ALICE FAYE

Vue 9234 fois

Profession:
Actrice, danseuse et chanteuse américaine.

Date et lieu de naissance:
05-05-1915, à New York, dans l'État de New York, États-Unis.

Date et lieu du décès:
09-05-1998, à Rancho Mirage, Californie, États-Unis.
Inhumée à Palm Springs Mausoleum, Palm Springs, Californie.

Cause du décès:
D'un cancer de l'estomac à l'âge de 83 ans.

Nom de naissance:
Alice Jeanne Leppert

État civil:
Mariée en 1937 avec le chanteur : TONY MARTIN - divorcée en 1940.

Mariée en 1941 avec le musicien et chanteur : PHIL HARRIS - jusqu'au décès de Phil en 1995
Ils eurent deux filles : Alice, Jr. née en 1942 et Phyllis, née en 1944.

Taille:
(1m65)

Commentaires: 2

Anecdotes

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à ALICE FAYE

Ajout de la vidéo le 19 octobre 2020 par Philippe de CinéMémorial

Fille de Charles C. Leppert, un policier new-yorkais d'origine allemande et de Alice Moffitt une irlandaise-américaine, Alice Faye est née Alice Jeanne Leppert le 5 mai 1915 à New York City un des quartiers les plus mal famés de l’Etat de New York, aux Etats-Unis. Elle a un frère Charles né en 1909. Pour subvenir à la famille, elle quitte l'école à 14 ans pour passer une audition dans le vaudeville en tant que choriste , avant de déménager à Broadway et de danser dans les célèbres revues «George White's Scandals» de 1931. Découverte par Rudy Vallee, elle est engagée pour chanter dans son groupe. Puis en 1934 George White l’invite à Hollywood pour jouer la version cinématographique des « Scandals » sous la bannière de la Fox Film Corporation où la jeune Alice chante de sa voix chaude et chargée d’émotions.

Un premier succès qui lui a valu un contrat avec la Fox. Darryl F. Zanuck, le patron de Fox, la prenant sous sa protection l'a vue comme un clone de Jean Harlow, il lui fait teindre les cheveux en platine, épilé les sourcils et l'habillée pour montrer sa silhouette gracile et lui donne le pseudonyme de Alice Faye.

S’ensuivent plusieurs comédies musicales qui remporteront un succès considérable aux USA et en Angleterre où Alice sera particulièrement appréciée . Elle obtient un deuxième succès avec une autre comédie musicale tintée de romantisme « Vive la flotte ! » (1934) de George Marshall, une chanteuse de boîte de nuit à Shanghai tombe amoureux d'un marin américain ( Lew Ayres) ; dans « Empreintes digitales » (1935 ) de Raoul Walsh, un trio de jeunes chanteuses Alice Faye, Frances Langford et Patsy Kelly essayent de s'introduire dans le show business elles deviendront tous célèbres. Dans un musical à tendance comique de Sidney Lanfield « Le roi du burlesque » Alice Faye ancienne partenaire du showman (Warner Baxter) dont ses dernières pièces sont des flops, revient vers lui pour le sortir de ses échecs.

Les tournages s’enchainent et se diversifient , elle gagne une popularité grandissante auprès d’un public enchanté de la voir aux côtés de la petite Shirley Temple dans la comédie musicale « Pauvre petite fille riche » (1936) de Irving Cummings, l’histoire d’un couple artiste de vaudeville (Alice et Jack Haley) qui recueille la petite Shirley et forme un trio qui deviendra populaire à la radio ; sensiblement le même scénario dans un film musical et dramatique « Tchin-tchin » (1936) de William A. Seiter, un couple Alice et Robert Youg tombe amoureux et décide d'adopter une petite orpheline nommée Tchin-tchin (Sirley Temple) ; une autre performance aussi touchante où Alice Faye avec son charme naturel chante sensuellement et magnifiquement "You Turned the Tables on Me" dans le musical « Chante, bébé, chante » (1937) de Sidney Lanfield avec un Adolphe Menjou hilarant, accompagné des Ritz Brothers.

Alice Faye fut aussi à l'aise dans le mélodrame, son meilleur rôle dramatique est sans aucun doute dans «l'incendie de Chicago» (1938) un drame historique avec une véritable tension dramatique signé Henry King, où deux frères rivaux Jack (Don Ameche) et Dion (Tyrone Power) sont attirés par Belle une chanteuse de cabaret (Alice Faye) mais cela n'est qu'un prélude au véritable thème du film, le grand incendie de Chicago de 1871. Après quoi elle est réassociée en co-vedette à Tyrone Power et Don Ameche pour la comédie musicale « La folle parade » (1938) de Henry King une de ses meilleures compositions passant de la fille vulgaire à la femme mure et blessée et dans « Rose de Broadway » (1939) de Gregory Ratoff, elle tombe amoureuse d'un escroc (Tyrone ¨Power) qui fini en prison pour cinq ans, elle lui promet de l'attendre.

Citons aussi « Les révoltés du Clermont » (1939) de Henry King où elle est impayable en jeune aubergiste un peu sotte amoureuse de l'inventeur du bateau à vapeur (Fred MacMurray) ; tout aussi surprenante quand elle incarne la vie de l’actrice et chanteuse Lillian Russell dans le biopic « Le roman de Lillian Russell » (1940) de Irving Cummings, où aux fil des années une chanteuse de cabaret devient l'une des stars les plus vénérées d'Amérique.

Une comédie pleine de charme et de quiproquo avec Alice Faye Don Ameche et Carmen Miranda dans « Une nuit à Rio » (1941) de Irving Cummings, puis elle retrouve Carmen Miranda dans « Week-end à la Havane » (1941) de Walter Lang avec John Payne et Cesar Romero ; et l’incroyable « Banana Split » (1943) avec des numéros musicaux baroques sortis tout droit .de l’imagination délirante de Busby Berkeley ; puis Otto Preminger signe un mélodrame pointu « Anges déchus / Crime passionnel » (1945) de Otto Preminger un triangle amoureux dans lequel Dana Andrews épouse la douce petite Alice Faye pour son argent tout en gardant sa maîtresse (Darnell) mais celle-ci est assassinée.

Aprés un différent avec Darryl F. Zanuck de la Fox son contrat à été annulé mettant ainsi pratiquement fin à sa carrière si ce n’est que quelques simples apparitions. Puis un retour dans les années 70 dans des rôles de complément comme une secrétaire dans « Won Ton Ton, le chien qui a sauvé Hollywood » (1975) de Michael Winner avec Charlton Heston et une serveuse dans « La grande randonnée de Lassie » ( 1978 ) de Don Chaffey avec Mickey Rooney.

Durant sa grande période , son succès reposait en grande partie sur sa voix de crooneuse, une voix rauque et veloutée à la fois qui résonnait dans de jolies ballades romantiques et bien sûr, son charme aussi éclatant et naturel y était pour beaucoup, elle fut une des actrices les plus populaires dans le registre musical avec de nombreux fans surtout en Angleterre.

Alice Faye, fut marié deux fois d'abord avec le crooner Tony Martin en 1937, un mariage qui se termina par un divorce en 1940 ils ont eu un fils Harris, puis en mai 1941, elle épouse en seconde noce le chef d'orchestre Phil Harris, le couple à eu deux filles, Alice et Phyllis. Ensemble ils ont poursuivi divers projets, notamment une émission de radio jusqu’en 1954 , puis se sont associés pour animer une émission de variétés sur NBC, des sketches de comédie doucement acidulés.

A la fin de sa vie, Alice Faye s’est beaucoup consacrée à la santé des personnes du troisième âge pour lesquels elle a animé plusieurs conférences. Elle est décédée d’un cancer de l’estomac le 9 mai 1998 à l'âge de 83 ans, trois ans après son mari à Rancho Mirage en Californie . Ses cendres reposent à côté de celles de son mari au mausolée du Forest Lawn Cemetery près de Palm Springs, en Californie.

Source : Gary Richardson - Fait le 19 octobre 2020 par Philippe de CinéMémorial.

Filmographie

 

39 LONGS MÉTRAGES
_________________________________

 

1978 - GRANDE RANDONNÉE DE LASSIE .LA

 

1977 - EVERY GIRL SHOULD HAVE ONE
Réal : Robert Hyatt

 

1975 - WON TON TON LE CHIEN QUI SAUVA HOLLYWOOD
Réal : Michael Winner

 

1962 - FOIRE AUX MARIS .LA
Réal : José Ferrer

 

1945 - CRIME PASSIONNEL

 

1944 - PORTE-AVION X

 

1944 - FOUR JILLS IN A JEEP

 

1943 - HELLO FRISCO, HELLO

 

1943 - BANANA SPLIT

 

1941 - WEEK-END À LA HAVANE

 

1941 - GREAT AMERICAN BROADCAST .THE

 

1941 - NUIT À RIO .UNE

 

1940 - ROMAN DE LILLIAN RUSSELL .LE

 

1940 - RÉVOLTÉS DU CLERMONT .LES

 

1940 - ADIEU BROADWAY

 

1939 - ROSE DE BROADWAY .LA

 

1939 - HOLLYWOOD CAVALCADE
Réal : Irving Cummings

 

1939 - BARRICADE

 

1939 - DESCENTE EN VRILLE

 

1938 - SALLY, IRENE AND MARY
Réal : William A. Seiter

 

1938 - FOLLE PARADE .LA

 

1938 - ET LA PAROLE FÛT
Réal : Irving Cummings

 

1937 - SUR L'AVENUE

 

1937 - VOUS ÊTES UN AMOUR

 

1937 - INCENDIE DE CHICAGO .L'

 

1937 - FANTÔME RADIOPHONIQUE .LE
Réal : Sidney Lanfield

 

1937 - BRELAN D'AS
Réal : Norman Taurog

 

1936 - TCHIN-TCHIN

 

1936 - SING, BABY, SING
Réal : Sidney Lanfield

 

1936 - PAUVRE PETITE FILLE RICHE

 

1935 - ROI DU BURLESQUE .LE

 

1935 - MUSIC IS MAGIC
Réal : George Marshall

 

1935 - GEORGE WHITE'S 1935 SCANDALS
Réal : George White et Harry Lachman

 

1935 - CHAQUE SOIR À HUIT HEURES

 

1934 - VIVE LA FLOTTE !
Réal : George Marshall

 

1934 - NUITS DE NEW YORK .LES

 

1934 - GEORGE WHITE'S SCANDALS

 

1934 - 365 NIGHTS IN HOLLYWOOD
Réal : George Marshall

 

2 DOCUMENTAIRES ET 2 COURTS MÉTRAGES:
____________________________________________

1994 - A CENTURY OF CINEMA
Documentaire de Caroline Thomas

 

1993 - CARMEN MIRANDA : BANANAS IS MY BUSINESS
Documentaire de Helena Solberg

 

1954 - SCREEN SNAPSHOT : HULA FROM HOLLYWOOD
Court métrage de Ralph Staub

 

1936 - CINEMA CIRCUS
Court métrage de Roy Rowland

 

_______________________FIN_____________________

 

commentaires (2)

vargen57

18-05-2010 17:08:26

Il y a une erreur sur les années de naissances : 1998 - 1915 ? Bizarre Bisous

cédric

10-06-2018 03:55:07

une excellent actrice et chanteuse