BARBARA BRITTON

Vue 4976 fois

Profession:
Actrice américaine.

Date et lieu de naissance:
26-09-1919, à Long Beach, Californie, États-Unis.

Date et lieu du décès:
17-01-1980, à New York, New York, États-Unis.

Cause du décès:
D'un cancer à l'âge de 60 ans.

Nom de naissance:
Barbara Brantingham.

État civil:
Mariée le 02 avvril 1945 avec le dr. : EUGENE CZUKOR
Jusqu'à la mort de Barbara en 1980.
Ils eurent quatre enfants.
Théodore Britton, né le 02 juin 1947.
Christine Eugenia, née le 13 novembre 1951.
Timothy Dwight, né le 01 juin 1953 et décédera deux jours plus tard dans son berceau.

Taille:
?

Commentaires: 0

Anecdotes

Fait le 06 janvier 2010 par Philippe de CinéMémorial.

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Actrice américaine née à Long Beach le 26 septembre 1920 qui s’était tout d’abord orientée vers l’enseignement avant d’être découverte par des agents d’Hollywood qui la convainquirent de faire quelques essais devant la caméra en 1939. Après avoir convaincu ses parents de la justesse du choix de sa carrière, elle signa son premier contrat avant même d’avoir eu 18 ans et fit son premier film (un western avec Hopalong Cassidy, Secret of the Wastlelands) en 1941. Elle y jouait le rôle de la nièce du géologue.

Puis elle remplaça à main levée Frances Gifford pour la comédie musicale Louisiana Purchase (1941) avec Bob Hope comme partenaire. On la verra par la suite dans des petits rôles de soutien (Reap the Wild, Beyond the Blue Horizon, The Fleet’s In). Remarquée par les acteurs Eddie Bracken et William Holden, elle fut choisie pour jouer le rôle de l’épouse de James Brown dans le film Young and Willing (1943) une adaptation d’une pièce qui fut déjà présentée à Broadway auparavant. Sa beauté très remarquable la fit nommée « Sweetheart of A Battery » pour un bataillon d’armée venant de la Caroline du Nord, et un autre la nomma « sergent honoraire » pour le 38e bataillon d’infanterie.

Mais elle se démarqua réellement grâce à participation au film So Proudly We Hail (tourné en 1943, avec Claudette Colbert et Veronica Lake) où elle jouait le rôle d’une infirmière qui tombait amoureuse d’un médecin asiatique. Puis vint le fameux Till We Meet Again de Frank Borzage où elle était l’héroïne qui sauvait Ray Milland des méchants Nazis. Bing Crosby l’engagea par la suite pour jouer le rôle principal du film The Great John L. en 1945.

Elle tourna son dernier film avec la Paramount en 1946 avec The Virginian où elle jouait le rôle de l’institutrice puis partagea la vedette avec Rudy Vallee, à la Republic, dans The Fabulous Suzanne en 1946, Louis Hayward dans The Return of Monte Cristo (1946), The Gunfighters (1947) et Albuquerque (1948) tous deux tournés avec Randolph Scott. Deux ans plus tard, elle fera sa première apparition au petit écran dans un épisode du Robert Montgomery Presents. Viendra pour elle plusieurs contrats venant de la télévision et on pourra donc la voir dans un rôle régulier, celui de Mrs North, dans Mr. and Mrs North dont elle partagea la vedette avec Richard Denning de 1952 à 1954.

Britton jouera dans deux autres westerns avant de se faire remarquer à nouveau cinéma en 1953 où elle tenait le rôle principal de Bwana Devil en 1953 avec Robert Stack comme partenaire. Puis elle sera de la distribution du film Dragonfly Squadron avec John Hodiak l’année suivante. Les contrats pour la télévision s’accumulant, Barbara Britton délaissera lentement le cinéma pour se concentrer principalement à une carrière beaucoup plus lucrative au petit écran. Son dernier film datera de 1955 où elle partagera la vedette avec Anne Baxter et Margaret Lindsay dans The Spoilers.

Barbara Britton emménagera par la suite à New York et se produira très souvent à Broadway dans des productions comme How to Make a Man (1961) et Me and Thee (1967), puis elle se retirera graduellement du show-business, faisant pourtant quelques retours au petit écran dans des soaps d’après-midi (Date of Life ou One Life to Live) avant de se retirer pour soigner un cancer qui causera sa mort le 17 janvier 1980.

 

Source : Biographie écrite par Alexandre CARLE pour Les Gens du Cinéma - Fait le 19 septembre 2012 par Philippe de CinéMémorial.

 

Filmographie

 

33 LONGS MÉTRAGES
_________________________________

 

1955 - NIGHT FREIGHT
Réal : Jean Yarbrough

 

1955 - FORBANS .LES
Réal : Jesse Hibbs

 

1955 - DANSEUSE ET LE MILLIARDAIRE .LA

 

1953 - ESCADRILLE DE LA DERNIÈRE CHANCE .L'
Réal : Lesley Selander

 

1951 - CAPTUREZ CET HOMME

 

1952 - BWANA LE DIABLE

 

1951 - HEURE DE LA VENGEANCE .L'

 

1950 - BANDIT QUEEN .THE
Réal : William A. Berke

 

1950 - CHAMPAGNE FOR CAESAR
Réal : Richard Whorf

 

1949 - INDÉSIRABLE MONSIEUR DONOVAN .L'
Réal : Alfred E. Green

 

1949 - J'AI TUÉ JESSE JAMES

 

1948 - UNTAMED BREED .THE
Réal : Charles Lamont

 

1948 - MR. RECKLESS
Réal : Frank McDonald

 

1948 - LOADED PISTOLS
Réal : John English

 

1947 - VALLÉE MAUDITE .LA

 

1947 - DESCENTE TRAGIQUE .LA
Réal : Ray Enright

 

1946 - TRAÎTRE DU FAR WEST .LE

 

1946 - FABULOUS SUZANNE .THE
Réal : Steve Sekely

 

1946 - RETOUR DE MONTE-CRISTO .LE

 

1945 - THEY MADE ME A KILLER
Réal : William C. Thomas

 

1945 - CAPITAINE KIDD

 

1944 - GRAND JOHN .LE

 

1944 - VOYAGE SANS RETOUR

 

1943 - YOUNG AND WILLING

 

1943 - ODYSSÉE DU DOCTEUR WASSELL .L'

 

1943 - ANGES DE MISÉRICORDE .LES

 

1942 - MRS. WIGGS OF THE CABBAGE PATCH
Réal : Ralph Murphy

 

1942 - MABOK, L'ÉLÉPHANT DU DIABLE
Réal : Alfred Santell

 

1942 - NAUFRAGEURS DES MERS DU SUD .LES

 

1942 - SENTINELLE DU PACIFIQUE .LA
Réal : John Farrow

 

1942 - ESCADRE EST AU PORT .L'

 

1941 - SECRET OF THE WASTERLAND
Réal : Derwin Abrahams

 

1941 - INCORRUPTIBLE SÉNATEUR .L'

 

_______________________FIN_____________________

 

commentaires (0)