DARRY COWL

Vue 22497 fois

Profession:
Acteur, réalisateur et musicien français.

Date et lieu de naissance:
27-08-1925, à Vittel, Vosges, France.

Date et lieu du décès:
14-02-2006, à Neuilly-sur-Seine, Hauts-de-Seine, France.

Cause du décès:
D'un cancer du poumon à l'âge de 81 ans.

Nom de naissance:
André Darricau.

État civil:

 

Marié avec : NELLY MARCO

Marié jusqu'à son décès avec : ROLANDE KALIS
Ils eurent un fils, et un petit-fils : Mathieu.

 

Taille:
?

Commentaires: 3

Anecdotes

Il a également obtenu le Molière du meilleur second rôle masculin en 1995 et un César d'honneur en 2001.
Il a écrit trois livres de souvenirs, «Le flambeur » (1986), «Le triporteur se livre » (1994) et «Mémoires d'un canaillou » (2005).

D'origine basque, André Darricau est né le 27 août 1925 à Vittel d'un père médecin et d'une de ses maîtresses. Il n'apprendra sa véritable filiation qu'à l'âge de 16 ans et ne connaîtra jamais l'identité de sa mère biologique.

Darry a été élévé dans un couvent.

Il débute comme pianiste de cabaret, accompagnant Louis de Funès et Bourvil, Jacques Brel et Georges Brassens.

Dernière mise à jour : 31 janvier 2007

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à DARRY COWL, dans un axtrait du film

"1959 - Vous n'avez rien à déclarer ? "

Ajout de la vidéo le 08 janvier 2009 par Philippe de CinéMémorial.

 

 

Ça commence forcément par un gag de "petit canaillou". En 1957, Darry Cowl fait une entrée fracassante dans l'histoire du cinéma en se trompant de porte. Sacha Guitry, qui l'a repéré dans un numéro de cabaret, lui a commandé cette simple apparition : dans Assassins et voleurs, il arrive au tribunal, où l'on juge Michel Serrault, et témoigne à propos d'une tout autre affaire ; il s'est gouré de salle d'audience. Son improvisation est géniale, zozotante et bégayée, emberlificotée à souhait, constituant la clé de son personnage comique. Frisotté, lunetté, il a d'emblée cet air ahuri de poussin tombé du nid, qu'il promènera dans 182 films. Pas toujours des chefs-d'œuvre bergmaniens, mais sa popularité vite acquise de Triporteur en folie n'empêchait pas l'estime des plus grands metteurs en scène, notamment Alain Resnais, qui lui offrirent quelques beaux rôles en fin de course.

Au-dessus du vide. Darry Cowl est né André Darricau en 1925 à Vittel (Vosges), et bégayait vraiment depuis l'âge de 6 ans, après que sa gouvernante l'avait suspendu par la fenêtre au-dessus du vide. Études de musique au Conservatoire de Paris, débuts comme pianiste-accompagnateur de cabaret, il trouve sa voie de fantaisiste en montant sur scène. C'est aux Trois Baudets, en 1950, et il décrit lui-même son premier succès : "J'arrivais, je regardais le public, et j'étendais du linge sur un fil. D'abord sur scène, ensuite dans la salle. C'était tout, un quart d'heure. Mes sketches, c'est du pas drôle. Je ne sais pas raconter des histoires drôles. Mais quand y a rien, j'adore et tout le monde rigole..."

Au cinéma, il commence, mi-années 1950, par de petits rôles dans de petits films, Ces sacrées vacances, Bonjour sourire, Cette sacrée gamine, En effeuillant la marguerite... Puis le Triporteur de Jack Pinoteau, en 1958, et ses suites le rendent célèbre. Malgré Guitry, c'est le genre auquel Darry Cowl restera presque toujours fidèle : le navet franchouillard, au mieux loufoque, au pire vulgaire, où il apporte son éclair de folie. Ces réalisateurs oubliés fleurent bon la série Z des salles de quartiers puis des cases télés désertes : Carlo Rim, Norbert Carbonnaux, Albert Berthomieu, Jacques Poitrenaud, Robert Dhéry, Jean Girault, et leurs films rimant avec le n'importe quoi fait à la va-vite : Fric-frac en dentelles, le Temps des œufs durs, Chéri fais-moi peur, Sois belle et tais-toi, les Pique-assiette, les Fortiches, Déclic et des claques, Y'a un os dans la moulinette...

Là, souvent en duo avec Francis Blanche, Darry Cowl improvisait un numéro sans filet, après des nuits entières consacrées à sa passion, le jeu : "J'arrivais au matin, je me couchais entre deux projecteurs, quand on avait besoin de moi on me secouait, je faisais mon numéro, et je me rendormais. Tous ces films se sont passés comme ça, je n'ai aucune honte à le dire."

Icône zazoue. Ce sont les auteurs qui ont sorti l'habitué de la place du Tertre de sa routine de panouilles comiques. D'abord Mocky, dans la Bourse et la vie en 1966, enchaînant sur trois autres films. Mais aussi Marco Ferreri, Pascal Thomas, Anne Fontaine, Claire Devers. Enfin Alain Resnais, qui lui confie en 2003 le rôle travesti d'une concierge (autrefois tenu par Pauline Carton) dans Pas sur la bouche. Il y est fabuleux, et décroche le césar du meilleur second rôle. Comme il le lance lui-même : "Je suis passé de Patate à Dürrenmatt et Resnais. Pas de problème." Il se voit même, en janvier 2004, consacré par un hommage à la Cinémathèque française, en icône zazoue de la cinéphilie. "C'est quand même pas tout à fait mon monde", dira-t-il en recevant ces éloges, heureux malgré le cancer des poumons qui le ronge.

Le Canaillou est mort hier matin à 80 ans, dans son petit appartement de Neuilly-sur-Seine. Il faut s'incliner devant la frêle stature d'un des plus grands burlesques de tous les temps.

 

Source : Antoine de Baecque de la Libération. - Fait le 08 janvier 2009 par Philippe de CinéMémorial.

 

 

SES RÉCOMPENSES :

 

2004 - Pour : PAS SUR LE BOUCHE - César - Meilleur second rôle comme acteur.

2001 - César d'honneur pour l'ensemble de sa carrière.

 

Filmographie

 

118 LONGS MÉTRAGES DÉTAILLÉS
_________________________________

 

> 2006 - HOMME QUI RÊVAIT D'UN ENFANT .L'

 

2005 - VIE PRIVÉE .LA

 

2003 - PAS SUR LA BOUCHE

 

2003 - DALTON .LES

 

2003 - MARINS PERDUS .LES

 

2003 - COU DE LA GIRAFE .LE

 

2002 - NOUVEAU JEAN-CLAUDE .LE

 

2002 - AH ! SI J'ETAIS RICHE

 

1999 - AUGUSTIN, ROI DU KUNG-FU

 

1997 - DROIT DANS LE MUR

 

1995 - MA FEMME ME QUITTE

 

1995 - MISÉRABLES .LES

 

1992 - VILLE À VENDRE

 

1988 - NUIT À L'ASSEMBLÉE NATIONALE .UNE

 

1988 - SAISONS DU PLAISIR .LES

 

1986 - SUIVEZ MON REGARD

 

1985 - TÉLÉPHONE SONNE TOUJOURS DEUX FOIS !! .LE

 

1984 - LIBERTÉ, ÉGALITÉ, CHOUCROUTE

 

1983 - ON L'APPELLE CATASTROPHE

 

1983 - MON CURÉ CHEZ LES THAÏLANDAISES

 

1983 - ÇA VA PAS ÊTRE TRISTE

 

1982 - T'ES FOLLE OU QUOI ?

 

1982 - ON S'EN FOUT... NOUS ON S'AIME

 

1982 - QU'EST-CE QUI FAIT CRAQUER LES FILLES...

 

1982 - POUR CENT BRIQUES T'AS PLUS RIEN...

 

1982 - DEUX HEURES MOINS LE QUART AVANT JÉSUS-CHRIST

 

1981 - BAHUT VA CRAQUER .LE

 

1980 - VOULEZ-VOUS UN BÉBÉ NOBEL ?

 

1980 - SURDOUÉS DE LA PREMIÈRE COMPAGNIE .LES

 

1979 - BORSALINI .LES

 

1978 - GÉNÉRAL... NOUS VOILÀ !

 

1977 - OURSIN DANS LA POCHE .UN

 

1977 - ARRÊTE TON CHAR... BIDASSE !

 

1976 - JOUR DE GLOIRE

 

1974 - Y'A UN OS DANS LA MOULINETTE

 

1974 - TROP C'EST TROP

 

1974 - C'EST JEUNE ET ÇA SAIT TOUT

 

1973 - TOUCHE PAS À LA FEMME BLANCHE

 

1973 - GUEULE DE L'EMPLOI .LA

 

1973 - DERNIÈRE BOURRÉE À PARIS .LA

 

1973 - CONCIERGE .LE

 

1973 - AH ! SI MON MOINE VOULAIT

 

1972 - ELLE CAUSE PLUS, ELLE FLINGUE

 

1969 - POUSSEZ PAS GRAND-PÈRE DANS LES CACTUS

 

1969 - BOURGEOIS GENTIL MEC .LE

 

1969 - CES MESSIEURS DE LA GÂCHETTE

 

1968 - SALUT BERTHE !

 

1967 - GRAND BIDULE .LE

 

1967 - CES MESSIEURS DE LA FAMILLE

 

1965 - LIT À DEUX PLACES .LE

 

1965 - TRIBULATIONS D'UN CHINOIS EN CHINE .LES

 

1965 - MALABARS SONT AU PARFUM .LES

 

1965 - BONS VIVANTS .LES

 

1965 - BARATINEURS .LES

 

1965 - TÊTE DU CLIENT .LA

 

1965 - BOURSE ET LA VIE .LA

 

1964 - TERREURS DE L'OUEST .LES

 

1964 - GROS BRAS .LES

 

1964 - GORILLES .LES

 

1964 - COMBINARDS .LES

 

1964 - BONNE OCCASE .LA

 

1964 - JALOUX COMME UN TIGRE

 

1963 - DES PISSENLITS PAR LA RACINE

 

1964 - DÉCLIC ET DES CLAQUES

 

1963 - STRIP-TEASE

 

1963 - BON ROI DAGOBERT .LE

 

1963 - ABOMINABLE HOMME DES DOUANES .L'

 

1962 - TARTARIN DE TARASCON

 

1962 - VEINARDS .LES

 

1962 - SAINTES NITOUCHES .LES

 

1961 - PETITS MATINS .LES

 

1961 - PARISIENNES .LES

 

1962 - BRICOLEURS .LES

 

1961 - MARTIEN À PARIS .UN

 

1961 - LIVREURS .LES

 

1961 - LIONS SONT LÂCHÉS .LES

 

1961 - FORTICHES .LES

 

1960 - AMOURS DE PARIS .LES

 

1960 - PIQUE-ASSIETTE .LES

 

1960 - MOUTONS DE PANURGE .LES

 

1960 - FRANÇAISE ET L'AMOUR .LA

 

1960 - BOUCHE COUSUE

 

1959 - ROBINSON ET LE TRIPORTEUR

 

1959 - VOUS N'AVEZ RIEN À DÉCLARER

 

1958 - INCREVABLE .L'

 

1959 - AFFREUX .LES

 

1958 - PETIT PROF .LE

 

1958 - ÉCOLE DES COCOTTES .L'

 

1958 - FUMÉE BLONDE

 

1958 - CHÉRI, FAIS-MOI PEUR

 

1958 - ARCHIMÈDE LE CLOCHARD

 

1958 - À PIED, À CHEVAL ET EN SPOUTNIK

 

1957 - NAÏF AUX QUARANTE ENFANTS .LE

 

1957 - DITES 33

 

1957 - SOIS BELLE ET TAIS-TOI

 

1957 - TROIS FONT LA PAIRE .LES

 

1957 - LAVANDIÈRES DU PORTUGAL .LES

 

1957 - TRIPORTEUR .LE

 

1957 - TEMPS DES OEUFS DURS .LE

 

1957 - AMOUR DESCEND DU CIEL .L'

 

1957 - AMI DE LA FAMILLE .L'

 

1957 - CINQ MILLIONS COMPTANT

 

1957 - CE JOLI MONDE

 

1957 - À PIED, À CHEVAL ET EN VOITURE

 

1956 - À LA JAMAÏQUE

 

1956 - ASSASSINS ET VOLEURS

 

1956 - PARIS, PALACE HÔTEL

 

1956 - JOYEUSE PRISON .LA

 

1956 - FRIC-FRAC EN DENTELLES

 

1956 - EN EFFEUILLANT LA MARGUERITE

 

1956 - CES SACRÉES VACANCES

 

1956 - COURTE TÊTE

 

1955 - CETTE SACRÉE GAMINE

 

1955 - QUATRE JOURS À PARIS

 

1955 - DURATON .LES

 

1955 - PARIS COQUIN - PARIS CANAILLE

 

1955 - BONJOUR SOURIRE

 

1 COURT MÉTRAGE et DOCUMENTAIRE
____________________________________________

2004 - BIEN AGITÉS

 

2000 - SCÉNARIO SUR LA DROGUE

Court métrage - Réal : Seb Lelouch et Simon Lelouch - Scén : Leila Fremovic - Segment : La purée
Version : France - Couleur - 5 Min.

Distribution

Darry Cowl ----- Le grand-père
Sophie Hardy ----- La grand-mère
Aurélien Wiik ----- L'adolescent

 

SA PARTICIPATION POUR LA TÉLÉVISION
____________________________________________

 

2004 - BIEN AGITÉS

 

2003 - RIEN NE VA PLUS

(Téléfilm)

Réal : Michel Sibra
Scén : Jacques Forgeas et Michel Sibra
Genre : Comédie
Version : France - Couleur - 90 Min.

Distribution

Jean-Marc Thibault ----- Émilien Maurel de Ronchard
Macha Méril ----- Virginie Maurel de Ronchard
Darry Cowl ----- Sylvestre
Gwendoline Hamon ----- Gladys
Laurent Philibert ----- Peter Marchand
André Penvern ----- Maître Duloyau
Patrick Préjean ----- Kustine

2002 - DOUBLE FLAIR
(Téléfilm)

Réal : Denis Malleval
Scén : Bernard Marié
Genre : Comédie
Version : France - Couleur - 96 Min.

Distribution

Emma Colberti ----- Nathalie Dorcheva
Audrey Caillaud ----- Marine Dorcheva
Olivier Granier ----- Commissaire Duprez
Miglen Mirtchev ----- Anton Dorchev
Marc Andréoni ----- Roger Germain
Slony Sow ----- David
Darry Cowl ----- L'Ange

2001 - P'TITS GARS LADOUCEUR .LES

(Téléfilm)

Réal : Luc Béraud
Scén : Christiane Lebrima et Claudine Vergnes
Genre : Téléfilm
Version : France - Couleur - 90 Min.

Distribution

Jonathan Reyes ----- Jonathan
Kevin Miranda ----- Vivi
Claire Nebout ----- Nadine
François Marthouret ----- Mercier
Catherine Arditi ----- Babée
François Morel ----- Le principal
Darry Cowl ----- Humphries
Bruno Salvador ----- Eric Ladouceur

2001 - JALOUSIE

(Téléfilm)

Réal : Marco Pauly
Scén : Odile Barski et Marco Pauly
Genre : Téléfilm sentimental
Version : France - Couleur - 95 Min.

Distribution

Evelyne Bouix ----- Muriel
Pierre Arditi ----- Mathieu
Myriam Boyer ----- Élisabeth
Michel Vuillermoz ----- Thomas
Darry Cowl ----- François
Dora Doll ----- Mireille
Dominic Gould ----- Bob
Raphaëline Goupilleau ----- Clara

Sujet : Mathieu et Muriel forment un couple sans histoire et sans enfant. Journaliste de profession, Muriel mène une enquête sur un meurtre dont le mobile principal semble avoir été la jalousie. Au cours d'un entretien avec la coupable, la toute jeune mariée constate avec surprise que non seulement l'inculpée ne regrette pas son geste, mais qu'en plus, elle revendique le fait d'être jalouse. A vrai dire, elle traite même ce sentiment comme une maladie et prétend avoir contaminé Muriel. Sans croire vraiment à cette histoire, la journaliste devient de plus en plus soupçonneuse à l'égard de son jeune mari. De toute évidence, elle est subitement devenue d'une jalousie maladive, ce qui ne va pas sans inquiéter son conjoint...

2000 - SURPRISE .LA

(Téléfilm)

Réal : Jean-Philippe Viaud
Scén : Pierre Sauvil
Genre : Comédie
Version : France - Couleur - 95 Min.

Distribution

Darry Cowl ----- Georges Morin
Gérard Hernandez ----- Philippe Chabrier
Axelle Abbadie ----- Catherine Chabrier
Mama Prassinos ----- L'étudiante
Rolande Kalis ----- La voisine snob

1997 - MARCEEEL !!!

(Téléfilm)

Réal : Agnès Delarive
Scén : Claude Cauwet
André Naudin
Genre : Comédie
Version : France - Couleur - 89 Min.

Distribution

Michel Galabru ----- Marcel
Philippe Clay ----- Dédé
Darry Cowl ----- Dominique
Isabelle de Botton ----- La vieille fille
Michel Lagueyrie ----- Le patron
Alain MacMoy ----- Raoul
Yves Pignot ----- Le clochard
Sonia Vollereaux ----- La voyagiste

Sujet : Marcel est retraité. Il aime jouer à la belote, mais est obligé d'éteindre son cigare avant de regagner ses pénates. Là, il chausse des patins et ingurgite de la viande de cheval, qu'il déteste, mais que son épouse Simone le force à avaler depuis cinquante ans. Quand cette dernière meurt, Marcel voit poindre l'aube d'une nouvelle vie. Il se laisse séduire par l'agence de voyages voisine et rêve d'un périple à Tahiti. Un jour, il recueille une chatte. Sa stupeur est grande lorsqu'il constate qu'il s'agit de Simone réincarnée. La chatte parle, mais lui seul peut l'entendre. Les anciens interdits viennent contrecarrer ses projets. Il se met au poker et rêve de gagner suffisamment d'argent pour financer son voyage à Tahiti. Pour cela, il monte à Paris, la chatte dans ses bagages, pour refaire sa vie...

1991 - MÉMOIRE .LA

(Téléfilm)

Réal : André Delacroix
Genre : Drame
Version : France - Couleur.

Distribution

Guy Marchand ----- Henri
Marie Dubois ----- Madeleine
Régis Royer ----- Jean
Darry Cowl ----- Charles
Paulette Dubost ----- dame âgée
Dominique Rousseau ----- Sonia
Serge Marquand ----- Valtour
Régis Royer ----- Jean

Sujet : Henri Lemercier se trouve brusquement devant un problème de conscience : il reconnaît, 22 ans plus tard, le français qui l'a dénoncé à la Gestapo et envoyé en camp de concentration. Sa mémoire lui fait revivre un passé endormi qu'il croyait oublier. Comment va-t-il réagir ?

1990 - GORILLE .LE

(Série TV)

Réal : Jean Delannoy et Pierre Granier-Deferre
Scén : Roger Boussinot et Jean Delannoy
Segment : Le gorille et le barbu - Réal : Jean-Claude Sussfeld (1991)
Genre : Thriller
Version : France - Couleur - 13 épisodes de 90 Min.

Distribution

Karim Allaoui ----- Géo Paquet
François Périer ----- Berthomieu
Sophie Michaud ----- Béatrice
Andréa Ferréol ----- Mme Lapalud
Farid Chopel
Darry Cowl
Princesse Erika

1983 - ATTRAPEUR .L'

(Téléfilm)

Réal : Marco Sérafini
Genre : Téléfilm
Version : France - Couleur - ? Min.

Distribution

Jean-Claude Pascal ----- Marquis de Formentière
Beatrice Kessler ----- Kathinka
Giovanni Früh ----- Zipka
Henri Génès ----- Andratte
Darry Cowl ----- Dr. Combette
Roger Carel ----- Le commissaire

1983 - MICROBIDON

(Téléfilm)

Réal+Scén : André Halimi
Genre : Téléfilm
Version : France - Couleur - ? Min.

Distribution

Juliette Mills ----- Victorine
Henri Guybet ----- Édouard
Christine Delaroche ----- Marianne
Marco Perrin ----- Siccardo
Darry Cowl ----- Mathias
Alexandre Fabre ----- Gésier
Gabriel Jabbour ----- Producteur de films
Christian Marin ----- Maximilien

1980 - CHOUETTE, CHAT, CHIEN... SHOW

(Téléfilm)

Réal : Pierre Samyn
Scén : Jean Guélis et Jacques Samyn
Genre : Téléfilm
Version : France - Couleur.

Distribution

Claude Piéplu ----- La chouette hibou
Dany Saval ----- La chatte câline
Maurice Risch ----- Le chien pataud
Marcel Amont ----- Le mime conteur
Michael Denard ----- Le danseur de 'La belle et la bête'
Claude de Vulpian ----- La danseuse de 'La belle et la bête'
Maurice Baquet
Darry Cowl
Nicole Croisille
Michel Fugain
Claude Nougaro
Pierre Richard

 

_______________________FIN_____________________

 

commentaires (3)

J.M.L NEVERS

16-02-2009 19:21:21

Un trés grand pianniste et trés bon commédien comique de nombreux films de famille,avec son jeu de parler \"zotzoté\"ils nous manque aussi!avec beaucoup d\'autres de sa génération!il y avait une sacrée équipe à cette époque là!!!!!!!les années(50/60).

hugongerard

09-11-2010 16:36:38

Ses parents possèdaient la célèbre patisserie Darricau située : Place Gambettta à Bordeaux . Patisserie qui a fermé ses portes . Dommage .

AURIEL

21-09-2013 17:37:43

Quand on ne sait pas on la ferme.Darry était un ami,de pelote basque (pala),de ''chez l'ami Jean'' rue mallard à Paris,avec Gaby ICARDI et Eddie BARCLAY. Darry n'a jamais eu aucun rapport avec la patisserie DARRICAU.CQF...Dire.