Accueil   |   Acteurs   |   Nouvelles   |   Filmographie   |   Liens   |   Livre d'or   |   Contact
ANNIE GIRARDOT
Cette page a été vue 6099 fois
        

INFORMATIONS :

 

Profession :

 

Actrice et femme de théâtre français.

Date et lieu de naissance :

25-10-1931, à Paris dans le 10e arrond., France.

Date et lieu du décès :

28-02-2011, à Paris, France.

Cause du décès :

De la maladie d'Alzheimer à l'âge de 79 ans.

Nom de naissance :

Annie Suzanne Girardot.

État civil :

Mariée le 06 janvier 1962 avec l'acteur : RENATO SALVATORI
Elle ne divorcera pas de lui mais ils se sépareront.
Restera mariée jusqu'au décès de Renato le 27 mars 1988.
Ils eurent une fille Giulia, née à Rome le 04 juillet 1962.

Conjointe en 1980 avec le musicien rock : BOB DECOUT - Jusqu'en 1993.

Liaison avec le réalisateur : Claude Lelouch

Liaison avec l'acteur : Bernard Fresson.

Taille :

?

 

ANECDOTES :

 

 

 

Après des études pour être infirmière, Annie Girardot se consacre toutefois à sa passion : l'art dramatique. Elle rentre au conservatoire pour 4 ans et en sort avec le Premier prix de comédie.

De 1980 à 1993, elle partage sa vie avec Bob Decout, un musicien rock. Dans un livre sorti en 2010, il témoigne de sa relation avec l'actrice. Il a été souvent accusé par les proches d'Annie Girardot d'avoir ruiné sa carrière et ses finances. Il déclare que pour son film Adieu Blaireau, un mauvais film, c'est Annie Girardot qui a insisté pour être dans le projet, le menaçant de le quitter si elle n'y était pas. Qualifié souvent de gigolo et accusé d'avoir ruiné la star, il se défend en disant « qu'elle (Annie) n'a jamais su gérer l'argent ». Quant aux rumeurs de consommation de drogue, il explique que leurs responsabilités étaient communes. Il déclare : « Tout a commencé lors d'une soirée où tous les invités consommaient de la cocaïne ». À l'époque, le couple considérait cette drogue comme « un philtre d'amour, un plaisir lié à la sexualité ! ».

 

Hommage à ANNIE GIRARDOT

Ajout de la vidéo le 28 février 2011 par Philippe de CinéMémorial.

 

                              

 

 

Ajouter votre commentaire

 


SA BIOGRAPHIE

 

Hommage à ANNIE GIRARDOT

Ajout de la vidéo le 28 février 2011 par Philippe de CinéMémorial

 

Quelques hommages :

 

Hommage de François Fillon :
«Annie Girardot nous laisse le souvenir d’une personne digne, brillante et toujours volontaire. Jusqu’au bout elle résista à sa terrible maladie. Son œuvre porte la marque d’une artiste qui considérait son engagement sur scène ou à l’écran comme un don de soi».

Hommage de Brigitte Bardot :
Se déclare «bouleversée, extrêmement choquée et triste» après l'annonce de la disparition d'Annie Girardot. «Je ressens un chagrin infini. Après la mort de Maria Schneider qui m'a déjà rendue si triste, c'est comme si on m'avait enfoncé un nouveau clou dans le coeur», confie Brigitte Bardot. «J'aimais infiniment Annie Girardot. Elle a eu une fin de vie dramatique. Ma santé m'empêchait de la visiter mais mon secrétaire Franck lui apportait mes petits mots qu'on lui lisait. J'avais pour Annie une infinie tendresse. Elle a eu une vie à la fois extraordinaire et dramatique», a ajouté l'ancienne actrice.

Hommage du ministre de la Culture Frédéric Mitterrand :
Estime que «la disparition d'Annie Girardot est un moment douloureux pour le cinéma qui perd l'une de ses grandes étoiles, mais aussi pour le public, avec qui elle entretenait une longue et chaleureuse complicité». «Annie Girardot a brûlé les planches comme elle a brûlé la vie : avec l'humanité et la profondeur dramatique qui plaisaient tant au public (...) L'admirable combat qu'elle menait contre la maladie en continuant à jouer nous l'aura montrée fidèle jusqu'au bout à son amour du cinéma. Elle fut une immense comédienne, bien sûr, mais aussi une dame au grand coeur, une femme engagée et volontaire à tous les âges de sa vie et de sa carrière».

Hommage de Michel Galabru.
«Le public l'adorait. Elle a eu une carrière lumineuse, la pauvre petite...», confie à l'AFP, déchiré, le comédien.

Hommage de Jack Lang : Ancien ministre de la Culture, interrogé par l'AFP : «L'éblouissante carrière cinématographique d'Annie Girardot fait parfois oublier qu'elle fut d'abord une étonnante et rare actrice de théâtre. Sa gouaille irrésistible, sa puissance sur le plateau donnaient à tous ses rôles, un éclat, une force, une lumière incomparable (...) Sa personnalité dominait chaque oeuvre. Elle imprimait une marque inoubliable. Son nom était celui d'une icône jusqu'à perdre son prénom. Girardot restera à jamais comme un symbole de l'exigence artistique la plus élevée».

Hommage de Robert Hossein : Interrogé sur RTL : «j'ai une immense estime pour une immense comédienne. Je retiendrai d'elle, c'était quelqu'un qui avait un énorme caractère, une autorité terrible et puis une vie assez passionnée, assez tourmentée, quelqu'un d'extraordinairement attachant.... je trouve que c'est une grande perte pour la profession...»

Hommage de Bertrand Blier :
«sous le choc» à l'annonce du décès d'Annie Girardot, s'est souvenu avec émotion d'une personne «tellement drôle et douloureuse à la fois». «Les Français s'en souviennent comme d'une actrice qui avait joué dans beaucoup de comédies, elle avait pris un virage très populaire après 'Rocco et ses frères'. Mais elle était pleine d'émotion et de souffrance. Elle craquait facilement, comme sur la scène des César» en 1996.

Hommage de Mireille Darc :
Qui avait joué avec elle dans «Elle boit pas elle fume pas elle drague pas mais... elle cause», «Annie était une très, très grande. Jouer avec elle était un éblouissement. Elle était étonnante. Elle aimait la vie. Annie était une femme de coeur et était généreuse. Pour moi, c'était plus qu'un modèle sur le plan artistique. Annie pouvait incarner tous les rôles. En Italie, j'ai habité chez elle. C'était quelqu'un d'extraordinaire qui dévorait la vie».

Hommage de Line Renaud :
«Annie était un monument du cinéma français, une immense actrice, très instinctive et toujours juste. Son départ est bouleversant. Je suis allée l'embrasser une dernière fois dimanche soir. Sa fille Julia et sa petite-fille Lola m'avaient appelée pour me dire que c'était la fin. Cela a été réconfortant de la voir entourée de tellement d'amour. J'ai trouvé Annie très paisible. Depuis tant d'années, nous avions une grande complicité. En 1995, on avait tourné 'Les Filles du Lido'. Depuis, on se surnommait 'Les Gourdasses' en souvenir du tournage».

L'Académie des César rappelle avec une «très grande tristesse et beaucoup d'émotion» qu'Annie Girardot était «une comédienne unique, une artiste généreuse immensément populaire» au «talent inouï, intense, rare». «Elle incarne 40 ans de Cinéma à partir des années 60» estime-t-elle en rappelant ses trois César : Meilleure Actrice en 1977 pour «Docteur Françoise Gaillard», Meilleur second rôle féminin en 1996 pour «Les Misérables» et en 2002 pour «La Pianiste».

 

Photo d'Annie en compagnie de sa fille et de sa petite fille.

 

Sa biographie :

 

Après une enfance difficile partagée entre Paris et la Normandie, Annie Girardot suit des cours d'art dramatique, entre au Conservatoire, puis à la Comédie-Française (1954-1957).

À l'issue de la générale de sa Machine à écrire, Jean Cocteau la salue : « Tu as le plus beau tempérament dramatique de l'après-guerre ! » Parallèlement, elle se produit dans les cabarets de la Rive gauche et débute au cinéma (dans Treize à table d' André Hunebelle , en 1956). En 1957, elle quitte le Théâtre-Français en adressant une lettre de démission retentissante à Pierre Descaves.

Elle tourne à cette époque un grand nombre de films populaires, dans le goût Série noire qui prévaut avant la Nouvelle Vague : Le rouge est mis ( G. Grangier , 1957), Maigret tend un piège ( J. Delannoy , 1958), l'un et l'autre avec Jean Gabin . Après un début de carrière dans des productions très populaires, elle s'engage dans une autre direction grâce à Luchino Visconti (il l'a déjà dirigée au théâtre dans Deux sur la balançoire avec Jean Marais ), qui fait appel à elle pour le rôle de Nadia dans Rocco et ses frères (1960). Elle tourne énormément, en France et en Italie (elle a épousé Renato Salvatori , un de ses partenaires dans Rocco ), des films médiocres et des grands films, sans discernement, jusqu'à une crise qui la chasse presque complètement des écrans en 1965-66.

Elle reparaît à la fin des années 60, et pendant une décennie elle est l'une des stars les plus populaires du cinéma français la seule comédienne après 1970 dont le nom suffise pour permettre le « montage » financier d'un film.

Elle passe sans heurt de ce cinéma facile (sous la direction de Michel Audiard , de Claude Lelouch , d' André Cayatte ) à des films plus ambitieux comme Dillinger est mort ou Il seme dell'uomo, réalisés en 1969 en Italie par Marco Ferreri .

Vers 1975, Annie Girardot sait être Madame Tout-le-Monde, une vedette populaire plutôt qu'une star, sympathique, drôle ou pathétique, désirable naturellement, aussi crédible en chauffeur de taxi qu'en juge d'instruction, aussi à l'aise dans la bouffonnerie que dans le drame.

Elle s'impose logiquement dans ce temps où le féminisme accrédite une promotion, toute relative, de la femme adulte. Elle endosse les personnages nouveaux et en tempère l'audace par la familiarité qu'elle entretient avec le public populaire.

Après une longue traversée du désert, elle obtient le César de la Meilleure actrice dans un second rôle pour Les Misérables de Lelouch en 1996. Elle revient alors sur le devant de la scène et en 2002, c'est le César de la Meilleure actrice qui lui est décerné pour son rôle de mère étouffante dans La Pianiste de Haneke.

On apprend 4 ans plus tard par son avocat que l'actrice est atteinte de la maladie d'Alzheimer. Sa fille Giulia Salvatori publie alors une biographie intitulée La Mémoire de ma mère.

En 2008, elle entre dans une maison médicalisée à Paris. Nicolas Baulieu tourne alors un documentaire sur Annie Girardot. Il la suit durant 8 mois et permet de découvrir les effets de la maladie chez l'actrice ainsi que sa vision de son passé. En 2010, sa fille annonce qu'elle ne se souvient même plus avoir été une actrice.

Le 28 février 2011, Annie Girardot s'éteint dans un hôpital parisien.

 

SES RÉCOMPENSES :

 

2002 - Molière d'honneur pour l'ensemble de sa carrière, France.

2002 - Pour : MADAME MARGUERITE - Molières - Molière de la comédienne, France.

2002 - Pour : LA PIANISTE - César - Meilleure actrice dans un second rôle, France.

1998 - Prix "reconnaissance des cinéphiles" pour l'ensemble de sa carrière - décerné à Puget-Théniers 06260 par l'Assocation "Souvenance de cinéphiles".

1996 - Pour : LES MISÉRABLES - César - César de la meilleure actrice dans un second rôle, France.

1989 - Pour : LE VENT DES MOISSONS - Prix du 7 d'Or - Meilleure actrice - 7 d'Or, France.

1977 - Pour : DOCTEUR FRANÇOISE GAILLAND - César de la meilleure actrice, France.

1977 - Pour : COURS APRÈS MOI QUE JE T'ATTRAPE - Prix David di Donatello - Meilleure actrice étrangère, Italie.

1968 - Pour : VIVRE POUR VIVRE - Meilleure actrice - Festival du film de Mar del Plata, Argentine.

1965 - Pour : TROIS CHAMBRES À MANHATTAN - Coupe Volpi pour la meilleure interprétation féminine au festival de Venise.

1962 - Pour : ROCCO ET SES FRÈRES - Prix Sant Jordi - Meilleure actrice étangère, Barcelone, Espagne.

 

Source : www.premiere.fr - Fait le 28 février 2011 par Philippe de CinéMémorial.

 


 
Ajouter votre commentaire

 

 

102 LONGS MÉTRAGES

************************************

 

2007 - CHRISTIAN

 

2006 - BOXES

 

2005 - TEMPS DES PORTE-PLUMES .LE

 

2005 - C'EST BEAU UNE VILLE LA NUIT
Réal : Richard Bohringer

 

2004 - JE PRÉFÈRE QU'ON RESTE AMIS

 

2004 - CACHÉ

 

2002 - PROPHÉTIE DES GRENOUILLES .LA
Réal : Jacques-Rémy Girerd

 

2000 - PIANISTE .LA

 

2000 - CECI EST MON CORPS
Réal : Rodolphe Marconi

 

1999 - T'AIME
Réal : Patrick Sébastien

 

1997 - ÂGE DE BRAISE .L'
Réal : Jacques Leduc

 

1996 - PRÉFÉRENCE
Réal : Grégoire Delacourt

 

1996 - BIDOCHON .LES

 

1995 - MISÉRABLES .LES

 

1993 - PORTAGLI I MIEI SALUTI
Réal : Gianna Maria Garbelli

 

1993 - BRAQUEUSES .LES

 

1992 - ALIBI PERFETTO
Réal : Aldo Lado

 

1991 - MERCI LA VIE

 

1991 - FACCIA DI LEPRE
Réal : Liliana Ginanneschi

 

1990 - TOUJOURS SEULS
Réal : Gérard Mordillat

 

1989 - IL Y A DES JOURS ET DES LUNES

 

1989 - COMÉDIE D'AMOUR
Réal : Jean-Pierre Rawson

 

1988 - PRISONNIÈRES

 

1988 - CINQ JOURS EN JUIN

 

1985 - PARTIR, REVENIR

 

1984 - LISTE NOIRE .LA

 

1984 - SOUVENIRS SOUVENIRS

 

1984 - ADIEU BLAIREAU

 

1981 - REVANCHE .LA
Réal : Pierre Lary

 

1980 - VIE CONTINUE .LA
Réal : Moshe Mizrahi

 

1980 - ROBE NOIRE POUR UN TUEUR .UNE

 

1980 - VIE EN MAUVE .LA
Réal : Jean-Claude Tramont

 

1980 - COEUR À L'ENVERS .LE

 

1979 - BOBO JACCO

 

1979 - GRAND EMBOUTEILLAGE .LE

 

1979 - ON A VOLÉ LA CUISSE DE JUPITER

 

1979 - CAVALEUR .LE

 

1978 - VAS-Y MAMAN

 

1978 - CLÉ SUR LA PORTE .LA

 

1978 - CAUSE TOUJOURS, TU M'INTÉRESSES !

 

1978 - AMOUR EN QUESTION .L'

 

1978 - ZIZANIE .LA

 

1977 - POINT DE MIRE .LE

 

1977 - TENDRE POULET

 

1977 - DERNIER BAISER .LE
Réal : Dolorès Grassian

 

1977 - À CHACUN SON ENFER

 

1976 - JAMBON D'ARDENNE
Réal : Benoît Lamy

 

1976 - COURS APRÈS MOI QUE JE T'ATTRAPE
Réal : Robert Pouret

 

1975 - IL PLEUT SUR SANTIAGO

 

1975 - IL FAUT VIVRE DANGEREUSEMENT

 

1975 - GITAN .LE

 

1975 - D'AMOUR ET D'EAU FRAICHE

 

1975 - DOCTEUR FRANÇOISE GAILLAND

 

1974 - SOUPÇON .LE
Réal : Francesco Maselli

 

1974 - GIFLE .LA

 

1973 - URSULE ET GRELU

 

1973 - JULIETTE ET JULIETTE

 

1972 - TRAITEMENT DE CHOC

 

1972 - IL N'Y A PAS DE FUMÉE SANS FEU

 

1972 - FEUX DE LA CHANDELEUR .LES

 

1972 - ELLE CAUSE PLUS, ELLE FLINGUE

 

1971 - VIEILLE FILLE .LA

 

1971 - MANDARINE .LA

 

1970 - NOVICES .LES

 

1970 - MOURIR D'AIMER

 

1970 - ELLE NE BOIT PAS, ELLE FUME PAS, ELLE DRAGUE PAS, MAIS... ELLE CAUSE

 

1969 - HOMME QUI ME PLAÎT .UN

 

1969 - SEMENCE DE L'HOMME .LA
Réal : Marco Ferreri

 

1969 - CLAIR DE TERRE .LE

 

1969 - DISONS UN SOIR À DÎNER

 

1968 - IL PLEUT DANS MON VILLAGE
Réal : Aleksandar Petrovic

 

1968 - HISTOIRE D'UNE FEMME
Réal : Leonardo Bercovici

 

1968 - EROTISSIMO

 

1968 - VIE, L'AMOUR, LA MORT .LA

 

1968 - DILLINGER EST MORT
Réal : Marco Ferreri

 

1968 - BANDE À BONNOT .LA

 

1967 - GAULOISES BLEUES .LES

 

1966 - VIVRE POUR VIVRE

 

1966 - SORCIÈRES .LES

 

1965 - TROIS CHAMBRES À MANHATTAN

 

1965 - AH ! LES BELLES FAMILLES

 

1965 - GUERRE SECRÈTE

 

1965 - MONSIEUR DE COMPAGNIE .UN

 

1964 - UNA VOGLIA DA MORIRE

 

1964 - DÉCLIC ET DES CLAQUES

 

1963 - CAMARADES .LES

 

1963 - MARI DE LA FEMME À BARBE .LE
Réal : Marco Ferreri

 

1963 - I FUORILEGGE DEL MATRIMONIO
Réal : Valentino Orsini, Vittorio Taviani, Paolo Taviani

 

1963 - BONNE SOUPE .LA

 

1963 - AUTRE FEMME .L'
Réal : François Villiers

 

1962 - VICE ET LA VERTU .LE

 

1962 - POURQUOI PARIS ?

 

1962 - JOUR LE PLUS COURT .LE

 

1961 - SMOG
Réal : Franco Rossi

 

1961 - RENDEZ-VOUS .LE

 

1961 - CRIME NE PAIE PAS .LE

 

1961 - BATEAU D'ÉMILE .LE

 

1961 - AMOURS CÉLÈBRES .LES

 

1960 - ROCCO ET SES FRÈRES

 

1960 - PROIE POUR L'OMBRE .LA

 

1960 - FRANÇAISE ET L'AMOUR .LA

 

1959 - RECOURS EN GRÂCE

 

1959 - CORDE RAIDE .LA

 

1958 - MAIGRET TEND UN PIÈGE

 

1958 - BOBOSSE

 

1957 - ROUGE EST MIS .LE

 

1957 - DÉSERT DE PIGALLE .LE

 

1957 - AMOUR EST EN JEU .L'

 

1956 - REPRODUCTION INTERDITE

 

1956 - PAYS D'OÙ JE VIENS .LE

 

1956 - HOMME AUX CLÉS D'OR .L'

 

1955 - TREIZE À TABLE

 

1950 - SANS LAISSER D'ADRESSE

 

 



Commentaires

Nom :zimnoch annie
Date :01-03-2011 18:23:37
Commentaire :Je pense à cette merveilleuse actrice, je l'aime. Je pense à elle, je suis profondément déçue que le service public ne nous ai pas programmé un film. Heureusement nous avons internet. Elle faisait parti de mon univers, je pensais à Annie ces jours ci, et j'apprend sa disparition! je suis de tout coeur avec sa famille et merci pour ceux qui l'on entouré pour son départ.
Nom :Elisabeth Lochen
Date :07-04-2012 18:05:20
Commentaire :Son dernier film est sorti en 2007 et s'appelle Christian. http://www.canalplus.fr/c-cinema/pid3560-c-bandes-annonces.html?vid=67552
Ajouter un commentaire:
Nom:
Email:
Commentaire:
Question de sécurité: quel est le nom de ce site ?