Accueil   |   Acteurs   |   Nouvelles   |   Filmographie   |   Liens   |   Livre d'or   |   Contact
ANDRE BERTHOMIEU
Cette page a été vue 3165 fois

ANDRE BERTHOMIEU

Ajouter votre commentaire
        

INFORMATIONS :

 

Profession :

 

Réalisateur, scénariste et producteur français.

Date et lieu de naissance :

16-02-1903, à Rouen, Seine-Maritime, France.

Date et lieu du décès :

10-04-1960, à Vineuil-Saint-Firmin, dans l'Oise, France

Cause du décès :

De cause inconnue à l'âge de 57 ans.

Nom de naissance :

André Émile Jean Berthomieu.

État civil :

?

Taille :

?

 

ANECDOTES :

 

Né le 16 février 1903 à Rouen, André Berthomieu commence, après des études universitaires, sa carrière cinématographique comme comptable de production. Il est ensuite chansonnier, puis acteur et régisseur, avant de devenir en 1924 assistant réalisateur, notamment de Julien Duvivier.

André Berthomieu commence par être assistant auprès de Marcel Vandal, Julien Duvivier, Maurice Gleize et René Hervil. Metteur en scène très prolixe, il réalise près de soixante-dix films des années trente à la fin des années cinquante. Pas si bête (1927), avec René Lefèvre, est son premier. Il fait une nouvelle version de Pas si bête en 1946, cette fois-ci avec Bourvil. Au cours de sa carrière, André Berthomieu a réalisé à plusieurs reprises des remakes de ses propres films. Durant ses trente années de carrière, il est l'image du metteur en scène professionnel, considérant que le cinéma est un métier avant d'être une forme d'expression artistique.

Ses prises de position concernant le droit social du métier le conduisent à devenir président du Syndicat des techniciens ainsi que de l'Association des Auteurs de films de 1945 à 1955. En 1946, il publie Essai de grammaire cinématographique, ouvrage prônant l'interdiction de tout exercice artistique ou révolutionnaire du cinéma.

Membre de la CGT, il milite pour une organisation corporatiste du métier de cinéaste, souhaitant appliquer au septième art les modes de fonctionnement du secteur public. Ses doctrines prônent un cinéma lucratif pour le cinéaste comme pour le producteur. Mon ami Victor (1931) avec Pierre Brasseur et Le mort en fuite (1936) sont les deux films de Berthomieu qui émergent d'une oeuvre qui reste quasiment méconnue de tous. Autres activités...

 

Source : Encyclopedie.personnalites.bifi.fr - Fait le 5 janvier 2012 par Philippe de CinéMémorial.

 


                              

 

 

Ajouter votre commentaire

 


SA BIOGRAPHIE

 

André Berthomieu est un réalisateur, scénariste et producteur français. Il est né à Rouen le 16 février 1903.

Ses études universitaires terminées, il découvre le monde du septième art en débutant comme comptable de production. Petit à petit, il gravit toutes les marches et devient tour à tour chansonnier, acteur et régisseur.

À partir de 1924, André Berthomieu devient assistant-réalisateur, notamment de Marcel Vandal, Maurice Gleize, Julien Duvivier et René Hervil. À l’orée des années trente, il commence à diriger des film. Pas si bête (1928), avec René Lefèvre (également scénariste), Jean Heuzé et Hubert Daix, est sa première réalisation, relatant les déboires d’un jeune paysan à Paris.

Véritable professionnel et très à cheval sur la règlementation de son activité, André Berthomieu devient le président du Syndicat des techniciens et de l’Association des auteurs de films, et ce, de 1945 à 1955. Comme syndicaliste, il se montre particulièrement actif. Il milite pour la structuration du secteur cinématographique, et son ouvrage Essai de grammaire cinématographique, paru en 1946, va dans ce sens.

Il n’hésite pas à lancer de jeunes acteurs, et il en raconte d’ailleurs un peu l’histoire dans Coquecigrole (1931), avec Danielle Darrieux dans le rôle principal. Dans ce film, un garçon de café recueille une orpheline et lui apprend le théâtre, mais le père de la jeune fille refait surface et l’enlève.

Il enchaîne avec La Femme idéale (1934) d’après le roman de GeorgeOudard, avec André Alerme, Mary Glory et André Lefaur. André Berthomieu porte à l’écran l’histoire d’un jeune homme timide qui s’éprend d’une jolie femme, passant aux yeux de ses collègues pour un véritable Don Juan.

Dans Jim la houlette, qu’il présente en 1935, Fernandel joue le rôle du nègre d’un écrivain prêt à tout pour doper les ventes du livre qu’il signe, allant jusqu’à faire courir le risque d’une condamnation à mort au premier. Le film rencontre un immense succès.

Line Noro est à l’affiche de sa comédie dramatique Le Secret de Madame Clapain (1943), où elle tient le rôle d’une dame qui se suicide chez deux demoiselles.

André Berthomieu réalise aussi des films policiers, à l’image de L’Ombre (1945) avec Fernand Ledoux et Renée Faure, une énigme autour d’un crime perpétré dans un immeuble et dont le principal suspect est un jeune locataire.

De toute l’œuvre d’André Berthomieu, deux films émergent réellement du lot : Mon ami Victor et Le Mort en fuite. En 1931, Mon ami Victor, avec dans les principaux rôles Simone Bourday, René Lefèvre et Pierre Brasseur, raconte l’histoire d’un jeune homme pauvre, mais de vieille noblesse, pris en charge par un arriviste cynique et calculateur a qui il sert de repoussoir. En 1936, LeMort en fuite réunit Mary Glory, Jules Berry et Michel Simon. Dans ce film, deux misérables cabotins, Trignol et Baluchet, se lancent dans un projet de simulation d’un meurtre.

Dans certains de ses films, André Berthomieu officie aussi comme scénariste : Les Ailes brisées (1933), N’aimer que toi (1934), Dédé la musique (1939), Amours, délices et orgues (1946), Carré de valets (1947), Pigalle-Saint-Germain-des-Près (1950), Belle mentalité (1952).

Il est en outre adaptateur (Mademoiselle Josette, ma femme, En légitime défense, Préméditation), dialoguiste (Chacun son tour en 1951, La Joyeuse prison en 1956), producteur (Le Portrait de son père ,1953), compositeur de musique (Le Crime du Bouif, 1932) et même interprète dans L’Œil en coulisse (1953).

André Berthomieu a réalisé près de soixante-dix films, mais une grande partie de son œuvre reste méconnue du grand public.

Il décède le 10 avril 1960 à Vineuil-Saint-Firmin dans l’Oise, à l’âge de cinquante-sept ans.

 

Source : Premiere.fr/Star/Andre-Berthomieu-359902 - Fait le 5 janvier 2012 par Philippe de CinéMémorial.

 


 
Ajouter votre commentaire

 

 

71 LONGS MÉTRAGES

************************************

 

1959 - PRÉMÉDITATION ?

 

1958 - SACRÉE JEUNESSE

 

1958 - EN LÉGITIME DÉFENSE

 

1958 - DU RIFIFI CHEZ LES FEMMES

 

1957 - CINQ MILLIONS COMPTANT

 

1956 - JOYEUSE PRISON .LA

 

1956 - À LA JAMAÏQUE

 

1955 - QUATRE JOURS À PARIS

 

1955 - DURATON .LES

 

1954 - SCÈNES DE MÉNAGE

 

1954 - DEUX FONT LA PAIRE .LES

 

1953 - PORTRAIT DE SON PÈRE .LE

 

1953 - OEIL EN COULISSE .L'

 

1952 - DERNIER ROBIN DES BOIS .LE

 

1952 - BELLE MENTALITÉ

 

1952 - ALLO, JE T'AIME !

 

1951 - ROI DES CAMELOTS .LE

 

1951 - CHACUN SON TOUR

 

1950 - PIGALLE - SAINT-GERMAIN-DES-PRÉS

 

1950 - MADEMOISELLE JOSETTE, MA FEMME

 

1950 - JAMAIS DEUX SANS TROIS

 

1949 - ROI PANDORE .LE

 

1949 - PETITE CHOCOLATIÈRE .LA

 

1949 - FEMME NUE .LA

 

1948 - OMBRE .L'

 

1948 - COEUR SUR LA MAIN .LE

 

1948 - BLANC COMME NEIGE

 

1948 - BAL DES POMPIERS .LE

 

1947 - PAS SI BÊTE

 

1947 - CARRÉ DE VALETS

 

1946 - GRINGALET

 

1946 - AMOURS, DÉLICES ET ORGUES

 

1945 - PELOTON D'EXÉCUTION

 

1945 - J'AI DIX-SEPT ANS

 

1943 - SECRET DE MADAME CLAPAIN .LE

 

1942 - PROMESSE À L'INCONNUE

 

1942 - CROISÉE DES CHEMINS .LA

 

1942 - ANGE DE LA NUIT .L'

 

1941 - NEIGE SUR LES PAS .LA

 

1939 - DÉDÉ LA MUSIQUE

 

1938 - TRAIN POUR VENISE .LE

 

1938 - NOUVEAUX RICHES .LES

 

1938 - INCONNUE DE MONTE-CARLO .L'

 

1938 - EUSÈBE, DÉPUTÉ

 

1937 - PORTE-VEINE .LE

 

1937 - GIRL IN THE TAXI .THE

 

1937 - CHASTE SUZANNE .LA

 

1936 - SECRET DE POLICHINELLE .LE

 

1936 - MORT EN FUITE .LE

 

1936 - FLAMME .LA

 

1936 - AMANT DE MADAME VIDAL .L'

 

1935 - JIM LA HOULETTE

 

1934 - N'AIMER QUE TOI

 

1934 - ARISTO .L'

 

1933 - MADEMOISELLE JOSETTE, MA FEMME

 

1933 - FEMME IDÉALE .LA

 

1933 - AILES BRISÉES .LES

 

1932 - CRIME DU BOUIF .LE

 

1932 - BARRANCO, LTD

 

1931 - MON COEUR ET SES MILLIONS

 

1931 - GAGNE TA VIE

 

1931 - COQUECIGROLE

 

1930 - MON AMI VICTOR !

 

1929 - RAPACITÉ

 

1929 - CRIME DE SYLVESTRE BONNARD .LE

 

1929 - CES DAMES AUX CHAPEAUX VERTS

 

1928 - TOURBILLON DE PARIS .LE

 

1928 - PAS SI BÊTE

 

1928 - EAU DU NIL .L'

 

1927 - SOUS-MARIN DE CRISTAL .LE

 

1927 - MYSTÈRE DE LA TOUR EIFFEL .LE

 

 


 

 

 

Commentaires

Ajouter un commentaire:
Nom:
Email:
Commentaire:
Question de sécurité: quel est le nom de ce site ?