FRANCES FARMER

Vue 9573 fois

Profession:
Actrice américaine.

Date et lieu de naissance:
19-09-1913, à Seattle, Washington, États-Unis.

Date et lieu du décès:
01-08-1970, à Indianapolis, Indiana, États-Unis.

Cause du décès:
Cancer de l'œsophage à l'âge de 56 ans.

Nom de naissance:
Frances Elena Farmer.

État civil:
Mariée le 08 février 1936 avec l'acteur : LEIF ERICKSON - Divorcée le 12.06.1942.

Mariée en 1951 avec : ALFRED LOBLEY - Divorcée en 1958.

Mariée le 27 mars 1958 avec : LELAND MIKESELL - Divorcée le 01 août 1959.

Elle n'a pas eu d'enfant

Taille:
(168 cm)

Commentaires: 0

Anecdotes

En 1982 Jessica Lange, à interprété le personnage de Frances Farmer (Frances), réalisé par (Graeme Clifford).

En 1964 - Publication de son autobiographie, "Will There Really Be a Morning ?".

 

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à FRANCES FARMER

 

 

Source : basilnelson de Movie Legend -- Ajout de la vidéo le 01 octobre 2011 par Philippe de CinéMémorial

 

Née France Elena Farmer, fille d'un avocat, son père quitte le domicile conjugal, fatigué de l'autorité de sa femme.
Frances étudia l'art dramatique à la l'Université de Washington de Seattle, puis commença à se faire un nom dans les années trente comme l'une des stars montantes de la scène théâtrale de l'État.

En 1935 elle écrivit un essai antireligieux "Dieu est mort" pour un magazine gauchiste et gagna un voyage à Moscou. Sa passion pour le théâtre et le cinéma la conduisent à faire des débuts remarqués, en 1936 donc, sur la scène de Broadway, puis à Hollywood. Elle épouse alors l'acteur Leif Erickson en 1936 et divorceront en 1942. Entre 1936 et 1942, Frances Farmer participa à plusieurs productions sur Broadway et apparut ou tint le premier rôle dans quatorze films, dont Came and Get It, Flowing Gold, Among the Living, et Son of Fuy.

C'est à cette époque qu'elle commence à s'adonner à la boisson. Face aux producteurs et autres policiers (elle a été arrêtée pour conduite en état d'ivresse), l'amènent devant les tribunaux où elle écope finalement d'une condamnation à six mois de prison avec sursis. Paramount rompt son contrat. Sa carrière était brisée, et de nombreux journalistes continuaient de se gargariser de sa pitoyable condition du moment, la considérant comme une juste punition de ses opinions politiques hérétiques. Sa mère, et une série de juges hostiles, continuaient de trouver des raisons de la faire régulièrement réinterner dans diverses institutions et hôpitaux psychiatriques.

C'est au sanatorium que débuta un traitement de choc à l'insuline auxquels elle fut soumise, "une torture psychiatrique brutale qui assomme le corps, en plus de causer d'importantes lésions au cerveau." Réagissant très mal au choc à l'insuline " elle en a reçu environ 90 " Frances n'était plus capable de se concentrer ou de se rappeler des textes. Elle prit conscience que les psychiatres "détruisaient systématiquement la seule chose à laquelle elle ait jamais pu se raccrocher dans la vie, sa foi en sa propre créativité artistique." Elle dit plus tard qu'elle avait été violée par des garçons de salle, rongée par des rats et empoisonnée par de la nourriture avariée. J'étais enchaînée dans ces cellules capitonnées, emprisonnée dans des camisoles de force et à moitié noyée dans des bains glacés." Cette chute sans fin (à laquelle sa mère n'a pas été étrangère, l'ayant fait réinterner devant son refus de renouer avec le cinéma) se terminera vraisemblablement par une lobotomie en 1948, victoire définitive de "l'establishment" contre celle qui a osé le narguer. Elle est déclarée apte à poursuivre une vie normale en 1952, on retrouve Frances Farmer réceptionniste dans un hôtel.

En 1951 elle épouse Alfred Lobley mais divorcent en 1958, et 1958 à 1964, l'actrice présente une émission sur le petit écran, " Frances Farmer Presents". Là encore, c'est la boisson qui met un terme à l'affaire. Elle décède en 1970, des suites d'un cancer de l'œsophage. Qui était véritablement Frances Farmer ? Une jeune personne hystérique et asociale ou le symbole de la femme libre, émancipée, qui se voulait maître de son destin ? Car assurément, elle se situait quelque part entre ces deux rives...

 

Filmographie

 

16 LONGS MÉTRAGES DÉTAILLÉS
_________________________________

 

1958 - PARTY CRASHERS .THE

 

1943 - KERMESSE DE GANGSTERS

 

1942 - CHEVALIER DE LA VENGEANCE .LE

 

1941 - AMONG THE LIVING

 

1941 - BADLANDS OF DAKOTA

 

1941 - WORLD PREMIERE

 

1940 - OR NOIR .L'

 

1940 - PAGO PAGO, L'ÎLE ENCHANTÉE

 

1938 - FAUTE D'UN PÈRE .LA

 

1937 - VOILIER MAUDIT .LE

 

1937 - EXCLUSIVE

 

1937 - OR ET LA FEMME .L'

 

1936 - VANDALE .LE

 

1936 - RHYTHM ON THE RANGE

 

1936 - CORSAIRES DE L'AIR

 

1936 - TOO MANY PARENTS

 

1 PARTICIPATION POUR LA TÉLÉVISION
____________________________________________

1958 - FRANCES FARMER PRESENTS
(Série TV de 1958 à 1964)

 

_______________________FIN_____________________

commentaires (0)