JACK ELAM

Vue 10895 fois

Profession:
Acteur américain.

Date et lieu de naissance:
13-11-1920, à Miami, Arizona, États-Unis.

Date et lieu du décès:
20-10-2003, à Ashland, Oregon, États-Unis.

Cause du décès:
Probablement de mort naturelle à l'âge de 82 ans.

Nom de naissance:
William Scott Elam.

État civil:
Marié en 1937 avec : JEAN HODGERT- jusqu'au décès de Jean en 1961.

Marié en 1961 avec : MARGARET JENNISON - jusqu'au décès de Jack en 2003.

Jack Elam est père de 3 enfants.
Jeri Elam, Jacqueline Elam et Scott Elam.

Taille:
?

Commentaires: 5

Anecdotes

Fils de Millard Elam et sa mère Alice Amelia Kerby.

photos

(Glissez vers la gauche pour découvrir toutes les photos)

Biographie

Hommage à JACK ELAM

Source : https://www.youtube.com/watch?v=wushydrzjyI - Ajout de la vidéo le 08 mai 2020 par Philippe de CinéMémorial


Fils de Millard Elam et Alice Amelia ( née Kirby), Jack Elam est né le 13 novembre 1916 à Miami, dans l’État de l'Arizona, au sud-ouest des Etats-Unis. Il avait une sœur aînée Mildred. La grande dépression de 1929 l’oblige à suspendre ses études secondaires et de participer aux dépenses de la famille en effectuant un travail assez éreintant dans les champs de coton dans le centre-ouest de l' Arizona. La crise s’atténuant il reprend ses études pour obtenir un diplôme de comptabilité à la Santa Monica Junior Collège en Californie. Après avoir servi deux ans dans la marine pendant la Seconde Guerre mondiale, de retour à la vie civile, il retrouve un emploi de comptable dans des théâtres ou des petits studios de cinéma de Los Angeles.

L'un de ses clients, le magnat du cinéma Samuel Goldwyn l'embauche comme comptable de sa maison de production la Goldwyn Pictures Corporation. Mais ayant perdu la vue de son œil gauche après une bagarre avec un autre enfant qui lui planta un crayon dans l'œil, son problème de vision l'oblige à quitter cette fonction. Dès lors Samuel Goldwyn en personne lui propose de faire du cinéma. Il débute face à la caméra en 1944 dans un court métrage «Trailin’ West» de George Templeton dans le rôle d'un tueur.

Après d'autres petits rôles, il ne tarde pas à attirer l’attention des réalisateurs, en raison de taille, 1,83m, sa tête de gargouille, le sourire carnassier et son strabisme prononcé qui conférait à son regard une lueur inquiétante. Dès les années cinquante, il se taille rapidement une réputation de sale type, dans de nombreux westerns, une sale trogne, spécialisé dans les rôles de crapules, de tueurs sadiques, de hors-la-loi, de brutes sanguinaires et de bandits sans pitié, qui bien souvent meurt d'une mort violente ou agonissant à la fin du film.

Nous pouvons citer quelques classiques comme ; «L’attaque de la malle-poste» (1951) un western violent de Henry HathawayJack Elam campe un ignoble salaud qui tue sans ménagement un premier otage ; il enchaîne en hors-la-loi dans «L’ange des maudits» (1951) de Fritz Lang avec Marlène Dietrich ; un bandit surexcité dans «Le train sifflera trois fois» (1952) de Fred Zinnemann ,un excellant western ou la tension entre Gary Cooper et une bande de bandits s’accroît de minute en minute, citons la présence de la très belle Grace Kelly et de Katy Jurado . Patibulaire, le visage mal rasé, tenue débraillée et prêt a dégainer, dans «Vera Cruz» (1954) de Robert Aldrich avec entre autres Gary Cooper et Burt Lancaster et Charles Bronson qui joue pour la première fois de l’harmonica.

Il incarne aussi des personnages frustres, violents, le regard froid, tel le vagabond Verne accusé de meurtre dans «Dernière minute» (1952) de Don Siegel ; un criminel retranché dans la jungle du Honduras, infectée de crocodiles, de serpents et d'autre insectes dans «Les révoltés de la Claire-Louise» (1953) de Jacques Tourneur, ou encore le chasseur de primes violent à la recherche d'ivoire, et de peaux de lion dans «Tarzan chez les Soukoulous» (1954) de Harold D. Schuster. Dans les années 60 il retrouve son terrain de prédilection , il est l’un des renégats qui s’opposent à John Wayne dans «Les comancheros» (1961) de Michael Curtiz ; le prêcheur Weatherby aux cotés d’autres grandes pointures tels : Kirk Douglas, Richard Widmark, Robert Mitchum dans «La route de l’Ouest» de Andrew V. McLaglen. Dans «Les cinq hors-la-loi » (1967) de Vincent McEveety, la barbe touffue le regard méchant il est Norman l’une des cinq fripouilles de la bande de hors-la-loi mené par Henry Fonda qui fait face au shérif James Stewart.

Dans le cultissime «Il était une fois dans l’Ouest » (1968) le western italo-américain signé Sergio Leone sur la musique inoubliable d’Enrico Morricone, notons la scène d'ouverture du film, ou Jack Elam, un homme de main suant et mal rasé, attendant à la gare un homme, est agacé par une mouche qu’il emprisonne dans le canon de son colt, cette scène filmée en gros plan reste un morceau d'anthologie, sans oublier le morceau de musique à l’harmonica de Charles Bronson.

A partir des années 70 sa carrière cinématographique s'essouffle un peu, après avoir abordé quelques comédies il ne tourne plus que des séries B sans pour autant démériter , par contre il trouve un second souffle dans des séries télévisées comme : Gunsmoke, Bonanza, Les Mystères de l'Ouest etc.. Jack Elam a joué avec les plus grands.

acteurs de sa génération, avec sa tronche si particulière, il a marqué le cinéma des années 40/50 avec des rôles de crapules dans une centaine de films dont la majorité des westerns.

Marié en première noce de 1937 à 1961 à Jean Hodgert elle lui donna deux enfants. Devenu veuf, il épousa Margaret Jennison dont il eut une seconde fille. Il termine sa carrière en 1995 avec deux épisodes de la série télévisée «Lonesome Dovedeux » puis se retire dans l'Oregon où il décède à l'âge de 83 ans.

Source : Gary Richardson - Fait le 11 mai 2020 par Philippe de CinéMémorial.

 

Filmographie

 

97 LONGS MÉTRAGES
_________________________________

 

1993 - UNINVITED
Réal : Michael Derek Bohusz

 

1993 - SHADOW FORCE
Réal : Darrell Davenport

 

1991 - COMMANDO SUPRÊME

 

1991 - GIANT OF THUNDER MOUNTAIN .THE
Réal : James W. Roberson

 

1990 - BIG BAD JOHN

 

1987 - HAWKEN'S BREED
Réal : Charles B. Pierce

 

1986 - AURORA ENCOUNTER .THE
Réal : Jim McCullough Sr.

 

1984 - CANNONBALL 2

 

1983 - SACRED GROUND
Réal : Charles B. Pierce

 

1983 - LOST

 

1981 - FLAMBEUSE DE LAS VEGAS .LA

 

1981 - ÉQUIPÉE DU CANNONBALL .L'

 

1980 - SOGGY BOTTOM, USA
Réal : Theodore J. Flicker

 

1979 - CACTUS JACK

 

1979 - APPLE DUMPLING GANG RIDES AGAIN
Réal : Vincent McEveety

 

1978 - THORVALD LE VIKING

 

1978 - TÊTE BRULÉE ET PIED TENDRE

 

1977 - DUEL À CHEYENNE PASS

 

1976 - WINDS OF AUTUMN
Réal : Charles B. Pierce

 

1976 - CAVALIERS DU PONY EXPRESS .LES

 

1976 - HAWMPS
Réal : Joe Camp

 

1976 - CREATURE FROM BLACK LAKE
Réal : Joy N. Houck Jr.

 

1974 - A KNIFE FOR THE LADIES
Réal : Larry G. Spangler

 

1973 - PAT GARRETT ET BILLY LE KID

 

1971 - LAST REBEL .THE
Réal : Dennys McCoy

 

1971 - COLT POUR TROIS SALOPARDS .UN

 

1970 - RIO LOBO

 

1970 - TUEUR MALGRÉ LUI

 

1970 - PAYS SAUVAGE .LE
Titre Orig. : The Wild country
Réal : Robert Totten

 

1970 - COCKEYED COWBOYS OF CALICO COUNTY

 

1970 - BEAU SALAUD .UN

 

1968 - SARTANA NON PERDONA
Réal : Alfonso Balcázar

 

1968 - NE TIREZ PAS SUR LE SHÉRIF

 

1968 - IL ÉTAIT UNE FOIS DANS L'OUEST

 

1968 - FRISSONS GARANTIS

 

1967 - PISTOLERO DE LA RIVIÈRE ROUGE .LE

 

1967 - CINQ HORS-LA-LOI .LES

 

1967 - ROUTE DE L'OUEST .LA

 

1966 - RANCHO BRAVO

 

1966 - NUIT DU GRIZZLY .LA

 

1963 - QUATRE DU TEXAS

 

1961 - MILLIARDAIRE D'UN JOUR
Titre Orig. : Pocketful of miracles
Réal : Frank Capra

 

1961 - COMANCHEROS .LES

 

1960 - EL PERDIDO

 

1959 - SECRET DU GRAND CANYON .LE

 

1959 - GIRLS IN LOVERS LANE .THE
Réal : Charles R. Rondeau

 

1958 - TRAFIQUANTS D'ARMES À CUBA

 

1957 - SURVIVANT DES MONTS LOINTAINS .LE

 

1957 - SECRET DES EAUX MORTES .LE
Titre Orig. : Lure of the swamp
Réal : Hubert Cornfield

 

1957 - RÈGLEMENT DE COMPTES À O.K. CORRAL

 

1957 - POURSUITE FANTASTIQUE .LA

 

1957 - ENNEMI PUBLIC .L'

 

1956 - HOMME DE NUL PART .L'

 

1956 - TONNERRE SUR L'ARIZONA

 

1956 - TROUILLARD DU FAR WEST .LE

 

1955 - TARZAN CHEZ LES SOUKOULOUS

 

1955 - ÉTRANGER AU PARADIS .L'

 

1955 - JEU RISQUÉ .UN

 

1955 - HOMME DE LA PLAINE .L'

 

1955 - ARTISTES ET MODÈLES

 

1955 - REINE DE LA PRAIRIE .LA

 

1955 - EN QUATRIÈME VITESSE

 

1955 - CONTREBANDIERS DE MOONFLEET .LES

 

1954 - VERA CRUZ

 

1954 - PRINCESSE DU NIL .LA

 

1954 - GRANDE CARAVANE .LA

 

1954 - HOMME QUI N'A PAS D'ÉTOILE .L'

 

1954 - JE SUIS UN AVENTURIER

 

1954 - CHEVAUCHÉES AVEC LE DIABLE

 

1953 - RÉVOLTÉS DE LA CLAIRE-LOUISE .LES

 

1953 - VOLEUR DE MINUIT .LE

 

1953 - TEMPÊTE SUR LE TEXAS

 

1952 - DERNIÈRES MINUTES

 

1952 - VAQUERO

 

1952 - TRAIN SIFFLERA TROIS FOIS .LE

 

1952 - RING .THE
Réal : Kurt Neumann

 

1952 - QUATRIÈME HOMME .LE

 

1952 - PRISONNIERS DU MARAIS

 

1952 - FEMME SANS LOI .LA

 

1952 - MONTANA TERRITORY
Réal : Ray Nazarro

 

1952 - AU MÉPRIS DES LOIS

 

1952 - BUSHWACKERS .THE

 

1951 - FINDERS KEEPERS
Réal : Frederick De Cordova

 

1951 - ANGE DES MAUDITS .L'

 

1951 - ATTAQUE DE LA MALLE-POSTE .L'

 

1950 - TEXAN MEETS CALAMITY JANE .THE
Réal : Ande Lamb

 

1950 - SUNDOWNERS .THE
Réal : George Templeton

 

1950 - SABLES MOUVANTS .LES

 

1950 - PETIT TRAIN DU FAR-WEST .LE

 

1950 - BAGARREURS DU WYOMING .LES

 

1950 - OISEAU DU PARADIS .L'

 

1950 - MA BRUTE CHÉRIE

 

1950 - IMPASSE MAUDITE .L'

 

1950 - HIGH LONESOME
Réal : Alan Le May

 

1950 - GUÉRILLAS

 

1950 - CLÉ SOUS LA PORTE .LA

 

1949 - SHE SHOULDA SAID NO
Réal : Sam Newfield

 

1947 - MYSTERY RANGE

 

_______________________FIN_____________________

 

commentaires (5)

hugongerard

13-02-2010 17:35:08

Non Rio Lobo , western de Hawks que j ' ai vu 2 fois avec le Duke ( John Wayne ) , Jack Elam avait un rôle sympathique , ce qui est rare .

hugongerard

17-11-2010 17:22:14

Reconnaissable à son oeil torve à moitié fermé un strabisme étonnant , un rictus sardonique.

Prioux

16-03-2011 15:21:13

J'ai vu cet acteur dans tellement de films, qu'il reste pour moi une star des petits rôles.

michel marengo

11-05-2011 22:23:00

bonjour a mon avis , c est l acteur qui a tourner le plus de films ( incalculable ) mes compliments pour ce site..je suis combler. cordialement Michel

ATTAL

19-12-2016 19:13:41

Bonjour Votre site est magnifique , bravo pour votre travail , Je pense en temps que cinéphile Jack Ellam est l'acteur qui a tournée le plus de films au monde ( second rôle très souvent )( plus de 500 )) cordialement ,Michel