ANN SAVAGE

Vue 523 fois

Profession:
Actrice américaine.

Date et lieu de naissance:
19-02-1921, à Colombia en Caroline du sud aux États-Unis.

Date et lieu du décès:
25-12-2008, à Hollywood, Los Angeles, Californie, États-Unis.

Cause du décès:
Suite à de multiples complications d'un AVC. à l'âge de 87 ans.

Nom de naissance:
Bernice Maxime Lyon.

État civil:
Au cours de sa vie, elle se maria à 3 reprises pas d'enfants. :

Mariée en 1938 avec : CLARK TENNESEN - Divorcée en 1940.

Mariée en 1944 avec : CLELAND HUNTINGTON - Divorcée en 1945.

Mariée en 1947 avec : BERT D'ARMAND
Jusqu'au décès de Bert le 30 décembre 1969.

Taille:
?

Commentaires: 0

Anecdotes

A été pilote de vitesse et a piloté à un moment donné son propre avion, un 250 Comanche, remportant plusieurs prix de tournoi.

Après le décès en 1969 de son troisième mari, le financier Bert D'Armand. Ann est retourné à Los Angeles, pour piloter des avions, occupant divers emplois et faisant des apparitions publiques avec son empreinte personnelle.

Elle est décédée dans son sommeil dans une maison de soins à Hollywood, Californie, le jour de Noël à la suite de complications d'une série d'AVC. Elle est enterrée au Hollywood Forever Cemetery aux côtés de son troisième mari, Bert D'Armand.

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à ANN SAVAGE

Source : Movie Legends - Ajout de la vidéo le 23 avril 2020 par Philippe de CinéMémorial

 

Fille unique d’une mère négociante en pierres précieuses et d’un père officier de l’armée américaine, Ann Savage est née Bernice Maxime Lyon le 19 février 1921 à Colombia en Caroline du sud aux Etats-Unis. Elle a quatre ans quand son père décède. Cinq ans plus tard sa mère, remariée décide de s’établir définitivement à Los Angeles …

Après sa scolarité, la jeune adolescente, travaille chez un photographe le jour et le soir dans un bowling, c’est dans cet endroit qu’on lui parle de l'école de théâtre de Max Reinhardt. Rêvant depuis son enfance des paillettes d’Hollywood, elle saisit cette opportunité et sans attendre elle s’inscrit à l'école d'acteur du producteur allemand qui la rebaptise Ann Savage. Sa présence sur scène très remarquée lui permet de décrocher un test à l’écran qui aboutit à un contrat cinématographique avec la Colombia Pictures.

Trop sophistiquée, trop sensuelle et trop sexy pour jouer les ingénues ou les amourettes, le directeur de la Columbia juge qu’il serait plus judicieux de lui confier des rôles de femmes de caractère, voire de femmes fatales, Dès 1942, on découvre pour la première fois son visage à l’écran de blonde aux yeux bleus dans le policier «La nuit dangereuse» de Michael Gordon; dans «After midnight with Boston Blackie» (1943) de Lew Landers elle est prise dans l'engrenage d'un vol de bijoux avec Chester Morris dans le rôle titre , elle campe la même année une espionne dans «Passeport to Suez» (1943) de André De Toth. Puis elle est la partenaire de Tom Neal dans le film de guerre «Le code Unwritten» (1944) de Herman Rotsten, ils vont découvrir qu’un prisonnier de guerre britanique Roland Varno qui termine sa convalescence dans la ferme familiale est en fait un nazi. C’est aussi la journaliste dans «Midnight manhunt» (1945) de William C. Thomas qui découvre dans un musé de cire le corps d’un célèbre gangster rechercher par la police elle cache le corps pour être la seule a faire le scoop.

Le tournant décisif de sa carrière arrive en 1945 avec son rôle de Vera une femme fatale, séductrice et machiavélique dans le thriller «Détour» de Edgar G. Ulmer, elle pousse vers la déchéance et le meurtre un pleutre musicien de jazz interprété par Tom Neal, après une inoubliable bagarre elle est étranglée avec le fil du téléphone. Sa prestation sulfureuse fut largement saluée par la critique et fit d'elle une icône de l’âge d’or des films noirs .

Pendant la Seconde Guerre mondiale, la starlette fut l’une des plus populaires pin-up, faisant de nombreuses visites personnelles dans diverses bases militaires , sa photo publiée dans le magazine Esquire en 1944 fait la une des chambrées des GI . En 1945 elle poursuit sa carrière en freelance dans différents studios citons pour la Fox le film noir «L’assassin rôde toujours» (1945) de Robert D. Webb dans lequel elle termine encore une fois étranglée, puis pour Universal, William , A. Berke, en fait une hors la loi pour se venger d'un Indien qui a tué son frère dans «Renegade girl» (1946) et pour Sam Newfiel dans «Lady Chaser» (1946) elle joue un maître chanteur. A partir des années 50, l’avènement du petit écran lui apporte un second souflle , on la voit encore au grand écran avec parcimonie pour une poignée de films sans lui apporter davantage de notoriété, sa dernière prestation date de 1986 dans le rôle d’une religieuse dans «Fire with fire » de Duncan Gibbins.

A la fin des années 50 Ann Savage s’installe à Manhattan avec son mari Bert D’Armand rencontré lors de son apprentissage chez Max Reinhardt devenu agent dans le monde du financement et du trading professionnel. Après le décès de son mari en 1969, accablée de chagrin elle est retournée à Hollywood pour être près de sa mère, et devient secrétaire juridique des avocats de son mari .

Néamoins elle a continué à ravir ses fans avec ses apparitions dans des festivals de film noir. Nommée «icône et légende» par l'Academy of Motion Picture Arts and Sciences en 2005, Ann a été applaudie pour son œuvre par le magazine Time» à deux reprises en 2007. Elle est décédée dans une maison de retraite hollywoodienne à 87 ans le jour de Noël 2008 suite à de multiples complications d'un AVC.

Source : Gary Richardson - Fait le 23 avril 2020 par Philippe de CinéMémorial.

 

Filmographie

 

32 LONGS MÉTRAGES
_________________________________

 

2007 - WINNIPEG MON AMOUR

 

1986 - FIRE WITH FIRE

 

1953 - FEMME QUI FAILLIT ÊTRE LYNCHÉE .LA

 

1951 - PIER 23
Réal : William A. Berke

 

1950 - ÎLE DES PYGMÉES .L'

 

1949 - SATAN’S CRADLE

 

1947 - JUNGLE FLIGHT
Réal : Sam Newfield

 

1946 - SANG DE REBELLE

 

1946 - LAST CROOKED MILE .THE
Réal : Philip Ford

 

1946 - LADY CHASER
Réal : Sam Newfield

 

1946 - DARK HORSE .THE
Réal : Will Jason

 

1945 - SCARED STIFF
Réal : Frank McDonald

 

1945 - MIDNIGHT MANHUNT
Réal : William C. Thomas

 

1945 - DÉTOUR

 

1945 - DANCING IN MANHATTAN

 

1945 - ASSASSIN RODE TOUJOURS .L'

 

1945 - APOLOGY FOR MURDER

 

1944 - UNWRITTEN CODE .THE
Réal : Herman Rotsten

 

1944 - TWO-MAN SUBMARINE

 

1944 - LAST HORSEMAN .THE
Réal : William A. Berke

 

1944 - EVER SINCE VENUS
Réal : Arthur Dreifuss

 

1943 - TWO SEÑORITAS FROM CHICAGO

 

1943 - SADDLES AND SAGEBRUSH

 

1943 - PLUS ON EST DE FOUS

 

1943 - PASSPORT TO SUEZ
Réal : André De Toth

 

1943 - ONE DANGEROUS NIGHT

 

1943 - MURDER IN TIMES SQUARE
Réal : Lew Landers

 

1943 - KLONDIKE KATE
Réal : William Castle

 

1943 - FOOTLIGHT GLAMOUR
Réal : Frank R. Strayer

 

1943 - DANGEROUS BLONDES

 

1943 - CHANCE D'ÊTRE FEMME .LA

 

1943 - AFTER MIDNIGHT WITH BOSTON BLACKIE
Réal : Lew Landers

 

_______________________FIN_____________________

commentaires (0)