DAN DURYEA

Vue 5847 fois

Profession:
Acteur américain

Date et lieu de naissance:
23-01-1907, à White Plains, New York, États-Unis.

Date et lieu du décès:
07-06-1968, à Hollywood, Californie, États-Unis.
Enterré à Forest Lawn Hollywood Hills, Los Angeles, Californie.

Cause du décès:
D'un cancer à l'âge de 61 ans.

Nom de naissance:
Daniel Duryea.

État civil:
Marié le 15 avril 1932 avec : HELEN BRYAN - divorcée le 21 juillet 1967.
Ils eurent deux fils : l'acteur : Peter Duryea, né le 14 juillet 1939 et Richard Duryea, né le 14 juillet 1942.

Taille:
?

Commentaires: 3

Anecdotes

Fait le 21 janvier 2010 par Philippe de CinéMémorial.

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

DAN DURYEA était au départ un homme de théâtre. cela peut surprendre quand on voit son parcours cinématograhique ou à la télévision dans ses nombreux rôles de méchants, crapules...

Dan(iel) Duryea était né à White Plains, dans l’Etat de New Vork, le 23 janvier 1907.

Elève du collège local, il participe à des productions scolaires dans lesquelles il incarne plus fréquemment le hallebardier que le héros. C’est à la Cornell University que sa curiosité pour le travail d’acteur s’éveille. Il succède même à Franchot Tone à la tête de la section dramatique de l’établissement. Il obtient divers diplômes et travaille dans la publicité . En 1931, iI épouse Helen Bryan,une ancienne condisciple, qui lui donnera deux enfants, Peter (1939) et Richard (1942).

Entretemps, Dan est envoyé à Philadelphie, pour y prendre la direction du bureau régional de la société Katz, lorsque des douleurs au dos le contraignent à l’immobilisation pendant neuf mois.Cela l'oblige à revoir ses activités professionnelles. Et il pense au théâtre. Son ami Franchot Tone étant à présent une star de la MGM ("Mutinés du Bounty"avec Clark Gable) , il se laisse conseiller et convaincre. Et la pièce " Dead end" d’un autre de ses anciens camarades , est montée à Broadway. Après deux ans dans un rôle secondaire,il en assurera la vedette.

Pour Dan Duryea, la reconnaissance professionnelle ne sera pas un long chemin semé d’embûches. Aussitôt achevées les représentations de Dead end , il enchaîne en effet avec une dramatique de Lillian Hellman, "The little foxes ", et le premier d'une longue liste de héros antipathiques, voleurs et retors. Quand la pièce passera de la scène à écran, de Broadway à Hollywood, Dan sera reconduit dans son rôle. Dan Duryea renoncera alors définitivement à la scène pour le cinéma et, plus tard, pour la télévision. Et mauvais garçon, il restera . Dan Duryea était le dernier à se plaindre de cette image .On le voit ainsi sans "La vallée du jugement", " Rien qu’un coeur solitaire" et" Espions sur la Tamise ". Il campe souvent les maîtres chanteurs et les tueurs à gages. Dans La femme au portrait », il est carrément odieux en bourreau de Joan Bennett. Mais plus il se montre abusif à l’égard des femmes, plus lui parviennent des témoignages de sympathie.

Une distinction qu’il partage, à l’époque, avec Richard Widmark.

A partir de 1964,Dan tentera de laisser ses armes au vestiaire. "Le vol du Phoenix " est même lune de ses seules compositions où il n’est pas invité à tuer . Contrairement à beaucoup de seconds rôles, Dan Duryea ne devait jamais connaître de périodes creuses dans une carrière partagée, dès le début des années 1950, entre cinéma et télévision. En 1952, il avait ainsi eu sa propre série, China Smith », où il faisait mentir sa mauvaise réputation en incarnant un aventurier irlandais dans le Sud-Est asiatique. De même qu’il avait été un régulier de Peyton Place durant la saison 1967-1968.

( Dan Durya a tenu quelques rôles sympathiques dans des films tels que : ALERTE A SINGAPOUR de Robert Aldrich , LE CAMBRIOLEUR de Paul Wendkos , SIX CHEVAUX DANS LA PLAINE d ' Harry Keller , mais aussi dans un remake de Winchester 73 , il avait repris le rôle jadis tenu par Milliard Mitchell dans la version d 'Anthony Mann ).

Dan Duryea, dont l’un des hobbies était la construction de voiliers, avec lesquels il faisait des courses sur le lac voisin d’Arrowhead, est décédé, trouvé inanimé, sur le carrelage de sa salle de bains, le 7 juin1968 quelques mois après le décès de son épouse.

 

Source : Cinéreves.com - Fait le 03 décembre 2011 par Philippe de CinéMémorial.

 

Filmographie

 

60 LONGS MÉTRAGES
_________________________________

1968 - BAMBOO SAUCER .THE
Réal : Frank Telford

 

1967 - FIVE GOLDEN DRAGONS

 

1966 - DU SANG DANS LA MONTAGNE

 

1965 - VOL DU PHÉNIX .LE

 

1965 - SANS FOI NI LOI
Réal : Earl Bellamy

 

1965 - CHASSEUR DE PRIMES

 

1964 - WALK A TIGHTROPE
Réal : Frank Nesbitt

 

1964 - DO YOU KNOW THIS VOICE ?
Réal : Frank Nesbitt

 

1964 - CINQ MILLE DOLLARS MORT OU VIF
Réal : R.G. Springsteen

 

1963 - VALSE DES COLTS .LA

 

1962 - SIX CHEVAUX DANS LA PLAINE

 

1960 - JEUNES TERREURS .LES
Réal : Charles F. Haas

 

1959 - COUP DE FEU À SANDOVAL
Réal : Harry Keller

 

1958 - KATTY O'
Réal : Jack Sher

 

1957 - SURVIVANT DES MONTS LOINTAINS .LE

 

1957 - MEURTRES SUR LA DIXIÈME AVENUE
Réal : Arnold Laven

 

1957 - CAMBRIOLEUR .LE

 

1957 - AILES DE L'ESPÉRANCE .LES

 

1955 - VISITEURS MAUDITS .LES
Réal : Cornel Wilde

 

1955 - MURAILLE D'OR .LA
Réal : Joseph Pevney

 

1955 - MARAUDEURS .LES
Réal : Gerald Mayer

 

1954 - THIS IS MY LOVE
Réal : Stuart Heisler

 

1954 - SEUL CONTRE TOUS

 

1954 - CHEVAUCHÉE AVEC LE DIABLE .LA

 

1954 - QUATRE ÉTRANGES CAVALIERS

 

1953 - COMMANDO DU CIEL

 

1953 - PORT DES PASSIONS .LE

 

1953 - ALERTE À SINGAPOUR

 

1953 - 36 HOURS
Réal : Montgomery Tully

 

1951 - CHICAGO CALLING
Réal : John Reinhardt

 

1950 - WINCHESTER 73

 

1950 - LOI DU COLT .LA
Réal : Ray Nazarro

 

1950 - IMPASSE MAUDITE .L'

 

1949 - TIGRESSE .LA

 

1949 - JOHNNY LE MOUCHARD

 

1949 - HOMME AU CHEWING-GUM .L'

 

1949 - CORRUPTION

 

1948 - POUR TOI, J'AI TUÉ

 

1948 - HAUTE PÈGRE

 

1948 - CITADELLE DU MAL .LA

 

1948 - BARRAGE DE BURLINGTON .LE

 

1948 - BANDITS DE GRANDS CHEMINS

 

1946 - WHITE TIE AND TAILS
Réal : Charles Barton

 

1946 - ANGE NOIR .L'

 

1945 - VALLÉE DU JUGEMENT .LA

 

1945 - RUE ROUGE .LA

 

1945 - CIBLE VIVANTE .LA

 

1945 - GRAND BILL .LE

 

1945 - MAIN STREET AFTER DARK

 

1945 - DEANNA MÈNE L’ENQUÊTE

 

1944 - RIEN QU'UN COEUR SOLITAIRE

 

1944 - MAN FROM FRISCO
Réal : Robert Florey

 

1944 - MADAME PARKINGTON

 

1944 - FEMME AU PORTRAIT .LA

 

1944 - ESPIONS SUR LA TAMISE

 

1943 - SAHARA

 

1942 - VAINQUEUR DU DESTIN

 

1942 - THAT OTHER WOMAN
Réal : Ray McCarey

 

1941 - VIPÈRE .LA

 

1941 - BOULE DE FEU

 

_______________________FIN_____________________

 

commentaires (3)

hugongerard

13-02-2010 17:38:25

J ' adorais beaucoup ce bad guy qui fût trés souvent opposé dans les westerns à Audy Murphy et James Stewart , les 3 acteurs avaient tournés ensemble dans Le survivant des monts lointains( 1956) de James Neilson .

hugongerard

18-02-2010 08:51:57

On peut lui attribuer quelques rôles sympathiques au cinéma , comme dans la comédie policière de Paul Wendkos , recemment disparu intitulé Le cambrioleur avec Jayne Mansfield , dont Henri Verneuil fera un remake en 1970 sous le tître du casse avec Jean-Paul Belmondo , reprenant le rôle qu ' avait tenu jadis Durya dans la version de Wendkos( 1957) , rappelons aussi que Dan Durya reprendra le rôle de High Spade Frankie Wilson ( Millard Mitchell , dans le remake de Winchester 73 , et là il avait un rôle sympathique , et c ' est Tom Tryon ( le cardinal de Preminger qui reprenait le rôle de James Stewart dans la version de Mann( 1950).

hugongerard

06-08-2010 13:10:34

Il était à coup sûr l ' une des plus belles gueules d ' Hollywood , l ' archetype du bad guy .