Accueil   |   Acteurs   |   Nouvelles   |   Filmographie   |   Liens   |   Films Complets   |   Livre d'or   |   Contact
CLAUDE DAUPHIN
Cette page a été vue 6266 fois
        

INFORMATIONS :

 

Profession :

 

Acteur et homme de théâtre français.

Date et lieu de naissance :

19-08-1903, à Corbeil-Essonnes dans l'Essonne en France.

Date et lieu du décès :

16-11-1978, à Paris, France.
Enterré au cimetière du Père-Lachaise à Paris.

Cause du décès :

D'une occlusion intestinale à l'âge de 75 ans.

Nom de naissance :

Claude Marie Eugène Legrand.

État civil :

Liaison en 1948 avec l'actrice : ANNE VERNON.

Marié avec l'actrice : ROSINE DERÉAN - Divorcé.

Marié en 1953 avec l'actrice : MARIA MAUBAN - Divorcé en 1955.
Ils eurent un fils, l'acteur : Jean-Claude Dauphin, né en 1948.

Marié en 1955 avec l'actrice : NORMA MAY EBERHARDT. - Jusqu'au décès de Norma en 1978.

Liaison avec l'actrice : RUDA.
Il adopte sa fille : Antonia.

Taille :

?

 

ANECDOTES :

 

Fils du poète fantaisiste Franc-Nohain et frère de l'animateur Jean Nohain.

Le jeune Claude Dauphin veut devenir acteur, mais son père l'ayant convaincu de faire des études de décorateur de théâtre, il travaille à ce titre pendant dix ans pour de nombreuses salles parisiennes.

Les joues rondes, la mèche en bataille, l'œil en vrille, il accède au statut de vedette dans l'avant-guerre. Pendant l'Occupation, il parcourt la France libre et exerce ses talents au théâtre ou comme chansonnier sans pour autant négliger le cinéma.

Il quitte la France et entreprend une carrière aux États-Unis. Il y connaît un certain succès, sur les planches avant tout, mais aussi à l'écran avec April in Paris (1952) de David Butler.

Vieilli, amaigri, il est émouvant dans Le locataire (1975) de Roman Polanski et pathétique dans La vie devant soi (1976) de Moshé Mizrahi, où il incarne un médecin des pauvres au chevet de Simone Signoret.

Pour la télévision, Claude Dauphin réalise aux États-Unis une série policière en vingt-six épisodes (1954). Il est par ailleurs un éblouissant Voltaire dans le feuilleton français Ce diable d'homme (1977) de Marcel Camus.

A son palmarès:
Battement de cœur (Decoin, 1939), Le Plaisir (Ophüls, 1951), Symphonie pour un massacre (Deray, 1962), L'important, c'est d'aimer (Zulawski, 1974). Son dernier film : Le Pion, de Christian Gion, en 1978.

La vieille garde:
le tournage de La Panne, en 1972, avec Scola, a inspiré à Dauphin un livre, Les Derniers Trombones : ainsi surnommait-il Michel Simon, Pierre Brasseur, Charles Vanel ... et lui-même.

Sa ressemblance avec Voltaire :
S'accentuant d'année en année, il a participé, avec Madeleine Robinson, à une célébration donnée à Ferney-Voltaire, pour le deux centième anniversaire de la mort de l'écrivain, et cela en 1978, soit l'année même de sa propre mort.

                              

 

 

Ajouter votre commentaire

 


SA BIOGRAPHIE

 

Hommage à CLAUDE DAUPHIN dans un extrait de Casque d'or.

 

 

Ajout de la vidéo le 27 janvier 2010 par Philippe de CinéMémorial

 

Son père, Franc-Nohain, est fabuliste. Son frère aîné, Jean Nohain, fera fabuler bien des braves gens avec ses émissions de radio et de télévision. Claude Dauphin, de son vrai nom Legrand, débute à dix-neuf ans comme décorateur au théâtre de l'Odéon, puis pour le cinéma. C'est sur un plateau orné de l'un de ses décors qu'il est amené, en 1930, à remplacer un comédien, dans Langrevin père et fils. De fort insignifiants metteurs en scène, dès lors, s'empressent de lui faire tourner trois ou quatre films par an. Mais, pour ses trente et un ans, Augusto Genina lui permet, aux côtés de Gaby Morlay, dans Nous ne sommes plus des enfants, d'exprimer le désespoir pour un couple de ne pouvoir, jamais, repartir à zéro. En 1938, Dauphin apporte à Entrée des artistes, de Marc Alllégret, l'élégance du cœur.

En zone sud, après 1940, il s'intègre à la compagnie du Rideau-Gris, de Ducreux et Roussin, crée, en 1942, Une grande fille toute simple, de Roussin, avec Madeleine Robinson et Gérard Philipe. Il tourne, grâce à Marc Allégret, La Belle Aventure et Félicie Nanteuil. Il s'éclipse pour Londres et les Forces françaises libres. Son premier rôle, lorsqu'il revient, est Cyrano de Bergerac (Rivers, 1945).

Le travail le mène souvent hors de France, car c'est un curieux, avec des réalisateurs aussi différents et prestigieux que Mankiewicz, Monicelli, Ophüls, Preminger, Polanski, Scola et beaucoup de nouveaux, tels que Allio, Zulawski et Juan Buñuel, fils de Luis. Il doit à Jacques Becker, en 1952, son personnage le plus marquant : Leca, le veule chef de bande de Casque d'or. Au théâtre, entre autres, il est fidèle à Ducreux et Roussin, exporte à Broadway Sartre et son Huis-clos, interprète son frère Jean et cultive Bernstein. En 1965, 1966 et 1967, au théâtre de la Commune, à Aubervilliers, il reprend La Mort d'un commis voyageur, de Miller. En 1968, L'Amante anglaise de Duras, avec Renaud, est son dernier spectacle.

Dauphin d'eau douce:
À ses débuts, c'était, selon Jean-Pierre Aumont, "une pauvre figure pas maquillée, une voix hésitante, un balancement sur la pointe des pieds, yeux baissés, sourcils en l'air, mèche tombante". Ainsi, il échappait à la désinvolture des jeunes premiers à la mode. Lorsque sa verve a pu enfin se libérer, elle ne grinçait que dans des rôles où il devait forcer la note: alors, il recourait aux procédés hérités de son séjour attentif à l'Odéon, et s'en voulait certainement de ces guignolades. Il n'était vraiment lui-même que lorsque son fin visage d'humaniste s'inscrivait sur l'écran sans le moindre fard. Il est peu de comédiens qui peuvent s'honorer d'une telle transparence.

Il mourut d'une occlusion intestinale à l'âge de 75 ans à Paris et fut inhumé au cimetière du Père-Lachaise à Paris.

Source : Didier Thouart et Jacques Mazeau. les grands seconds rôles du cinéma français.

: Fait le 25 février 2010 par Philippe de CinéMémorial.

 


 
Ajouter votre commentaire

 

 

107 LONGS MÉTRAGES

************************************

 

1978 - PION .LE

 

1977 - PROVIDENCE

 

1977 - POINT DE MIRE .LE

 

1977 - VIE DEVANT SOI .LA

 

1976 - LOCATAIRE .LE

 

1976 - MADO

 

1976 - ANACHORÈTE .L'
Titre Orig. : El Anacoreta
Réal : Juan Estelrich

 

1975 - IMPORTANT C'EST D'AIMER .L'

 

1975 - COURSE À L'ÉCHALOTE .LA

 

1974 - ROSEBUD

 

1974 - CHASSEUR D'OMBRES .LE
Réal : Teri McLuhan

 

1972 - NOUS VOULONS LES COLONELS
Titre Orig. : Vogliamo i colonnelli
Réal : Mario Monicelli

 

1972 - PLUS BELLE SOIRÉE DE MA VIE .LA

 

1972 - AU RENDEZ-VOUS DE LA MORT JOYEUSE

 

1971 - ÉGLANTINE

 

1969 - FOLLE DE CHAILLOT

 

1968 - COMME UN ÉCLAIR
Réal : Jules Dassin

 

1968 - CET HOMME EST PRÊT À TOUT
Réal : S. Lee Pogostin

 

1968 - BARBARELLA

 

1967 - ADOLPHE OU L'ÂGE TENDRE

 

1967 - UNE ET L'AUTRE .L'

 

1967 - LAMIEL

 

1967 - VOYAGE À DEUX

 

1966 - TIGRE SORT SANS SA MÈRE .LE
Réal : - Mario Maffei

 

1966 - GRAND PRIX

 

1965 - PARIS BRÛLE-T-IL

 

1965 - LADY L

 

1965 - COMPARTIMENT TUEURS

 

1963 - BONNE SOUPE .LA

 

1963 - BELLE DES ÎLES .LA
Titre Orig. : Tiara Tahiti
Réal : Ted Kotcheff

 

1963 - SYMPHONIE POUR UN MASSACRE

 

1963 - RANCUNE .LA

 

1962 - DIABLE ET LES DIX COMMANDEMENTS .LE

 

1961 - TRAITEMENT DE CHOC
Titre Orig. : The full Treatment
Réal : Val Guest

 

1958 - POURQUOI VIENS-TU SI TARD ?

 

1959 - PASSEPORT POUR LE MONDE
Réal : Victor Stoloff

 

1957 - AMÉRICAIN BIEN TRANQUILLE .UN

 

1956 - PARIS, PALACE HÔTEL

 

1956 - MON COQUIN DE PÈRE

 

1955 - MAUVAISES RENCONTRES .LES

 

1954 - FANTÔME DE LA RUE MORGUE .LE

 

1953 - WEEK-END À PARIS

 

1953 - TROIS MOUSQUETAIRES .LES

 

1952 - ADORABLES CRÉATURES

 

1952 - PETIT GARÇON PERDU .LE

 

1951 - CASQUE D'OR

 

1951 - PLAISIR .LE

 

1951 - AVRIL À PARIS
Titre Orig. : April in Paris
Réal : David Butler

 

1950 - DÉPORTÉ .LE

 

1949 - PETITE CHOCOLATIÈRE .LA

 

1949 - JEAN DE LA LUNE

 

1948 - INCONNU D'UN SOIR .L'

 

1948 - IMPECCABLE HENRI .L'

 

1948 - BAL DES POMPIERS .LE

 

1948 - BALLADE BERLINOISE
Titre Orig. : Berliner Ballade
Réal : Robert A.Stemmle

 

1948 - AINSI FINIT LA NUIT

 

1948 - ROUTE SANS ISSUE

 

1947 - CROISIÈRE POUR L'INCONNU

 

1946 - TOMBÉ DU CIEL

 

1946 - RENDEZ-VOUS À PARIS

 

1946 - PARADE DU RIRE
Réal : Roger Verdier

 

1946 - ÉVENTAIL .L'

 

1945 - PRÉSENCE AU COMBAT
Réal : Marcel Cravenne

 

1945 - NOUS NE SOMMES PAS MARIÉS

 

1945 - FEMME COUPÉE EN MORCEAUX .LA
Réal : Yvan Noé

 

1945 - DOROTHÉE CHERCHE L'AMOUR

 

1945 - CYRANO DE BERGERAC

 

1944 - ENGLISH WITHOUT TEARS

 

1942 - FEMME DISPARAÎT .UNE
Réal : Jacques Feyder

 

1942 - PROMESSE À L'INCONNUE

 

1942 - BELLE AVENTURE .LA

 

1942 - FÉLICIE NANTEUIL

 

1941 - FEMME DANS LA NUIT .UNE

 

1941 - ÉTRANGE SUZY .L'

 

1941 - PETITS RIENS .LES

 

1941 - HOMMES SANS PEUR .LES

 

1941 - DEUX TIMIDES .LES

 

1940 - PARIS-NEW YORK

 

1940 - CAVALCADE D'AMOUR

 

1939 - SURPRISES DE LA RADIO .LES

 

1939 - MONDE TREMBLERA .LE

 

1939 - BATTEMENT DE COEUR

 

1938 - ENTRÉE DES ARTISTES

 

1938 - CONFLIT

 

1937 - PERLES DE LA COURONNE .LES

 

1937 - FESSÉE .LA

 

1937 - FAISONS UN RÊVE

 

1935 - ROUTE HEUREUSE .LA

 

1935 - RETOUR AU PARADIS

 

1934 - VOYAGE IMPRÉVU .LE

 

1934 - NOUS NE SOMMES PLUS DES ENFANTS
Réal : Augusto Genina,

 

1934 - DÉDÉ

 

1934 - BILLET DE MILLE .LE

 

1933 - PAS BESOIN D'ARGENT

 

1933 - D'AMOUR ET D'EAU FRAÎCHE

 

1933 - SURPRISES DU SLEEPING .LES

 

1933 - ABBÉ CONSTANTIN .L'

 

1933 - FILLE DU RÉGIMENT .LA

 

1932 - JEUNE FILLE ET UN MILLION .UNE

 

1932 - HOMME HEUREUX .UN
Réal : Antonin Bideau

 

1932 - PARIS-SOLEIL
Réal : Jean Hémard

 

1932 - FAUBOURG MONTMARTRE
Réal : Raymond Bernard

 

1932 - CLAIR DE LUNE

 

1931 - FORTUNE .LA
Réal : Jean Hémard

 

1931 - AUX URNES CITOYENS !

 

1931 - TOUT S'ARRANGE

 

1929 - ROMAN DE RENART .LE

 


 

14 COURTS MÉTRAGES ET 5 DOCUMENTAIRES

************************************

 

1960 - MATISSE OU LE TALENT DU BONHEUR
Documentaire de Marcel Ophüls

 

1960 - GANT .LE
Court métrage de Vicky Ivernel

 

1952 - DUEL À TRAVERS LES ÂGES .LE
Court métrage de Pierre Foucaud

 

1951 - MER ET LES PETITS .LA
Documentaire de Jean Mineur

 

1949 - RENAISSANCE DU RAIL .LA
Documentaire de Georges Chaperot

 

1948 - VAN GOGH
Documentaire d'Alain Resnais

 

1946 - PARIS 1900
Documentaire de Nicole Vedrès

 

1944 - MISSION .UNE
Court métrage

 

1944 - SALUT LA FRANCE

 

1941 - BELLE VIE .LA
Court métrage de Robert Bibal

 

1939 - EN CORRECTIONNELLE
Court métrage de Marcel Aboulker

 

1936 - RADIO
Court métrage de Maurice Cloche

 

1934 - CHÂTEAU DE CARTES .UN
Court métrage de Jean-Louis Bouquet

 

1933 - RAYON DES AMOURS .LE
Court métrage d'Edmond T.Gréville

 

1933 - BOUBOUROCHE
Court métrage d'André Hugon

 

1932 - HIER ET AUJOURD'HUI
Court métrage de Léon Mathot

 

1931 - MONDANITÉS
Court métrage de Jean Hémard

 

1931 - FIGURATION
Court métrage d'Antonin Bideau

 


 

Commentaires

Nom :Deketelaere
Date :29-12-2012 14:10:12
Commentaire :Claude Dauphin, excellent dans Cavalcade d'Amour!Mais pourquoi le nom de Corinne Luchaire est-il toujours évité et ce quelque soient ses films?Auriez-vous des préjugés?
Ajouter un commentaire:
Nom:
Email:
Commentaire:
Question de sécurité: quel est le nom de ce site ?



Rechercher des videos - Sms Gratuit - Recherche Petites annonces classées au Québec - Recherche Petites annonces en France