensiblerie. Sa pesante stature héberge tour à tour un chef de gare assassin (La Bête humaine) et un médecin de campagne qui meurt à la tâche (Les Hommes en blanc, 1955). Son œil acéré dément d'épais silences, sa balourdise distille les couplets nacrés de Giraudoux. Fernand Ledoux est un prodigieux illusionniste.

 

Source : Didier Thouart et Jacques Mazeau. Les grands seconds rôles du cinéma français. - Fait le 08 mars 2011 par Philippe de CinéMémorial.

 

Filmographie

 

72 LONGS MÉTRAGES
_________________________________

 

1982 - MILLE MILLIARDS DE DOLLARS

 

1982 - MISÉRABLES .LES

 

1977 - À CHACUN SON ENFER

 

1976 - ALICE OU LA DERNIÈRE FUGUE

 

1973 - CHINOIS À PARIS .LES

 

1973 - GRANGES BRÛLÉES .LES

 

 

1973 - BEL ORDURE
Réal : Jean Marboeuf

 

1973 - MOI Y'EN A VOULOIR DES SOUS

 

1970 - PEAU D'ÂNE

 

1968 - SOUS LE SIGNE DU TAUREAU

 

1965 - COMMUNALE .LA

 

1964 - JOUR D'APRÈS .LE
Réal : Robert Parrish

 

1963 - GLAIVE ET LA BALANCE .LE

 

1962 - PROCÈS .LE

 

1962 - FREUD, PASSIONS SECRÈTES

 

1961 - JOUR LE PLUS LONG .LE

 

1960 - VÉRITÉ .LA

 

1960 - GRAND RISQUE .LE
Réal : Richard Fleischer

 

1959 - RECOURS EN GRÂCE

 

1959 - J'IRAI CRACHER SUR VOS TOMBES
Réal : Michel Gast

 

1959 - CARTHAGE EN FLAMMES

 

1958 - MISÉRABLES .LES

 

1958 - CHRISTINE

 

1957 - VIOLENTS .LES

 

1957 - CELUI QUI DOIT MOURIR

 

1956 - LOI DES RUES .LA

 

1956 - AVENTURES DE TILL L'ESPIÈGLE .LES

 

1955 - PAPA, MAMAN, MA FEMME ET MOI...

 

1955 - HOMMES EN BLANC .LES

 

1954 - PAPA, MAMAN, LA BONNE ET MOI...

 

1954 - FORTUNE CARRÉE

 

1953 - ACTE D'AMOUR .UN

 

1952 - LOUPS CHASSENT LA NUIT .LES

 

1952 - BERGÈRE ET LE RAMONEUR .LA

 

1949 - SYMPHONIE D'UN DESTIN
Réal : Georges Ferry

 

1949 - MONSEIGNEUR

 

1949 - HISTOIRES EXTRAORDINAIRES
Réal : Jean Faurez

 

1948 - PATTES BLANCHES

 

1948 - OMBRE .L'

 

1948 - MYSTÈRE BARTON .LE

 

1947 - ÉTERNEL CONFLIT

 

1946 - DANGER DE MORT

 

1946 - ROSE DE LA MER .LA

 

1945 - FILLE DU DIABLE .LA

 

1945 - FILLE AUX YEUX GRIS .LA

 

1944 - SORTILÈGES

 

1943 - BÉATRICE DEVANT LE DÉSIR

 

1943 - HOMME DE LONDRES .L'

 

1942 - VISITEURS DU SOIR .LES

 

1942 - LIT À COLONNES .LE

 

1942 - GRANDE MARNIÈRE .LA

 

1942 - GOUPI MAINS-ROUGES

 

1942 - DES JEUNES FILLES DANS LA NUIT

 

1941 - PREMIER RENDEZ-VOUS

 

1941 - PREMIER BAL

 

1941 - ASSASSINAT DU PÈRE NOËL .L'

 

1940 - VOLPONE

 

1940 - UNTEL PÈRE ET FILS

 

1940 - REMORQUES

 

1938 - BÊTE HUMAINE .LA

 

1938 - ALTITUDE 3200

 

1938 - ALERTE EN MÉDITERRANÉE

 

1936 - MAYERLING

 

1936 - VAGABOND BIEN-AIMÉ .LE
Réal : Kurt Bernhardt

 

1936 - TARASS BOULBA

 

1935 - FOLIES-BERGÈRE

 

1934 - TRAIN DE HUIT HEURES QUARANTE-SEPT .LE

 

1922 - MOLIÈRE, SA VIE, SON OEUVRE
Réal : Jacques de Féraudy

 

1920 - VILLA DESTIN
Réal : Marcel L'Herbier

 

1919 - FILS DE MONSIEUR LEDOUX .LE
Réal : Henry Krauss

 

1918 - FAUTE D'ORTHOGRAPHE .LA
Réal : Jacques Feyder

 

6 COURTS MÉTRAGES:
____________________________________________

1953 - MOÏSE

Court métrage de Bernard de Pré

 

1942 - LOI DU 21 JUIN 1907 .LA

 

1942 - ÉTOILES DE DEMAIN

Court métrage de René Guy-Grand

 

1935 - SOULIERS .LES

Court métrage de Maurice Cloche

 

1934 - SOIR À LA COMÉDIE FRANÇAISE .UN

Court métrage de Léonce Perret

 

1933 - HOMME À LA BARBICHE .L'

Court métrage de Louis Valray

 

_______________________FIN_____________________

 

commentaires (0)