ANDRZEJ ZULAWSKI

Vue 1869 fois

Profession:
Réalisateur, scénariste et écrivain polonais.

Date et lieu de naissance:
22-11-1940, à Lwow, Ukraine.

Date et lieu du décès:
17-02-2016, à Varsovie, Pologne.

Cause du décès:
Des suites d'un cancer à l'âge de 75 ans.

Nom de naissance:
Andrzej Zulawski.

État civil:
Marié en 1971 avec l'actrice polonaise : MALGORZATA BRAUNEK (1947-2014)
Séparé en 1976 et divorcé en 1983.
Il eurent un fils : Xawery, né le 22 décembre 1971.

Compagnon avec la peintre : HANNAH WOLSKA.
Ils eurent un fils : Ignacy.

Marié en 1984 avec l'actrice : SOPHIE MARCEAU - Jusqu'en 2001.
Ils eurent un fils : Vincent, né le 24 juillet 1995.

Relation en 2008 avec l'actrice polonaise : WERONIKA ROSATI.

Taille:
?

Commentaires: 0

Anecdotes


Immense cinéaste, ex-compagnon de Sophie Marceau, Andrzej Zulawski a marqué le cinéma, et notamment français. Il est décédé à l'âge de 75 ans.

Fils du diplomate et écrivain Miroslaw Zulawski (1913-1995), attaché culturel à l'ambassade polonaise à Paris, puis ambassadeur auprès de l'UNESCO pendant une partie de son enfance et de sa jeunesse, il effectue plusieurs années de sa scolarité en France.

En 1971, il a un fils, Xawery Zulawski avec l'actrice Malgorzata Braunek.


En 1971 il réalise son premier long métrage Trzecia czesc nocy (Troisième partie de la nuit), qui remporte nombre de prix internationaux. Le réalisateur décide ensuite de travailler en France après avoir rencontré des problèmes avec Le Diable (interdit par la censure polonaise en raison de la violence et de la cruauté de certaines scènes).

En 1974, il coadapte et réalise L'important c'est d'aimer, tiré du roman de Christopher Frank "La Nuit américaine". Le succès de ce film – on se souvient tout particulièrement des rôles de Romy Schneider et de Jacques Dutronc – lui permet de retourner en Pologne. Pendant deux ans, 1976 et 1977, il tourne un film de science-fiction adapté de l'œuvre de son grand-oncle, Jerzy Zulawski, Le Globe d'argent. Le tournage de ce film est arrêté par les autorités polonaises neuf jours avant la fin. Ce film n'a vu le jour qu'en 1987, où le montage final et la fin proche de la censure lui ont permis de sortir dans quelques salles.

Reprenant un scénario écrit en 1978, il parvient à tourner, à Berlin, une coproduction franco-allemande, Possession, crise conjugale entre un agent secret et une femme possédée par une force étrange. Présenté à Cannes, Possession vaut à Isabelle Adjani le Prix d'interprétation féminine.

Le tournage de L'Amour braque (une adaptation libre de l'Idiot de Dostoïevski) est pour Zulawski particulièrement important : il y rencontre Sophie Marceau, qui devient par la suite son épouse et qu'il dirige dans Mes nuits sont plus belles que vos jours, d'après le best-seller de Raphaële Billetdoux, et, plus tard, dans La Fidélité. Outre le cinéma, Zulawski travaille également pour le théâtre.

Il a été nommé chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres en 1996.


Il a vécu avec Sophie Marceau, de 26 ans plus jeune que lui. À la suite d'une invitation sur un plateau télévisée de Claude Pinoteau en 1981 lors du festival de Cannes, ils se rencontrent à l'hôtel Majestic et vivent ensemble durant 17 ans. De cette union naît un fils, Vincent, né le 24 juillet 1995. Andrzej Zulawski et Sophie Marceau se séparent en 2001.

Zulawski a consacré deux livres à la description de sa rupture avec l'actrice française (O niej et L'Infidélité).

En 2008 il a notamment eu une relation avec la jeune actrice Weronika Rosati. Cette dernière lui a fait ensuite un procès, l'accusant de décrire leur vie intime dans un roman. Elle a obtenu gain de cause, la justice ordonnant le retrait du livre des librairies.

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à ANDRZEJ ZULAWSKI
Bande annonce du film : L'Amour Braque

Ajout de la vidéo le 22 février 2016 par Philippe de CinéMémorial

 

Andrzej Zulawski est mort : Son fils ne se faisait "pas d'illusions"...

Le 7e art a perdu l'un de ses grands artisans. Nous avons appris dans la matinée du mercredi 17 février 2016 que l'éminent cinéaste polonais Andrzej Zulawski est mort, à l'âge de 75 ans. Sur sa page Facebook, le jeune réalisateur Xawery Zulawski avait annoncé le même jour que son père était en phase terminale d'un cancer.


Photo du film : L'Important c'est d'aimer

"C'est avec un immense chagrin que nous partageons cette triste nouvelle", peut-on lire sur la page officielle du réalisateur polonais, qui a signé des films cultes tels que Possession ou L'Important c'est d'aimer. Relayée par plusieurs médias polonais, la déclaration de Xawery ne laissait guère de place à l'espoir. "Mes amis ! J'ai besoin de vous écrire. Andrzej Zulawski est dans la phase terminale d'un cancer, il se trouve en soins intensifs à l'hôpital", confiait le fils du cinéaste, ne se faisant "pas d'illusions" vu "l'état de la progression de la maladie". "C'est dur d'écrire ces mots, poursuivait-il, mais c'est important, plus spécifiquement aujourd'hui quand son dernier film commence à 'vivre' ses propres vies."

Ce dernier long métrage, c'est Cosmos, une comédie dramatique sur fond de polar portée par Sabine Azéma (veuve d'un autre grand cinéaste récemment disparu, Alain Resnais), Jean-François Balmer, Jonathan Genet et Johan Libereau. Sorti dans nos salles le 9 décembre, ce film suit Witold et Fuchs : l'un a raté ses examens de droit et l'autre vient de quitter son emploi dans une société de mode parisienne. Tous deux vont passer quelques jours dans une pension dite de famille où les accueillent une série de présages inquiétants. Cosmos a remporté le prix de la meilleure réalisation au dernier Festival international du film de Locarno.


Isabelle Adjani dans Possession (rôle qui la verra récompensée à Cannes).

Réalisateur de cinéma, metteur en scène de théâtre, scénariste, écrivain, ancien assistant d'Andrzej Wajda, Zulawski a tourné avec de nombreuses stars internationales et personnalités françaises, de Romy Schneider et Jacques Dutronc dans L'Important c'est d'aimer à Isabelle Adjani dans Possession (rôle qui la verra récompensée à Cannes). D'une icône française à une autre, il a également partagé la vie pendant 17 ans d'une certaine Sophie Marceau. Elle avait 26 ans de moins que lui, mais leur idylle a fasciné le public français. Ensemble, ils ont eu un fils, Vincent, né le 24 juillet 1995, avant de se séparer en 2001. Andrzej Zulawski est également le père de deux autres garçons, Ignacy (son premier fils, fruit de son idylle avec la peintre Hannah Wolska), qui vit à San Francisco, et Xawery, qui est le fils de la sublime actrice polonaise Malgorzata Braunek (décédée en juin 2014 d'un cancer).

 

ANDRZEJ ZULAWSKI, LES FEMMES DE SA VIE: SOPHIE MARCEAU, ISABELLE ADJANI, ROMY SCHNEIDER...

Retour sur la carrière de l'avant-gardiste et sulfureux cinéaste polonais, vue sous un angle particulier : les femmes. Mort ce 17 février à l'âge de 75 ans, Andrzej Zulawski laisse derrière lui une superbe carrière de cinéaste en étroit lien avec le cinéma français. Également connu pour avoir été en couple avec Sophie Marceau, le réalisateur polonais était de ces artistes qui aiment les femmes, et surtout qui aiment les sublimer.

Sa riche carrière parle pour lui. La femme a toujours été au coeur de son cinéma, de ses intrigues. Sulfureux, dérangeant, envoûtant, passionné, romantique et érotique à la fois, le cinéma d'avant-garde de Zulawski a autant fasciné les cinéphiles qu'il a pu faire hérisser les poils des censeurs de l'Europe de l'Est. C'est cette Pologne alors soviétique qu'il fuit au début des années 1970 après le scandale causé par Le Diable, un drame en costumes où il dirige sa deuxième compagne et épouse de 1971 à 1976, la sublime Malgorzata Braunek. Le film restera interdit pendant 16 ans.

DE ROMY À LA SULFUREUSE ADJANI


En 1975, Andrzej Zulawski accède néanmoins à la gloire avec son classique, L'Important c'est d'aimer. Entourée de Jacques Dutronc et de Fabio Testi, Romy Schneider y est bouleversante et incandescente à la fois. Dans la peau d'une actrice ratée contrainte, pour survivre, de tourner dans des films pornographiques, elle oscille entre son mari (Dutronc) et un jeune photographe qui l'a séduite au premier regard.

Six ans plus tard, c'est la grande Isabelle Adjani qu'il a l'honneur de révéler dans Possession, peut-être le film le plus marquant de sa carrière. Le long métrage, interdit aux moins de 16 ans, mêle drame, érotisme et horreur. L'histoire : Rentrant d'un long voyage, Marc retrouve à Berlin sa femme Anna et son fils, Bob. Mais rapidement, il se rend compte que le comportement de sa femme a changé. Prise de violentes crises, elle quitte le domicile et se réfugie dans une étrange demeure où semble se cacher une créature surgie des ténèbres. Le film est sélectionné à Cannes et permet à Isabelle Adjani, auteure d'une performance acclamée, de glaner un premier César en 1982. De cette expérience, elle dira plus tard : "Je dois à la 'mystique' d'Andrzej Zulawski de m'avoir révélé des choses que je ne voudrais jamais avoir découvertes... Possession, c'était un film infaisable, et ce que j'ai fait dans ce film était tout aussi infaisable. Pourtant, je l'ai fait et ce qui s'est passé sur ce film m'a coûté tellement cher... Malgré tous les prix, tous les honneurs qui me sont revenus, jamais plus un traumatisme comme celui-là, même pas... en cauchemar !"


SOPHIE MARCEAU, L'AMOUR BRAQUE

1981 sera une année très particulière pour Zulawski. À Cannes, il triomphe et dérange avec Possession. Mais lorsqu'il croise le regard de Sophie Marceau dans le hall du Majestic, un nouveau chapitre s'ouvre. Et si Zulawski faisait jusqu'ici couler de l'encre pour son cinéma sulfureux, il va désormais faire les choux gras de la presse du coeur pour son idylle avec la jeune comédienne française. En effet, elle avait 14 ans et lui 40, lorsqu'ils se sont connus.
26 années les séparent, mais ils formeront un couple pendant plus de 17 ans avec notamment un enfant pour l'actrice (Vincent, né en 1995). Fou amoureux de la star française, Zulawski en fait sa muse dans L'amour braque (1984) et la sublime. Pour lui, l'actrice de La Boum prend des risques devant un public qui la (re)découvre au coeur de cette histoire où un gangster hystérique, une jeune prostituée et un être innocent vivent des rapports passionnés. Ils seront pris dans la tourmente d'un règlement de comptes implacable. Encore une fois, deux hommes (Tchéky Karyo et Francis Huster) entourent la raison de vivre de ce film.


D'instinct, je suis donc allée vers quelqu'un avec qui je pouvais me terminer, me bâtir, et qui pouvais me protéger, me cadrer. J'avais besoin d'un maître à penser.

Après avoir dirigé Valérie Kaprisky au côté de Lambert Wilson et Francis Huster dans La Femme publique, Andrzej Zulawski retrouve sa brûlante épouse en 1989 dans Mes nuits sont plus belles que vos jours, où elle joue, ironie du sort, une télépathe mariée qui entretient une relation avec un homme plus âgé (joué par Jacques Dutronc). Un an plus tard, Sophie Marceau est à nouveau à l'affiche d'un film de son compagnon - La Note Bleue - lequel dépeint cette fois-ci le dernier jour de la relation entre George Sand et Frédéric Chopin. La regrettée Marie-France Pisier donne ici la réplique à Janusz Olejniczak, Marceau occupant un second rôle, celui de la douce et envoûtante Solange...


En 1999, le tandem signe sa dernière collaboration, La Fidélité, dans lequel Sophie Marceau se retrouve torturée par ses sentiments amoureux éprouvés pour Pascal Greggory et Guillaume Canet. Il s'agit du dernier long métrage d'Andrzej Zulawski pendant de longues années. En 2001, le cinéaste et la comédienne se séparent. "Tout était arrivé trop vite dans ma vie, alors que je n'étais pas encore finie, confiera-t-elle en 2013 à Psychologies Magazine. D'instinct, je suis donc allée vers quelqu'un avec qui je pouvais me terminer, me bâtir, et qui pouvais me protéger, me cadrer. J'avais besoin d'un maître à penser."

Le maître à penser, également papa de deux autres garçons, Ignacy (son premier fils, fruit de son idylle avec la peintre Hannah Wolska) et Xawery (fils de Malgorzata Braunek), mettra du temps à revenir au cinéma. Fin 2015, il dévoile finalement Cosmos, son ultime long métrage, encore porté par une femme : Sabine Azéma.

Source : Christopher Ramoné pour le Purepeople.com - Fait le 22 février 2016 par Philippe de CinéMémorial.

 

SES RÉCOMPENSES

2015 - Pour le film : Cosmos + Prix Léopard - Meilleure réalisation - Festival international du film de Locarno, Suisse.
2014 - Prix pour l'ensemble de sa carrière - Festival du cinéma Fantasia de Montréal, Canada.
2008 - Prix Spécial au Camerimage - Festival international des arts de Lodz, Pologne.
2004 - Prix d'Honneur - Festival du cinéma d'Oldenbourg, Allemagne.
2002 - Prix pour sa carrière au Camerimage – Festival international des arts cinématographiques de Lodz, Pologne.
2000 - Pour le film : La Fidélité - Swann d'Or du long métrage le plus romantique - Festival du cinéma romantique de Cabourg, France.
1984 - Pour le film : L'Amour Braque - Film de plus populaire - Festival mondial du cinéma de Montréal, Canada.
1984 - Pour le film : L'Amour Braque - Prix Spécial du Jury - Festival mondial du cinéma de Montréal, Canada.
1982 - Pour le film : Possession - Prix de la critique - Festival international du cinéma de Sao Paulo, Brésil.
1982 - Pour le film : Possession - Prix du Jury de l'Audience – Mention Spéciale – Fantaporto, Portugal.

Filmographie


13 LONGS MÉTRAGES DÉTAILLÉS COMME RÉALISATEUR
_________________________________

 

2015 - COSMOS

 

1999 - FIDÉLITÉ .LA

 

1996 - CHAMANKA

 

1991 - NOTE BLEUE .LA

 

1989 - BORIS GODOUNOV

 

1988 - MES NUITS SONT PLUS BELLES QUE VOS JOURS

 

1987 - SUR LE GLOBE D’ARGENT

 

1985 - AMOUR BRAQUE .L'

 

1983 - FEMME PUBLIQUE .LA

 

1981 - POSSESSION

 

1975 - IMPORTANT C'EST D'AIMER .L'

 

1972 - DIABLE .LE

 

1971 - TROISIÈME PARTIE DE LA NUIT .LA

DIVERS.
____________________________________________

 

2003 - LIAISONS DANGEREUSES .LES
Série TV de : Josée Dayan

 

1985 - TRISTESSE ET BEAUTÉ
Film réalisé par Joy Fleury - Uniquement l'interprétation

 

1969 - PAVONCELLO
Court métrage pour l;a Télévision d'Andrzej Zulawski - 27 Minutes

 

1967 - NUIT DES GÉNÉRAUX .LA
Uniquement assistant réalisateur non crédité

 

1966 - CHANT DE L'AMOUR TRIOMPHANT .LE
Téléfilm d'Andrzej Zulawski

 

1965 - CENDRES
Film réalisé par Andrzej Wajda - Uniquement assistant réalisateur

 

1962 - AMOUR À VINGT ANS .L'

 

1961 - SAMSON
Réal : Andrzej Wajda - Uniquement assistant réalisateur et interprétation

 

 

_______________________FIN_____________________

commentaires (0)