ANNA GAYLOR

Vue 375 fois

Profession:
Actrice française

Date et lieu de naissance:
13-05-1932, à Paris en France.

Date et lieu du décès:
20-09-2021, à Paris en France.

Cause du décès:
De mort naturelle à l'âge de 89 ans.

Nom de naissance:
Anna Maria Tamara Senioutovitch.

État civil:
En 1961, elle se marie avec le réalisateur ALAIN JESSUA
Ils eurent un fils : Frédéric

Taille:
?

Commentaires: 0

Anecdotes


photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Anna Gaylor, née Anna Maria Tamara Senioutovitch, voit le jour le 13 mai 1932 à Paris. Au début des années cinquante, elle entre au Conservatoire national supérieur d'art dramatique à Paris où elle côtoie les trublions de la fameuse bande de Jean-Paul Belmondo composé de futurs monstres sacrés tels Jean-Pierre Marielle, Jean Rochefort, Pierre Vernier où encore Annie Girardot et Françoise Fabian.


Puis le Conservatoire, où fraîchement sortie avec le 1er Prix de comédie classique et le 2ème Prix de comédie moderne, sous le nom de scène Anna Gaylor, elle débute en 1952 au théâtre Lancry dans « On ne peut jamais dire » de George Bernard Shaw et en 1955 au Théâtre de la Madeleine avec « Hélène ou la Joie de vivre » (1955) d'André Roussin, et aussi la même année au Théâtre de Rochefort dans « La locandiera » de Carlo Goldoni. Anna Gaylor va ainsi arpente les scènes des théâtres parisiens jusqu’en 2014 avec une cinquantaine de pièces à son actif.


Anna Gaylor dans le film de 1967 : Salle No 8


Dès 1956 Anna débute sa carrière d'abord à la télévision dans la série « La famille Anodin » (1956), dans laquelle elle tient le personnage de Martine Anodin, les aventures d'une famille pittoresque avec ses tracas et cocasseries de la vie quotidienne.

La même année elle entre au cinéma jouant Louisette un jeune mannequin dans « Mannequins de Paris » d’André Hunebelle avec les principaux protagonistes Ivan Desny et Madeleine Robinson ; suivi d’une étudiante dans « Les Collégiennes » du même réalisateur.

Puis elle obtient deux rôles majeurs dans deux films britanniques dont : « Les sept tonnerres (1957) de Hugo Fregonese, où durant la Seconde Guerre mondiale, Dave et Jim, (Stephen Boyd et Tony Wright) deux soldats anglais évadés se cachent à Marseille et s'allient à la résistance locale ils viennent au secours d'une jeune fille Lise (Anna Gaylor) agressée par un soldat allemand , Dave et Lise tombent amoureux ; suivi du film d'aventures « Rencontre au Kenya » (1958) de Ken Annakin, dans un triangle amoureux compliqué, elle est Thea, la fille d'un braconnier profondément éprise d'Andrew (Patrick McGoohan) le garde-chasse d'un parc animalier en Afrique, fiancé à Alice (Brenda Lee) laquelle tombe amoureuse de son frère Rusty (Michael Craig).


Charles Denner et Anna Gaylor de 1964 : La vie à l'envers.


Après ses deux succès, son coté enjoué et son jeu subtil font le bonheur des réalisateurs pour de nombreuses comédies populaires ou dramatiques, comme l’assistante sociale dans le film d'espionnage « La chatte sort ses griffes » (1960) d'Henri Decoin avec Françoise Arnoul dite La Chatte qui subit un lavage de cerveau ; l'amie de Gina (Virna Lisi) une infirmière accusée de la mort par injection du mari de Catherine ( Marina Vlady) avec Bourvil le juge d'instruction dans le drame policier « Les bonnes causes » (1962) de Christian-Jaque ; une maitresse d'école dans « Tous les enfants du monde » (1964) d'André Michel, qui subit les facéties du petit Nicolas, (Roland Demongeot) un élève assez turbulent.

En 1961 Anna Gaylor devient l’épouse du réalisateur Alain Jessua, avec lequel elle a eu un fils Frédéric. Elle jouera sous sa direction dans quelques œuvres dérangeantes, dont « La vie à l'envers » en 1964 elle est l'épouse de Jacques Valin (Charles Denner) qui sujet à des crises de folie se fait licencier de son travail, subissant ses crises, elle décide de faire examiner la santé mentale de son époux par un spécialiste ; « Jeu de massacre » (1967) une comédie de mœurs où le réalisateur entraine ses personnages dans un tourbillon déroutant, elle côtoie Michel Duchaussoy un jeune mythomane qui s'identifie à un personnage de bandes dessinées « Le tueur de Neuchâtel » au point de donner vie à ce tueur avec Jean-Pierre Cassel et Claudine Auger ; une infirmière inquiétante dans le thriller fantastique « Traitement de choc » (1973) avec Annie Girardot en cure dans l'institut de thalassothérapie de l’étrange docteur Devilers (Alain Delon).

Les années 70/80, dans le meilleur du genre on la verra souvent facétieuse, dans des seconds rôles marquants, où sa facilité à endosser des rôles légers lui permet d’enchaîner les tournages à un rythme régulier.

On la voit en institutrice dans « Les granges brulées » (1973) un drame policier de Jean Chapot, avec Alain Delon et Simone Signoret ; un chauffeur de taxi dans « Juliette et Juliette » (1974) de Rémo Forlani, avec Annie Girardot, Marlène Jobert et Pierre Richard ; une gynécologue dans le drame social « Cousin, cousine » (1975) de Jean-Charles Tacchella, avec Victor Lanoux et Marie-France Pisier ; une commerçante dans le thriller d'Alain Jessua « Armaguedon » avec Alain Delon, Jean Yanne et Renato Salvatori ; la secrétaire de Jean-Claude Brialy dans la comédie « Julie pot de colle » (1977) de Philippe de Broca, avec Marlène Jobert dans le rôle titre.

Elle retrouve Philippe de Broca pour deux rôles de concierge dont le policier « Tendre poulet » (1978) avec Annie Girardot et Philippe Noiret ; et « Le cavaleur » (1979) avec Jean Rochefort et Nicole Garcia. Alain Jessua la rappelle pour camper une agent d'assurance dans le dramatique « Paradis pour tous ( 1982) avec Patrick Dewaere, Jacques Dutronc et Stéphane Audran ; aussi pour sa parodie du film fantastique « Frankenstein 90 » (1984) où Anna joue une bonne espagnole Corona qui meurt d'une manière aussi épouvantable que ridicule avec Jean Rochefort dans le rôle titre, Fiona Gélin et Eddy Mitchel.

Avançant dans l’âge, elle joue régulièrement des rôles maternels comme la mère de Gérard Lanvin dans « Moi vouloir toi » (1985) de Patrick Dewolf avec Jennifer ; la mère de Richard Anconina un policier marginal dans « Le môme » (1986) d’Alain Corneau ; la mère de Philippine Leroy-Beaulieu la maîtresse hystérique de Gérard Jugnot un écrivain dans « Les clés du paradis » (1991) de Philippe de Broca, elle rejoue sa mère dans « Neuf mois » (1994) de Patrick Braoudé qui joue son mari un psychanalyste qui voit cette paternité d’un mauvais œil.

Dans la comédie populaire moyenâgeuse « Les visiteurs » (1993) de Jean-Marie Poiré, elle est Thibaude de Montfaucon, où on la voit dans la scène du banquet en train de manger avec une coiffe improbable, la mère de Jean Reno alias Godefroid de Mont-Mirail, accompagné de son fidèle serviteur Christian Clavier, Jacquouille la Fripouille, avec les principaux personnages qui entourent nos deux visiteurs, Valérie Lemercier Marie-Anne Chazel et Christian Bujeau ; du même réalisateur dans « Les anges gardiens » (1995) elle joue la mère de Christian Clavier, le père Hervé Tarain qui rencontre Gérard Depardieu un malfrat, tous deux se retrouvent connectés par leurs anges gardiens respectifs .

Elle sera encore la mère de Manu Jean-Pierre Darroussin dans le triptyque de Marc Esposito « Le Cœur des hommes » sont sorties en 2003, 2007 et 2013 où quatre amis Alex, Antoine, Jeff et Manu (Marc Lavoine, Bernard Campan, Gérard Darmon et Jean-Pierre Darroussin) au tournant de leur vie d'adulte sont confrontés à des situations qu'ils ne maîtrisent pas. En 2011, elle joue encore la mère de Christian Clavier dans le film réalisé par ce dernier, « On ne choisit pas sa famille ».

Infatigable actrice, se révélant avec la même virtuosité : au théâtre avec plus de 50 pièces, au cinéma dans une soixantaine de comédies, et également à la télévision, présente dans plus de 60 séries depuis les années 50. Son rôle le plus populaire est celui de Madame Florence Massonneau, mère de cinq filles qui cherchent le mari idéal avec l'aide de leur père et de son ordinateur ; la mère de Véronique Jannot, assistante sociale dans un lycée dans « Pause Café » (1981). Elle participa aussi entre autres à la série policière « Les cinq dernières minutes » (1960) ; « Maigret » (1994) ; « Julie Lescaut » (1999) ; « Joséphine, ange gardien » (2015) et bien d’autres encore …


Charles Denner et Anna Gaylor, 1964 : La vie à l'envers.


Ces dernières années, on l’a voit sur scène dans « L’homme qui a vu le diable » (2008) au Théâtre de l’Athénée ; dans « Cochons d’Inde » (2009) au Théâtre Hébertot ou encore dans « Le début de la fin » (2011) au théâtre des Variétés.

En 2021, elle venait de terminer deux épisodes de la sitcom comique « Les Aventures d’Aytl Jensen » où elle joua son propre rôle, quand on apprend son décès le 20 septembre 2021 à l'âge de 89 ans…

Source : Gary Richardson - Fait le 21 octobre 2021 par Philippe de CinéMémorial.


Filmographie


Anna Gaylor dans le film de 1993 : Les Visiteurs.


54 LONGS MÉTRAGES DÉTAILLÉS
________________________

 

2017 - DANS LA BRUME

 

2017 - ÔTEZ-MOI D'UN DOUTE

 

2016 - ENCORE HEUREUX

 

2013 - COEUR DES HOMMES 3 .LE

 

2011 - ON NE CHOISIT PAS SA FAMILLE

 

2011 - AFTER FALL, WINTER

 

2007 - COEUR DES HOMMES 2 .LE

 

2003 - VIPÈRE AU POING

 

2003 - COEUR DES HOMMES .LE

 

2001 - GRÉGOIRE MOULIN CONTRE L'HUMANITÉ

 

2000 - OUI, MAIS...

 

2000 - MEILLEUR ESPOIR FÉMININ

 

1997 - BOSSU .LE

 

1994 - NEUF MOIS

 

1994 - ANGES GARDIENS .LES

 

1993 - VISITEURS .LES

 

1991 - CLÉS DU PARADIS .LES

 

1990 - AUJOURD'HUI PEUT-ÊTRE

 

1987 - EN TOUTE INNOCENCE

 

1986 - MÔME .LE

 

1985 - MOI VOULOIR TOI

 

1985 - GITANE .LA

 

1984 - FRANKENSTEIN 90

 

1984 - ÉTÉ PROCHAIN .L'

 

1984 - CHEECH AND CHONG'S THE CORSICAN BROTHERS

 

1984 - AMÉRICAINE À PARIS .UNE

 

1982 - PARADIS POUR TOUS

 

1982 - CHAMBRE EN VILLE .UNE

 

1979 - ON A VOLÉ LA CUISSE DE JUPITER

 

1979 - JE VAIS CRAQUER

 

1979 - CAVALEUR .LE

 

1978 - CHIENS .LES

 

1977 - TENDRE POULET

 

1977 - COMME LA LUNE

 

1977 - ARMAGUEDON

 

1976 - JULIE POT DE COLLE

 

1975 - INCORRIGIBLE .L'

 

1975 - COUSIN, COUSINE

 

1974 - MOUTARDE ME MONTE AU NEZ .LA

 

1973 - TROIS MOUSQUETAIRES .LES
Dessin animé

 

1973 - JULIETTE ET JULIETTE

 

1973 - GRANGES BRÛLÉES .LES

 

1972 - TRAITEMENT DE CHOC

 

1967 - JEU DE MASSACRE

 

1966 - CARRÉ DE DAMES POUR UN AS

 

1965 - TÊTE DU CLIENT .LA

 

1963 - VIE À L'ENVERS .LA

 

1961 - MA FEMME DE PARIS

 

1959 - LIONCEAUX .LES

 

1960 - CHATTE SORT SES GRIFFES .LA

 

1958 - RENCONTRE AU KENYA

 

1957 - SEPT TONNERRES .LES

 

1956 - MANNEQUINS DE PARIS

 

1956 - COLLÉGIENNES .LES

 

9 COURTS MÉTRAGES et 1 DOCUMENTAIRE:
____________________________________

 

2018 - ANNA GAYLOR, COMÉDIENNE
Documentaire d'Anna Gaylor

 

2017 - JOUVENCELLES .LES
Court métrage de Delphine Corrard

 

2016 - AVENIR EST À NOUS .L'
Court métrage de Benjamin Guillard

 

2012 - JEU DE CETTE FAMILLE .LE
Court métrage de Aytl Jensen

 

2009 - BLOODY CRUMBLE
Court métrage d'Éric Périssé

 

1999 - GANG DES TV .LE
Court métrage d'Artus de Penguern

 

1996 - ICI OCTOBRE
Court métrage de Lucien Dirat

 

1964 - TOUS LES ENFANTS DU MONDE

 

1962 - BÉCAUD MON AMI
Court métrage de Jean Guillon

 

1961 - RENDEZ-VOUS DE NOËL .LE
Court métrage d'André Michel

 

SA PARTICIPATION PARTIELLE POUR LA TÉLÉVISION
____________________________

 

2021 - AVENTURES D'AYTL JENSEN .LES
Réal. : Aytl Jensen

 

2018 - PROJECTION ET REPORTAGE DU FILM SI LOIN, SI PROCHE

 

2015 - JOSÉPHINE, ANGE GARDIEN
Épisode : Carpe Diem - Réal. : Emmanuel Rigaut

 

2014 - IMAGINE
Réal. : Maria Lopez

 

2013 - SUPER LOLA
Réal. : Régis Musset

 

2013 - DERNIÈRE CAMPAGNE .LA
Réal. : Bernard Stora

 

2012 - STORSKY ET FUTCH
Réal. : Aytl Jensen

 

2012 - JE RETOURNE CHEZ MA MÈRE

 

2012 - DÉSERT DE L'AMOUR .LE
Téléfilm de Jean-Daniel Verhaeghe

 

2011 - INSOUPÇONNABLE
Réal. : Benoît d'Aubert

 

2009 - DUEL EN VILLE
Téléfilm

 

2008 - EX DE MA FILLE .L'
Réal. : Christiane Spiero

 

2007 - CLAN PASQUIER .LE
Réal. : Jean-Daniel Verhaeghe

 

2006 - EN MARGE DES JOURS

 

2001 - EMMERDEUSE .L'
Téléfilm

 

1999 - MAÎTRE DA COSTA 5 : ALIBI SUR ORDONNANCE

 

1999 - JULIE LESCAUT
Épisode 3 Saison 8, L'affaire Darzac D'alain Wermus

 

1998 - QUI MANGE QUI ?

 

1998 - DE GRÉ OU DE FORCE

 

1998 - AMOUR À VIF .L'

 

1996 - SUR UN AIR DE MAMBO

 

1996 - CRÉDIT BONHEUR

 

1994 - MAIGRET
Épisode : Maigret et le Corps sans tête - Réal : Serge Leroy

 

1994 - COEUR À PRENDRE

 

1993 - REGARDE-MOI QUAND JE TE QUITTE

 

1989 - VIE EN COULEURS .LA

 

1988 - CINQ DERNIÈRES MINUTES .LES
Réal. : Gérard Gozlan

 

1987 - FLORENCE OU LA VIE DE CHÂTEAU

 

1987 - COURSE À LA BOMBE .LA

 

1986 - COULISSES - PAULETTE

 

1986 - COEUR DU VOYAGE .LE

 

1981 - REMBRANDT DE VERRIÈRES .LE

 

1981 - PAUSE CAFÉ

 

1980 - TOUT LE MONDE M'APPELE PAT

 

1980 - NOTRE BIEN CHÈRE DISPARUE

 

1979 - LA MOUETTE .LA

 

1979 - BAISER AU LÉPREUX .LE
Réal. : André Michel

 

1976 - JALOUSIE .LA

 

1976 - ADIOS

 

1975 - SALAVIN

 

1975 - FLEUR DES POIS .LA

 

1973 - AU THÉÂTRE CE SOIR
Pièce : La Tête des autres - Réal. : Georges Folgoas

 

1972 - TRAGÉDIE DE VÉRONE .LA

 

1971 - DES YEUX PAR MILLIERS BRAQUÉS SUR NOUS

 

1969 - OISEAUX RARES .LES

 

1967 - SALLE N° 8

 

1967 - ENQUÊTES DU COMMISSAIRE MAIGRET .LES

 

1966 - ANATOLE

 

1966 - ALLÔ, POLICE

 

1960 - DESTINATION DANGER
Épisode : La fille qui aimait les soldats

 

1960 - DERNIER CRI
CINQ DERNIÈRES MINUTES .LES

 

1960 - COCTAIL PARTY

 

1959 - MARQUISE D'O .LA

 

1958 - SI C'ÉTAIT VOUS
Réal. : Marcel Bluwal - Épisode : Jeune Fille de Province

 

1957 - CAMÉRA EXPLORE LE TEMPS .LA

 

1956 - FAMILLE ANODIN .LA

 

_______________________FIN_____________________

 

commentaires (0)